Lacet chaussure Xtenex : la solution idéale ?

 
 
 

Lacet chaussure Xtenex : Préambule

Je ne sais pas pour vous, mais à l’approche de chaque compétition je deviens anxieux et chaque détail de ma préparation devient un sujet à part entière .
Par exemple, pour le nettoyage des chaussures : semelle propre, intérieur secoué en enlevant la semelle de propreté, pour enlever toute trace de poussières, cailloux…

Et pour la préparation des affaires : la paire chaussette, bas, haut + rechanges au cas si la température ou le temps diffère de ce que j’avais prévu / Foulard, bandeau, lunette, casquette…et la nutrition : Gels, barre de céréales, boisson de préparation…

Et ne pas oublier le porte-dossard, etc…

Dans cette gestion du stress d’avant course, j’ai au moins résolu un problème :

Ai-je bien ou mal serré mes lacets de chaussures ! ?

La tension de mes lacets sur le bas et le haut de la chaussure est-elle bien ajustée ?

Point qui pourrait paraitre tout à fait anodin, mais qui le jour de la course a tout son importance.

Qui ne sait pas retrouver en pleine course en se disant :

J’ai trop serré au-dessus et ça me comprime

Je n’ai pas assez serré et j’ai le pied qui flotte et dont le maintien dans les virages laisse à désirer

C’est bien clair et c’est naturel, on ne peut lacer ces chaussures toujours de la même manière. Selon que l’on a le pied froid, chaud, que ce soit le matin, le soir, etc…

Lacet chaussure Xtenex : C’est quoi au juste ?

Le lacet chaussure Xtenex est fabriqué dans le Nord de la France. Vous pourrez ôter et remettre votre chaussure en un instant tout en conservant votre réglage personnalisé en fonction de la forme de votre pied. Il existe différentes version des lacets Xtenex selon l’usage que vous en faites : pour les chaussures de running et de sports, mais aussi pour les chaussures de randonnée, pour les chaussures de ville et même pour les chaussures des enfants.

Je vous mets ici une vidéo qui explique le fonctionnement du lacet chaussure Xtenex (faites actualiser la page si la vidéo n’apparaît pas):
 

 

J’ai palier à cet épineux souci de la manière suivante : Des lacets élastiques auto bloquant !!!

Des lacets que l’on fait une seule fois et qui ne bougent plus dans le temps. Quel soulagement.

Le logo de la société Xtenex

Le logo de la société Xtenex

 

Lacet chaussure Xtenex : Le test terrain

 

Lacet chaussure Xtenex : un lacet de génie ?

Le système de ce lacet chaussure Xtenex est assez ingénieux : ce sont des lacets en matière élastique, qui peuvent donc s’adapter selon l’effort du pied tout au long de la course. Les petites boules font que les lacets ne bougent pas une fois réglés, car ces boules ne passent pas entre les œillets. Ces mêmes boules peuvent malgré tout se faire sentir sur des chaussures dont le mesh est très fin.

Lacet chaussure Xtenex : Voilà une paire de lacets avec plein de nœuds.

Lacet chaussure Xtenex : Voilà une paire de lacets avec plein de nœuds.

On peut avoir l’impression au début que la chaussure ne tient pas au pied, mais il n’en est vraiment rien (il faut courir avec pour s’en rendre compte). Ça tient vraiment. On profite même du deuxième effet kiss cool, qui est le côté pratique => on enlève comme on enfile sa chaussure en un temps record et sans aucune difficulté.

Petite anecdote avec ce lacet chaussure Xtenex : vu que j’ai du mal à me séparer de mes chaussures une fois usées, je les recycle en chaussure de tous les jours le WE ou en vacances. Dans les magasins quand il faut essayer des pantalons, ou bien d’autres chaussures, c’est super pratique de pouvoir les enlever et de les remettre très facilement 😉
 

Lacet chaussure Xtenex : la première fois ce n’est pas forcément bon

Maintenant un gros inconvénient pour ce lacet chaussure Xtenex que je me dois d’aborder :

On aura beau me dire que je m’y prends mal, que je suis pointilleux, mais non : le premier ou le juste réglage reste une vraie galère !!!

Car même si on est d’accord sur le fait que c’est magique, que l’on n’a pas de surprise de tension de lacets, que ça ne bouge pas dans le temps, que ça résiste aux intempéries, etc… avant d’en arriver à cette étape ultime, il faut passer l’épreuve du réglage.

Je n’ai jamais réussi à trouver le bon réglage dès mon premier essai ! Et quand il faut tout reprendre, ce n’est carrément pas commode. Tirer sur le lacet, faire coulisser, et au final avoir les doigts tout rouges.

Lacet chaussure Xtenex : Il faut tirer sur le lacet pour faire disparaître les nœuds

Lacet chaussure Xtenex : Il faut tirer sur le lacet pour faire disparaître les nœuds

Puis des fois je me suis retrouvé avec un réglage trop court ! (plus assez de longueurs de lacet), puis l’inverse, le lacet qui déborde de trop => ceci en fonction de la nature du laçage et du nombre d’œillet de la chaussure. J’ai réglé ce souci en me disant qu’il n’y a pas vraiment de règle. Tu règles et fais ce que tu veux pour le schéma de laçage. C’est pourquoi des fois je saute des trous, je varie selon la gêne ou ne pas procurer par les nœuds sur telle ou telle partie du pied.
 

Lacet chaussure Xtenex : verdict final

En conclusion, vous l’aurez compris, j’équipe dorénavant systématiquement toutes mes chaussures de ces lacets Xtenex. Cela fait toujours 1 stress en moins à gérer 😉 et ça évite pas mal de problèmes liés à cette partie concernant le laçage des chaussures.

Lacet chaussure Xtenex : Plusieurs chaussures équipées de ces lacets

Lacet chaussure Xtenex : Plusieurs chaussures équipées de ces lacets

 

Lacets chaussures Xtenex : à quel prix ?

Sur le site Xtenex, les lacets sont vendus à 12 / 13 euros. Vous les trouverez aussi dans de nombreux magasins ou boutiques. Vous les avez aussi sur des sites marchands Internet.

Sur le site I-Run, les lacets Xtenex sont vendus à 10 euros. Plusieurs coloris sont disponibles en cliquant sur l'image

Sur le site I-Run, les lacets Xtenex sont vendus à 10 euros. Plusieurs coloris sont disponibles en cliquant sur l’image

Utilisez vous un lacet chaussure Xtenex ? Que pensez vous de ce système ?

Dites moi dans les commentaires ci dessous si vous avez des problèmes avec vos lacets de chaussures et comment vous avez solutionné cette difficulté.

Si cet article intitulé  » lacet chaussure Xtenex  » vous a plu, partagez le sur Facebook, Twitter ou Google +
 
 
Note : Les liens de cet article intitulé  » lacet chaussure Xtenex  »  pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !
 
 

Please follow and like us:

About the Author Vincent

  • Vincent dit :

    Bonjour,
    J’ai oublié de préciser, malgré tout, que je n’ai pas encore testé ce système sur des chaussures de type Trail. Seul mes chaussures de route ont été équipées de ce système. Sur du Trail, mon esprit reste encore accroché au fait que seuls des bons lacets bien serrés feront l’affaire (pour éviter d’avoir le pied qui se torde trop facilement en terrain difficile)

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Vincent,

      Je te rejoins sur l’importance du serrage en trail. La cheville est beaucoup plus sollicitée que sur la route et il faut assurer un bon maintien du pied dans la chaussure.
      Merci pour le test 😉

  • DUPONT dit :

    Bonjour, j’ai testé ces lacets sur des adidas riot. Sur terrain sec pas de problèmes. Mais lors d’un trail dans des conditions difficiles mes baskets sont restées dans la boue (pas top). Donc pour pouvoir continuer serrage à fond mais inconfortable. Depuis je ne les utilise plus. Préférence au laçage rapide salomon ou classique. Par contre sur des chaussures de rando c’est le top.

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Dupont,

      Merci de partager ton expérience de ces lacets dans des conditions extrêmes. Il est certain que si le réglage n’est pas optimum, avec la pluie et la boue, cela devient très galère pour les réajuster.
      Bon week end,

  • Talimbie dit :

    Celà fait 6 mois que j’ai découvert ce type de lacets et je ne pourrais plus m’en passer même en trail. Un pur bonheur.

  • Toreyerdal dit :

    J’ai essayé ce type de lacets. Je n’en veux plus. Ils sont difficiles à ajuster comme l’indique l’article. Et franchement, je trouve qu’ils enlaidissent les chaussures. On ne peut pas dire qu’un nœud soit quelque chose de particulièrement esthétique.

    J’ai trouvé mille fois mieux que les lacets Xtenex et pour le même prix (voire nettement moins chers dans d’autres marques : 4,99 € sur http://www.lacetselastique.com/). Je veux parler des lacets élastiques comme ceux de la marque Lock & Lace. Contrairement aux premiers, ils sont très faciles à poser et à régler. En outre, ils sont beaucoup plus beaux.

    Je n’ai pas seulement équipé mes Merrell Trail Glove et Road Glove ainsi que mes Skechers Gorun avec des lacets élastiques. J’en ai mis également sur toutes mes chaussures comme sur mes Palladium Pampa (type boots) que je chausse et enlève très rapidement.

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Toreyerdal,

      Tout d’abord, je te souhaite la bienvenue car je pense que c’est ton premier message sur le blog (une tête de cochon ça se remarque hihihi),
      Je connaissais cette marque de nom mais je ne les ai pas essayé. Il faudrait car vu effectivement le prix, c’est un test qui me reviendrait pas cher lol.
      Sinon, je teste également en ce moment les Merrell Trail Glove, tu en penses quoi ?
      Bon week end,

  • Toreyerdal dit :

    Bonjour Jean-Marc,

    Effectivement j’ai publié mon premier message en commentant les lacets Xtenex. Je prends soin d’aller sur ton site régulièrement, notamment toutes les fois que je suis informé qu’il y a un test sur du matériel. Je n’avais pas encore pris le temps de participer même si sur certains sujets j’avais des choses à dire. J’essaierai à l’avenir de prendre le temps d’apporter ma contribution.

    S’agissant des lacets, c’est le jour et la nuit entre ceux de Xtenex et ceux que j’ai présentés. Les essayer, c’est les adopter.

    Une photo de mes Merrell Road Glove avec des lacets élastiques : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=280481DSC00050.jpg

    Comme on peut le voir, ces lacets sont longs. J’ai choisi de ne pas les couper au niveau du dispositif de blocage. J’ai fait passer les lacets vers l’avant avec un retour vers l’arrière. Ça donne un genre.

    J’ai couru 459 kilomètres avec les Merrell Trail Glove entre le 02/02/2013 et le 30/06/2013. J’ai alterné avec les Skechers Gorun. Vers le milieu du printemps, j’ai ressenti une douleur à la crête iliaque du côté droit. Un peu plus tard, mon pied gauche (je suis droitier) était sensible. Je ressentais une douleur légère et diffuse en dehors des moments où je courrais.

    Je ne sais pas si ces petits problèmes sont liés à une transition trop rapide vers les chaussures dites « minimalistes » ou s’ils sont la conséquence d’une pratique excessive de la course à pied. J’ai parcouru 1 826 kilomètres depuis le début de l’année et je fais des sorties de 15 à 20 kilomètres, en principe trois fois par semaine. Peut-être que les deux circonstances expliquent mes petits soucis. Je cours sur du bitume et sur des sentiers plus ou moins caillouteux.

    Par précaution, j’ai rangé provisoirement les Trail Glove et j’ai surtout utilisé les Gorun qui sont géniales. Je me suis également acheté une paire de Road Glove de Merrell (les chaussures de la photo) qui sont présentées comme étant moins « extrêmes » que les Trail Glove. J’ai fait 595 kilomètres avec ces chaussures.

    Qu’il s’agisse des Trail Glove ou des Road Glove, j’en suis très content. Tout d’abord, j’adore leur look. Je déteste les chaussures de course usuelles qui sont bariolées et boudinées (conséquence de la logique douteuse visant à « protéger » le pied et notamment le talon qui est utilisé artificiellement pour amortir les impacts au sol). Elle sont fines et sobres (en tout cas en noir). Ensuite, on apprécie leur légèreté. Elles offrent bien entendu des sensations que les « sabots » de course utilisés par la plupart des gens ne leur permettent pas de connaître. On sent le terrain. Courir avec des chaussures usuelles, c’est comme vouloir écrire avec des moufles. Avec les Merrell, on réduit ce qui sépare le corps du sol. Je précise que je ne mets pas de chaussettes.

    Bien entendu, les Merrell nécessitent de changer la foulée, c’est-à-dire de poser le pied dans l’axe du corps et non plus devant soi en faisant de grandes enjambées. Ce n’est plus le talon qui touche le sol mais l’avant du pied que dame nature n’a pas rendu charnu pour rien. Il permet d’amortir naturellement l’impact.

    Le passage de chaussures usuelles à des chaussures « minimalistes » nécessite d’être progressif. Je n’apprends rien en disant qu’une transition trop brusque peut entraîner des blessures. C’est peut-être ce qui m’est arrivé même si les douleurs sont moindre désormais. En outre, un néophyte qui voudrait brûler les étapes trouverait les chaussures « minimalistes » inconfortables du fait qu’il est habitué à porter des chaussures qui ont atrophié les muscles et les tendons. Il convient de leur rendre le potentiel qu’ils possèdent naturellement. Je conseille les Skechers Gorun aux débutants. J’ai fait des adeptes autour de moi. Un ami qui était en délicatesse avec un genou (il avait subi une lourde opération il y a quelques années) a oublié les problèmes qu’il lui posait.

    Cordialement.

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Toreyerdal,

      Très long mais très bon compte rendu de tes sensations avec les Merrell. J’ai du faire environ 300 kilomètres avec ces chaussures et j’en suis très content. Et tu as raison, le minimalisme faut y aller doucement. Pour l’instant, je limite mes sorties en chaussures minimalistes à 1H20 / 1H30 maxi.
      J’adore également les sentations que l’on retrouve sur les chemins et sentiers. Là on se fait vraiment plaisir 🙂
      Pour en revenir à tes douleurs, tu as raison d’écouter ton corps comme l’a d’ailleurs dit Daniel Dubois dans la dernière interview disponible sur le blog. Ecouter son corps et ralentir s’il l faut. C’est plus facile à dire qu’à faire 😉
      A+

  • francky dit :

    Bonjour,

    On a des avantages nettement meilleurs avec les nouveau lacets en silicone freelace-s, mise en place et réglage plus simple, même en course longue, testé sur les 100 kms de millau 2013.il ne comprime pas le pied comme l’élastique, il un retour plus lent lorsque le pied gonfle donc plus de confort….

    connaissez vous ce lacet??

  • Vincent dit :

    Bonjour,
    et merci de ces différents retours d’expérience.
    Je ne connais pas le système de lacets en silicone.
    Ou peut-on s’en procurer ?
    Je testerai bien en effet comme alternative aux lacets XTENEX.
    Vincent

    • Toreyerdal dit :

      On trouve les lacets dont parle Francky sur cette boutique :

      On en parle ici :

      Je ne les ai pas essayés. Je me pose la question, à partir du moment où il faut nouer ces lacets en silicone, de savoir si la boucle tient aussi solidement qu’on le prétend ou si elle finit par se défaire. Ceci est impossible avec les lacets élastiques que j’ai présentés car ils ne sont pas noués. Un mécanisme fige les lacets dans la position désirée. On peut donner facilement du lest alors qu’avec une boucle il faut la défaire.

      Cela dit, rien n’empêche à priori d’utiliser les lacets Freelace avec le mécanisme de blocage des lacets élastiques pour éviter de les nouer et d’avoir une boucle que personnellement je n’aime pas trop voir.

  • Vincent dit :

    Merci Toreyerdal, j’avais pu tomber dessus aussi entre temps. Je reste malgré tout un peu perplexe…Je vais plutôt regarder du côté du lacet lock que tu as pu tester. Même si je ne suis pas fan de la boule qui revient et qui dois taper sur le pied en courant…affaire à suivre

  • Toreyerdal dit :

    Je n’ai pas parlé de ce que tu appelles une « boule » (en fait un cône) et qui est un accessoire fourni avec les lacets élastiques. Il a pour but de lier leur partie terminale une fois qu’ils sont passés par le dispositif de blocage mobile. On peut le voir sur les photos qui figurent sur le site marchand dont j’ai mis le lien l’autre jour.

    Cet accessoire conique est dispensable. Comme on peut le constater sur la photo de mes Merrell Trail Glove, il n’y est pas. Je l’avais mis au départ mais il se défaisait. J’ai donc préféré carrément l’enlever et faire passer l’excédent de lacet (que je n’ai donc pas coupé) vers l’avant de la chaussure avec un retour vers le dessus. Le « problème » de la « boule » qui tape sur le pied est écarté.

  • Vincent dit :

    Yep, je ne pensais pas la mettre non plus (je trouverai bien un artifice).
    Pourquoi je répond de la sorte? Ben je viens de commander un exemplaire de ce type de lacet. Le coût étant plus que raisonnable : 4,99€ avec les frais de ports gratuits. Je me dis que je ne risque pas grand chose a essayer. Je vous dirai comment je m’en sors avec ceux-là lol…

  • yann dit :

    Bonjour j ai testé ces lacets en silicone sur 3 sorties. C’est dur a régler du premier coup, mais après c’est pas mal. le hic c’est que j’aime les lacets bien serrés, et j’ai péter les miens en serrant alors que je faisait bien attention a les accompagner… Les nœuds magiques se sont défaits a chaque sortie…Donc pour moi , ok pour de la route a la rigueur mais pas pour le trail. Vu le prix et la durée de vie je ne rachèterai pas.

  • Vincent dit :

    Bonjour,
    Ayant rapidement reçu ma commande dont je fais référence dans mon précédent post, cela fais maintenant bientôt 3 semaines que je cours avec ces lacets. Tout d’abord il est clair que c’est le jour et la nuit pour monter ces lacets HANDY comparés au XTENEX. Le réglage est aussi très simple. J’avais un peu peur du système de fixation de ces derniers avec « seulement » le bloqueur. Mais ça tient bien, et les lacets ne glissent pas à travers ce bloqueur qui maintient bien les lacets. Ça dépasse un peu mais j’ai pu les faire passer dans le laçage. On ressent bien le côté élastique (peut être un peu plus ferme que sur les Xtenex), sans compression (moins que les xtenex) du fait de leur faible diamètre. Ce dernier point est assez appréciable par ailleurs sur les chaussures ayant une tige un peu fine et où les œillets/boules pouvaient se faire ressentir. Au final, je pense que ces lacets Handy sont un bon produits et au prix où ils sont, feront surement partis maintenant de mes futurs achats pour équiper mes prochaines chaussures…

  • […] deux produits boxent dans la même catégorie, celle du lacet chaussure. Les Xtenex, vous devez en avoir déjà vu, il s’agit de lacets avec des nœuds. Vous avez […]

  • Talimbie dit :

    J’ai découvert l’inconvénient il y a peu avec le temps magnifique que nous avons eu… Lorsque vous avez de la boue jusqu’au cheville, la chaussure reste dans le sol… En même temps, pas facile de pallier à ce problème…

  • >