Choisir chaussures running : laquelle pour Laurent ?

Cet article répond à une question de Laurent, abonné du blog, qui hésite entre 4 modèles pour choisir chaussures running. Vous y trouverez nos fiches techniques et des photos, ainsi que mes conseils.

Régulièrement, à travers ce blog, nous recevons de nombreuses questions aussi bien sur la nutrition sportive, l’entrainement ou le matériel outdoor. Nous y répondons souvent par mail, et si cela profite évidemment à une personne, nous sommes un peu frustrés que cela ne profite pas au plus grand nombre. Nous avons donc décidé de créer une rubrique Q/R, questions/réponses.

Choisir chaussures running : La question de Laurent

Bonjour Jean Marc,

J’ai lu avec intérêt le guide running qui m’a éclairci sur le choix de mes futures chaussures, mais j’hésite sur 4 modèles pouvez vous m’aider à choisir.

j’ai 44 ans
pointure 42
71 KG
Pronateur
3 à 4 fois par semaines de 8 kms, en sensation amorti sur route et chemin.

Choisir chaussures running : Ses hésitations

J’hésite sur :

New Balance M 1260 V3
Adidas Adistar Boost
Asics GT 3000 2M
Asics GT 3000 M

Merci pour votre choix

Cordialement

Laurent

Choisir chaussures running avec le meilleur prix ? Utilisez notre comparateur !

Choisir chaussures running : Les fiches techniques

Avant de répondre à la question de Laurent, je vais vous présenter les 4 modèles pré choisi par ce dernier, puis je donnerais mon avis.

Choisir chaussures running : New Balance M 1260 V3

Cette chaussure New Balance M 1260 V3 est préconisée pour un usage route ou chemins, pour des types de pied universel ou pronateur, aussi bien pour vos entrainements ou compétitions.

Cette chaussure pèse 305 grammes.

Elle a un drop de 8 mm.

Choisir chaussures running  : Vous trouverez plusieurs coloris chez nos partenaires. © I-Run

Choisir chaussures running : Vous trouverez plusieurs coloris chez nos partenaires.
© I-Run

Côté technologies présentes, il y a l’Abzorb (amorti talon/avant-pied), l’Acteva (excellente capacité de compression), N-Durance (résistance à l’usure), Blown Rubber ( meilleur amorti tout en conservant résistance et confort de course), Stabilicore (meilleure transition du talon à l’orteil), N2 (
amorti), T-Beam (stabilité), Fantom Fit (structure de la tige).

Sa principale force est l’amorti N2, dont la qualité de l’absorption des chocs et son déroulé de pied a été plébicisté par de nombreux coureurs.

Elle est vendue à un prix moyen de 115 euros.

À noter qu’il existe maintenant le modèle New Balance M 1260 V4 qui est plus lourde de sa grande sœur (321 grammes). Elle est aussi plus chère (160 euros).

Choisir chaussures running : Adidas Adistar Boost

Son type de pied est universel ou pronateur.

Cette chaussure running pèse 320 grammes pour un usage aussi bien sur route que chemins.

Son atout principal est sans conteste le nouveau procédé exclusif Boost, qui cherche à combiner un amorti aussi moelleux que réactif. Ce matériau est trois fois plus résistant que l’Eva standard et reste efficace pour des températures allant de -20 °C à + 40 °C.

Nous retrouvons aussi d’autres technologies : Formotion (amorti actif qui réduirait la vitesse de bascule de près de 18 % comparée à une chaussure conventionnelle), adiWEAR (résistance à l’abrasion), Système Torsion (stabilité du pied), TechFit (maintien du pied).

Selon le modèle que vous allez prendre, son prix va varier de 115 euros (ancienne collection) à 160 euros pour le dernier modèle.

Choisir chaussures running :  Laurent craquera-t-il pour ce modèle? © I-Run

Choisir chaussures running : Laurent craquera-t-il pour ce modèle?
© I-Run

Choisir chaussures running : Asics GT 3000

Pour changer par rapport aux autres modèles présents ici, je vais vous parler plutôt du dernier arrivé que de l’ancien.

Son poids est le plus lourd du comparatif, car il affiche 325 grammes.

