Pourquoi il est essentiel de connaitre son type de foulée pour éviter de se blesser ?

Lorsque tu cours, la biomécanique complexe de ton pied fait appel à plusieurs phénomènes de transfert de poids et d’énergie.

Suivant le positionnement naturel du pied du coureur, sa technique et ses chaussures lui permettent d’optimiser ses performances, en toute sécurité.

À l’inverse, un grain de sable dans ce rouage et c’est la blessure qui guette, à plus ou moins long terme.

Pourquoi déterminer son type de foulée est essentiel à la longévité de votre pratique sportive ?

La foulée universelle : une chance, mais pas un acquis…

Si tu as la chance d’être un coureur à la foulée dite « universelle », tu fais alors partie des 45 % de runners qui auront probablement moins de chance de se blesser en courant.

En effet, ton alignement talon/cheville est optimal.

En choisissant des chaussures de running de type universel, c’est-à-dire avec renfort central à l’avant de la semelle, tu pourras avaler les kilomètres sans sourciller.

Pour te guider dans le vaste choix que le marché du running te propose, un site tel que testeurs-outdoor.com représente une mine d’informations.

Toutefois, reste en alerte !

Si Dame Nature t’a épargné, c’est aussi à toi de diminuer les risques de blessure.

On a tendance à l’oublier, mais courir, c’est aussi de la technique.

Tu n’as peut-être pas eu l’occasion d’apprendre les bons gestes en club, ceux qui économisent ta santé, mais aussi l’énergie pour des performances accrues.

Suivant tes objectifs, se faire aider par un coach peut complètement changer la donne.

Assure-toi également ne pas présenter d’autres déséquilibres posturaux. Ostéopathe, Kinésithérapeute du sport et podologue du sport sont de précieux atouts pour conserver ton capital chance.

Le coureur pronateur et son tendon/talon d’Achille…

La foulée appelée « pronatrice » regroupe environ 45 % des amateurs de running.

Elle désigne un affaissement du pied vers l’intérieur.
Dans l’action de la course, cela se traduit par un défaut de propulsion.

À l’impulsion, le pied se déroule jusqu’au gros orteil, ce qui crée une surcharge.

À terme, tu risques de créer des torsions au niveau du pied, de la cheville et du tibia.

Le tendon d’Achille se fragilise progressivement, soumis à trop rude épreuve.

Connaitre son type de foulée et s’adapter…

Pour contrer ce déséquilibre, tu as le choix d’opter pour des chaussures de course à pied spéciales.

Les paires de running pour coureurs pronateurs sont renforcées sur le côté intérieur de l’avant de la semelle, là où l’usure s’installe habituellement sur toutes les chaussures de pronateurs.

Ce soutien à l’appui limite l’affaissement de la voûte plantaire, redressant votre pied pour qu’il soit à nouveau opérationnel au moment de la propulsion.

Je dis également à la fin de l’article pourquoi je ne te conseille pas d’acheter ce type de chaussures même si tu es pronateur.

Les supinateurs, candidats aux tendinites…

Si tu es coureur supinateur et que tu inspectes tes semelles, tu remarqueras une usure plus prononcée sur le côté externe.

Cela indique une surélévation du bord interne de votre pied, et donc un appui trop important sur l’extérieur.

Dans l’action, c’est lors de l’impact au sol que le déroulé ne s’opère pas assez en dedans.

Douleurs aux genoux et tendinites des péroniers latéraux risquent fort de t’attendre au tournant.

Tant que l’on est bien équipé, être supinateur ou pronateur n’est absolument pas gênant.

connaitre son type de foulée

Il s’agit simplement d’une donnée à prendre en compte…

Cependant, parmi la population de runners, joggeurs, marathoniens et autres amateurs de course à pied, on compte seulement 10 % de supinateurs.

Le choix de chaussures adaptées, plus rares, est donc plus corsé.

Heureusement, il y a une solution, valable aussi pour les pronateurs : la semelle orthopédique couplée à des chaussures universelles, aussi appelées neutres.

Et c’est la même solution que je te préconise si tu es pronateur.

Connaitre son type de foulée : pourquoi ?

Parce que ton pied, ta foulée, ta façon de courir fait que tu es unique.
Malheureusement, les marques ne peuvent proposer qu’un seul type de pronation qui ne sera pas adapté à la tienne…

Que tu sois pronateur, supinateur, ou universel, n’oublie pas ceci !

Les blessures en course à pied ne sont pas dûes au hasard.
Et ton type de foulée n’agrave pas ou ne minimise pas le risque.

Ne crois surtout pas que le fait d’être un coureur universel te protège.

Ni que ta génétique est au dessus de tout.

Ce qui fait souvent la différence entre un coureur blessé et un coureur plus sain est la façon dont il s’entraine.

Sur cette page t’attendent plusieurs guides running…

Tu vas par exemple y apprendre :

– Comment bien répartir tes entrainements entre séances « cools » et « difficiles » ?

(C’est UN des grands principes de la course à pied…
Il t’aide à ne pas trop en faire, à pratiquer ton sport sereinement tout en rendant tes progrès perceptibles et réels…

C’est même LE principe n°1, quel que soit l’objectif que tu recherches en courant !)

– Quels signaux d’alerte dois-tu prendre en compte pour savoir si tu ne dépasses pas les bornes, si tu n’es pas sans arrêt sur la brèche au risque de te blesser ?

Ces signaux sont très puissants et ne peuvent pas être ignorés.
En plus, ils sont universels que tu sois un coureur débutant ou un runner plus aguerri.

Les oublier ou les minimiser t’obligera à ralentir ou stopper la course à pied…

– Comment progresser ou vouloir courir plus sans te blesser ?

Sans que ta vie professionnelle, familiale et personnelle ne soit impactée…

Ni que ta pratique de la course à pied n’en pâtisse à cause du poids et l’influence de ton mode de vie…

Et ca va plus loin que connaitre son type de foulée.

– Pourquoi tu dois acheter tes chaussures à un moment précis de la journée quand tu te rends dans un magasin running…

Et si tu ne peux pas y aller à ce moment particulier, tu vas avoir une autre façon de procéder pour pas que ça te pénalise au moment de faire ton choix.

Ces guides running à télécharger ainsi qu’un livre que j’expédie chez toi sont disponibles par là…

Es-tu un coureur capable de déterminer et de connaitre son type de foulée ?
Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous.

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme que je te propose ci-dessus)

Ne clique pas si tu es un coureur du dimanche…
Ne clique pas si tu cours uniquement pour le plaisir…

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

tête mascotte

1 guide running offert + 1 email par jour...

Pourquoi T’ENTRAINER
ET COURIR PLUS
n'est PAS le meilleur moyen de progresser...

Et comment rendre tes entrainements bien plus efficaces

sans refaire toujours les mêmes séances

semaine après semaine...

Please follow and like us:
error0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment: