Fracture de fatigue c’est quoi : comment se protéger ?

Fracture-de-fatigue

Parmi les traumatismes qui apparaissent souvent chez le coureur à pied, on note la fracture de fatigue. Elle se caractérise par de fines fissures sur les os des membres inférieurs. Ce type de fracture peut se manifester de diverses manières.

On peut la diagnostiquer précocement. Voici tout ce que vous devez savoir concernant ce genre de fracture. Consultez !

Fracture de fatigue c’est quoi ?

La pratique du sport met à rude épreuve tout l’organisme.

D’ailleurs, quand l’organisme est sollicité de façon abusive, cela se ressent sur certaines parties du corps comme les os.

Trop sollicités, même s’ils sont sains, les os peuvent se fragiliser. Par exemple, il peut se produire une fracture de fatigue en l’absence de tout choc.

La « fracture de fatigue » est donc une fracture qui survient lorsqu’on fait un effort prolongé ou intense.

Elle est observée chez les sportifs. Notamment les sportifs pratiquants la course à pied ou la marche. Les spécialistes l’appellent également fracture de stress. Plusieurs situations peuvent engendrer une fracture de fatigue chez le sportif.

Elle peut apparaître à la suite d’un entraînement intensif.

Ainsi que chez les coureurs de fond (répétition des mouvements).

Alors, si vous êtes un amateur de la course à pied, il faut prendre des précautions nécessaires afin d’éviter la fracture de stress.

Toutes les tranches d’âge sont concernées par ce type de fracture : enfants, adolescents et adultes. Il est question des enfants à partir de 7 ans. Elle peut apparaître chez les adultes jusqu’à l’âge de 80 ans.

Fracture de fatigue c’est quoi : les diverses manifestations possibles

Les microfractures ou fines fissures qui naissent au niveau de l’os (membre inférieur) favorisent des douleurs.

Sur l’os où se trouvent les petites fissures, on ressent une douleur localisée. Le sportif a des difficultés à courir puisqu’il ressent une douleur intense dès le commencement de la course. Parfois, certains sportifs sont induits en erreur parce que la douleur disparaît après la course.

Cependant, dès le moment où ils se remettent à courir, c’est-à-dire à reprendre les mêmes mouvements, la douleur resurgit. La fracture de stress touche particulièrement les os tels que le tibia et les métatarses. Sans oublier la partie inférieure du péroné.

Il s’agit des os qui se trouvent sur les membres inférieurs. Ils jouent un grand rôle dans le maintien du poids du corps lorsqu’on se met en position debout.

Fracture de fatigue c'est quoi

Fracture de fatigue c’est quoi : au moindre doute, consultez un professionnel de la santé.
© DollarPhoto

La fracture de fatigue peut se manifester chez les personnes soumises à de longues marches.

Avis des médecins

Pour les médecins sportifs, cette fracture qui ne résulte d’aucun choc violent survient avec un stress répété ou excessif. On constatera que ce genre de fracture surviendra après un entraînement trop intensif que le sportif s’est imposé. D’un autre côté, elle est imputée à la fatigue musculaire.

Comment peut-on expliquer cela ? Pour comprendre, il faut bien connaître le rôle des muscles. À l’instar des os, il faut savoir que les muscles aident à absorber les chocs que le coureur à pied peut subir durant son activité sportive.

Touchés par une grande fatigue musculaire, les muscles ne parviennent pas à assurer de façon correcte leur fonction d’absorbeur de chocs.

Dès lors, tous les chocs subis par les membres inférieurs pendant la course sont transférés aux os. Dans ces circonstances, une fracture de stress ne tardera pas à se produire puisque les os sont sollicités de manière intense.

Fracture de fatigue c’est quoi : quel traitement pour soulager le sportif ?

Assurément, avant de penser à un quelconque traitement, il faut diagnostiquer d’abord le mal.

Le fait de ressentir une douleur dans la région de l’os ne suffit pas pour déclarer que vous avez une fracture de fatigue.

Raison pour laquelle, la consultation est nécessaire afin de ne pas confondre le mal avec un autre traumatisme survenant chez le sportif.

Vous pensez certainement à un diagnostic basé sur la radiographie. Évidemment, la radiographie peut aider à établir un diagnostic, mais, dans certains cas, il n’apporte rien de plausible surtout au début.

C’est pourquoi les spécialistes évitent de recourir à la radiologie comme premier outil de diagnostic. Ils préfèrent employer d’autres solutions comme la scintigraphie osseuse ou la tomodensitométrie.

Blessures du sportif

Il existe quelques ouvrages en français pour ceux ou celles qui désirent en savoir plus.
© Budo Éditions

Ils peuvent également utiliser l’IRM. Sachez que ces trois (3) solutions sont indiquées pour un diagnostic au tout début de la fracture.

Que ce soit l’une ou l’autre solution, après le diagnostic de la fracture de fatigue, le spécialiste prescrit toujours un traitement efficace. Semelles amortissantes, stimulation électromagnétique, Orthèse…

Il existe une panoplie de traitement que le médecin peut envisager. Toutefois, chaque traitement est prescrit en fonction des cas. D’ailleurs, dans certains cas plus graves, le spécialiste peut recourir à la chirurgie.

Fracture de fatigue c’est quoi : les moyens pour prévenir la fracture de stress

La fracture de stress touche en majorité les sportifs engagés dans le marathon ou les marches de compétition. Heureusement, chaque sportif peut éviter la survenue d’une fracture de fatigue en ménageant convenablement ses membres inférieurs. Comment ?

Apportez à vos os ce dont ils ont besoin pour leur bon développement. Les os ont besoin de faire le plein de vitamine D et de calcium.

Ayez une alimentation riche en ces nutriments. En effet, la vitamine D favorise la formation et la calcification des os.

De son côté, le calcium est un nutriment qui entretient des os solides. Alors, consommez sa modération de la vitamine D et du calcium.

Fracture de fatigue c’est quoi : vive la vitamine D !

On trouve la vitamine D dans plusieurs aliments : les sardines, les œufs, les harengs, etc. En ce qui concerne le calcium, vous pouvez les retrouver dans le lait, les olives, le brocoli, les amandes et autres.

Si votre alimentation ne vous permet pas d’ingérer un maximum de vitamines D et de calcium, pensez aux compléments alimentaires. Ces gélules peuvent vous aider à nourrir vos os comme il se doit.

Bon réflexes à l’entrainement…

Par ailleurs, il y a des réflexes à adopter durant et avant la pratique de votre activité physique. Effectuez vos mouvements de manière progressive. Faites aussi des mouvements d’étirements.

Courez avec de bonnes chaussures, des semelles souples pour amortir les chocs. N’hésitez pas à changer vos chaussures au moins 2 fois dans l’année.

Avez-vous déjà été victime d’une fracture de fatigue ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Et sii cet article vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Pour éviter ces fractures de fatigue, vous devez avoir de bons réflexes à l’entrainement : échauffement, étirement, vos allures personnelles, nutrition, etc…
Découvrez-les MAINTENANT en cliquant sur l’image ci-dessous :

Pub 3 comment progresser

Mots clés associés à l’article : fracture de fatigue – fracture de fatigue- course à pied – fracture de fatigue et reprise du sport – fracture de fatigue et reprise course a pied – fracture de fatigue et velo – fracture de fatigue jogging – fracture de fatigue c’est quoi – quesqu une fracture de fatigue – une fracture de fatigue c est quoi – fracture de fatigue quel examen

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

Total
x