Asics Sensor 5 : Le vrai test

 Cet article vous présente le test de la chaussure Asics Sensor 5. Vous retrouverez dans ce test Asics Sensor 5 notre fiche technique, photos et notre avis sur ce produit.

Données techniques

Type : Chaussure de trail
Marque : Asics
Modèle : Sensor 5
Poids : 350 grammes
Prix moyen constaté : 150 euros
Sols rencontrés : sentiers côtiers,  chemins forestiers, trail montagne
Principales compétitions : trails moyen et  longs, jusqu’à 70 kilomètres
Durée du test : juin 2012 à avril 2013
Kilométrage effectué : 300 à 400

Test Asics Sensor 5 : ma chaussure de trail © Testeurs-Outdoor

Mon test Asics Sensor 5 respecte la Charte Testeurs-Outdoor.

Cherchez le meilleur prix pour votre chaussure Asics avec notre comparateur de prix !

Étant à la recherche d’une chaussure de trail pour des virées au long court, j’ai opté pour la chaussure Asics Sensor.

Je possède le modèle 5, aux couleurs agressives jaunes et noires. Mais ne vous inquiétez pas, elles ne piquent pas. J’ai pris ce modèle-là, car j’en avais entendu beaucoup de bien et que connaissant la marque pour avoir déjà chaussé leurs chaussures de running, je me suis dis que je n’aurais pas besoin d’un gros temps d’adaptation pour m’y faire.

Test Asics Sensor 5 : Ma paire de chaussures © Testeurs Outdoor

Ces chaussures ont connu des conditions climatiques et des terrains variés : du printemps à hiver, sur terrain sec ou boueux, sur les sentiers côtiers ou en forêt, sur des pentes raides ou des sections roulantes, mes chaussures Asics Sensor ont tout vécu. Le test fut long (il faut dire qu’entre ces deux périodes, j’ai eu ma fracture du péroné), mais j’ai énormément pris de plaisir avec. Cela continue d’ailleurs, car je les utilise encore de temps en temps.

Je vous propose donc le test Asics Sensor 5.

Chez I-Run, vous retrouverez ce modèle. Cliquez ici pour l'acquérir..

Chez I-Run, vous retrouverez ce modèle. Cliquez ici pour l’acquérir.. © I-Run

Côté technique, Asics Sensor possède le système d’amorti gel au talon et à l’avant du pied. Sa semelle intermédiaire bénéficie de la technologie Solyte, cette dernière serait plus légère tout en améliorant la résistance et l’amorti par rapport aux systèmes EVA ou Speva.

Il faut rajouter dans cette liste le « Trail Sensor System « qui coordonne toutes les technologies de la semelle intermédiaire.

Passons maintenant à la pratique et voyons ce qu’elle a dans le ventre 🙂

Test Asics Sensor 5 : Le terrain

Pour le look, on aime ou on n’aime pas. Moi j’adore.

Quand on les voit la première fois, on a l’impression qu’elles font mastoc, qu’elles sont lourdes. Avec 350 grammes sur la balance, il est vrai aussi qu’elles ne figurent pas dans la catégorie poids plume des chaussures de trail. Quand je les manipule pour la première fois, je constate que les crampons de la semelle extérieure sont imposants, et qu’une apparence de résistance se dégage de l’ensemble.

Test Asics Sensor 5 : Le chaussant = quel pied !

Mettre ses pieds dans ces chaussures Asics Sensor 5 est agréable. Et en plus, cette sensation dure malgré les heures qui défilent. Il n’est pas mis en défaut même après plusieurs heures de rando-course. Le tissu mesh qui enveloppe la chaussure est respirant, et même durant les fortes chaleurs d’été, vous n’aurez pas la sensation d’être dans une fournaise.

À noter également que la tige est basse, mais cela ne vous gênera point, et les petits cailloux n’auront pas l’accès plus facile que sur d’autres modèles.

Test Asics Sensor 5 : Le laçage = un pur bonheur

Vous connaissez maintenant ma manie des lacets, car j’estime qu’aux prix que nous payons, les lacets doivent aussi être de bonne qualité. Et bien, pour une fois, je vais dire du bien des lacets de la chaussure de trail Asics Sensor. Et vous verrez que dans un prochain test, je reprends mes vieilles habitudes. Mais revenons aux lacets du test. Le pied est bien tenu, il ne bouge pas dans la chaussure, et ce laçage dure dans le temps. En plus, la languette de la chaussure Asics Sensor possède une pochette de rangement, pour protéger les lacets d’une éventuelle agression. Et cela dure dans le temps, je n’ai pas beaucoup de souvenirs où j’ai dû me baisser pour le refaire. Cela change !

: Remarquez la pochette qui permet de ranger les lacets

Remarquez la pochette qui permet de ranger les lacets © Testeurs Outdoor

 

Test Asics Sensor 5 : une accroche de feu !

En montées, en descentes, dans la boue, sous les trombes d’eau, elle passe partout sans frémir. Les crampons de la semelle extérieure remplissent leur rôle à merveille. Ils seront rarement pris en défaut. Ils évacuent bien la boue et vous n’aurez pas la sensation de courir avec des sabots. J’ai testé ces chaussures sur des terrains exigeants comme des ascensions et des descentes de col dans les Pyrénées. La chaussure Asics Sensor 5 répond bien et on se sent en sécurité.

Test Asics Sensor 5 : une chaussure pour du long…

Ne comptez pas faire des séances de VMA ou de seuil avec, elle n’est pas faite pour cela. Il faudra privilégier d’autres modèles. Bien sûr, vous pouvez le faire, la chaussure réagit bien, mais elle n’évolue pas dans ces cas-là dans ses prédilections. Je pense la même chose pour des trails courts. Sur des distances allant jusqu’à 25 / 30 kilomètres, la chaussure de trail Asics Sensor 5 est quand même pénalisée par son poids (350 grammes je vous le rappelle), et par un petit manque de dynamisme.

Et voilà le modèle pour les femmes, également disponible sur I-Run

Et voilà le modèle pour les femmes, également disponible sur I-Run © I-Run

Par contre, la citation « plus c’est long plus c’est bon ‘ se marie bien avec les chaussures Asics Sensor. L’amorti, le chaussant, la qualité générale de la chaussure résiste et ne faiblit pas dans la durée.

Test Asics Sensor 5 : elle n’aime pas les bains

Elle n’a pas peur de la pluie, elle ne perd pas ses qualités sous les gouttes. Mais si en traversant une rivière ou un ruisseau, elle prend l’eau, elle a du mal à évacuer le trop-plein. La chaussure Asics Sensor 5 le fait, mais elle clairement en difficulté par rapport à d’autres chaussures. Mais bon, ce n’est pas tous les jours que vous devez faire trempette avec vos chaussures.

Test Asics Sensor 5 : elle résiste à la torture

Je finirais ce tour d’horizon par la solidité de la chaussure. Ses matériaux sont de très bonnes qualités et ne se détériorent pas aisément. Les renforts latéraux et les pares pied / talon vous protègent de toutes déconvenues. Rochers saillants, racines, sols caillouteux, les chaussures de trail Asics Sensor 5 résistent à toutes les agressions possibles. Je n’ai à signaler aucune coupure ou déchirure.

Asics Sensor : À quel prix ?

Cette chaussure de trail Asics Sensor est dans une fourchette haute de prix. Son prix moyen est de 150 euros. Mais je vous propose une bonne affaire, un peu comme un marchand de tapis. La chaussure de trail Asics Sensor 6 arrive et du coup, le prix de la chaussure Asics Sensor 5 chute comme la bourse le fait lors d’un crash boursier ! Par exemple, vous pouvez maintenant trouver Asics Sensor 5 pour environ 100 euros. Une bonne affaire je vous dis !

Alors etes vous Asics ou pas? © Testeurs Outdoor

 

 Test Asics Sensor 5 : le tableau récapitulatif

zamst zamst
La robustesse
Modèle trail exclusif
Solidité
Les lacets
Les crampons puissants
Le confort général
Le prix (mais ca change)
Pas pour les séances rapides
Evacution de l’eau
Priviligie le long court

Mes commentaires et remarques  sur les chaussures de trail Asics Sensor 5 respecte la Charte Testeurs-Outdoor

Si vous avez aimez cet article sur le test Asics Sensor 5, dites sur Facebook, Twitter ou Google + !

Aimez vous la marque Asics ? Possédez vous déjà cette chaussure de trail Asics Sensor 5 ?

Donnez moi votre avis sur mon test Asics Sensor 5 dans les commentaires ci dessous !

Que rajouteriez vous sur cette chaussure Asics Sensor 5 ? Etes vous d’accord avec moi ou plutôt contre ? Je vous attends pour en discuter.

Note : Les liens de cet article pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Cornil dit :

    Salut,après avoir lu votre test,je voudrais laisser un petit avis personnel.
    La solidité laisse à désirer:la pochette range lacets s’est déchirée au bout de la 4 ème sortie.
    La couture sur l’avant gauche de la chaussure gauche s’est complètement volatilisée.
    Dommage car très bonne chaussure; je tiens à préciser que j’ai eu le droit principalement à la pluie et les passages dans l’eau et la boue.
    Je cours actuellement en Adidas supernova riot 4 depuis quelques mois humides et boueux : que du bonheur.
    (56€ en promo chez Décathlon !

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Cornil,

      4 sorties et cela se déchire, tu es un véritable tortionnaire !
      Plus sérieusement, si cela se produit si vite, et même si les chaussures bouffent de l’eau et de la boue, cela n’est pas normal. Tu serais en droit de te les faire échanger ou rembourser car là il y a un défaut de fabrication !
      Et tu as raison, les Adidas Riot sont supers aussi, surtout au prix actuel. Il y a d’ailleurs un test sur ce blog pour les curieux : https://testeurs-outdoor.com/new/test-adidas-riot-4/
      A+

  • descheres eric dit :

    salut. Je viens juste de lire ton nouveau test. je connaissais cette chaussure mais sans jamais l’avoir essayée ou chaussée. En ce qui me concerne pour le moment je cours en salomon et je n’ai toujours pas trouvé mieux. Mais vu les tarifs pratiqués je vais peut être changé mon fusil d’épaule.Je suis pour une chaussure confortable, accrocheuse et robuste. Vu ton test elle rentre dans ces critères. Et pour un prix qui est relativement bon par rapport à d’autres marques. Donc merci pour ce test et je vais voir pour ma prochaine paire.

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Eric,

      Il est vrai que la politique de Salomon élève les prix. Leur matos est bon mais sur certains modèles, je trouve que c’est exagéré !
      J’espère que cette paire comblera tes attentes 😉
      Bonne journée,

  • Vincent dit :

    Bonjour,

    Je n’espère pas dire de bêtises mais je me lance dans ma participation.

    Pour ceux qui voudrait faire une recherche sur Internet des modèles Trail de la gamme ASICS, ils s’apercevront qu’ils sont maintenant estampillés de l’appellation Fuji…

    En effet, la gamme et surtout le pôle « Fuji » d’ASICS est un pôle étude de la marque spécialisée dans la fabrication de chaussures de Trail. L’autre pôle étant lui spécialisé dans le domaine de la route.

    Le plus bel exemple vient du modèle Trabuco, considéré comme trail mais qui était jusqu’à quelques mois (remarque une petite année maintenant) réfléchi et conçu par l’équipe route. Or depuis ce modèle a été repris par l’équipe Trail pure. D’où son nom aujourd’hui Fuji-Trabuco.

    J’espère ne pas tromper dans ces éclaircissements…

    A bientôt les runners/Trailers…

    Vincent

  • burg dit :

    que d’eloges…..mais je serai le 2eme contradicteur puisque j’en ai une paire et je ne peux m’empecher de la comparer à une trabucco.
    c’est une chaussure confortable à porter, je trouve l’amorti trop ferme sur les portions bitumes inevitables, l’accroche est bonne dans la boue mais pour moi franchement mediocre sur les rochers , en une quinzaine de sorties j’ai fait un trou au niveau du gros orteil de chaque pied……..ca m’arrive souvent mais en general pas aussi rapidement
    en bref je prefere de loin la trabucco qui est nettement plus polyvalente

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Burg (ou Fred)

      Il est vrai que je n’ai pas parlé de sa tenue sur la route car c’est quand même une chaussure 100 % trail. Sur route, effectivement ça tape beaucoup mais pour ce genre de chaussure, très peu de modèles ont un amorti correct sur le bitume.

      Mais qu’est ce que vous avez tous à faire des trous aux chaussures ? 🙂
      Tu as pas essayé de les ramener au magasin pour en avoir une nouvelle paire ?

  • julien P dit :

    Salut,

    Par rapport à la trabucco, ya-t-il une grosse différence?

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Julien,

      D’après Fred, alias Burg, il y a effectivement des différences. Malheureusement, je n’ai pas la Trabucco.
      A noter, pour confirmer les dires de Vincent sur la nouvelle appellation des Asics, j’ai rajouté les visuels de notre partenaire I-Run.
      Bonne journée,

  • Dominique dit :

    Bonjour, très très déçu pour ma part. La semelle a commencé à se décoller au bout de la 3ème sortie, soit après environ 50 km. Et ça s’est considérablement et rapidement empiré par la suite. La semelle, en plus d’être très fragile, est beaucoup trop fine. On ressent chaque aspérité du terrain et au bout de quelques kilomètres, cela devient vraiment pénible. J’ai toujours apprécié les Asics pour leur confort et leur amorti. Et là je suis plus que déçu. Le prix de cette chaussure est sans compromis et les prestations devraient l’être aussi. Conclusion : retour de la paire de chaussures au bout de 5 sorties. Avoir obtenu sur le site marchand après avoir constitué un dossier avec des photos à l’appui.

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Dominique,

      Si au bout de 50 kilomètres, la semelle se décolle, tu es en droit de te faire rembourser ou d’avoir un avoir. Bien joué car très peu le font lorsqu’il y a un défaut de fabrication 😉
      A+

  • >