Découvrez ce que cache la chaussure running Raidlight Trail Dual Finger

chaussure running raidlight

Cet article vous présente la chaussure running Raidlight Trail Dual Finger. Vous y trouverez notre vidéo, une fiche technique, des photos et mes premiers commentaires sur ce produit.

Raidlight est une marque française qui propose régulièrement des produits innovants.

Lors de ma dernière visite au salon du running à Paris, je suis tombé sur cette chaussure running Raidlight Trail Dual Finger, et ce que je peux dire, c’est qu’elle m’a beaucoup intrigué.

Chaussure running Raidlight : notre vidéo

Chaussure running Raidlight fiche technique

Drop minimal (différence de hauteur entre le talon et l’avant-pied) de 3 mm
Légèreté : seulement 270 grammes
Tenue latérale du pied par le système Dual Finger :
Le concept « Dual-finger » c’est une chaussure hybride minimaliste, avec une tenue permanente de l’avant-pied, dans 4 directions pour seulement 270 grammes !

Cette toe-box n'est-elle pas étrange pour cette chaussure running Raidlight ? © Testeurs Outdoor

Cette toe-box n’est-elle pas étrange pour cette chaussure running Raidlight ?
© Testeurs Outdoor

Chaussure running Raidlight : pourquoi le pouce est isolé ?

Je vous cite la source de la marque :

« Avoir le pouce du pied indépendant des autres doigts de pied permet une meilleure perception du sol, une meilleure accroche et une déformation plus adéquate de l’avant de la semelle sur les terrains techniques. Ce double appui se rapproche du double appui des ongulés, tels les chamois ou bouquetins… »

Cela rejoint un peu le concept des FiveFingers, pour améliorer l’accroche et la stabilité du pied. De plus, avec un drop de 3 mm, nous nous trouvons bien en présence d’une chaussure minimaliste.

Vous hésitez entre plusieurs modèles de chaussure running ? Vous ne savez pas lequel prendre ? N’hésitez plus avec notre guide sur les chaussures de running ou de trail !!!

Une chaussure running Raidlight très personnalisable

Vous allez voir que ça peut aller loin. Et à ma connaissance, c’est la seule marque qui propose autant de personnalisation. Mais attention, je ne parle pas ici de gadget, comme choisir des couleurs, changer les lacets ou autre…

Pas de doute avec ces crampons, cette chaussure running Raidlight est taillée pour le trail. © Testeurs Outdoor

Pas de doute avec ces crampons, cette chaussure running Raidlight est taillée pour le trail.
© Testeurs Outdoor

La semelle extérieure

Tout d’abord concernant la semelle extérieure de cette chaussure running Raidlight Trail Dual Finger, vous pourrez la changer lorsque vous estimerez qu’elle est trop usée. Pour cela, il vous suffit de renvoyer vos chaussures, et Raidlight se charge de tout.
Bien sûr, ce service est payant, mais vous n’aurez qu’à financer les semelles extérieures, ce qui vous reviendra moins cher que de changer de chaussures.

Au tour de la semelle intérieure

Ensuite, vous avez la possibilité de changer la semelle interne. Plusieurs modèles sont disponibles, favorisant le confort, les pronateurs, les supinateurs, et neutre.
Par contre, j’avoue que sur les photos, ces semelles ne disposent pas de l’encoche au niveau du pouce comme pour les semelles de cette chaussure running Raidlight Trail Dual Finger.

Sous la semelle de propreté se cache le pad d'amorti de cette chaussure running Raidlight. © Testeurs-Outdoor

Sous la semelle de propreté se cache le pad d’amorti de cette chaussure running Raidlight.
© Testeurs-Outdoor

Et enfin le pad d’amorti

Vous pourrez aussi changer et adapter l’amorti au niveau du talon, en changeant le pad. Celle d’origine, enfin celle qui se trouvait dans mes chaussures running, est le pad Abshock Pad Absorb ++ (il pèse 25 grammes), qui apporte le maximum d’amorti et de confort.

A l’opposé, vous avez le pad Abshock Pad Dynamic (5 grammes !), qui vous apportera de la souplesse et du dynamisme.

Vous avez aussi le pad Abshock Pad Medium (20 grammes), qui est un compromis entre les deux pads.

5 grammes pour ce pad qui se veut avant tout dynamique. © Raidlight

5 grammes pour ce pad qui se veut avant tout dynamique.
© Raidlight

Chaussure running Raidlight : mes premiers commentaires

Je n’ai pas réellement encore couru avec. Cela ne va pas tarder, je vais le faire dès la semaine prochaine.

Le petit hic que vous pouvez rencontrer sera avec les chaussettes. En effet, avec le pouce séparé, si vous utilisez des chaussettes classiques, ça ne fonctionne pas. J’ai essayé avec en marchant un peu, mais on est très vite gêné.

Vous devrez utiliser des chaussettes à doigt ou alors courir sans chaussette.
Heureusement, vous trouverez sur ce site des tests de plusieurs chaussettes à doigt.

J’ai aussi commandé les deux autres pads pour sentir la différence dans l’amorti et voir comment la chaussure se comporte sur le terrain selon ce changement de pad.

Sinon, la chaussure est agréable à porter, les premières foulées mettent déjà en avant la légèreté et le côté dynamique de la chaussure.

Le meilleur prix pour votre chaussure running ou trail vous attends sur notre comparateur !

Connaissez-vous cette chaussure running Raidlight Trail Dual Finger ?

Dites-nous également ce que vous pensez du concept et des différentes étapes pour personnaliser cette chaussure running Raidlight Trail Dual Finger

Si cet article sur la présentation de la chaussure running Raidlight Trail Dual Finger vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Note : Les liens de cet article sur la chaussure running Raidlight Trail Dual Finger pointant vers I-run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Hélène dit :

    Je l’ai depuis quelques temps, autant je l’apprécie sur terrain souple, autant je ne l’a prend pas sur les terrains techniques : la chaussure est très large (et pourtant je suis loin d’avoir le pied fin) du coup j’ai le pied qui se balade dans tous les sens et c’est super casse gu… quand le terrain devient technique et pas du tout confortable malgré des lacets très serrés!

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Hélène,

      La toe box est large car nous sommes dans la philosophie des chaussures minimalistes.
      Je n’ai pas ce problème de pied qui se ballade, pourtant j’ai des pieds assez fins.
      Avez-vous pris la bonne taille ? Quelle est la taille de vos pieds (en cm) et la pointure de ces chaussures ?
      A très vite,

  • >