Test chaussures running Hoka Clifton

chaussures running Hoka Clifton

Cet article vous présente le test des chaussures running Hoka Clifton. Vous y trouverez notre vidéo, la fiche technique, des photos, mes commentaires et mon avis sur ce produit.

Depuis un long moment que je n’annonce la publication de ce test à travers différents articles, c’est chose faite.
En fait, c’est la marque Hoka qui m’a « obligé » à le publier. En rédigeant dernièrement un article « questions/réponses », j’ai vu que le modèle 2 des chaussures running Hoka Clifton était déjà là.
Oupssss, vite, avant que cela devienne vraiment trop obsolète 🙂

Chaussures running Hoka Clifton : notre vidéo

Chaussures running Hoka Clifton : fiche technique

Type de pied : Universel
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Route
Poids du coureur : tout poids
Poids de la chaussure : 215 grammes
Drop : 5 mm
Semelle intermédiaire Oversize en mousse EVA
Semelle interne Ortholite
Semelle extérieure Meta-Rocker incurvée

Voilà mes chaussures running Hoka Clifton pour ce test. © Testeurs-Outdoor

Voilà mes chaussures running Hoka Clifton pour ce test.
© Testeurs-Outdoor

Chaussures running Hoka Clifton : mon test

J’ai utilisé cette chaussure Hoka sur le macadam exclusivement avec quelques infidélités en allant sur les chemins.
Cela fait plusieurs mois que je l’ai maintenant. Je dirais même que cela remonte à la fin de l’année dernière. Elle aura donc tout connu : la pluie bretonne, le soleil niçois, la chaleur toulousaine…

Toutes les configurations possibles de l’entrainement y sont passées : endurance, seuil, travail VMA.

Vous avez du mal à choisir vos chaussures running ou trail ? Vous avez peur de vous blesser avec ? Notre guide sur les chaussures vous aidera à faire le bon choix pour vous.

Chaussures running : légèreté et finition

Première prise en main et même si vous vous y attendez, cela surprend : elles sont très légères.

En taille 42, je les ai pesées à 210 grammes !

Le mesh semble très aéré, mais aussi assez résistant. Comme il s’agit d’une chaussure route, elle ne devrait pas trop être sollicitée sur ce point-là.

La chaussure est aussi incurvée pour avoir un meilleur effet de bascule.

Chaussures running Hoka : quel rebond !

Lorsque vous courez pour la première fois avec ces chaussures running Hoka Clifton, c’est un peu les mêmes sensations qu’avec des chaussures Adidas équipées de la technologie Boost : vous êtes surpris par le rebond et il vous faudra un peu de temps pour vous y habituer.
Mais ne vous en faites pas pour cela, l’habitude arrive vite.

Chaussures running Hoka : le confort

Que vous soyez à fond sur une piste d’athlé ou bien sur une sortie longue sur la route, la chaussure reste très confortable. Même après 2 heures, vous vous sentirez toujours bien dans vos baskets.

Ce confort est double : la toe box (avant pied) est un peu plus large que sur les chaussures running traditionnelles, donc vous êtes à l’aise, et d’un autre côté, l’amorti légendaire de la marque permet d’avaler les kilomètres sans forcément les sentir dans les muscles et les pieds.

Chaussures running Hoka : l’usure

C’est souvent un défaut qui revient sur les chaussures running Hoka, et surtout plus pour les chaussures trail de la marque : l’usure rapide des semelles extérieures.

En ce qui concerne cette chaussure Hoka Clifton, je vous rassure : après plusieurs heures de pratique et de nombreux kilomètres effectués (je dirais plus de 300), cette semelle extérieure n’a pas bougé.

C’est pour moi une très bonne surprise. Par ailleurs, le mesh n’a pas bougé non plus.

Vous pouvez voir ici la semelle extérieure de ces chaussures running Hoka Clifton © Testeurs-Outdoor

Vous pouvez voir ici la semelle extérieure de ces chaussures running Hoka Clifton
© Testeurs-Outdoor

Chaussure running Hoka : quel dynamisme !

Certes, elle manquera certainement d’un peu de gniak par rapport à de pures chaussures typées « racers », surtout dans les séances de VMA courtes, mais c’est une chaussure running qui vous permettra de voir loin en conservant toujours une bonne vitesse et de bons ressentis quelque soit la distance.

Seuil, VMA, ou compétition sur route, je fus vraiment très à l’aise partout.

Chaussure running Hoka : le trail ? Pas possible !

Autant vous prévenir tout de suite, à part sur les chemins stabilisés, vous ne l’utiliserez pas en mode trail ou découverte technique de la nature.
J’ai testé sur les chemins côtiers bretons et je vous le déconseille. La chaussure étant plus haute que ces concurrentes, et surtout son utilisation n’ayant pas été prévue à cet effet, le maintien de la cheville n’est pas du tout assuré.

