Photobiomodulation Life+ : pour une récupération sportive maximale ?

Photobiomodulation Life+

La récupération est la clé de la performance. Découvrez la photobiomodulation à travers l’appareil Life+. Avec une vidéo de présentation, une fiche technique et mes premières impressions.

Les périodes de récupération sont nécessaires pour régénérer son corps.
La récupération peut commencer immédiatement après l’effort ou au contraire programmée volontairement sous forme de cycles différés.

Pendant la période de récupération, le sportif devra non seulement permettre aux articulations, muscles et tendons, de se régénérer et de se remettre en bon état de marche.
Mais également permettre au métabolisme d’éliminer tout déchet et de remplir les réserves.

Mais aujourd’hui, je vous parle d’une technologie qui peut vous aider à mieux récupérer.
Je vous parle donc de la photobiomodulation.

C’est quoi la photobiomodulation ?

Avec l’apparition des diodes électroluminescentes (LED), beaucoup de choses ont changé dans la vie de l’être humain. En effet, grâce aux LED, on parvient à mieux éclairer nos maisons. On les utilise dans divers domaines, dont la décoration.

Mais savez-vous que les diodes électroluminescentes interviennent aussi dans le domaine de la santé ?

Pour traiter certaines maladies, les spécialistes utilisent la technique de photobiomodulation. Dans ce cas, on fait appel aux sources de lumière, dont les LED et les lasers. Elle vise à stimuler l’activité des cellules (la biostimulation) en favorisant la production d’énergie par les mitochondries.

On la considère comme une composante de la luminothérapie. Cette médecine alternative utilise la lumière pour venir à bout des maladies.

La photobiomodulation a des avantages considérables en esthétique, dermatologie, neurologie, etc. Les spécialistes l’utilisent dans la lutte contre le vieillissement cellulaire.

D’un autre côté, la photobiomodulation agit pour le bon fonctionnement du système immunitaire du sportif.

Sans oublier qu’elle est capable de soulager les douleurs (réduction de l’inflammation).

Photobiomodulation Life+

Photobiomodulation Life+ : pour mieux récupérer

J’ai testé durant 15 jours ce petit appareil. Notons que c’est un produit 100 % Made in France.

Il existe 3 modèles différents.

Life+ RS6 est la version « Spéciale récupération » de Life+ SportDevice. 1 seul programme disponible. Comptez 249 euros pour l’acquérir.

Le Pack DUO contient 2 Life+ RS6. Ce qui permet d’agir simultanément sur 2 groupes musculaires. Ce pack est vendu 489 euros.

Le nec le plus ultra

Enfin, Life+ SportDevice (499 euros) est destiné à tous les sportifs en préparation et récupération et inclus désormais l’évolution nomade USB afin de pouvoir connecter votre Life+ à toute source d’alimentation externe. 4 programmes sont à votre disposition.
C’est ce dernier que j’ai eu en ma possession pendant 15 jours.

Après, il y a aussi 2 autres modèles mais qui ne concernent pas le sport. Donc, je ne vous en parle pas.

Photobiomodulation Life+ : 4 programmes possibles

Je rappelle que seule la version Life+ SportDevice comprend ces 4 programmes.

Le programme préparation permet d’améliorer la mise en action musculaire avant un effort. Mais aussi, cela vous aidera à anticiper la récupération de votre prochain entrainement.
La durée du programme est de 4 minutes. Vous devez l’utiliser entre 5 minutes et 2h avant l’effort.

Le programme récupération dure 6 minutes. Il permet une détente plus rapide et plus de confort après l’effort. Pour l’optimiser au maximum, vous devez l’utiliser dans les 4 heures suivant la fin de l’entrainement. Ou de la compétition.

Le programme entretien s’utilise régulièrement en prévention. Par exemple, entre 2 entrainements. C’est celui qui dure le moins longtemps : 2 minutes !

Enfin, le programme coups et chocs est à mettre en action immédiatement après un traumatisme. Vous le positionnez alors directement sur la zone concernée. Sa durée est de 6 minutes.

Photobiomodulation Life+ : mes premières impressions

Photobiomodulation Life+ - cuisse

Tout d’abord, soyons honnête. Ce n’est pas en 15 jours que l’on peut réellement se faire un avis objectif sur cet appareil.
Et chez Testeurs Outdoor, ce n’est pas comme cela que l’on fonctionne !

Néanmoins, j’ai pu me faire ma propre opinion. Et voir quelques avantages et inconvénients.

Pas de superflu. Vous voyagerez léger. Et vous n’aurez pas besoin d’électrodes. Vous avez juste l’appareil et son fil de branchement.
En plus, il ne pèse que 200 grammes.

Obligation d’avoir un point d’accès à l’electricité. Hé oui, il est nécessaire qu’il soit branché pour fonctionner. Il ne marche pas sur batterie. 2 options possibles s’offrent à vous : soit par une prise USB, soit vous le brancher sur une prise murale classique.

Et aussi…

Très très facile d’utilisation (voir la vidéo). Vous choisissez le programme. Vous le lancez. C’est tout. Vous n’aurez pas besoin de selectionner le temps d’utilisation, ni de devoir monter régulièrement le curseur d’intensité. De toute façon, il y n’y en pas 🙂

Très rapide mais… Le programme le plus long dure 6 minutes. Sauf que vous devez ensuite l’appliquer sur chaque muscle. Pour moi, c’est 2 x les mollets, 2 x les cuisses et 2 x les ischios. Ce qui fait environ 30 minutes en comptant les manipulations.
Néanmoins, cela reste une durée très courte. Surtout que vous pouvez le faire partout.

Très confortable. Contrairement à l’electrostimulation, vous ne sentirez pas de piccotements ou autres petites gênes occasionnelles.
Içi, vous ressentez une chaleur sur la zone musculaire concernée. C’est très agréable.

Photobiomodulation Life+ : mes sensations à l’entrainement

Je l’ai utilisé régulièrement. Quasiment tous les jours. Durant ces 15 jours, j’avais programmé une  » grosse  » semaine d’entrainement avec un peu plus de 95 kms au compteur.
Mes sensations furent bonnes à l’entrainement. Je n’ai pas eu de courbatures plus qu’habitude (je tourne plus aux alentours de 70 à 80 kms par semaine). Très bon point donc.
Est-ce suffisant pour dire que cela est très efficace ? Je vous laisse en juger.

Le programme préparation a été ma surprise. Quand on est dans les 40 à 50 rugissants, on s’aperçoit que le démarrage est plus lent. Surtout lorsque les températures ou les conditions climatiques deviennent moins propices.

J’ai senti un vrai plus avec ce programme. La mise en route est plus facile. Je me suis senti moins rouillé.
D’ailleurs, cela s’est senti au niveau des chronos. J’étais un peu plus rapide au niveau de mes temps de référence durant ma phase d’échauffement.

Photobiomodulation Life+ - mollet

Photobiomodulation Life+ : notre vidéo

Photobiomodulation Life+

Pour en savoir plus, voilà le site officiel de la marque.

La récupération, c’est aussi…

Bien récupérer pourquoi ? Si, après des exercices intenses ou répétés, la récupération est mal conduite ou bien sous estimée, le sportif peut ressentir rapidement fatigue et surmenage,
c’est-à-dire tous les effets d’un surentraînement. La récupération est un facteur de la performance. Qu’on se le dise !

D’autres axes de récupération sont aussi importants. Et à ne surtout pas négliger.

Le sommeil : L’activité sportive, pratiquée avec plaisir et sans excès, permet de « bien dormir ». Fatigue saine, repos serein.
Et dans l’autre sens : qui ne dort pas bien est fatigué, et qui est fatigué met moins d’entrain à ses activités, y compris ses activités sportives.

La nutrition : Bien manger avant l’effort ou pendant, c’est bien. Mais gérer la récupération, c’est mieux ! Car après l’entraînement ou la compétition, il faut faire les bons choix alimentaires. Cela permet de retrouver la forme… et de préparer le prochain entraînement ou la prochaine compétition !

La programmation de vos entrainements : savoir quelques séances faire à un instant T n’est pas innée. Quand faire de l’endurance. Ou de la vitesse. Vous devez l’apprendre sinon vous risquez la méforme et les blessures. Si vous pensez le contraire, alors publiez un livre pour partager vos connaissances.
Sinon, découvrez Immédiatement les 10 Commandements du Coureur Épanoui…

next_page

Vous êtes sur le point de découvrir une méthode pour rendre votre entrainement efficace

Avez-vous déjà utilisé cet appareil Life + ? Donnez votre avis dans les commentaires et posez vos questions.

Si cet article sur l’appareil Life + vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Par Jean-Marc Enguiale, entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5, TC du BEES, formation de base nutrition certifiée CPD.Guide sur les chaussures 2eme edition V7
Créateur de la méthode Courir SEREIN, et du pack Runner & Trailer.

 

Recevez GRATUITEMENT les 10 commandements du coureur avec notre newsletter

Et de nombreux conseils et astuces : entrainement, nutrition, matériel.

 

 

banniere_carree_taa4

Concept1_300x250

Mots clés associés à l’article : photobiomodulation life avis – life+ – photobiomodulation – photobiomodulation Life+ – photobiomodulation sport – photobiomodulation livre – photobiomodulation youtube

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d’expérience.
Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5.
TC du BEES.
Formation de base nutrition certifiée CPD.

Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

Total
x