Ton poids est-il ton pire ennemi ?

indice IMC

Très souvent, on se réfère à l’indice IMC pour savoir si notre poids est dans les bons standards internationaux. Tu vas surtout voir pourquoi ton poids influence grandement tes performances en course à pied.

Si la fréquence et la variété des entraînements restent les facteurs clés de tes progrès en course à pied, d’autres paramètres doivent être pris en compte pour les plus exigeants d’entre nous.

Pour atteindre un objectif plus ambitieux, ou tout simplement pour en savoir plus sur ta forme actuelle, nous allons nous pencher aujourd’hui sur le rôle de ton poids.

Le célèbre indice de masse corporelle (IMC) peut te donner un 1er indice sur l’estimation de ton poids de forme.

Comment calculer  ton indice IMC ?

C’est à partir d’un calcul mettant en relation votre taille et votre poids que tu pourras déterminer si ta morphologie correspond à la norme.
Ou si tu es en surpoids. Ou bien à l’inverse, trop maigre.

Le calcul s’effectue de façon assez simple : poids en kg/(taille en mètres au carré).

Avec un exemple, tu vas vite comprendre.

Et pouvoir le reproduire pour ton cas personnel.

Imaginons donc un coureur qui pèse 74 kg pour 1m76.

Ce qui va donner : indice IMC = 74/(1.76×1.76)= 23.88

Si, comme dans ce cas, le résultat se situe entre 18.5 et 25, ton indice IMC est considéré comme « normal ».

S’il est au-delà de 25, tu es en surpoids et, en dessous de 18.5, tu es en état de maigreur.

Pourquoi le poids est-il si influent en course à pied ?

En course à pied, un excès de masse (et plus précisément de masse graisseuse) peut avoir plusieurs répercussions négatives sur l’organisme.
Comme une hausse du rythme cardiaque et donc de consommation d’oxygène.

Ou alors une hausse de la température corporelle à l’effort.

Mais aussi augmentation de la dépense énergétique.

Et également cela peut entrainer une hausse de la pression exercée sur les os et les articulations.

Le poids est donc un acteur important dans ta consommation d’oxygène.

Cette dernière va déterminer le seuil auquel le volume maximal d’oxygène consommé est atteint (VO²max).

Pour un coureur, ce volume maximal est associé à une vitesse précise : la Vitesse Maximale Aérobie.

L’étude américaine qui le confirme…

Il s’agit de l’étude américaine du National Runner’s Health Study.

Elle a été réalisée auprès de 4700 pratiquants.

Qu’a-t-elle démontré ?

Qu’une fluctuation de 2 kg peut engendrer un écart de près d’une minute sur un 10km !

Bien sûr, sur des distances plus longues, l’écart est encore plus important.

L’étude s’est arrêté au marathon.

Pour un semi-marathon, c’est 2 minutes environ.
Et 4 minutes avec des poussières sur marathon.

Es-tu obsédé par ton poids ?

Les fêtes approchent avec toutes les diaboliques tentations culinaires.
(Mais mon Dieu que c’est bon !!!)

En tout cas, c’est certain.

Nous devons le contrôler.

Même si tu ne recherches pas la maigreur. D’ailleurs, ce n’est pas bon du tout d’opter pour toujours moins de gras.

Nous devons le contrôler pour notre santé.

Car un surpoids est souvent déclencheur de pathologies ou de maladies.

Et malheureusement, il n’y a pas 50 solutions.

Tu dois contrôler ce qui va dans ton assiette.

Le meilleur moyen pour se planter et échouer ?

Par contre, je pense qu’il ne faut pas se prendre la tête.

Comme ne pas perdre son temps à se peser tous les matins.

Ou à sortir la calculatrice à chaque repas et à traquer la moindre calorie cachée.

Si perdre du poids devient une obsession envahissante, cela va devenir contraignant.

Et si c’est contraignant, tu vas rapidement abandonner.

Au contraire, il faut y trouver une certaine forme de plaisir.

Je sais, c’est un peu maso ce que je te dis.

Se priver de bonnes choses et y prendre du plaisir !

Mais tu dois voir cela plutôt comme un jeu.

Et pour cela, tu dois prendre du plaisir dans l’assiette.

Parce que si tu manges toujours des légumes à l’eau avec un poisson bouilli sans saveur, tu vas arrêter dans un laps de temps court.

Parce que si tu te contentes uniquement des repas protéinés, tu vas déjà dépenser une somme folle, et tu vas aussi te lasser.

Et parce que si tu fais un régime strict, beaucoup de témoignages te montrent que lorsqu’on lâche prise, ton poids a tendance à remonter en flèche…

Pub pour cuisiner minceur

Ce que j’ai découvert ?

L’année dernière, j’ai perdu 10 kg en suivant une méthode.

Ce n’est pas un régime. Je n’ai jamais été affamé.
(bon peut-être un peu les premiers jours)

Je faisais jusqu’à 6 repas par jour.

J’ai découvert de nombreuses recettes originales, pleines de saveurs.
Et surtout facile, et rapide à faire.

Parce que je ne suis pas un top-chef.
Et que je ne voulais pas passer mes journées dans les fourneaux.

Ah oui ! j’oubliais…

Tu peux jeter à la poubelle ton indice IMC !!!

Cuisiner en essayant de perdre la graisse corporelle peut être difficile, nous le savons tous.

Mais aujourd’hui, j’ai de bonnes nouvelles pour toi !

Mes amis Karine Losier et Dave Ruel ont passé ces dernières années à élaborer les parfaits livres de recettes « minceur ».

Je te recommande fortement ces livres de cuisine minceur si tu veux devenir rapidement plus mince et profiter de saveurs MEILLEURES que jamais.

Ils t’en parlent beaucoup mieux que moi sur cette page.

Et si tu as des questions sur cette méthode, si tu désires savoir si elle serait adaptée pour toi, n’hésite pas à répondre sous cet article.

Nous te faisons aussi CADEAU de ce formidable guide. Et tu vas recevoir un conseil journalier en cliquant par là ou sur l’image ci-dessous :

Par Jean-Marc Enguiale, entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5, TC du BEES, formation de base nutrition certifiée CPD.10 clés livre 3D
Créateur du Mag des Coureurs, et du pack Runner & Trailer.

 

Recevez GRATUITEMENT les 10 commandements du coureur avec notre newsletter

Et de nombreux conseils et astuces : entrainement, nutrition, matériel.

 

 

bannière336x280-10cles

Entrainement-trailer-336-x-280

Et les mots clés associés à l’article : cuisiner minceur – indice IMC – indice imc calcul – indice imc formule – indice imc poids ideal – indice imc ideal – indice de imc

Please follow and like us:
error0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment: