Les bienfaits du CBD pour les sportifs !

Les sportifs sont souvent confrontés à de nombreux stress. La gestion du stress peut stimuler l’adaptation et augmenter les performances, mais les traumatismes physiques et l’usure prolongée entraînent également des blessures et des douleurs. Les méthodes actuelles de la gestion de la douleur sont efficaces, mais elles ont également des effets négatifs. Si vous recherchez une meilleure solution pour récupérer rapidement, le CBD peut constituer une bonne alternative.

Aujourd’hui, le CBD ou cannabidiol est utilisé dans de nombreuses industries pour ses nombreux bienfaits. Le site cbdcorner.fr est d’ailleurs la première boutique implantée en France en Juin 2018 et a déjà attiré plusieurs milliers de clients fidèles.

Le CBD est-il légal pour les athlètes ?

Oui. Depuis le début de 2018, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a retiré le CBD de la liste des substances interdites, en compétition ou hors compétition. Seul le CBD a été retiré de la liste des produits interdits. La composante psychoactive de la marijuana, le THC, est toujours interdite en compétition, tout comme les cannabinoïdes synthétiques.

L’AMA a fixé un seuil de 150 nanogrammes par millilitre pour le THC. Le seuil plus élevé est conçu pour réduire le risque qu’un athlète soit testé positif en raison d’une utilisation occasionnelle en dehors de la compétition. Les athlètes peuvent ainsi légalement consommer du cannabidiol. Ainsi, tous les produits proposés par la marque CBD Corner respectent donc la législation.

Soulager la douleur

Des études ont montré que le CBD est efficace pour réduire la douleur, y compris les douleurs musculo-squelettiques liées à l’exercice, ainsi que les articulations raides. Ces produits ont des effets sur les nerfs.

Les athlètes sont à juste titre curieux et désireux de voir es promesses du cannabidiol de soulager la douleur et de réduire l’inflammation. Le CBD ne crée pas de dépendance et n’a pratiquement aucun effet secondaire. L’huile de CBD est la méthode d’application la plus privilégiée. D’autre part, certains préfèrent le vapotage. Ainsi, il est possible d’utiliser un e-liquide CBD pour un usage plus pratique.

Une alternative aux anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les athlètes consomment des anti-inflammatoires non stéroïdiens en vente libre comme l’ibuprofène et la naproxène sodique depuis des décennies, mais ils ne sont peut-être pas aussi sûrs que nous le pensions. Il est généralement conseillé aux athlètes d’éviter ces produits, en particulier, lors des longues séances d’entraînement, en raison du risque accru de lésions rénales. Quelle que soit la fréquence de vos séances d’entraînement, les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent augmenter les risques d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque.

Certains athlètes ont constaté que l’effet analgésique du CBD peut réduire ou éliminer leur utilisation pour traiter les douleurs. Selon les études, il n’y a encore eu aucun décès documenté dû au cannabis ou aux produits à base de cannabinoïdes.

Une alternative aux opioïdes

Les opioïdes ont été impliqués dans plus de 42 000 décès aux Etats-Unis. Les analgésiques opioïdes, comme l’oxycontin, la codéine et la morphine, sont très efficaces pour soulager la douleur, mais comportement un risque important de dépendance et de décès par surdose.

Le CBD n’est pas aussi efficace que les opioïdes pour soulager la douleur aiguë et de haute intensité, mais peut être efficace pour la gestion de la douleur à long terme, seul ou en association avec d’autres médicaments, avec un risque beaucoup moins élevé de dépendance ou de mort accidentelle.

Réduit l’inflammation

Un peu d’inflammation peut être bon pour les athlètes et stimuler les adaptations à un entraînement bien spécifique. Pourtant, si l’inflammation est trop importante, cela pourrait entraver la récupération et nuire aux performances.

Il existe des récepteurs CB2 dans le système nerveux, mais ils sont plus concentrés dans les tissus immunitaires. Les cannabinoïdes se liant aux récepteurs CB2 peuvent avoir un effet anti-inflammatoire en réduisant la production de cytokines (messagers cellulaires). En d’autres termes, le CBD lié aux récepteurs CB2 aide à réduire la réponse lorsque votre système immunitaire sonne l’alarme après des durs entraînements.

Réduire les symptômes d’un trouble intestinal

L’inflammation dans le petit et gros intestin provoque beaucoup d’inconfort, et le trouble gastro-intestinal est l’une des principales raisons pour lesquelles les athlètes abandonnent en pleine compétition ou entraînement.

Le CBD ne résoudre pas les problèmes d’estomac dus à la déshydratation et à la surchauffe, mais si vous avez des problèmes d’inflammation sous-jacents qui contribuent aux problèmes intestinaux pendant ou après l’exercice. Le CBD peut ainsi être efficace pour réduire vos symptômes.

Améliorer la qualité du sommeil

Dormir mieux est l’un des moyens les plus efficaces pour un athlète de récupérer après une séance d’entraînement. Les sportifs qui consomment du CBD dorment plus facilement. Une raison potentielle pourrait être que le CBD inhibe la recapture de l’adénosine.

L’adénosine triphosphate se décompose lorsque votre cerveau brûle des glucides pour l’énergie, et l’adénosine s’accumule progressivement dans le cerveau. Une plus grande quantité d’adénosine se liant aux neurones favorise le sommeil, vous aide à vous sentir plus apaisé, ralentit l’activité cérébrale et stimule la libération de neurotransmetteurs. Ce produit constitue donc une option de choix pour les sportifs qui souhaitent performer dans leur discipline.

Please follow and like us:
error0
fb-share-icon0
Tweet 20

About the Author Philippe

>