Test chaussures trail Saucony Xodus 4

Ce test des chaussures trails Saucony Xodus 4 a été réalisé par Vincent. Boue, terrain gras et glissant, chemins forestiers et routes, ces chaussures auront connues diverses conditions durant plus de 300 kilomètres…

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : Préambule

Je vous livre enfin mon test sur une des chaussures de trail de la marque SAUCONY : La Saucony XODUS 4
Je l’ai acheté cet été après avoir bien usé ma précédente paire de trail de la marque LA SPORTIVA dont je vous ai aussi livré un test sur ce blog Testeurs-Outdoor.

Trouvez le meilleur prix avec notre comparateur pour vos chaussures Saucony Xodus :

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : Caractéristiques techniques

Tout d’abord, passons en revue ses caractéristiques techniques  de cette chaussure de trail Saucony Xodus 4 :
J’ai mesuré sur une balance de cuisine : 318,5 g en taille EU42, 5
PS : Si un jour quelqu’un peut m’expliquer pourquoi le poids de chaque chaussure est tout le temps différent d’un pied à un autre ? Avec parfois des écarts pouvant avoisiner les 3-4 g ! Ma mesure fournie est par conséquent la médiane du poids de la paire chaussure.

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : elles sont magnifiques non?

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : elles sont magnifiques non? © Testeurs Outdoor

Drop de 4 mm, ça commence fortement à ressembler à du trail minimaliste.
PS : Après mes SAUCONY TRIUMPH 10 qui accusaient un drop de 8 mm, j’étais passé au KINVARA 4 de la même marque qui avait un drop de 4 mm.

Cette dernière paire étant un peu trop légère et exigeante à mon goût pour des entrainements longue distance, je me suis orienté récemment (solde d’hiver 2014) sur le modèle SAUCONY CORTANA 3. Ce modèle (CORTANA 3) à l’avantage de présenter lui aussi un drop de 4 mm, mais avec un meilleur amorti, c’est un très bon compromis entre les deux modèles précités.

L’idée vous l’aurez compris étant de chercher une certaine cohérence entre mes chaussures de route et de trail en terme de drop… car à ce niveau de drop que j’estime bas, il faut vraiment prendre l’habitude par la suite de courir avec. Ma phase de transition ayant duré bien 6-8mois (drop de 8 mm à 4 mm).

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : elle existe aussi en rouge, disponible chez notre partenaire I-Run

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : elle existe aussi en rouge, disponible chez notre partenaire I-Run © I-Run

Il y a de jolis nombreux crampons bien prononcés, partout, partout.  J’y reviendrai, car autant au moment de les acheter cela m’a rassuré, mais je ne suis pas convaincu une fois sur le terrain qu’il en a fallu autant !!!

Je note la présence d’une semelle VIBRAM qui est un gage d’une certaine qualité.

Comme j’ai pu remarquer que Jean-Marc apporté une importance aux lacets (réponse de Jean marc : salaud ! ;)), je vais m’attarder un peu dessus ;-).

Les lacets de la Saucony XODUS 4 sont de très bonne facture. Plats et un peu souple, ce qui est vraiment très agréable. Grâce à un système de laçage particulier, la languette ne peut pas tourner quand vous courrez, ce qui est aussi bien appréciable.

Enfin vous pourrez loger ces derniers dans une pochette prévue à cet effet au niveau de la languette. J’adore l’idée ! toutes les chaussures devraient avoir ce type système ! Même si pour les loger dans cette pochette, cela peut être parfois pas si pratique que cela si vous avez un laçage un peu haut…

A noter la présence d’u crochet pour positionner des guêtres en corrélation avec la semelle qui est prévu à cet effet avec un décochement prévu au niveau de dessous le pied. Bien pensé là aussi !

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : Le terrain

Passons maintenant au test grandeur nature. J’ai pu effectuer environ 300 km depuis cet été avec ces chaussures de trail Saucony Xodus 4.

Et j’ai recontré tout type de conditions : chaud, froid, pluie, sec, gadoue (et quelle gadoue !!!), cailloux, chemins, routes, etc…

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : côté route

Tout d’abord, contrairement à beaucoup de ses confrères (et typiquement à mes dernières chaussures SPORTIVA QUANTUM), elle se comporte merveilleusement bien sur route ! Aucune sensation de lourdeur ni d’inconfort. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, j’ai même ressenti un dynamisme certain sans que les crampons ne soient une gêne pour autant.

Je profiterai de ce passage sur son comportement routier pour indiquer que l’on ressent un amorti bien présent malgré le poids et le drop annoncé ! Belle surprise.

Pour finir sur le côté « route », pour avoir effectué une sortie mi-forêt (20 km)/mi-route (20 km). Le pied tout comme la semelle ne chauffe pas sur la partie route. Le pied ne tape pas au sol, ces chaussures savent rester et resteront confortable jusqu’au bout de votre course.

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : côté sentiers

En conditions outdoor, ça donne quoi alors ?

– Sur les chemins forestiers : petits cailloux, feuillage, par temps sec et pluvieux, mais sans qu’il y ait trop de gadoue. Rien à redire dans ces conditions ! L’accroche est vraiment au RDV. Les aspérités du sol sont en plus vraiment bien gommées, absorbées par la semelle VIBRAM et ses crampons.

– Sur des terrains humides avec des roches un peu plus plates, des racines : genre forêt de fontainebleau par temps maussade. Je dois dire que l’on commence à entrer dans les faiblesses de la chaussure. Ça tendance à glisser…

A se demander si la gomme VIBRAM choisit n’est pas un peu trop dur pour ce type d’environnement. Je ne suis pas un spécialiste et chacun à son sens de l’équilibre mais il faut faire gaffe. D’autant plus que si je fais la transition sur les parties sablonneuses et/ou gadouilleuses :

– Sur les terrains bien gadoues : ça devient limite un patin à glace Après les autres concurrents valsaient tout autant avec d’autres chaussures (cf trail des marcassins dans le val d’Oise).

Mais comme je vous parle du test chaussures trail Saucony Xodus 4, je m’attarde sur cette dernière. Si je dis cela (et dieux sait que je commence vraiment à apprécier cette marque après tous mes essais de plusieurs modèles de leur gamme), c’est que je ne suis pas si convaincu que cela sur le nombre de crampons positionnés.

En effet, ça débourre très mal, que cela soit du sable ou bien de la gadoue. Sans que cela colle à la semelle et vous fasse de beaux pâtés, la semelle devient lisse se remplissant de tout. Après quelques foulées cela redevient raisonnable, mais bof bof…

Test chaussure trail Saucony Xodus 4 : la boue s'accroche bien...

Test chaussure trail Saucony Xodus 4 : la boue s’accroche bien… © Testeurs Outdoor

– sur les terrains montagneux : Parce que j’aime, bien finir sur une bonne note ;-). La chaussure se comporte très bien. L’accroche sur les rochers est vraiment là. On va par contre un peu plus ressentir le relief sur des rochers un peu « pointus », mais l’on reste toujours bien protégé. Je note au passage que je ne me suis jamais tordu la cheville, la chaussure vous maintient bien.

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : Quelques autres points en vrac

Du fait de son mesh très respirant, dès qu’il pleut ou bien dès que vous allez mettre le pied dans une flaque, la chaussure va vite prendre l’eau. SAUCONY en a sorti un modèle GORTEX, à voir…

Je ne saurai évaluer le côté évacuation de l’eau, tellement j’ai dégusté lors de mes sorties « grandes eaux/gadoue à profusion ». Je mettrai malgré tout une note moyenne de ce côté-là.

Le drop de 4 mm se fait bien sentir. Avec mon super niveau moyen, mes premières sorties se sont soldées par de belles douleurs aux tendons d’Achilles. Je ne saurai même pas expliquer le fait que j’ai eu plus de mal avec mes chaussures de trail que route sur cette adaptation.

Cette chaussure Saucony Xodus 4 a une bonne résistance aux malménages, intempéries. Au bout de 300km la semelle n’a quasi pas bronché. Le mesh est toujours aussi beau et fonctionnel.

Au final, mes prochaines chaussures de trail seront-elles les mêmes ?

Je suis indécis… Je les apprécie vraiment, mais leur comportement sur terrains humides et surtout en terrain gras me laisse sur ma faim. Cette histoire de crampon qui ne débourre pas bien la gadoue m’embête aussi un peu.

Après faut-il avoir plusieurs paires, une pour chaque environnement ??? C’est peut-être ça la solution. Ya qu’à voir le nombre de modèle et de forme de crampons chez SALOMON…

Chaussures trail Saucony Xodus 4 : A quel prix ?

Cette chaussure trail Saucony se trouve dans la moyenne des prix, c’est à dire aux alentours des 130 euros.

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : voiçi le le modèle noir.

Test chaussures trail Saucony Xodus 4 : voiçi le le modèle noir. © I-Run

Que pensez vous de ce test chaussures trail Saucony Xodus 4 ? Avez vous déjà couru avec ?

Dites moi aussi dans les commentaires si ce test chaussures trail Saucony Xodus 4 vous incite à acquérir ce modèle.

Si cet article sur le test chaussures trail Saucony Xodus 4 vous a plu, partagez le sur Facebook, Twitter ou Google +

Vous trouverez le meilleur prix pour vos chaussures Saucony Xodus avec notre comparateur !

Note : Les liens de cet article pointant vers I-run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Vincent

  • Jean-François Lamy dit :

    Ni mes Sportiva Cross-Lite à crampons pourtant bien espacés, ni les Salomon FellRaiser de ma conjointe conçus spécifiquement pour la boue ne « dégagent » certains types de boue bien dense, et en particulier pas la « gadoue » (nom que nous donnons au Québec à la neige mêlée de saletés et de sel déglaçant). On finit toujours avec des pieds lourds et lisses, où seuls dépassent les vis à métal qu’on ajoute aux vieux souliers pour avoir un brin de mordant.

  • Arnaud dit :

    J ai la XODUS 3 et j’ai le meme ressenti.As tu noté une différence entre la 3 et la 4?

    Pour la douleur au tendon d’Achille plus marqué sur les trails cela vient surement du fait qu’on soit plus en montée donc ca tire plus sur les mollets et donc les tendons !!

  • Bauduin manuel dit :

    Je cours également avec les Xodus 3. En effet, si les crampons rassurent en statique, ca se gâte dans le très gras, le mesh a mailles larges retient aussi beaucoup la boue. on se retrouve au final avec des chaussures très lourdes a tirer, et glissantes.
    mais, en dehors de ces conditions, elles sont très confortables et très solides. il y a beaucoup de place pour les orteils, mais le pare pierre est minimaliste.

  • Tony dit :

    Bonjour,
    bon pour moi elle me donne pas envie de les acheter, surtout quand tu parles des terrains humides, puisque ici je n’ai presque que ça.
    Alors vers quoi se diriger…

  • Julien dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce test pour lequel je suis totalement d’accord.
    En 3 mois d’utilisation foret, chemin et haute montagne (3000m) j’ai pu constater que ces chaussures étaient à la fois dynamiques et confortables sur tous types de parcours (sortie la plus longue de 35 km) tant que nous sommes par temps sec. Lorsque la pluie arrive, elles deviennent assez glissantes mais il ne faut pas exagérer quand même (j’ai descendu le Piton des Neiges sous la pluie la semaine dernière, soit 1700m de D- en 2h en ne faisant qu’une seule chute, lol !), aucune chaussure ne compensera de solides appuis et la technique – fin de la parenthèse. En dehors du mauvais temps, elles sont très appréciables car elles s’adaptent sur tous les terrains dont le bitume. Chose impossible avec ma deuxieme paire de trail des SpeedCross 3 de Salomon (pour l’automne et l’hiver), qui elles sont imbattables dans la boue et sous la pluis mais inexploitable sur le bitume.
    En résumé, je conseillerai ches chaussures pour le printemps et l’été. Il faudra penser à un autre modèle pour l’hiver ou dans les zones humides.
    Bonnes courses !
    Julien

  • ERIC dit :

    Salut a tous
    Je possède aussi des xodus 4 et j ai le même avis sur l’accroche de la semelle en terrain gras,la seul solution que j ai trouvé est de couper au cutter plus ou moins un crampons sur deux dans la partie intérieur de la semelle. Je me suis inspiré de la semelle de mes speed cross pour le faire, avantage supplémentaire le gain de poids l’ inconvénient la perte de la garantie.Malgré cela mes salomon sur ce type de terrain reste les meilleurs.

  • Jérôme dit :

    bonjour à tous,

    personnellement je suis très déçu par ces chaussures. Les miennes n’ont pas tenu 200 kilomètres que le mesh s’est complètement déchiré à plusieurs endroits et sur les deux chaussures. J’ai des photos on a l’impression que les chaussures ont 2000 kilomètres. Les coutures ont sauté aussi ce qui a déchiré une partie de la chaussure droite. Je ne m’attendais pas à ça de la part d’une grande marque. Je pense que Saucony c’est la dernière fois pour moi. Je précise que je n’en suis pas à ma première chaussure de trail et que pour l’instant je n’ai jamais usé une paire aussi rapidement. J’ai eu des cascadia juste avant et des trabuco je n’ai eu aucun problème,
    Jérôme

  • Vincent dit :

    Je dois reconnaître que j’ai observé très récemment le fait que le m’est se déchirait sur les côté. Je ne sais pas si cela est du à mes sorties dans la boue et le fait que j’ai nettoyé mais peut être pas assez. Cela créant des zones sèche et rigide qui lors de l’effort peut avoir un effet sur l’usure du mesh. Je suis en phase de changer de chaussure de trail. J’attends d’être à chamonix me faire conseillé :-). Mais cela sera une chaussure légère avec un drop Max de 6-4mm. Les KAPTEREN race, les puma faas 500 TR ??? Vraiment je ne sais pas sur quoi partir…

  • Pieromarseille dit :

    J’avais les Xodus 3 que j’ai adore, et maintenant les 4 que je continue a beaucoup apprécier.
    Aucun problème de déchirure du mesh chez moi. Elles donnent leur plein rendement dans les terrains techniques a très techniques secs (pierriers…) et particulierement dans les descentes rapides. J’ai fait avec plusieurs descentes techniques (1000 D+ pour la plus longue) sous une pluie diluvienne en ayant toujours un sentiment de grande
    sécurité). Je les ai même utilisées sur névés avec succès (sans yactracs).
    Très bon confort pour le long (pas un échauffement lors du
    trail de la Sainte Victoire 58 km / 3000 D+).
    Bref, pour moi elles figurent parmi les meilleures chaussures de trail du marche.
    Une remarque : elles sont plébiscites dans le sud de la France (terrains secs et pierreux) et davantage décriées dans le nord ou on court sur terrain gras une partie de l’année…

  • Vincent dit :

    Bonjour, Pieromarseille, je suis en phase avec ta remarque. Je vous en dirai plus du coup car je viens d’acquérir une paire de SAUCONY PEREGRINE 4. J’attends de voir la différence avec la XODUS…. Je vous ferai un retour similaire…

  • Pieromarseille dit :

    Bonjour Vincent,

    Merci pour votre réponse. Ah oui, en complément : moi je n’ai pas eu de problème pour m’adapter au drop de 4mm en mode trail. Par contre, quand je cours avec les Xodus sur route (très rarement), effectivement je vous rejoins sur le dynamisme, mais qu’est-ce que les mollets dégustent les jours qui suivent !…

    Convaincu par Saucony en mode trail, je viens de commander une paire de Ride 7 pour préparer et courir mon prochain marathon. J’hésitais avec les Cortana mais l’expérience Xodus sur route m’a fait pour l’instant renoncer à passer directement à un drop de 4mm, 2 mois avant mon marathon (Nice Canne le 10 novembre).

    Un test en vue de la Ride 7 (il n’y en a presque pas sur le web en français…) ?

    Sinon, je ferai un retour quand je les aurai essayé.

    Cordialement

  • Vincent dit :

    Re, Le modèle Rider est une valeure sure, tout comme la TRIUMPH :-). Ces 2 chaussures ont un drop de 8mm. Ce qui peut être dans un premier temps suffisant. Je confirme cependant que le modèle CORTANA est par la suite un très bon compromis. J’ai épuisé la CORTANA 3 et je viens juste de m’acheter le nouveau modèle CORTANA 4… Pour le moment que du bon ;-).

  • […] éprouvez les avant le Jour J.J’ai pris le parti d’investir dans une paire de baskets de trail, les Xodus 4 de Saucony. Mon choix s’est porté sur ce modèle car : o    la semelle extérieure est équipée de […]

  • alain92170 dit :

    Bonjour Vincent,
    J’utilise actuellement des Exodus pour le trail, et des Saucony Mirage pour des courses jusqu’au semi (1h51). Je cours le marathon en 4h pour l’instant avec des Kayano, et je cherche des chaussures avec un drop de 4mm pour les remplacer, en cohérence avec mes autres chaussures. Aurais tu un conseil à me donner pour des courses sur route pendant 4h00?
    Alain

  • Vincent dit :

    Bonjour Alain92170 !
    Courir avec des Saucony Mirage est assez atypique.
    Sans hésiter pour toi et ton souhait de drop 4mm, je partirai sur les Cortana. C’est le meilleur compromis entre les kinvara et les Triumph. Dynamisme et amorti plus souple sur l’arrière et surtout le devant. Après pour un marathon en 4H il y a les ISO Triumph (certes avec un drop de 8mm) mais c’est super confort et ça avale les km sans t’esquinter !!!
    En espérant avoir répondu à ta question.

  • Alain92170 dit :

    Merci Vincent; je vais essayer de trouver une boutique sur Paris qui commercialise les Cortana pour les essayer.
    @+
    Alain

  • Pieromarseille dit :

    Juste parce que je repasse par hasard sur ton blog, j’en profite pour donner mon avis sur les Ride 7 : ben non, je n’ai pas aimé. Je les ai porté après des Adistar boost, et ça l’a pas fait au niveau du ressenti un peu sec (confort, amorti…), des Ride.
    Concernant les Xodus, j’attends les retours sur le modèle 6.0.
    Apparemment, les 5.0 ont un peu déçu, et le mesh est jugé trop fragile, mais la 6.0 serait en net amélioration…
    Mais j’hésite aussi avec la Pérégrin. Je suis plutôt un coureur rapide, et orienté trail court, qui orienterait sur peregrin pour leur dynamisme, mais je vais souvent dans du bien technique, pour lequel la Xodus est à l’aise, et j’aime les chaussures solides qui durent longtemps, ce qui n’est pas toujours le cas des plus légères.
    J’ai vu que tu avais testé la Pérégrin 5 que tu as eu l’air d’apprécier.
    Un avis sur les avantages / inconvénients entre Pérégrin et Xodus ?

  • Vincent dit :

    Bonjour PuerroMarseille,

    Passer du modèle à technologie Boost (Adidas) à la rider était un peu osé. Je pense que tu t’y retrouverai plus avec la dernière puma Ignite.

    Je l’ai depuis peu et cette chaussure à l’air vraiment bien. Niveau compromis dynamisme et confort.
    Elle est vraiment rapide.

    La perigrine est beaucoup plus dynamique que la xodus. Moins protectrice elle va apporter cependant le même type d’accroche, si ce n’est plus. Un peu moins stable, mais si l’on commence à être à l’aise avec la vitesse et les terrains escamotés. Elle est aussi beaucoup plus ludique et se pilote plus que la xodus. En contre partie elle offre moins d’amorti et demande d’avoir des mollets en tendons plus affûtés.

    A la vue de ton profil, je privilégierai plus la peregrine à la xodus.

    N’hésite pas à m’en donner des nouvelles !!!

    Vincent

  • >