Quelles chaussures running pour le Marseille Cassis ?

Nike Air Zoom Elite 8

Cet article répond à une question d’Alain qui recherche des chaussures running pour courir 3 fois par semaine et pour les 20 kms de Marseille Cassis. Vous y trouverez des fiches techniques, photos, et mes commentaires.

Régulièrement, à travers ce blog, nous recevons de nombreuses questions aussi bien sur la nutrition sportive, l’entrainement ou le matériel. Nous y répondons souvent par mail, et si cela profite évidement à une personne, nous sommes un peu frustré que cela ne profite pas au plus grand nombre.Nous avons donc décidé de créer une rubrique Q/R, questions / réponses.

Chaussures running : la problématique

Je vais participer aux 20 kms Marseille-Cassis à la fin du mois. À ce sujet je recherche une paire de running dynamique avec un bon amorti.

Je cours 3 fois par semaine, environ 50 kms par semaine. Aujourd’hui je cours avec des Mizuno Wave Ultima 6 qui arrivent en bout de course. Je les trouve très bien, mais j’aimerais changer de marque, peut-être plus technique (Brooks, Saucony, etc…)

Je n’aime pas trop Adidas, trop passe par tout.

Voilà j’aimerais avoir quelques pistes pour me rendre chez un revendeur.

Je ne porte pas de semelles orthopédiques, mais peut-être je devrais, je suis supinateur, surtout du talon gauche.
J’ai un budget d’environ 150 euros.

J’essaie de varier mon allure, mais pas une grosse différence de vitesse
Je cours essentiellement sur route, 3 sorties par semaine (env. 50 kms au total).

Je pèse 70 kg pour 1 m 83 cm
Je cours env. 15kms à 12 km/h, soit 5mns de kilo. Je cours seul !!!

Pour le Marseille Cassis, j’ai un temps envisagé de 1 h 40, voir 1 h 35 dans un coin de ma tête.
Je ne connais pas du tout le parcours, d’où mon inquiétude pour réaliser un chrono.

Bien à vous.

Alain B

Chaussures running : les choix possibles

Avant d’aller faire un tour chez la concurrence, je vous propose de (re) découvrir la paire actuelle de chaussures running d’Alain, ce qui nous permettra alors de mieux cibler ses besoins.

Chaussures running Mizuno Wave Ultima 6

Type de pied : Universel
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Route/Chemin
Poids du coureur : tout poids
Poids de la chaussure : 315 grammes
Drop : 12 mm

La technologie Wave cherche à combiner deux qualités indispensables à une chaussure de running performante : l’amorti et la stabilité, tout en garantissant une meilleure répartition de l’onde de choc au moment de l’impact au sol.

La technologie X10 est un caoutchouc en carbone qui augmente la résistance à l’abrasion de la semelle extérieure.

Le logo est réfléchissant pour votre sécurité.

Ces chaussures running sont vendues environ dans les 90 euros, car il s’agit d’une fin de série.

Vous trouverez sur ce site notre test de chaussures running Mizuno Ultima.

Mon avis : ces chaussures sont polyvalentes et un peu passe-partout. Elles permettent de faire de courtes distances, du seuil, du long, sans avoir réellement un domaine supérieur. Pour du fractionné, elles seront pénalisées par le poids.

Chaussures running Mizuno Wave Ultima 7

Type de pied : Universel
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Route/Chemin
Poids du coureur : tout poids
Poids de la chaussure : 290 grammes
Drop : 12 mm

On prend les mêmes et on recommence ?

Pas tout à fait, car si des technologies sont communes, deux principales font leur apparition.

Elle favorise un dynamisme accru avec l’association du SR Touch qui apporte également un meilleur rebond et le U4icX et U4ic qui absorbent les chocs sans alourdir la chaussure.

Vous les trouverez au prix moyen de 125 euros.

Plusieurs coloris sont disponibles : en vert, en noir ou en bleu.

Mon avis : un plus légère, un peu plus dynamique, voilà des évolutions qui pourraient plaire à Alain s’il désire rester dans cette marque. Ces chaussures running Mizuno Wave Ultima 7 sont aussi dans son budget.

Vous trouverez facilement ces chaussures running chez nos partenaires. © Mizuno

Vous trouverez facilement ces chaussures running chez nos partenaires.
© Mizuno

Chaussures running Brooks Ghost 8

Type de pied : Universel
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Route/Chemin
Poids du coureur : tout poids
Poids de la chaussure : 292 grammes
Drop 12 mm

Nous sommes toujours dans le budget d’Alain, car elles sont vendues en moyenne dans les 130 euros.

La technologie Biomogo ADN est un système d’amorti écologique personnalisé sous l’intégralité du pied. L’amorti et le retour d’énergie sont censés s’adapter au poids et à la foulée de chaque coureur.

Plusieurs coloris sont là aussi disponibles.

