Salomon Skin Lab :Test du sac Salomon Advanced Skin-Lab 5 L

Cet article vous propose le test de du sac trail Salomon Skin Lab en version 5 L. Vous y retrouverez notre fiche technique, photos et notre avis.

Données techniques

Type : Sac à dos Trail

Marque : Salomon

Modèle : Advanced Skin-Lab 5 L

Poids :  390 grammes

Prix moyen constaté : 135 euros

Sols rencontrés : sentiers côtiers, rivières, chemins de moyenne montagne, sentiers « tropicaux »

Principales compétitions : Plusieurs trails bretons, de 20 à 50 kilomètres, raids VTT

Durée du test : année 2011 / 2012

Kilométrage effectué : + 1000

Salomon Skin Lab : Voilà la version 2013 disponible sur I-Run

Salomon Skin Lab : Voilà la version 2013 disponible sur I-Run

 

Le test du sac Salomon Skin Advenced Lab 5l respecte la Charte Testeurs-Outdoor

Le sac Salomon Advanced Skin Lab 5 L est l’un des fleurons de la marque. On peut considérer le label Skin Lab comme un gage de fiabilité et de technicité. D’ailleurs, Salomon fait payer cher ses produits “labélisés”  : que cela soit les chaussures ou les sac à dos.

Ce sac ressemble de visu à un camel back de VTT : Il colle au corps, et possède une petite contenance à l’arrière avec une poche à eau d’1,5 l. Autant dire tout de suite, vous ne mettrez pas grand chose à l’arrière.

Cherchez le meilleur prix pour votre sac Salomon avec notre moteur de shopping :

Test Salomon Skin Advenced Lab 5L : Tour du propriétaire 

Le sac se présente sur la face avant sous la forme d’un harnais avec des rappels de charge. Il possède deux sangles latérales élastiques qui permettent de stabiliser le sac et de l’ajuster sur les parties pectorales et ventrales. Quand je parle d’attache ventrale , elle est quand même située sur la partie haute, comme sur les camel back VTT. Leur mise en place et leur réglage s’effectuent avec simplicité et précision. Chez Salomon, ils appellent ça le système Twin Link.

Vous pouvez voir le serrage à l’oeuvre…

Pour optimiser le réglage du sac par rapport à sa morphologie, nous avons les rappels de charge qui se situent sur les harnais. Il suffit de tirer dessus pour ajuster le tout. Ils répondent au doux nom de rappel de charge Sensi

Et voici le rappel de charge !

Sur ces harnais, apparaissent deux poches qui peuvent supporter bidons ou autres (gels, barres, téléphone portable…). Le serrage s’effectue par un élastique.

Nous pouvons aussi voir la présence d’une parties “scratch” sur un des harnais, ce qui permet d’accrocher une petite pochette pouvant contenir 2 ou trois gels.

A noter la présence du sifflet de secours attaché à un harnais.

Test Salomon Skin Lab 5L : et la face arrière du sac ? 

 

Le sac Salomon vu de l’arrière

La contenance du sac est de 5l, elle est donc minimum et ne permet pas de charger la mule pour des sorties au très long court. Nous verrons cela quelques lignes en dessous dans la partie test terrain.

Le sac possède deux ouvertures pour deux compartiments. Le premier s’agrandit (ou se ferme) par le système de rappel de charge Sensi et donne accès à l’emplacement de la poche à eau avec une petite pochette contenant la couverture de survie (on peut aussi y rajouter 2 ou 3 petits trucs). Le deuxième compartiment est l’espace rangement qui s’utilise par une fermeture éclair.

L’emplacement de la poche à eau

La poche à eau est de marque Source et peut contenir 1,5l. Il s’agit là d’une très bonne poche à eau, conçu par Hydrapak. Son utilisation est simplifiée par le système Plug-n-Play, un simple clic et on peut détacher la poche à eau de son tuyau sans perdre du liquide, même quand la poche à eau est pleine !

La poche à eau et son embout plastique

 

Le remplissage de la poche à eau est facilité par la grande ouverture.

Le deuxième compartiment est en V et l’ouverture zippée parait un petit peu petite. Hummm, je sens que je vais déjà galérer de ce coté là…

Avouez que l’ouverture est pas très grande…non?

Ensuite sur la partie basse, nous avons deux poches latérales zippées pouvant contenir gels et barres. Quand je mets le sac sur moi et commence à le régler, elles ont pas l’air facile à atteindre. Hummm, là aussi ca sent la galère…

Test Salomon Skin Lab 5L : et maintenant, voyons ce qu’il a dans le ventre !!!!

A 135 euros le sac, vu son prix, on ne lui pardonnera rien et on sera plus exigent encore.

Une fois réglé et ajusté à mon corps de rêve (on ne rigole pas au fond de la classe je vous ai vu !), et que l’on part courir, le sac se fait oublier. Même chargé avec téléphone portable, une veste, frontale et ravitaillement en tout genre, il reste collé au corps et ne bouge pas, ou presque…

Car petit bémol, le système des rappels de charge a tendance à se desserrer à la longue, la seule parade que j’ai trouvé est de faire un nœud avec la corde une fois les charges réglées.

Le rappel de charge se détend au fil des heures…

Par contre, comme le sac se porte « haut », il ne frotte pas sur le bas du dos ni sur les lombaires. Les harnais sont larges et souples, ce qui vous offrent une bonne surface de maintient et qui ne vous « découpe » pas les épaules.

La poche à eau est quand à elle tout simplement tip top. Je peux vous le dire sereinement, vous avez là l’un des musts en la matière. D’un simple clic, vous détachez la poche de son tuyau, et hop à vous les ravitaillements facilités ! En plus, son ouverture est grande, on peut y mélanger eau et poudre énergétique sans avoir peur d’en mettre la moitié à coté. Par contre, l’embout plastique de protection au bout du tuyau est pour moi plutôt gênant et inutile, n’hésitez pas à l’enlever.

Le système Twin Link est aussi très bien pensé : facile à mettre en place et à régler. Contrairement au système des rappels de charge, il tient bien en place même après de nombreuses heures d’effort.

Les deux poches avant peuvent contenir gels barres ou bidons. Elles sont très utiles mais elles ont un gros défaut :  le système d’accroche est très fragile à leur extrémité. J’ai pu en recoudre une (en fait c’est ma maman qui l’a fait), la deuxième a cédé quelques jours après. Et pourtant, cela faisait que 1 ou 2 mois que je l’avais. Pour un sac à ce prix, ca fait très “tache” quand même.

On peut voir l’attache qui a cédé !

Et comme je suis lancé dans les critiques, continuons…

Les poches latérales, comme je pouvais m’y attendre, sont vraiment difficiles à atteindre. Et en courant c’est encore moins évident. On peut y ranger plusieurs barres ou gels, le zip fonctionne bien, c’est vraiment dommage que l’accessibilité soit aussi compliqué.

Quant à l’ouverture du compartiment rangement, elle est affreusement petite. Y mettre une veste, pliée ou en boule, est un véritable calvaire. Déjà que la contenance est de 5l, et qu’une fois la poche à eau remplie, cela n’est pas évident de ranger le nécessaire de course, alors là avec cette ouverture minuscule, ca devient presque une prouesse technique !

Mais de superbes sensations avec…

Par contre courir avec, est un véritable bonheur. Il se fait oublier. Il ne frotte et ne dégrade pas les tee shirts comme d’autres sacs, même après 7/8 heures de course…Vraiment ce sac est une réussite à ce niveau.

Et coté prix ça donne quoi ?

Salomon sait tenir les prix, même sur des sites comme Amazon. Et je pensais qu’avec la sortie du même sac dans sa version 12l il allait baisser, il en est rien.

Cherchez le meilleur prix pour votre sac à dos avec notre comparateur de prix :

Alors il est pour qui ce sac ?

Tout d’abord, nous savons que la contenance de 5l va nous limiter. Ne prenez pas ce sac Salomon pour faire l’UTMB, à moins bien sûr d’être du niveau de Kilian Jornet. Le compartiment rangement ne permet pas de ranger beaucoup de matériel (gants, bonnets, veste, tee shirt etc…) et il vous faudra faire un choix. Si sur votre parcours vous avez des points de ravitaillement et de change, en calculant bien, vous pourrez l’utiliser, même sur des distances supérieures à 50 kilomètres.

Vous devez maximiser l’espace de rangement et y réfléchir bien avant votre trail ou raid. D’un autre coté, cela présente l’avantage d’étudier le parcours au plus près et d’affiner ses prévisions de course. Pour un gars ou une fille un peu “olé-olé” comme moi, ce n’est pas évident mais très utile.

Bien sûr, pour des trails courts ou moyen, ne nécessitant pas beaucoup de matériel obligatoire, ce sac est tout à fait approprié.

En conclusion

Nous avons là un sac de bonne qualité, bien résistant (sauf pour les poches porte bidons) et qui procure de bonnes sensations. Malheureusement, quelques défauts de conception apparaissent et ternissent un peu le premier bilan positif. Mais gageons que Salomon saura rectifié le tir…

 

La poche à eau “Source”Couverture de survie et sifflet de secoursMaintien général du sac sur le corpsSystème Twin Link Fragilité des attaches des poches porte bidonsAccessibilité difficiles des poches latéralesOuverture du compartiment “rangement” ridiculeLe prix

 

Le test du sac Salomon S-Lab 5l respecte la Charte Testeurs-Outdoor

Si vous avez aimé cet article sur le test du sac Salomon Skin Advanced Lab 5, dites le sur Facebook ou Twitter ou google + !

Avez vous ce sac Salomon Skin Lab 5l ? Qu’en pensez vous ?

Partagez votre expérience dans les commentaires ci dessous.

Ou bien trouvez vous ce sac trop cher ?

Sur I-Run, retrouvez ce sac à moins de 150 euros en cliquant sur l’image.

Note : Les liens de cet article pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d’expérience.
Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5.
TC du BEES.
Formation de base nutrition certifiée CPD.

Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

12 comments
Add Your Reply
Total
x