Que faire en cas d'orage ?

 

 

Alors que je trouvais à l’arrivée du Xtrail de Courchevel, je commençais à discuter avec plusieurs arrivants. Je savais que les conditions climatiques sur la course avaient été difficiles. Le parcours avait d’ailleurs été modifié durant l’épreuve pour préserver la sécurité des participants. La pluie, le vent et surtout l’orage ( avec tonnerres et éclairs très impressionnants avaient égayé ma matinée.

Et donc, dans le sas d’arrivée, une question revenait souvent sur les lèvres des coureurs : et toi, tu as fait quoi au milieu de l’orage ? Les réponses les plus diverses les unes que les autres m’ont poussé à écrire cet article.

Voilà une petite vidéo en guise d’apéritif (faire actualiser la page si cette dernière n’apparaît pas):
 

 

L’orage est l’un des dangers les plus soudains et les plus impressionnants auxquels l’homme peut être confronté, surtout si vous êtes en montagne. Il est surtout dangereux pour les décharges électriques de la foudre qu’il peut engendrer.
 

Les principales consignes :

Je dirais qu’il faut d’abord rester calme, pas la peine de prendre ses jambes à son cou et essayer de lui échapper. Pensez que la nature est toujours plus forte que l’homme.

En consigne numéro deux, vous ne devez pas vous éloigner de trop de votre sentier ou chemin, au risque de vous perdre. Ce n’est pas la peine de vous rajouter une difficulté supplémentaire, n’est ce pas ?

 

© site web L’Internaute

 

Eviter la foudre est vital !

En trois, il faut éviter les éclairs pour éviter de finir griller. Une réponse que j’ai souvent entendue ce week-end était : je me suis mis en boule et j’ai attendu.

Je dirais oui, mais cela ne suffit pas. En effet, l’endroit que vous allez choisir est primordial et vital.
Vous devez éviter de vous abriter sous les arbres, sous une tente ( pour les randonneurs surtout ou les courses sur plusieurs jours), sous un parapluie, derrière un rocher isolé. Statistiquement, on estime que l’on peut recevoir la foudre sous un arbre cinquante fois plus qu’en restant debout dans la plaine !

Vous devez aussi vous éloigner de tout objet pointu et métallique comme les bâtons de randonnée, mais aussi pylônes, clôtures…


Vous devez aussi vous isoler du sol en mettant par exemple votre sac à dos sous vos fesses et pieds. Si vous êtes aussi en groupe, vous devez garder une distance de 3 à 5 mètres entre vous (on parle alors d’éclair latéral).

Si vous êtes à vélo, ou à cheval, vous pouvez aussi les oublier…Il faudra vous en éloigner rapidement.

© Météo Bourgogne

 

Et en montagne ?

Si vous êtes en montagne, il faut éviter les sommets ou les crêtes…Ces zones sont particulièrement exposées aux risques de foudroiement.

Et je suis dans l’eau ?

Si vous êtes dans l’eau, que cela soit la mer ou la piscine ou aussi une rivière, vous devez en sortir.

 

L’astuce Testeurs Outdoor : Comment évaluer la distance nous séparant de l’orage ?

En principe, on voit en premier l’éclair et ensuite on entend le tonnerre, car la lumière va plus vite que le tonnerre. Il suffit ensuite de compter le nombre de secondes séparant les deux et on divise par trois pour avoir une distance approximative en kilomètres. 

Plus les deux sont rapprochés, plus vous êtes au centre de l’orage, et c’est à ce moment là que vous êtes au plus fort des intempéries. Si cela se produit, vous ne pouvez plus qu’attendre que l’orage s’éloigne.

 

Note : Les liens de cet article pointant vers Amazon sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Connaissez vous d’autres astuces ou conseils à communiquer ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires.

Please follow and like us:
error0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment: