• You are here:
  • Home »
  • Test matos »

Sac Trail : Le vrai test du sac d'hydratation Oxsitis Hydragon Ultrarace

Cet article vous présente le test du sac trail Oxsitis Hydragon Ace avec fiche technique, vidéo, et photos.

Quand on part pour des sorties longues, on réfléchit assez vite à un moyen de transporter quelques ravitaillements avec soi.

On s’équipe alors de portes bidon, puis de ceintures, de Tee-Shirt spécifique (cf Test Revolwear) puis de sac à dos…

Tous ont leurs intérêts et leurs domaines d’applications et d’utilités, mais pour moi quand on passe sur du long, voire très long (à partir de 30 km), le sac trail reste à ce jour l’accessoire le plus adapté.

J’ai acquis il y a 2 ans la version 1 du sac d’hydratation Oxsitis HYDRAGON ACE 10l. J’en étais et j’en suis toujours très satisfait. Je l’ai même « boosté » en achetant de manière séparée, la poche isotherme, le mélangeur V3 puis 2 passants portes dossards.

Depuis cet été, j’ai le sac trail Oxsitis HYDRAGON ULTRARACE Limited Edition. Clairement chez Oxsitis, ça cogite dur dur pour nous proposer des évolutions et adaptations de leurs produits à une pratique de plus en plus exigeante qu’est le Trail.

Sac trail Oxsitis Ultrarace Limited : Avouez quand même qu'il a le look !

Sac trail Oxsitis Ultrarace Limited : Avouez quand même qu’il a le look ! © Testeurs Outdoor

Ou bien l’inverse, histoire de polémiquer un peu, le traileur n’a rien demandé et c’est le « système » qui nous charge la mule de tous pleins d’artifices (chaussures, accessoires en tout genre, textiles, etc.), pour que l’on soit mieux ;-). Mais tant que c’est pour notre bien et que l’on est d’accord ;-), après c’est le portefeuille qui fait la tête.

J’ai trouvé également une vidéo explicative de ce produit sur Internet (faites actualiser la page si la vidéo n’apparaît pas) :

Sac trail : Premières impressions

Premier contact avec le sac trail Oxsitis version  » limited «  : il en jette ! À défaut d’avoir un niveau correct en trail, je serai visible ;-).

C’est vrai, le sac trail est très léger et la matière très souple. On a l’impression au début que cela va se déchirer, mais pas du tout c’est du solide. Cela peut surprendre un peu au début, mais le sac à dos se porte assez haut. En fait je préfère cette position au sac à dos qui vous tombe dans le bas du dos et qui peuvent taper un peu. Je trouve que cette position en haut du torse pour ce sac trail facilite les réglages.

Sac trail Oxsitis Ultrarace : Voiçi le côté profil...

Sac trail Oxsitis Ultrarace : Voiçi le côté profil…
© Testeurs Outdoor

L’emplacement central de ce sac trail est vraiment grand, plein de petits espaces sont prévus pour venir y loger : sparadraps, éco gobelet, couverture de survie, affaire de rechange, gels, etc…

Le seul reproche que j’aurai vis-à-vis de ces emplacements, c’est qu’aucun n’est proposé avec une fermeture complète de type scratch ou bien fermeture éclair (pour y mettre par exemple des clés ou objets que l’on n’aurait pas envie de perdre).

L’emplacement de la poche à eau permet d’aller et de mettre jusqu’à une poche SOURCE 3 L (elle-même mise dans la poche isotherme). C’est un peu sport à tout mettre, mais ça passe !

Les 2 autres poches sur la partie devant du sac trail Oxsitis Hydragon Ultrarace, permettent de mettre 2 à 3 barres de céréales dans chacune d’elles. Elles sont relativement bien placées et ne souffrent pas d’être manipulées dans tous les sens. Quand on court et que l’on est dans l’effort, on ne fait pas dans la dentelle. La poche estampillée « Téléphone portable » rempli bien sont rôles et restent bien étanches.

Le concept du mélangeur, innovation phare de la marque, est toujours présent. Cela permet à tout moment de réguler sa prise de gel et qu’il soit dilué. C’est vraiment pratique ! Car l’emplacement est très accessible, ce qui permet à la volée de changer de gel sans à avoir défaire son sac à dos. Puis si l’on veut que le liquide de la poche à eau, il suffit de fermer le robinet.

À l’extrême, on peut aussi très bien s’en passer. On met un tuyau en direct de la poche à eau à la bouche et utiliser l’emplacement libéré du mélangeur pour y mettre un gel, une barre de céréale, une pomme compote, etc…

Le mélangeur d'oxsitis

Le mélangeur d’oxsitis
© Testeurs Outdoor

Ce système est aussi compatible avec les gels de la marque ULTIMUM SPORT. Il m’est arrivé ceci étant selon les parfums et donc de par la consistance même du gel, de venir boucher l’orifice du mélangeur. À tester donc ceux qui passent et ceux qui ne passent pas.

Bien sûr les gels Oxitis n’ont pas ce problème, car plus liquide à la base. Je profite d’aborder les gels pour indiquer que les produits OXITIS peuvent aussi se prendre de manière indépendante avec quelques gorgées d’eau. Leur gamme propose aussi bien des gels sucrés, que salés. En salé j’ai pu goûter la tomate, je n’ai pas du tout aimé. Après les goûts et les couleurs…

Le sac trail est livré avec un sifflet intégré à la sangle du haut et une couverture de survie. Il y a aussi des gels pour pouvoir tester toute l’utilité du mélangeur.

La sangle ventrale est souple et permet un réglage plus facile que sur mon ancien sac trail. Pas de compression possible au niveau du ventre c’est appréciable. Cette sangle peut servir de maintien supplémentaire et de support au crochet porte-dossard.

L’accroche des bâtons se fait sur le devant du sac trail Oxsitis, là encore c’est une véritable avancée, car au final beaucoup plus pratique que dans le dos.

Sac trail : Les tests grandeur nature de l’Oxsitis Hydragon Ultrarace

Sac trail : solidité à toutes épreuves

J’ai pu tester, lors de différentes sorties, allant de 1 h à presque 5 h. Le confort et l’utilisation du sac trail Oxsitis ne s’altèrent pas dans le temps. Les premiers réglages au niveau des sangles du bas, semblent être le plus délicat. Après on n’y touche plus et surtout on n’y pense plus.

Sac trail : mon astuce

Comme tout sac à dos, quand la sortie commence à se faire longue, la transpiration et la chaleur du dos a tendance à faire chauffe l’eau dans la poche. La poche isotherme réduit le temps d’apparition de ce phénomène, reste à voir par la suite le gain temps d’eau froide gagné par rapport au poids supplémentaire de la poche. Pour ma part j’ai fini par trancher et j’ai tendance à enlever la poche isotherme et la veille de ma sortie/course, je mets la poche au frigo.

Sac trail : Il est aussi fort en compétition ?

J’ai pu aussi tester le sac trail Oxsitis en condition en compétition sur le Trail du Cul d’enfer (en Essonne) sous la pluie. Le sac n’a pas bronché, tout est resté sec !!! Le sac ne s’alourdit pas non plus, c’est agréable.

L'avant du sac trail et de ses 2 grosses poches.

L’avant du sac trail et de ses 2 grosses poches.
© Testeurs Outdoor

Sac trail : le verdict final pour ce sac hydratation Oxsitis

Au final, ce n’est pas facile de reprocher quelque chose à ce sac trail :

On voudrait bien l’améliorer en lui greffant la possibilité d’intégrer des portes bidons au niveau des bretelles (un peu comme le HYDRAGON® Bottle™), on pourrait aussi prévoir des poches supplémentaires au niveau des réglages latéraux par velcros (un peu comme le HYDRAGON® Ace™ 17L)… mais est-ce un autre produit du coup ?

Je vous propose un petit tour à l'intérieur de ce sac à dos Oxsitis

Je vous propose un petit tour à l’intérieur de ce sac à dos Oxsitis.
© Testeurs Outdoor

Car on perdrait le côté très léger et compact du sac. Après ce dernier est annoncé comme ULTRA, donc potentiellement prévu pour de très longues sorties où ce type d’ajout pourrait s’avérer utile, mais il y a aussi le côté RACE, donc minimaliste et épuré…

sac trail : fiche technique

Matière : RIPSTOP light resistant, Mesh 3D séchage rapide
Volume : 17 litres de rangement
Contenance : Poche à eau de 2 litres
Poids : 296 g
Tailles : S (< À 1m70 / < à 65kg) ; M (1m70 À 1m85 / de 65kg à 80kg) ; L (> à 1m85 / > à 80kg)
Fabrication : Conception Française – accessoires fabriqués en France –
Prix : 160 euros

Si cet article intitulé  » sac trail : le vrai test du sac d’hydratation Oxsitis Hydragon Ultrarace  » vous a plu, partagez le sur Facebook, Twitter ou Google +

Vous trouverez ce sac dans la Boutique Sports Outdoor

Vous trouverez ce sac dans la Boutique Sports Outdoor

Que pensez vous du sac trail Oxsitis Hydragon Ultrace ? 

Dites moi dans les commentaires si vous connaissez la marque Oxsitis et si vous avez déjà testé un sac trail Oxsitis.

Note : Les liens de cet article ” Sac trail : le vrai test du sac d’hydratation Oxsitis Hydragon Ultrarace” pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Vincent

  • nicolas dit :

    bonjour,
    interesse par l’hydragon bottle et en attente de la publication du vrai test, j’ai vu sur le site d’oxsitis qu’il était possible malgré tout de mettre des bidons dans les poches basses des brettelles de l’ultrarace.
    l’avez vous teste dans cette configuration et si oui quelle est leur tenue ? car si cela été concluant, cela deviendrait pour moi le sac parfait pour les ultra !!

    merci pour tous vos tests

    Nicolas

  • Vincent dit :

    Bonjour Nicolas,
    Désolé de cette réponse tardive à ton post.
    Les poches basses peuvent accueillir un certain volume. Ceci étant je ne pense pas que l’on puisse y mettre des gourdes sous leur forme bidon rigide (genre 500ml). Ces poches sont fermés par un scratch et donc le maintient peut être délicat si l’on met quelque chose avec poche ouverte. Après je pense que l’on peut y mettre facilement des gourdes de type souple comme les Salomons que je n’ai pas encore vu pour ma part pour de vrai.

  • nicolas dit :

    merci pour ton retour, sur leur site il est indique que meme des bidons de 750ml peuvent rentrer, ce qui me semble bcq.
    le probleme est que cette marque est difficile à trouver dans les rayons de nos revendeurs preferes, mais passant par Paris prochainement je m’aventurai à trouver mon bonheur !!
    votre retour sur l’hydragon bottle sortira quand ?

  • Dav dit :

    Bonjour
    j’ai pu tester ce sac en VTT longue distance, léger,son maintien est bon, la ventrale haute surprend et libère le ventre mais trop courte en taile S. les poches sont trés accèssibles et le mélangeur ingénieux et efficace. Mais son concept avec des clapets anti retour et limiteur de débit rend la succion difficile et surtout se perdent facilement lors du lavage.Rien n’empêche d’installer une poche traditionnelle. La poche est géniale grande ouverture lavage aisé et la poche isotherm pratique en été. je lui reproche la petite sensation de chaud dans le dos à cause des dosserets. Le sifflet est bien trouvé pour prévenir papy et mamy de notre arrivée derrière eux. ils n’ont pas hésité sur le stand Roc d’Azur à me donner une ventrale plus longue.
    je le recommande.

  • Anthony dit :

    Bonjour, j’ai commander un sac ultra race édition limité en taille L, cependant sur le sac au dessus de la bretelle j’ai un cercle avec un S a l’intérieur (est ce la taille du sac ?) Pourtant sur l’étiquetage accroché avec le sac c’est bien préciser Taille L
    Merci pour vos reponse

  • […] effet, après avoir testé leur sac à doc : Hydragon Ultrarace Limited Édition ainsi que leur première version de ce même sac, j’avais hâte de tester ce nouveau type de […]

  • […] ceintures porte bidon de la marque Oxsitis, comme ceux qui ont été testés sur le blog, comme le sac trail Oxsitis Hydragon Ace 17 ou la ceinture hydrabelt Ace […]

  • >