Logo1-3.png

Test chaussures Altra Lone Peak 2.0 Polartec Neoshell

Test matos
Altra Lone Peak 2 Polartec Neoshell profil

Cet article vous présente le test des chaussures Altra Lone Peak 2.0 Polartec Neoshell, réalisé par Fabrice. Vous y retrouverez notre vidéo, une fiche technique, des photos, l’avis et les commentaires de notre testeur sur ce produit.

Je vous vois venir : « il nous sert une chaussure déjà testée… »
Vous avez raison !! Enfin presque…

Si je ne manquais pas de revenir sur les qualités techniques et pratiques de la chaussure, ce qui m’intéresse particulièrement, c’est la participation de la marque Polartec qui associe son savoir-faire dans la conception du produit. Pour être plus précis, il s’agit de l’intégration du tissu NeoShell.
Ainsi, on retrouvera des remarques déjà formulées sur mes tests Altra.

Altra Lone Peak 2 : notre vidéo

Altra Lone Peak 2 : l’objectif du NeoShell ?

L’équilibre entre imperméabilité et respirabilité.
Par ailleurs, si la concurrence sur le marché est rude, mais nécessaire au développement, il n’en demeure pas moins qu’elle diminue quelquefois sur les comparaisons.
À suivre…

Altra Lone Peak 2 : impression instinctive

Altra détient la particularité de se singulariser des autres marques pour ce qui concerne l’allure du produit. Visuellement, la chaussure comporte un avant-pied large pour laisser les orteils libres de leurs mouvements, ce qui lui confère une esthétique originale en « bec de canard ».

Cependant, une fois enfilée, on comprend que cette chaussure offre une dynamique du pied probablement inégalée. J’en suis même convaincu, car je possède un bon nombre de chaussures de cette marque.

Altra-Lone-Peak-2-Polartec-Neoshell
Voilà les chaussures Altra que Fabrice a testées.
© Testeurs Outdoor

Altra Lone Peak 2 : l’apport du NeoShell ?

Cette intégration ajoute environ 27 grammes à la Lone Peak 2.0 classique.
Par ailleurs, ce modèle, réputé pour sa largeur de pied, se voit diminué par l’apport du tissu.

Altra Lone Peak 2 : quel intérêt d’avoir une chaussure imperméable ?

J’ai tendance à répondre très rapidement : « Le même intérêt que de mettre une veste imperméable ». Je vous l’accorde, c’est un peu plus complexe, car on peut très bien évoluer dans un milieu humide permanent où le pied reste immergé.

Ceci ne peut être le cas pour une veste à moins de nager avec.

Les exigences sont certainement très proches : un maximum d’imperméabilité à condition d’avoir un maximum de respirabilité.

Les besoins :
– Au petit matin sur des portions humides
– Quand le temps est pluvieux
– Quand la neige est présente
– Quand le vent est frais
– Quand la boue est insistante
– …

Altra Lone Peak 2 : conditions de Test

J’ai déjà testé les Lone Peak 2.0 sur 250 kilomètres. Habitant en Haute-Savoie, vous comprenez bien que les conditions météorologiques, même exceptionnelles en cette saison, s’apparentent à de la pluie, la boue, un peu de soleil et même de la neige.

Bien sûr, j’ai arpenté mes terrains favoris tels que les sentiers en montagne, les parties glissantes, les pentes herbeuses et piégeuses pour les chevilles, les sous-bois, les passages techniques et minéraux… comme d’hab ».

talon-Altra-Lone-Peak-2-Polartec-Neoshell
La nouvelle technologie Polartec Neoshell apparait sur cette chaussure Altra.
© Testeurs Outdoor

« Comme d’hab » » ? Oui, mais avec un apport sur la chaussure : la membrane NeoShell.
De plus, je souhaite avoir un regard particulier pour une chaussure qui s’utilise en conditions spécifiques.

S’agissant d’Altra, il faut savoir que l’utilisation du zéro Drop nécessite une période d’adaptation que je considère de 3 semaines minimum environ. Me concernant, je pratique régulièrement avec cette marque. Donc, j’ai gagné du temps.

Rappels techniques Altra (j’ai piqué ça sur leur site). Bah ouais, j’ai honte, mais je n’avais pas le temps de faire des graphiques, des radiographies de mes orteils…

Altra Lone Peak 2 : Zéro drop = aucune limite ?

Toutes les chaussures de running Altra sont dotées d’une plateforme Zero Drop : En plus d’offrir un amorti total, elle place le talon et l’avant-pied à la même distance du sol. Cet équilibre naturel permet de garder les pieds, le dos et la posture du corps dans l’axe afin de minimiser les chocs. Le tendon d’Achille et les muscles inférieurs du mollet, affaiblis par le port de chaussures de running aux talons surélevés, sont par ailleurs renforcés.