Son usage est varié : du macadam aux chemins stabilisés.

Cette chaussure running est préconisée pour des pieds universels ou pronateurs.

Elle possède la technologie Gel talon et avant qui atténue les chocs à l’impact et lors de l’impulsion.

Le système gel Asics est probablement la plus célèbre des innovations Asics. Afin d’apporter la plus haute absorption possible du choc, les unités de Gel sont stratégiquement positionnées dans la semelle intermédiaire. Différents composants sont utilisés pour le système d’amorti Gel Asics. En fonction de sa destination, l’unité de Gel est encapsulée de polyuréthane. La forme des unités est aussi précisément liée à leur position et leur action.

Vous y retrouverez aussi l’I.G.S (guidage de la chaussure pour que la trajectoire du pied soit la plus proche du mouvement idéal), Trusstic (stabilité), Solyte (confort et amorti), AHAR+ (améliore l’amorti et la résistance), Guidance Line (transition).

Cette chaussure est disponible chez nos partenaires. © I-Run

Cette chaussure est disponible chez nos partenaires.
© I-Run

Le nouveau modèle est vendu 150 euros en moyenne alors que l’ancien vaut 115 euros. En comparant les fiches techniques, je n’ai pas trouvé de différence flagrante entre ces deux chaussures Asics.

Choisir chaussures running : Mon conseil

Laurent court 3 à 4 fois par semaine, sur des sorties courtes de 8 kilomètres. Il recherche une chaussure pour une pratique sur route ou chemins. Son poids de 71 kilos n’est un problème pour aucun des modèles.

Toutes ces chaussures running que nous avons vu ont un bon amorti et il est vrai que choisir entre des modèles quasi équivalents n’est pas évident.

Je retiendrais 2 options possibles pour aider Laurent à choisir :

La première est qu’avec des sorties courtes, il n’a pas besoin d’investir dans les nouveaux modèles à 150 ou 160 euros. Il faut qu’il profite de la sortie de ces derniers pour aller vers les anciens, qui sont loin d’être des chaussures « finies ». Elles sont d’ailleurs au même prix chez nos partenaires, environ 115 euros.

Ensuite, je lui conseillerais de réfléchir au poids de la chaussure. Pour des sorties courtes, 320 ou 330 grammes au pied, je pense que cela fait un peu lourd pour des entrainements de ce type.

Du coup, je m’orienterais vers la chaussure running New Balance M 1260 V3 qui est la plus légère du match. Ceci lui permettra aussi d’effectuer des entrainements plus variés, avec des accélarations ou des changements de rythme, sans ressentir forcément le poids des chaussures.

Pour bien choisir sa pointure, je lui conseille de prendre la taille de son pied (en cm) et de regarder dans la grille de correspondance des tailles. De cette manière, l’erreur dans le choix de la pointure est quasi impossible. Cette méthode est décrite dans le guide « comment bien choisir ses chaussures running ? ».

Choisir chaussures running n’est pas évident, quel modèle auriez-vous préconisé pour Laurent ?

Dites-moi également dans les commentaires ci-dessous si vous avez déjà couru avec un des modèles décrits dans cet article intitulé « choisir chaussures running : laquelle pour Laurent ? ».

Si cet article sur choisir chaussures running vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Bien choisir chaussures running en fonction du prix ? C’est possible avec notre comparateur !

Note : Les liens de cet article sur comment choisir chaussures running pointant vers I-run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Décultot dit :

    Difficile de donner un avis objectif sans avoir essayé les différentes paires. Pour ma part, cela fait 15 ans que je cours en New Balance avec 2 paires renouvelées tous les ans : la première pour route essentiellement et chemin très stable, la deuxième pour le trail (montagne, chemins escarpés et peu stables en forêt). J’ai toujours extrêmement apprécié les New Balance de route / chemin pour l’amorti et le confort. En vieillissant (49 ans), je privilégie d’ailleurs ces 2 critères au détriment du poids (je pèse 68 kg pour 1M74). Après avoir eu plusieurs modèles 860 (je suis pronateur), je suis passé à la 1260, extraordinaire, pendant 1 an.