Mon avis : Avec ces chaussures running Brooks Ghost 8 , je pense qu’Alain retrouvera à peu près les mêmes sensations qu’avec ses chaussures Mizuno Wave Ultima : bon partout sans être exellent.

Plusieurs coloris pour cette chaussure sont disponibles. © Brooks

Plusieurs coloris pour cette chaussure sont disponibles.
© Brooks

Chaussures running Hoka One One Clifton 2

Type de pied : Universel
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Route
Poids du coureur : tout poids
Poids de la chaussure : 235 grammes
Drop : 5 mm

Voilà l’un de mes coups de cœur de l’année. Bien que j’avais testé la version 1 (cliquez ici pour lire le test), elle m’avait entièrement séduite.

La courbure de la semelle permet un faible drop (5 mm) pour des sensations proches de la route.

Ces chaussures running Hoka one One Clifton 2 possèdent une semelle intermédiaire Oversize en mousse EVA pour absorber les chocs et pour la stabilité du pied.

Elles sont vendues 120 euros.

Mon avis : dynamique et avec un gros amorti ou rebond, elles permettent de faire des sorties en endurance, mais aussi du seuil. Elles ont également du répondant dans les séances de fractionnés.

Vous pouvez voir la semelle incurvée de ces chaussures running Hoka. © Testeurs-Outdoor

Vous pouvez voir la semelle incurvée de ces chaussures running Hoka.
© Testeurs-Outdoor

Chaussures running Nike Air Zoom Élite 8

Type de pied : Universel
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Route
Poids du coureur : tout poids
Poids de la chaussure : 260 grammes
Drop : 8 mm

Les chaussures running Nike Air Zoom Elite 8 propose une empeigne 2.0 d’un seul tenant pour un maximum de confort et de respirabilité tout au long de votre sortie de running.

Elles possèdent un laçage asymétrique pour réduire la pression des lacets.

Vous trouverez des unités de la technologie Zoom Air à l’avant-pied dans la semelle intermédiaire.

Elles sont vendues en moyenne 130 euros.

Mon avis : Il s’agit de la 8ème version de ces chaussures running. Elles sont idéales pour l’entrainement et la compétition. L’amorti et son dynamisme sont ses points forts. Nous sommes dans le budget d’Alain.

J'adore le look de ces chaussures running, et vous ? © Nike

J’adore le look de ces chaussures running, et vous ?
© Nike

Chaussures running : prévention avant tout !

D’habitude, je commence par cela, rappeler quelques règles simples, issues de mon guide sur les chaussures de running

Dans le cas qui nous intéresse ici, Alain parle qui pense être supinateur, surtout sur un côté.

Vous avez besoin de conseils sur vos chaussures running ou de trail ? Cliquez-ici pour en savoir plus !

Le seul moyen à notre disposition est de faire analyser sa foulée par un spécialiste, comme un podologue sportif.
La course à pied est un sport avec beaucoup d’impacts pour notre corps (encore plus lorsqu’on court quasi exclusivement sur route), il y a des précautions à prendre comme celle que je viens de vous citer.

Notre comparatif chaussures running

En un clin d’oeil, vous pouvez faire défiler les modèles présents dans cet article en utilisant la flèche.

[css3_grid id=’medicenter_orange_alain_cassis’]


Quelles chaussures running auriez-vous conseillées à Alain ?

Si cet article sur le choix de chaussures running pour Alain vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Note : Les liens de cet article sur le choix de chaussures running pour Alain pointant vers I-run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Rodrigue dit :

    Bonjour.
    J’ai participé au MK6 dernièrement et serais encore inscrit cette année.
    Le parcours est sympa. Par chez nous, les habitués te diront de ne pas trop te « griller » dans la première partie (du départ au col de la Gineste). Cette première partie monte en pente douce est régulière pendant bien 6 km, avant de se « durcir » au départ de la montée vers le col,une montée d’environ 3 km (mais si tu as déjà fait des trails, tu la feras les doigts dans le nez sans forcer).
    Ensuite attention au plateau, semé de longs faux-plats. Là tu peux un peu envoyer (une chaussures dynamique peut être pas mal). J’espère que le temps sera au beau fixe, parce que s’il pleut, ou que le mistral se met à souffler, c’est une autre affaire!!!
    Mais garde du jus pour la descente vers Cassis, très casse-patte. Et il te faudra relancer dans les rues de la ville (passage qui te parait interminable, lol).
    La côte des pompiers? Pas si dure en soi. Un petit mur de 300 m à 15% mais qui a la mauvaise manie d’arriver après 16-17 kilomètres de course et après une petite descente assez pentue.
    Puis arrivée ne mode « Rock-star » sur le Port.

    Puis gros bordel pour repartir sur Marseille. lol !!!! Ça aussi faut le prévoir.

    Jean-Marc a raison. Attention aux chaussures. Fais-toi bien conseiller. Ce genre de parcours laisse des stigmates.

    Pour ma part, je l’ai faite l’an passer avec des Asics DS-Trainer. Un très bon compromis je pense.

    Je mesure 1m90 pour 84 kilos.

    Cette année ce sera encore plus léger avec des Asics Gel-Lyte 33. Mais sache que tout en étant pronateur, je cours sur l’avant et le médio-pied. Sans quoi je ne pourrais pas porter ce genre de chaussures sur une telle distance sans me blesser.

    Voila. En espérant t’avoir un peu aider. Le tout est de se faire plaisir.

    P.S.: On m’a dit que la course ne ferais pas 20 kms cette année, mais 19,6 kms . Car il y a des travaux sur le boulevard Michelet (départ). Habitant sur place, je confirme que c’est la panique!!!!

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Rodrigue,
      Merci pour ce long commentaire.
      L’analyse du parcours et du vécu sont géniales.
      Cela donne envie de la faire au moins une fois.
      Bouduuuu, que le temps passe vite !!!!
      Bon week-end,

      • Rodrigue dit :

        Pas de soucis pour le retour d’XP, c’est toujours avec plaisir.
        C’est vrai que c’est une belle course. D’autant plus si tu as un sas préférentiel (ce que j’ai pu obtenir, ouf !!).

        Le bémol, c’est vraiment après l’arrivée. 15000 coureurs, plus les accompagnateurs et le reste, ça te fait pas moins de 20 -25000 personnes sur le petit port de Cassis…… Donc un peu serrés.

        Il y a aussi la procédure d’inscription qui est source de problèmes chaque année.

        Pour en revenir à Alain et ses chaussures, je suis d’accord avec le fait qu’il doit prendre plus léger pour cette course. 315 grammes vu son gabarit, ça commence à peser.
        Après, ce genre de chaussures peut se révéler intéressantes dans la descente avec leur amorti.

        Mais bon ce n’est que mon petit avis.

        Bonne soirée à tous.

  • BASTIEN dit :

    Bonjour
    Pour ma part, j’ai eu les ultima 4 et j’ai actuellement les rider 17…et bien il n’y a pas photo, les rider sont bien plus légères et dynamiques et confortables…du coup, essaie les rider 17 ou 18 avant d’envisager de changer de marque…Alors certes les dernieres ultima bénéficient aussi des nouveautés U4ic donc elles seraient à retester pour comparer ce qui est comparable…mais je suis tellement content des rider que je pense y rester fidele…Sinon j’ai eu l’occasion de tester la technologie boost, j’ai été bluffé on a juste l’impression de rebondir !!! je n’exclue pas de me laisser tenter aussi…apres il est tres dur de s’y retrouver chez adidas: supernova, glide, response, adizero, revenge, raven…si un jour jean marc pouvait nous expliquer à quoi correspond chaque modele, ce serait top 😉

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Bastien,

      Merci pour ton retour.
      J’ai également hésité par intégrer les Rider 17 ou 18 dans ce comparatif pour une principale raison :
      Elles sont très dynamiques mais je trouve qu’elle manque un peu d’amorti plus les distances s’allongent.
      De plus, ces chaussures sont idéales pour les séances courtes ou les compets, je pense qu’il faut les compléter avec une autre paire pour les entrainements.
      Mais tu as raison, ce sont de très bonnes chaussures !
      D’ailleurs, il y a un test (ou plusieurs) sur ce site…
      Je note pour Adidas, c’est une très bonne idée 😉
      A bientôt,

  • Jacques dit :

    Si ça peut t’aider je fais 1m85 et 81kgs et j’ai deux paires de running route : Mizuno Rider 17 et Adidas Energy Boost 2.0 ESM. Pour info je ne comprends rien non plus à la segmentation de la gamme Adidas. Je fais 80% route et 20% trail. Pour ce dernier j’utilise des Salomon XT Wings 3. Top pour le trail à mon goût même dans la neige ! Mais je ne vais parler de ce modèle.
    Pour la route ma préférée est la Mizuno Rider 17 car elle a tout : légèreté, dynamisme, relance et amorti pour mon poids. Je réserve l’Adidas Energy Boost pour l’entrainement car le dynamisme est moins bon mais l’amorti reste bien au rendez vous ainsi que le confort. Et ainsi j’économise mes Rider 17.
    J’ai acheté ces deux paires de chaussures via internet avec 50% de réduction, donc un excellent investissement.
    Mais j’insiste : s’il vous plait madame ou moneiur adidas expliquez nous votre gamme boost, je n’y comprends rien et je ne semble pas être le seul…
    Bonne course.
    Jacques

  • Rodrigue dit :

    Salut Alain.
    Alors comment s’est passée ta course?
    Et quelles chaussures as-tu prises.
    Bonne journée.
    Rodrigue

  • >