Test tenue Skins A400

Vincent avec Skins A400

Cet article vous présente le test de la tenue complète Skins A400 (manchons, cuissards et haut). Vous y retrouverez les fiches techniques, des photos, les commentaires et l’avis de notre testeur Vincent.

Quand on parle de marque et de tests, il y a des marques sur lesquelles on ne risque quasi rien.
C’est comme si l’on vous demande de tester la dernière Ferrari. Déjà c’est une Ferrari, non pas que l’on soit à l’abri d’une déception, mais l’on prend quand même peu de risque !!!

Skins, fait partie pour moi de ces marques vers lesquelles on peut se diriger les yeux fermés.
Mais comme tout, cela ne repose pas sur rien et nous allons voir pourquoi.

Test tenues Skins A400

Je vais vous éviter toute la partie commerciale, que l’on peut retrouver sur leur site, et me pencher sur les conditions des différents tests effectués et en ressortir les comparaisons avec les attentes mêmes du consommateur vis-à-vis justement de toutes ces technologies annoncées et avancées.
J’ai pu tester de mai à septembre une tenue complète Skins A400, sur la base d’un short court et d’un haut manche courte.

Je connaissais déjà un peu leur produit, ayant préalablement acheté une tenue Skins A200.
Vu de loin, les produits se ressemblent un peu, mais une fois dedans et à l’essai on perçoit les différences au niveau du maintien et de l’évacuation de la transpiration.

La gamme Skins A400 dépasse la simple notion de textile, on est dans la résultante de plusieurs années de recherches et d’expertises et ça se sent !

Skins A400 : le tee-shirt

C’est un haut qui va se mettre assez facilement par rapport à sa version manche longue. La mise en place est assez rapide et ne bougera plus du début à la fin de votre effort.
Après une course, il est par contre assez difficile d’enlever le tee-shirt tout seul, à cause de la transpiration.

Plusieurs fois j’ai dû demander à ma femme de m’aider dans ce périlleux exercice. Je relativise cette remarque par le fait que j’ai le même problème avec mes autres vêtements de compression d’autres marques.

L’ajout d’une bande de silicone sur le bas du tee-shirt Skins A400, fait qu’il ne glisse pas sur le short que vous allez choisir si vous le mettez par-dessus.

Une fois enfilé, vous ressentez tout de suite les biens faits sur votre posture. Vous vous sentez pris en charge sur le fait de vous tenir bien droit et de vous aider à dégager votre poitrine.
Ceci est dû aux empiècements en tissu Memory MX pour un fonctionnement biomécanique ainsi qu’à la technologie SKINmuscle+ pour plus de stabilité et un soutien ciblé musculaire.

Lors de l’effort, aucun frottement à déplorer. Les coutures sont stratégiquement placées pour un maximum de confort.

Par temps frais j’ai pu par contre observer que le tee-shirt était trempé à l’extérieur (surtout dans le dos). Fait que vous ne ressentez pas pendant la course, mais lorsque vous vous arrêtez, c’est un coup à choper la crève si vous ne le quittez pas tout de suite.
Après renseignement pris auprès de la marque pour savoir si ce phénomène était dû à une transpiration excessive de ma part (même si je ne transpire pas plus que cela), il s’avère que nous sommes typiquement dans les caractéristiques techniques du produit qui garde ou bien rejette les gouttelettes de sueurs en fonction de la température du corps et de l’extérieur pour garder la meilleure régulation thermique du corps en fonction de son environnement.

La tenue Skins A400 est très sobre, non ? © Testeurs Outdoor

La tenue Skins A400 est très sobre, non ?
© Testeurs Outdoor

Donc cela est tout à fait normal. En effet je n’ai jamais eu froid ni trop chaud pendant mes entrainements ou mes compétitions. Voir même, vous avez clairement une sensation de fraicheur par temps chaud et de chaleur par temps frais.

Par contre ceci n’enlève en rien mes remarques précédentes sur le fait de ne pas garder le produit sur soi en fin de course (contrairement au bas, cf suite du test) par temps frais, car là vous pouvez vraiment attraper froid.

J’aime porter des produits techniques compressifs sur le haut du corps pendant les compétitions (et forcement pendant mes entrainements pour ne pas découvrir le produit).

Ces produits, même de manière générale, ne vous provoqueront jamais d’irritation sur les tétons. Le produit ne bouge pas et vous colle à la peau de manière tout à fait naturelle.

Pour ce qui est des produits SKINS, et à défaut de me répéter, le confort de la matière, l’analyse des zones pour adapter la compression, font que vous n’êtes pas oppressé, tout en étant tout le temps accompagné dans la correction de votre posture tout au long de votre effort.

Test Skins A400 : le cuissard

Ce bas n’est pas trop compressif par rapport à d’autres marques. Les points de compressions sont uniformément répartis et l’on ne ressent pas de zones plus prononcées. C’est tout l’avantage du produit. Le produit est legé et souple, on ne le sent pas.

Une fois en place, il ne bougera plus. La matière est particulière, c’est doux, c’est lisse, c’est propre, c’est classe ! Vous allez me dire, c’est bien joli, mais est-ce que c’est efficace ? Sans hésitation OUI.

Contrairement au haut, la transpiration est très bien évacuée, je n’ai jamais eu les cuisses transpirantes ni ruisselantes. À chaque fois que j’ai porté ce produit, je n’ai jamais eu de douleurs aux cuisses pendant la course (du 10KM au Marathon).

Astuce : j’ai tendance à le garder au moins 2 h après la course, j’ai trouvé que ça réduisait vachement les quelques douleurs post course. Ça marche.

Ce cuissard Skins A400 peut se mettre sans sous-vêtement, les coutures plates et ne provoque pas d’irritation. Un pur bonheur.

Il dispose d’une poche à l’arrière, mais que je ne trouve pas très pratique à l’utilisation. Pas assez profonde et sécurisante à mon gout… ce fait est accentué si l’on a un peu de ventre comme moi en ce moment, car cela provoque un retournement du produit sur lui-même, rendant l’accès à la poche compliqué.

Voilà la tenue Skins A400 qu'a testé Vincent. © Testeurs-Outdoor

Voilà la tenue Skins A400 qu’a testé Vincent.
© Testeurs-Outdoor

En effet, ce dernier se porte assez haut, ce qui améliore certes grandement sa tenue sur les hanches (défaut constater sur les anciens modèles), mais qui peut avoir cet inconvénient de se replier quand on s’assoit quand on a un peu de bedaines.
Une fois debout et pendant la course ce phénomène n’apparait plus.

Un autre point, selon que l’on aime positionner son haut par-dessus ou bien par-dessous son short : si c’est par-dessus, il faudra passer par-dessous le haut pour accéder à la poche qui est assez haute pour le coup.

Tout comme le haut, que cela soit par des sorties par temps chaud ou froid, je n’ai jamais eu de mauvaises surprises sur le comportement du produit. Par temps chaud, on ne le sent pas. Par temps frais, j’ai même l’impression qu’il vous protège du froid. Le plus impressionnant sur cette expérience est sur le haut.

On est souvent moins frileux, sensible du bas que du haut (même si je le porte sans sous-vêtement, je n’ai pas eu de soucis au niveau des hum hum). J’ai pu courir par 7-8° ces derniers matins, et je mettais encore mon bas et mon haut manche courte (avec un petit buff quand même, car le haut ne remonte pas au niveau du cou) !


SKINS Team Sports

Test Skins A400 : les manchons mollets

De mémoire c’est la première fois que je remarque sur ce type de produit (les manchons pour les mollets) qu’il existe une version Gauche et Droite. C’est un très bon point et comme les chaussettes, je trouve cela tout à fait pertinent que l’on prenne en compte ces différences anatomiques.

De plus, il est prévu au niveau des talons d’Achille une encoche spécifique pour améliorer le confort et la mise en place du produit.
On est là encore dans le détail technique qui fait la différence. La matière utilisée est la même que pour les textiles de la Gamme Skins A400.

Vincent est prêt à courir avec sa tenue Skins A400. © Testeurs Outdoor

Vincent est prêt à courir avec sa tenue Skins A400.
© Testeurs Outdoor

Enfin, la compression est là encore juste bien dosée pour ne pas vous provoquer de garrot au niveau du mollet et vous provoquer des crampes rien qu’à cause du produit. Je peux vous assurer que j’ai pu faire la mauvaise expérience d’un produit trop compressif à cet endroit (et à la bonne taille) et qui m’a flingué une course à cause de l’effet trop compressif.

Conclusion de cet ensemble SKINS A400

L’ensemble est sobre. Il peut se porter si besoin comme première sous-couche par temps vraiment frais.
La compression est agréable, satisfaisante, on a l’impression d’avoir un produit fait pour vous, du sur-mesure. Un peu comme les supers héros dans leur combinaison moulante ;-).

Clairement j’adore courir avec sur des courses sur route et trail. J’ai vraiment une impression de liberté de mouvement et provoque un sentiment de bien-être (maintient posturale adéquate). On est dans l’effet seconde peau.

Ça vous colle, moule juste ce qu’il faut pour ne pas vous sentir oppressé. On est dans l’esprit performance, tout est calculé pour. Ce sont mes tenues fétiches pour les compétitions.

Où trouver les vêtements Skins A400 ?

Les prix moyens constatés sont ceux-là :

Manchons Skins A400 : 40 euros
Plusieurs coloris disponibles : noir, bleu, blanc, jaune, rose, orange…

Cuissards Skins A400 : 85 euros
Deux coloris principales : noir ou blanc.

Tee shirt manches courtes Skins A400 : 85 euros
Vous retrouverez là aussi les deux coloris : noir ou blanc.

[css3_grid id=’chaussures-Skins-A400′]


SKINS Team Sports

Avez-vous déjà couru avec un vêtement Skins A400 ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous !

Si cet article sur le test d’une tenue complète Skins A400 vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google +

Note : Les liens de cet article sur le test de la tenue Skins A400 pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Vincent

>