    Pour le trail, les derniers modèles n’ont fortement déçus (antérieurs à la 1210 que je n’ai pas essayé). En fait, je n’ai pas retrouvé ce que j’avais dans le modèle 921 datant je pense de 7 à 10 ans. Cet été, après être allé voir un podologue qui m’a fait passé à des semelles orthopédiques et conseillé des modèles universels, un spécialiste de la chaussure dans les Alpes de Haute Provence, m’a fait découvrir la marque La Sportiva et le modèle Ultra Raptor, incroyable, d’accroche, de stabilité et de confort. Cette marque est peu connue, en dehors des régions montagneuses, mais pourtant très technique et pas chère, au regard de la qualité des produits. D’ailleurs, j’en ai même fait mes chaussures de marche en montagne quand ce ne sont pas des marches trop techniques et que le dénivelé ne va pas au-delà de 1000 m. Et en haute normandie ou j’habite, dès que je cours en forêt (exclusivement chemins escarpés, peu stable et accidentés), je les mets. Et si l’amorti peut paraître très sec au premier abord, on se rend compte derrière en fait qu’il est réel et très efficace. Pour info, ces chaussures sont beaucoup plus techniques que des salomon et d’un point de vue qualité/prix, meilleures. D’ailleurs, ce spécialiste qui a en clients beaucoup de vrais traillers, n’hésite pas à leur conseiller les Ultra Raptor à la place des salomon.

    Enfin, pour info, mettant maintenant des semelles orthopédiques, je suis donc passé à des chaussures universelles, abandonnant les 1260. Que je garde quand il pleut, pour courir sur la route. Après hésitation entre les New Balance 880 (même esprit que les 860 ou les 1260 mais universelles), et une marque que je ne connaissais pas, les Brooks Trancend (philosophie différente), j’ai donc retenu les dernières. Assez surprenantes, au premier abord un amorti assez sec, dans l’esprit des Ultra raptor, mais très bien avec du recul.

    Si ces éléments peuvent aider certains dans leurs réflexions …

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Décultot,
      Merci pour ce très long post.
      C’est vrai que la Sportiva n’est pas très connu mais je confirme pour la qualité de leurs produits 😉
      Les Brooks Trancend, il y a un article sur le blog mais pas de test. D’après les retours, c’est une bonne chaussure, peut être un peu trop chère…
      Bon dimanche !

  • J2M974 dit :

    Bonjour je rejoins l’avis de décultot, faut essayer, trouve un mag qui propose essai avec tapis, a choisir je prendrais les NB (en ayant essayer les 908 modèle trail de bonnes sensations) pour les deux autres marques adidas jamais essayer et asics que des déboires….

  • Loula dit :

    Le meilleur moyen de choisir c’est d’essayer! Une boutique spécialisée avec une piste pour courir chaussures aux pieds, une possibilité de les échanger au bout de quelques jours si on sent de l’inconfort…
    Surtout ne pas se baser sur les couleurs, marque et amis qui courent avec telle ou telle marque… ils n’ont pas les même pieds que nous!-)

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Loula,
      Je suis à la fois d’accord et pas d’accord avec ceci :  » Le meilleur moyen de choisir c’est d’essayer  »
      Essayer ne suffit pas. Et même si tu ne sens pas d’inconfort après plusieurs jours, rien ne dit que cette chaussure soit adaptée à ta pratique, à ta forme physique du moment.
      J’ai plusieurs cas qui me reviennent à l’esprit :
      – A l’arrivée d’une des courses du Golfe du Morbihan, alors que j’étais sur le stand Brooks pour un interview, on a tous fait des yeux ronds en voyant les chaussures que portaient une coureuse : il y avait bien au moins 2 cm d’espace au niveau de son talon ! Et pourtant, elle s’y sentait bien…mais cette taille de chaussure n’était pas du tout adaptée…
      – J’ai participé dernièrement à une course sur route, j’ai vu plusieurs concurrents courir avec des chaussures trail (avec les gros crampons et tout et tout…), là aussi, même si cela n’est pas génant en soi, ces chaussures ne sont pas faites pour cela.
      Par contre, concernant ton deuxième conseil, je suis 100% d’accord avec toi…
      Bon dimanche !

  • >