Chaussure running Hoka : et l’adhérence ?

J’ai traversé plusieurs périodes froides avec ces chaussures running Hoka Clifton. La pluie ne m’a pas gêné, je n’ai pas perdu ni glissé durant mes sessions humides.

Sur les pistes d’athlétisme, je n’ai pas non plus ressenti le pied qui partait dans les virages, d’un autre côté, je ne fais pas du 25 km/h héhéhé….

Chaussure running Hoka : et son prix ?

Elles se situent dans la moyenne, à 120 euros. Il en est de même pour la version 2.

Avec nos codes réduction, cela devient finalement très avantageux.

Vous pouvez voir la semelle incurvée de ces chaussures running Hoka. © Testeurs-Outdoor

Vous pouvez voir la semelle incurvée de ces chaussures running Hoka.
© Testeurs-Outdoor

Chaussures running Hoka : mon avis final

C’est certainement mon coup de cœur 2015, ces chaussures running Hoka Clifton sont passes partout. Des séances courtes au marathon, en passant par les cases 10 kilomètres ou semi-marathons, elles vous permettront de prendre du plaisir en courant sans pour autant laisser de côté vos performances.

Elles n’ont pas remporté un prix aux States pour rien 🙂

Avis d’un lecteur du site Testeurs Outdoor :

Bonjour,
je me permets de vous répondre pour les Cliftons.
Je suis un coureur « débutant » je cours depuis 2 ans pour le plaisir (ekiden, 10,21, course orientation raid multisport… premier marathon l’an prochain)…J’en suis à ma deuxième paire… heureux!Je suis arrivé chez Hoka car j’avais des douleurs récurrentes tibia et genoux dès que je dépassé les 15 km avec des mizuno.
Avec les cliftons plus aucun souci !Première impression: légèreté incroyable chaussant très confortable (j’ai un pied large).

La chaussure a peut-être tendance à se détendre avec le temps donc peut être un peu plus large… Et donc être vigilant avec le laçage.

Au passage le laçage Hoka ne bouge pas une fois serré.
Au début j’avais des semelles ortho… problème d’une usure anormale s’est remarquée aussitôt… brefs soucis avec mon ortho ne voulait rien savoir…Je passe les détails…
Et en arrive à la conclusion qu’il est préférable de ne pas avoir de semelle de correction avec les Cliftons !

L’amorti est tellement souple que pour moi : la correction ne sera pas efficace causera une usure prématurée des chaussures pour nous conduire à la blessure, etc., etc.

Sinon, je fais 70 kg, ma première paire est arrivée à 700 km environ avec une usure prématurée au début. Je la déconseille au plus de 80 kg .

En s’usant l’amorti est un petit peu plus « mou » je trouve (vers 400 km). Au niveau de la semelle, les zones d’usure noire sont bien positionnées, mais à mon gout il en manque un peu.

Sa forme courbe tend vers une usure des zones blanches (gros orteil et extérieur talon et sous la voute plantaire).
Pour mon niveau elles me conviennent parfaitement. Lors d’entrainement fractionné, elle manque un peu de dynamisme.
Par temps de pluie, c’est mes premières chaussures qui ne glissent pas (sur bitume)

Sur le stabilisé ou gravier , des coupures peuvent endommager la chaussure.

Voilà voilà !

En espérant que ma petite expérience puisse vous aider .
sportivement

Yann DUFAY

Chaussures running Hoka : que pensez du modèle 2 ?

Il y a d’abord un changement de coloris. Trois sont maintenant disponibles : un bleu, un gris et un vert plutôt fluo.
Chez les femmes, le rose sera évidemment présent, mais aussi un coloris dans les tons orange/saumon du plus bel effet.

La Chaussure Hoka One One Clifton 2 dispose d’une empeigne en mesh SpeedFrame sans couture avec éléments thermocollés.

Le prix ne varie pas, c’est déjà une bonne chose.

Elles ont l’air d’avoir pris un peu de poids, car elles sont annoncées à 235 grammes alors que la première du nom était annoncée à 215 grammes.

Ces chaussures running Hoka Clifton 2 sont disponibles chez nos partenaires. © Testeurs Outdoor

Ces chaussures running Hoka Clifton 2 sont disponibles chez nos partenaires.
© Testeurs Outdoor

Chaussures running Hoka Clifton : où les trouver ?

Vous retrouverez l’essentiel sur ce tableau exclusif :

[css3_grid id=’chaussures-hoka-clifton’]

Qui a déjà couru avec des chaussures running Hoka Clifton ?

Partagez également votre expérience dans les commentaires ci-dessous et dite-nous pourquoi vous hésitez à courir avec des chaussures running Hoka.

Si ce test sur les chaussures running Hoka Clifton vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Note : Les liens de cet article sur le test des chaussures Hoka Clifton pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

4 comments
Add Your Reply
Total
x