« Parfait pour les foulées médio-pied »

Conçue pour améliorer : l’effet d’échauffement et d’humidification des pieds sur les trails, la disposition des orteils, la stabilité, le confort de course, la vitesse.
Plateforme : toe-box FootShape avec amorti intégral.
Hauteur de semelle : 25 mm
Semelle intermédiaire : double couche EVA avec une couche supérieure en A-Bound™
Semelle extérieure : TrailClaw en caoutchouc adhérent
Semelle intérieure : assise typée montagne
Empeigne : Polartec NeoShell
Autres caractéristiques : protection StoneGuard™, languette arrière antidérapante, scratch de fixation des guêtres.

Altra s’est donné pour mission d’aider les coureurs à éviter les blessures en leur faisant adopter une technique de course efficace qui minimise les chocs.

Altra Lone Peak 2 : Foot-Shaped Toe Box

« Occuper l’espace pleinement »

Les chaussures de running traditionnelles présentent un bout pointu qui compresse les orteils, leur faisant adopter une position peu naturelle qui accroît les risques de durillon, d’orteil en marteau et de fasciste plantaire. La toe box FootShape d’Altra permet aux orteils de s’étaler naturellement et confortablement, tout en laissant le pouce droit.

Cela améliore la stabilité et accroît la force de propulsion des orteils, pour une optimisation des performances de course. Nous voudrions pouvoir parler d’avancée scientifique, mais nous ne faisons que rendre à votre pied l’espace dont il a besoin.

Avantages :
• Le pouce reste droit, pour une plus grande stabilité et une force de propulsion accrue.
• Les orteils peuvent s’étaler naturellement et confortablement.
Le pied compense naturellement toute pronation excessive.

Là aussi, je dois vous avertir d’un phénomène que vous ne pourrez vivre qu’en essayant des Altra : « Les doigts de pied sont liiiiibres ». Ce n’est pas rien !!! Cela vous donne une impulsion incroyable, une stabilité incroyable.

Altra Lone Peak 2 : Polartec NeoShell

Polartec NeoShell est une percée pour les technologies de tissus imperméables et respirants. L’échange d’air dynamique à la surface bloque l’eau et le vent sans empêcher la chaleur corporelle en excès et la vapeur d’eau de s’échapper.

Cette perméabilité à l’air offre l’avantage de fonctionner comme une coque de protection durable avec des capacités de drainage de pointe.

Parlons technologie :

Les tissus de protection ont traditionnellement sacrifié la respirabilité pour éviter l’exposition à des éléments difficiles. Cette absence de circulation d’air interne provoque la surchauffe, la transpiration excessive et l’inconfort extrême.

« Trouver le juste équilibre entre la protection et une véritable respirabilité »
NeoShell Polartec a révolutionné la capacité de respirabilité du tissu imperméable.Cela libère plus facilement l’humidité et maintient un microclimat circulant avec de l’air froid plus rapidement que d’autres matériaux de protection.

Altra Lone Peak 2 : la chaussure aux pieds

Les chaussures Altra Lone Peak 2.0 NeoShell semblent taillées comme d’autres marques. Je prends la même pointure que des Adidas, New Balance…

D’emblée, il faut le dire ! Même si la membrane réduit les espaces, ces chaussures s’adressent à celles et ceux qui ont un pied de largeur moyenne à forte. Ceci s’avère certainement qu’avec la place donnée aux orteils, cette impression de grande largeur augmente.

semelles Altra Lone Peak 2 Polartec Neoshell
Vous pouvez admirer ici la semelle externe de ces chaussures Altra.
© Testeurs Outdoor

Altra Lone Peak 2 : en Test !

Sur le plat, vieil habitué (déjà) du Zero Drop, je constate une chaussure très dynamique. Étrangement, il existe une disproportion étonnante entre la lourdeur de la semelle et la tige. On ressent un effet de lest tant il y a une différence. Ce n’est pas désagréable du tout. Je dirais même que l’on se sent connecté avec le sol. Une forme d’attractivité.

Dans cette chaussure, on peut faire parler toute sa puissance et sa vélocité dans les montées, les descentes et les changements de direction.

Altra Lone Peak 2 : l’accroche, la semelle…

La semelle est « lookée ». Le dessin proposé sous la semelle évoque un pied nu qui s’apparente au Big Foot.

L’accroche est vraiment bonne. J’ai couru sur des portions très boueuses. La chaussure reste en place. Ses qualités dans ce domaine permettent aux impulsions de rester efficaces.

Dès que la pente s’incline davantage, selon la qualité des sols, il arrive parfois que l’on glisse. C’est vrai pour la plupart des chaussures. Sur la roche, on reste parfaitement connecté.

Altra Lone Peak 2 : l’amorti, la stabilité…

L’amorti est plus que correct. S’agissant de la stabilité, j’insiste sur l’intérêt d’avoir les orteils libres sur l’avant-pied. En effet, le placement naturel des doigts de pieds confère une plus grande stabilité.

Dans les descentes et sur les sauts, il n’y a aucun problème.

Altra Lone Peak 2 : l’usure

La chaussure n’a pas été abîmée par mes soins. Il faut dire que l’hiver, on fait moins les fous à passer partout. On s’aventure moins dans les portions très techniques, voire coupantes.

Altra Lone Peak 2 : l’imperméabilité

J’ai testé la chaussure lors d’une matinée où la pluie n’a cessé de tomber. Le terrain était imbibé ! De plus, rarement seul, j’ai comparé avec mon pote la résistance de sa chaussure (sans membrane).

Tant que la chaussure n’est pas immergée :

20 minutes de course, mon partenaire avait ses chaussures et pieds complètement trempés. Et moi ? Non.
1 heure ? Non… 2 heures ? Non…
S’il avait fait froid ce jour-là, lui serait frigorifié, mais pas moi.

C’est seulement au bout de 3 heures que le mesh (par les chaussettes) a participé nettement à l’infiltration de l’eau. Ensuite, sur le devant, la largeur de la chaussure permet à l’eau de stagner. Ce qui concourt aussi à la pénétration de l’eau.

À ce titre, imperméabiliser cette partie ainsi que les lacets serait une bonne chose pour ralentir le phénomène.

Les parties immergées :

Très rapidement, l’humidité prend sa place. « Effet baignoire » ou pas ? Clairement, l’eau s’évacue à une vitesse raisonnable, mais moins rapidement que si il n’y avait pas de membrane.

La présence de l’eau alourdit le produit, c’est évident. La chaussure dépourvue d’un système imperméable reste plus performante à l’évacuation. Cependant, si le froid s’invite, le procédé NeoShell vous préserve davantage.

Altra Lone Peak 2 : au féminin ?

Double test sur cette version des Lone Peak 2.0. En parallèle, Une amie s’est proposée de tester cette chaussure.
Le problème c’est qu’elle n’avait jamais utilisé le Zero Drop.

Elle m’a remercié deux fois.
La première, pour ses douleurs aux mollets liées à une période d’adaptation.
La deuxième, pour cette sensation inestimable de courir au naturel.
La connexion avec la terre est essentielle pour elle.

Altra-Lone-Peak-2-Polartec-Neoshell-vert
Voilà une version plus féminine pour ces chaussures Altra.
© Altra

Elle estime que cette chaussure mérite encore quelques développements. Sur ce point, je suis en accord. Il s’agit de renforcer une tige un peu trop souple par rapport à la semelle. Ainsi, dans les changements de direction, il manque un maintien plus ferme.

Se « féminiser » davantage :

Il serait judicieux de proposer des largeurs différentes pour ces chaussures qu’elle pense un peu larges si vous avez le pied fin.

Altra Lone Peak 2 : l’imperméabilité ?

Ses sensations se rapprochent des miennes. Elle ajoute que dans la neige et le froid, la membrane NeoShell est tout simplement « fantastique ». C’est surtout vrai si on utilise des guêtres pour éviter la pénétration de l’humidité.

Un vent fort couplé avec le froid conditionné par la présence de la neige peut être facilement géré avec ce procédé NeoShell

Altra Lone Peak 2 : ses terrains de prédilection ?

L’Altra est destinée avant tout au trail. S’agissant des profils ? Elle devrait pouvoir s’aventurer sur tous les terrains. Je pense qu’elle serait parfaite pour les trails de distances allant de 30 km à 100 km. Elle offre autant de qualités de dynamisme que d’amorti.

C’est une chaussure déjà très bien réalisée qui est devenue « une incontournable » de la marque.

crampons-Altra-Lone-Peak-2-Polartec-Neoshell
Vous pouvez voir les crampons pour ces chaussures Altra.
© Testeurs Outdoor

Altra Lone Peak 2 Polartec Neoshell  : Evaluation Finale

– Un look atypique (surtout la semelle qui est top)
– Une couleur un peu fade
– Une semelle incroyable
– Un amorti parfaitement équilibré sur l’ensemble de la chaussure
– Un espace pour les orteils très performant pour la stabilité et le dynamisme
– Une membrane NeoShell® qui offre des qualités d’imperméabilité et de respirabilité parfaites
– Une chaussure respectueuse de la foulée naturelle
– Une tige à renforcer (déjà opérationnelle sur les nouveaux modèles)

Pour découvrir tous les modèles de chaussures Altra, je vous invite à consulter le site officiel de la marque.

Nous avons de nombreux tests de chaussures Altra sur notre site, suivez le guide 🙂

Avez-vous déjà couru avec ces chaussures Altra Lone Peak 2 Polartec Neoshell ? Partagez votre expérience dans les commentaires de l’article ci-dessous !

Si le test de ces chaussures Altra Lone Peak 2 Polartec Neoshell vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Note : Les liens de cet article sur le test des chaussures Altra Lone Peak 2 Polartec Neoshell pointant vers I-run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

One Response

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categorie Testeurs Outdoor

en_GBEnglish (UK)

Pub promo montres GPS

 

CLIQUE ICI POUR EN PROFITER AVANT RUPTURE

Please follow and like us: