Blessure course à pied : peut-on s’étirer ?

Peut-on s’étirer si l’on est blessé ? Nous répondons à cette question avec Alexandre Auffret, kiné et ostéo.

Dans le Mag des Coureurs du mois de novembre, nous avons monté un gros dossier sur les étirements.

En voilà un extrait.

Nous nous posons beaucoup de questions autour des étirements.

Et lorsque nous avons une douleur, une gêne musculaire ou articulaire, nous sommes un peu perdus.

Peut-être tu t’es déjà posé cette question.

Est-ce le bon moment pour s’étirer ? Que dois-je faire ?

Il est certain que l’on n’adopte pas le même comportement si l’on est face à une tendinite, une déchirure ou un claquage…

Blessure course à pied et étirements

Jean-Marc : comme on parle des blessures, quelles sont les blessures qui interdisent les étirements ? Est-ce qu’il y a des blessures où il faut absolument éviter les étirements ?

Et a contrario, quelles sont les blessures qui permettent de faire quelques étirements avec quelques précautions ?

Alexandre : globalement, la blessure récente, qui vient d’arriver et sur laquelle il n’a pas eu de diagnostic, il ne faut pas s’étirer.

Quand je dis cela, c’est principalement sur les blessures qui sont réellement douloureuses.

Ça peut être une blessure musculaire ou tendineuse, ou un problème articulaire pur, on évite.

Si la douleur est importante, récente, qu’elle est éventuellement accompagnée d’une inflammation, avec rougeur, chaleur de la zone.

Tant qu’il n’y a pas eu de diagnostic, c’est une erreur que d’étirer.

Blessure course à pied : le diagnostic est important…

Une fois qu’il y a eu le diagnostic, ça va réellement dépendre du diagnostic.

Parfois, on va conseiller les étirements, même sur une zone qui n’est plus cicatrisée, en fonction du problème.

Par exemple, sur un tendon, on peut conseiller l’étirement en guise de rééducation et pour aider la réparation.

À l’inverse, on peut, dans le même cas, déconseiller sur un problème de blessure ou sur une déchirure musculaire.

Là aussi, ça dépend vraiment du diagnostic. C’est très difficile de dire qu’il faut faire ci ou ça. Il faut voir au cas par cas.

Une fois que c’est cicatrisé, sur des blessures plus anciennes qui sont cicatrisées, mais qui sont éventuellement encore un peu sensibles et douloureuses, là il n’y a aucun souci au niveau de l’étirement à partir du moment où l’étirement est réalisé avec un seuil de douleur tolérable.

On y reviendra parce que je pense que tu me poseras la question, à propos des erreurs courantes.

Blessure course à pied : chaud et froid ?

Jean-Marc : sur les blessures que l’on étire, au niveau des précautions à prendre, est-ce qu’il est intéressant de faire un petit échauffement sur place avant pour chauffer le muscle ?

Et juste après, est-ce que le glacer pourrait être utile ?

Alexandre : dans l’idéal, ce n’est pas forcément conseillé de faire des étirements directement après l’effort.

Souvent, on conseille de le faire à distance.

Si on conseille de faire des étirements pour une blessure, si l’étirement a lieu dans la journée, globalement à chaud, il n’y a pas nécessité de faire un échauffement particulier.

Par contre, si c’est effectué le matin tôt, et qu’on n’a pas vraiment bougé avant, c’est mieux d’aller faire une marche 5-10 minutes, un peu de vélo ou éventuellement quelques flexions sur place pour augmenter la température et avoir un peu plus de flexibilité.

Après, pourquoi pas glacer.

La glace n’a jamais fait de mal, au contraire ça peut être intéressant.

Ça dépend vraiment de la blessure, mais il faut voir la glace comme un moyen de soulager la douleur.

Ça n’a pas de réel effet sur la réparation, la récupération tissulaire.

Tu peux retrouver Alexandre sur son blog.

Les étirements dans le Mag des Coureurs

Si tu souhaites en savoir plus, tu peux durant tout le mois de novembre télécharger le Mag des Coureurs avec le dossier sur les étirements.

Il y a aussi d’autres sujets traités.

Comme la protéine verte pour les sportifs dans le dossier nutrition.

Ou encore un test de lacets spéciaux pour la rubrique matos.

Tu peux découvrir le sommaire en cliquant par là.
(attention, chaque mois, le sommaire change !)

As-tu fait des étirements lorsque tu as eu une blessure course à pied ? Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous.

Si cet article sur la relation entre une blessure course à pied et les étirements t’a plu, partage-le sur les réseaux sociaux.

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le Mag des Coureurs que je te propose ci-dessus)

Ne clique pas si tu es un coureur du dimanche…
Ne clique pas si tu cours uniquement pour le plaisir…

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

tête mascotte

1 guide running offert + 1 email par jour...

Pourquoi T’ENTRAINER
ET COURIR PLUS
n'est PAS le meilleur moyen de progresser...

Et comment rendre tes entrainements bien plus efficaces

sans refaire toujours les mêmes séances

semaine après semaine...

Mots clés associés à l’article : blessure course à pied – étirements course à pied – blessure course a pied – blessure courante course a pied – blessure de course pied – blessure frequente course a pied – prevenir blessure course a pied

Please follow and like us:
error0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment: