Logo1-3.png

Nos conseils pour soigner la périostite

Astuces
Comment soigner une périostite

Comment soigner une périostite ?

Dans certaines disciplines sportives comme le ski et la course à pied, les douleurs au tibia sont assez fréquentes.

En effet, le tibia fait partie des zones du corps qui est fortement exposé aux chocs.

Parmi les douleurs qui peuvent affecter le tibia, nous pouvons distinguer la périostite.

Cette affection touche la partie superficielle de l’os du tibia.

Elle concerne généralement les sportifs qui sont exposés à des microtraumatismes répétés.

Comment soigner une périostite ?
Quelles sont les actions à mettre en place ?
Quelle prévention pour éviter les blessures ?

Les réponses dans la suite de l’article.

Qu’entend-on par périostite ?

Pour simplifier, la périostite est une affection qui se caractérise par une douleur intense au niveau du tibia.

Autrement dit, c’est une inflammation très douloureuse de l’enveloppe de l’os du tibia.

Elle survient souvent chez les sportifs qui s’exposent à des traumatismes répétés comme les skieurs, les coureurs, etc.

Elle touche aussi les sportifs qui font souvent des mouvements toniques des jambes comme les basketteurs, les footballeurs, etc.

Comment soigner une périostite : symptômes

La périostite se manifeste généralement par une vive douleur au bord interne du tibia.

Cette douleur survient souvent pendant la marche, la course et tout autre mouvement qui nécessite un relèvement du pied.

La douleur s’atténue progressivement au repos, mais peut revenir pendant la nuit.

Si tu es atteint de la périostite, tu pourras aussi remarquer l’apparition de gonflements au niveau de la zone endolorie.

Un diagnostic auprès d’un professionnel de santé est nécessaire pour confirmer s’il s’agit bien d’une périostite.

Comment soigner une périostite ?

Pour soigner une périostite, la première chose à faire est de soulager la douleur, l’inflammation et les tensions musculaires autour du tibia.

Ainsi, il est important d’arrêter toute activité physique ou de réduire fortement sa fréquence et son intensité.

Comment soigner une périostite : repos ou continuer le sport ?

Se reposer tout en effectuant une activité physique légère est certainement une bonne idée.

Lorsque tu es atteint d’une périostite, tu devras avoir pour réflexe de te reposer.

En effet, le repos permet de réduire considérablement le volume des microtraumatismes qui peuvent toucher le tibia.

Tu devras te reposer suffisamment jusqu’à ce que la douleur disparaisse.

Comment soigner une périostite : quels sports ?

Toutefois, il est important de pratiquer une activité sportive qui ne soit pas trop contraignante pour les muscles et les articulations de tes membres inférieurs.

Tu pourras par exemple faire du vélo, de la natation, de la marche, etc.

Toutefois, tu devras éviter autant que possible les impacts du sol sur tes jambes.

Tu peux aussi faire du cardio en salle (rameur, vélo elliptique) pour garder tes capacités sportives.

Si tu es un amateur de course à pied, tu peux continuer à courir, mais sans jamais forcer sur la douleur.

Il est aussi important de dormir à des heures fixes pour que le corps puisse récupérer au plus vite.

Comment soigner une périostite tibiale

Comment soigner une périostite : soulager la douleur

Je pense notamment à la glace et à la prise des antalgiques.

Afin de réduire la douleur et l’inflammation, tu peux mettre de la glace directement sur la zone douloureuse.

Pour une meilleure efficacité, il est conseillé de laisser la poche de glace sur le long du tibia pendant 15 à 20 minutes plusieurs fois par jour.

Il est aussi conseillé d’appliquer la poche de glace sur la zone douloureuse durant une vingtaine de minutes après l’entraînement.

Fais tout de même attention parce que l’application du froid pendant un temps trop prolongé peut provoquer une vasodilatation réactionnelle péjorative.

Tu peux aussi appliquer du cataplasme d’argile sur la zone douloureuse durant la nuit pour atténuer la douleur et l’inflammation.

Si la douleur est trop intense, le médecin pourra te prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés ou de pommade.

(Même si je suis contre cette forme de soin lorsqu’on chercher à comment soigner une périostite)



Comment soigner une périostite : faire des massages

Pour soulager la douleur au niveau des tibias, il est aussi possible de détendre les muscles du mollet en effectuant des massages.

En effet, l’action de masser permet de renforcer la mobilité de la cheville et du pied.

Elle permet également de soulager les douleurs et de favoriser la récupération.

Il est conseillé d’effectuer une séance de massage d’environ 5 à 10 minutes par jour.

Pour plus d’efficacité, nous te conseillons de consulter un kinésithérapeute afin de connaître les exercices de massages à réaliser.

Comment soigner une périostite : faire certains exercices et des étirements

Pour soigner ta périostite, nous te conseillons également de faire des exercices et des étirements.

Tu pourras entre autres faire des exercices de plyométrie (sauts) pour maintenir les contraintes sur l’os.

Tu peux aussi faire des exercices de renforcement des mollets pour une meilleure absorption des chocs.

Des exercices de gainage peuvent être nécessaires pour renforcer ta sangle abdominale.

Tu peux pratiquer des exercices pour muscler tes jambes afin de renforcer tes quadriceps et tes fessiers.

Tu pourras également effectuer des exercices de proprioception pour améliorer ton équilibre et ta coordination.

Après chaque exercice, tu peux faire des étirements légers.

En effet, le fait d’étirer les muscles des jambes permet d’accroître la souplesse des groupes musculaires et des articulations des membres inférieurs.

Cela permet également de soulager les douleurs.

Comment soigner une périostite : mettre des semelles orthopédiques

Pour soigner et soulager ta périostite, tu peux également essayer de porter des semelles orthopédiques.

Certains sportifs se sentent immédiatement soulagés en portant ce type de semelles.

Cependant, cette solution est souvent utilisée en dernier recours lorsque les autres solutions n’ont pas donné de résultats concluants.

Toutefois, il faut noter que les semelles orthopédiques sont propres à chaque individu.

Il convient ainsi de consulter un podologue du sport pour fabriquer des semelles adaptées à ton profil.

(Et si tu es intéressé(e), j’ai un super interview avec un podologue sportif qui va t’apprendre plein de trucs et qui se trouve par là…)

Dans le cas où le problème se situe au niveau de la forme de tes pieds, il est nécessaire de consulter un podologue.

En effet, le podologue dispose des connaissances et de tout le savoir-faire nécessaire pour analyser ta foulée et ta démarche.

Il peut ainsi te conseiller sur le type de chaussures adaptées à la forme de tes pieds.

Il pourra aussi te prescrire des orthèses plantaires pour mieux répartir la pression sous tes pieds et pour amortir au mieux les chocs durant la course.



Comment soigner une périostite : prévention avant tout !!!

Il est important de rappeler que la prévention est le meilleur moyen de préserver sa santé et de prévenir les douleurs et les blessures.

La périostite est une inflammation de la membrane qui recouvre les os, appelée périoste.

Elle se produit généralement lorsque les muscles et les tendons sont surmenés ou soumis à des mouvements répétitifs.

Les symptômes de la périostite peuvent inclure de la douleur, de l’enflure et de la sensibilité à la pression sur la zone touchée.

Les zones les plus fréquemment touchées sont les tibias, les mollets, les pieds, les cuisses et les genoux.

La périostite est fréquente chez les sportifs qui pratiquent des sports qui sollicitent beaucoup les jambes tels que la course à pied, le football, le basket-ball, le tennis, et les danseurs.

Comment soigner une périostite : prévenir par le sport

Pour prévenir l’apparition de la périostite, il convient de suivre un programme de renforcement musculaire spécifique, comme notre programme « GROS Mollets ».

Ce type de programme a pour fonction de renforcer les principaux muscles inférieurs utilisés durant les séances d’entraînement.

Cela va permettre d’éviter les déséquilibres musculaires.

Comment soigner une périostite : bien s’entraîner et bien récupérer

L’entraînement doit être progressif.

Ne te lance pas dans des séances intenses si ça fait un moment que tu t’es pas entrainé(e).

De nombreuses blessures pourraient être évitées si les sportifs et sportives ne rencontrait pas le pic de charge dont je te parle par ici.

Tu dois comprendre que ton organisme est capable de s’adapter à une augmentation de tes séances d’entraînement, aussi bien en volume, qu’en quantité, qu’en nombre de séances.

Mais il faut être capable de respecter sa capacité de récupération.

Lorsque tu t’entraînes plus, ton organisme est, en effet, davantage mis à contribution.

Ça paraît normal.

Et pourtant bon nombre en font plus que leur capacité à bien récupérer.

Ce n’est pas forcément leur faute…

Car le monde moderne nous pousse à en vouloir toujours plus.
Et surtout toujours plus vite.

Les sportifs n’y échappent pas.

Comment soigner une périostite : avoir les bons outils d’analyse

Une des erreurs que je rencontre souvent est donc que les sportifs s’entraînent trop.

Non seulement, ils ne vont pas forcément faire des entrainements utiles et efficaces pour eux…

Mais en plus, ils finissent par s’épuiser et se blesser.

Comment soigner une périostite : et pourtant ?

Il existe des outils d’analyses simples et pratiques qu’ils peuvent utiliser dans leur quotidien.

Certains d’entre eux ne demandent d’y passer moins de 5 minutes par semaine pour connaitre l’impact des séances sur ton organisme et savoir si tu n’en fais pas trop.

Cette analyse est hyper importante car elle prévient les blessures et en limite les risques.

Et tu sais que si tu te blesses, c’est du temps perdu sur tes objectifs.

C’est pourquoi je souhaite aider n’importe quel sportif et sportive à atteindre ses buts SANS mettre en péril sa santé :

Avec le code « INFLAMMATION », profite de 50 % de remise immédiate sur notre Kit d’outils qui vont t’aider à éviter le surentrainement et limiter les risques de blessures AVANT que je décide sur un coup de tête de retirer ce code…

Que penses-tu de cet article intitulé «comment soigner une périostite » ?
As-tu été déjà victime de cette blessure ?
Donne ton avis dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉CLIC par ici…

Et si tu veux savoir si tu risques le surentrainement même en pensant t’entraîner peu, tu peux le savoir ici :

👉 1 QUIZZ pour tout de suite savoir si tu es un coureur à risque
(Avec sa fiche pratique pour le refaire autant de fois que tu le veux)
2 autres tests très utiles et faciles à mettre en oeuvre
👉 Des vidéos de formation pour TOUT savoir sur le surentrainement
➕ Des BONUS 

👉 ACCÈS IMMÉDIAT : en cliquant par ici…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categorie Testeurs Outdoor

en_GBEnglish (UK)