Adaptez votre tenue running en automne

coureur en automne

Adapter votre tenue running en automne sera nécessaire si vous désirez profiter pleinement de vos activités sportives en extérieur. Voilà nos conseils.

Ahh l’automne et ses feuilles ! L’hiver et ses chemins enneigés !

Bien sûr, tout va dépendre de l’endroit où vous habitez. Néanmoins, les températures chutent. La pluie devient plus fréquente.
Bref, les conditions climatiques se dégradent.

Et du coup, quand on regarde par la fenêtre et que l’on voit un ciel gris, ou quand on entend les gouttes de pluie sur les fenêtres, ca ne donne pas envie de mettre le nez dehors.
Et on reporte son entrainement à plus tard. Ou on l’annule carrément !

Personnellement, c’est vrai que parfois, c’est difficile. Heureusement, avoir une bonne tenue running qui me protège est un sacré coup de main.

Tenue running : comment bien se protéger du froid ou de la pluie ?

Il y a un principe général que vous devez avoir en tête : protéger vos extrémités.
Ce sont d’abord la tête, les mains et les pieds qui sont touchés en premier.

Bien les protéger vous aidera ainsi à mieux prévenir votre corps entier des frissons ou de la sensation de froid.

Pour les autres activités sportives en extérieur, le problème est le même. Et ces principes de base s’appliquent aussi. Je pense notamment aux cyclistes, aux randonneurs.

Tenue running : la tête

La déperdition de chaleur se fait principalement par la tête. Environ 30 % de la perte de chaleur totale ! C’est énorme !

Donc, casquette, bluff ou encore bonnet seront de la partie.

Vous devez aussi penser à protéger vos oreilles. Et votre gorge ainsi que votre cou, pour éviter les coups de froid.

Tenue running : les pieds

Ici, pas d’hésitation possible. Le choix d’une paire de chaussettes running s’impose. Elles ont autant d’importance que les chaussures.

Trouvez chaussette à ses pieds n’est pas forcément évident. Vous devez compter sur différents paramètres : l’humidité, la température, la pression, l’hygiène.

Sans oublier la transmission d’informations.
Car si vos chaussettes sont trop épaisses, vous ne sentirez pas correctement les informations transmises par la chaussure qui est au contact du sol.

Vous désirez en savoir plus sur l’importance des chaussettes ? Lisez donc cet article.

Tenue running : les mains

Vous devez connaitre cette situation : au moment de partir, on frissonne. On souffle dans ces mains pour se réchauffer. Ou bien on les frotte entre elles.

Une paire de gants adaptés devrait résoudre ce problème. Vous devez simplement veiller à l’épaisseur de ces derniers. Trop épais, et vos mains seront alors en surchauffe.
J’utilise souvent des gants running, car ils sont assez fins pour être gardés durant toute la séance.

tenue running en hiver

Lorsque les conditions climatiques sont rudes, adaptez votre tenue !
© Adobe Stock

Tenue running : et le reste ?

Vous avez déjà entendu parler du principe des 3 couches.
Avec trois couches, on crée deux zones tampons entre les couches de vêtements. Ainsi, ces zones tampons vont permettre d’isoler le corps de l’air froid.

La première couche est un vêtement seconde peau, souvent moulante. Mais ce n’est pas un passage obligé.

La seconde couche est un vêtement isolant. Ce choix se fait en fonction des conditions climatiques extérieures. Cela peut être une polaire ou bien un tee-shirt running.

La troisième couche est la veste de protection. Elle a un rôle primordial, car elle va vous protéger des conditions extérieures : vent, pluie par exemple.
Très souvent, l’investissement est élevé. Mais il est nécessaire.
Ainsi, je possède une veste Gore-Tex qui a plus de 10 ans ! Bon, c’est vrai, elle a pris un coup de vieux et il serait temps que j’en change.
Je la mets sur ma liste de cadeaux pour Noel ou mon anniversaire.

Retenir la chaleur ou bien l’évacuer sera la clé de votre confort en course. Je vous invite à lire cet article : adaptation de l’organisme au chaud et au froid.

Pensez aussi aux jambes

Pour le bas, vous ne devez pas hésiter une seconde. C’est un collant long. Le froid attaque la peau. Courir en short n’est pas recommandé.
Cela ne sert à rien de vouloir jouer les warriors.

S’il ne fait pas si froid dehors, adaptez-vous. Ne partez pas avec trois couches. Mettez par exemple seulement la première et la deuxième couche. Ou alors la première et la troisième si le vent souffle fort.

Il y a plusieurs marques sur le marché. Vous aurez l’embarras du choix. J’aime bien la marque Gore Running qui présente leur offre running pour l’automne. Et aussi pour l’hiver.

Avez-vous déjà appliqué le principe des trois couches ? Quel est votre tenue running pour cet automne ou hiver ?

Si cet article sur la tenue running vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Courir est une activité sportive qui est accessible à tout le monde. Néanmoins, des erreurs fatales peuvent nuire à votre progression. Ou encore pire : la stopper définitivement !
Pour éviter cela, voilà nos conseils et astuces pour profiter pleinement du grand air… Cliquez simplement sur l’image ci-dessous :

Pub 3 comment progresser

Mots clés associés à l’article : tenue running homme – tenue running femme – tenue running – tenue running automne – achat tenue running – tenue avec running – conseil tenue running – choisir tenue running – tenue ideale running – tenue pour running

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

Total
x