Comment expliquer le coup de chaleur des sportifs ?

Ça y est ! L’été est enfin arrivé !

Pour un bon nombre de personnes, c’est le moment de profiter des plages et des beaux jours ensoleillés.

Cependant, pour les sportifs, c’est une période comportant un certain nombre de risques pour leur santé.

En effet, avec le réchauffement climatique, la température extérieure avoisine actuellement les 40˚ C pendant l’été.

Une telle chaleur pourrait provoquer un coup de chaleur assez brutale chez certains sportifs.

Ainsi, il n’est pas judicieux de faire du sport en extérieur surtout durant les heures les plus chaudes.

Dans cet article, nous allons essayer d’expliquer le coup de chaleur chez les sportifs.

Le coup de chaleur, c’est quoi ?

Brièvement, c’est l’augmentation brusque et brutale de la température du corps.

Appelé également hyperthermie maligne, le coup de chaleur est souvent causé par une longue exposition à la chaleur ou à un effort physique trop intense.

Il peut provoquer des troubles de la conscience.

Durant un coup de chaleur, la température centrale du corps peut être supérieure à 40 °C.

À ce stade, ton organisme pourra être complètement déshydraté.

Le système de thermorégulation de ton corps ne sera plus capable de stabiliser ta température corporelle.

En conséquence, ton métabolisme cellulaire sera altéré et tu pourras subir une souffrance multi viscérales.

Le coup de chaleur peut ainsi provoquer un stress thermique intense et entrainer une altération de nombreuses fonctions du corps.

Maintenant que tu sais un peu plus sur ce malaise, voyons comment il s’explique chez les sportifs.

Coup de chaleur pour les sportifs

Quelles sont les causes du coup de chaleur chez les sportifs ?

Pendant l’été, les sportifs sont souvent exposés à une chaleur plus ou moins intense.

Comme cité plus haut, le coup de chaleur survient souvent durant les phases de températures élevées.

Faire du sport quand il fait chaud est l’une des causes principales du coup de chaleur chez les sportifs.

Le risque est encore plus élevé pour ceux qui s’entrainent sans boire de l’eau.

En effet, le corps humain est composé majoritairement d’eau.

Lorsque ton corps est en mouvement comme durant une marche par exemple, il a besoin d’évacuer la sueur.

Lorsque tu fais du sport comme la course à pied, ton corps transpire énormément.

Il est donc important que tu boives suffisamment de liquide pour compenser la sueur qui s’est dégagée de ton corps.

Quels types de sports sont concernés par le coup de chaleur ?

D’une manière générale, il n’est pas conseillé de faire du sport durant les périodes de fortes chaleurs d’été. Plusieurs facteurs peuvent en effet causer ce malaise.

À part la chaleur intense, divers éléments comme des vêtements limitant l’évacuation de la sueur (préférer des vêtements techniques), une mauvaise condition physique, une masse corporelle trop importante peut également être responsable de la survenue d’un coup de chaleur.

Cependant, il existe un certain nombre de sports qui sont plus à risque de causer un coup de chaleur.

Parmi ces sports, nous pouvons citer les sports qui nécessitent un effort de longue durée comme le marathon, les sports d’endurance, le trail, etc.

Nous pouvons également citer les sports qui nécessitent l’utilisation d’équipements spécifiques.

Parmi les disciplines sportives qui nécessitent le port de combinaisons de protection étanche et chaude, nous pouvons citer le moto-cross, le rallye, etc.

Les sports et les activités qui se déroulent en plein air et qui durent très longtemps comme le football et le running peuvent aussi causer l’hyperthermie maligne.

Les facteurs pouvant provoquer le coup de chaleur chez les sportifs

Ils sont nombreux et voici les principaux…

Les facteurs liés à la météo

Le principal responsable de l’hyperthermie est la chaleur.

Une température anormale au-dessus de 25 °C peut donc accentuer le risque de coup de chaleur.

Ainsi, il est déconseillé de faire du sport pendant les heures les plus chaudes de la journée, c’est-à-dire entre 10 h et 16 h.

Tu te dis surement que faire du sport en salle pourrait être la solution au problème.

Cependant, tu devras toujours garder en tête que dans une salle qui n’est pas suffisamment ventilée, le risque d’augmentation de chaleur est encore plus accentué.

L’exposition de façon constante au soleil peut aussi augmenter le risque d’hyperthermie chez les sportifs.

Un parcours de sport devrait toujours inclure des zones d’ombres dans lesquels tu pourras faire une petite pause.

Bannière FAC 1

Les facteurs liés à l’hydratation et à l’alimentation

Avant de pratiquer n’importe quelle activité sportive, tu ne devras jamais avoir faim ou soif.

Il faudrait ainsi que tu aies mangé une bonne quantité de nourriture une heure avant ton entrainement.
Idem pour ton hydratation.

Durant l’effort, il faut toujours penser à boire régulièrement, même si tu n’as pas encore soif.

Souvent, lorsque tu as soif, c’est déjà un signe que ton corps ne fonctionne plus normalement.

La survenue d’un coup de chaleur est liée très étroitement à ton état de déshydratation.

Si tu vas par exemple participer à un marathon, nous te conseillons de boire de l’eau à chaque fois que c’est possible.

Le mieux serait même de t’asperger d’eau fraiche pendant l’effort.

Cela permettra à ton corps de diminuer un peu sa température et te redonner un petit coup de boost.

Les facteurs liés à la santé

Avant de pratiquer une activité sportive, tu devras avant tout être en bonne forme.

Autrement dit, il vaut mieux éviter de faire du sport si tu manques de sommeil, si tu es fatigué ou si tu as un rhume par exemple.

Ces facteurs peuvent en effet causer un dysfonctionnement de ton organisme et provoquer un coup de chaleur.

Si tu es sous traitement médical, il est également conseillé de ne pas faire du sport.

D’ailleurs, la prise de médicament pourrait masquer les signes d’alertes comme la transpiration par exemple.

De même, la prise de produit dopant pourrait provoquer le coup de chaleur.

En d’autres termes, si tu ne te sens pas en forme, il vaut mieux ne pas faire du sport.

Que faire en cas de coup de chaleur chez les sportifs ?

En cas de coup de chaleur, le premier réflexe à avoir c’est de faire baisser la température corporelle de la personne concernée.

Pour cela, il faudrait penser à mettre le patient dans un endroit frais, le dévêtir et asperger son corps d’eau fraiche.
(Mais pas froide !)

Après l’avoir refroidie, il faudra le transporter à l’hôpital pour effectuer un examen plus approfondi.

Le patient devra rester en observation à l’hôpital jusqu’à ce que ses signes vitaux et ses facultés cognitives redeviennent normaux.

Si tu veux découvrir nos autres articles sur la même thématique :

As-tu déjà connu un coup de chaleur ?
Quels autres conseils partagerais-tu ici ?
Dis-le nous dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Quel type de coureur à pied es-tu ?

Fais le test et découvre ton profil de runner

Quelles sont tes chances de progresser

et de devenir un meilleur runner ?

Réponds aux questions du QUIZZ pour le savoir :

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>