Test ceinture porte bidon Salomon XT Twin Belt

 Cet article vous propose le test de la ceinture porte bidon Salomon XT Twin Belt, avec fiche technique, photos et mes commentaires.

Données techniques

Type : Porte bidon trail et routes

Marque : Salomon

Modèle : XT Twin Belt

Poids : 330 grammes

Prix moyen constaté : 50 euros

Sols rencontrés : sentiers côtiers,  chemins forestiers, route

Principales compétitions : Trails courts à moyens (50 kilomètres maxi)

Durée du test : année 2012

Kilométrage effectué : plus de 400

 

 

Le test de la ceinture porte bidon XT Twin Belt respecte la Charte Testeurs-Outdoor

 Trouvez votre ceinture porte bidon au meilleur prix avec notre comparateur !

La ceinture gourde Salomon XT Twin Belt, il est pour qui ?

Ce matériel trail est en fait une ceinture double porte bidons, équipée de nombreuses poches, qui permet d’emporter un peu plus d’un litre de boisson et de ranger de nombreux  » accessoires  » .

Le choix d’un double porte bidon peut s’avérer judicieux si l’on souhaite remplacer un sac à dos, le compléter pour avoir une plus grande contenance ou gagner en autonomie, ou tout simplement si l’on est allergique aux sacs à dos.

Le double porte bidon est de plus en plus répandu dans les pelotons, surtout dans les trails ne nécessitant pas trop de matériel outdoor obligatoire ( couverture de survie, frontale, gels ou barres énergétiques..).

Salomon Twin Belt : voilà la version 2013, disponible sur I-run

Salomon Twin Belt : voilà la version 2013, disponible sur I-run

L’un des principaux avantages du double porte bidon est sa contenance en liquide, qui nous permet d’avoir une autonomie pratiquement égale à une poche à eau de 1,5 L.

Un autre point positif est que l’on peut avoir deux boissons différentes, par exemple une sucrée et une salée ou neutre, ce qui peut s’avérer utile.

Il existe une multitude de portes bidons, aujourd’hui, je vous propose le vrai test de la ceinture porte bidons XT Twin Belt.

Présentation de la ceinture gourde Salomon XT Twin Belt :

Elle est disponible en deux coloris : rouge / gris ou noire. Elle est fournie avec deux bidons de 600 millilitres. Ce qui vous fait une contenance de 1,2 l de boisson, vous aurez donc le temps de voir venir…

Mais revenons rapidement sur ses deux bidons : ils sont opaques pour protéger le liquide de la lumière du soleil, ils sont gradués également, mais ce qui surprend le plus est la forme de ces bidons. Ils sont triangulaires, ce qui différencie Salomon des autres marques. Mais du coup, exclusivité oblige, si on égare ces bidons  » new age « , la ceinture porte bidon est inutilisable ? Nous verrons cela dans le test terrain…

Et maintenant la version 2013 en couleur noire !

Et maintenant la version 2013 en couleur noire !

La ceinture gourde Salomon possède une poche ventrale amovible. Sa contenance est importante, j’ai pu y rentrer facilement 10 gels. À noter également la présence d’une petite pochette très certainement pour y ranger un téléphone portable.

À l’arrière, on peut trouver une grande poche zippée qui se situe entre les deux bidons. Elle parait plus grosse que la poche ventrale, mais en fait, elle peut contenir la même quantité. Vous pouvez aussi bien y ranger une petite couverture de survie ou une lampe frontale de petit format. Techniquement, il est préférable de mettre la partie ravitaillement sur la pochette avant pour des raisons de commodité et de pratique.

© Salomon.com : La ceinture en version noire

Sur cette poche zippée, nous pouvons noter la présence la poche filet, ou l’on pourrait ranger éventuellement une veste de pluie.

L’ensemble a l’air d’être plutôt solide et de bonne facture. À noter sur les nouveaux modèles, la présence de bandes réfléchissantes pour la sécurité.

Nous pouvons aussi constater, comme sur la photo ci dessus, la présence de deux sangles, qui permettent un bon maintien de la ceinture.

J’ai également trouvé une vidéo, malheureusement en anglais, sur le web qui présente bien ce produit (faites actualiser si la vidéo n’apparaît pas):

 

Le test terrain de la ceinture porte bidons XT Twin Belt :

Les premières fois que j’ai utilisé cette ceinture, porte bidon, je l’ai fait avec le minimum, les deux bidons remplis et un ou deux gels + mon téléphone portable. La ceinture est agréable à porter, se fait oublier rapidement et ne ballote pas énormément à l’arrière. Bref, comme un porte bidon simple.

Les portes bidons sont certes opaques, mais légèrement, ce qui permet de voir combien il nous reste de liquide. De plus, la graduation est visible au premier coup d’oeil et cela permet de surveiller avec précision notre hydratation.

Chaque bidon pèse 65 grammes.

On peut se demander aux premières manipulations dans quel sens on doit rentrer ce bidon dans son compartiment, les hésitations du début feront rapidement place à une gestuelle automatique. La tenue des bidons en courant est bonne, ils restent bien en place.

J’ai également testé avec des bidons aux formes classiques. Et là, surprise, ils rentrent bien à l’intérieur malgré la forme en  » V  » de leur espace de rangement. J’ai pu également courir avec sans noter de réelles gênes, mais pour des questions de test, j’ai continué à utiliser les bidons fournis par Salomon.

J’ai fait aussi plusieurs sorties avec un seul bidon. Je pensais être déséquilibré et bien ce ne fut pas le cas. Je n’ai pas senti de différence entre le côté  » chargé  » et l’autre  » vide « .

Néanmoins, les réglages sont un peu laborieux au début, l’ajuster correctement selon le poids embarqué peut parfois nous énerver. Car l’avantage de ce porte-bidon est de  » pouvoir charger la mule « . Vous vous doutez bien que je ne m’en suis pas privé.

Et 10 gels pour la poche avant !

Comme dit un plus haut dans cet article, j’ai rangé à l’avant mes ravitaillements. Vu la quantité que l’on peut embarquer, vous n’aurez pas à vous inquiéter pour votre autonomie, elle est grande, vous tiendrez largement 4 heures.

À l’arrière, cela se complique un peu : vous y mettrez sans difficulté la couverture de survie, le sifflet, le téléphone portable, voire une boussole pour les orienteurs (en général on préfère l’avoir devant ou à la main…) . Ce qui est déjà pas mal et vous permettra de participer à de nombreux trails. Vous pouvez aussi ranger une lampe frontale, mais là, cela dépend du modèle. À tester absolument avant votre achat.

Et 10 gels pour l’arrière ce porte bidon !

 

Dans le filet, vous pourrez bien sûr y ranger votre veste de pluie ou votre coupe-vent. Par contre, il y a un point négatif : vous obstruez ainsi l’accès à la poche arrière. Autrement dit, si vous désirez y prendre un objet, vous devrez déjà vous arrêter de courir ou de marcher, manipuler l’élastique qui sert de maintien, enlever la veste et ensuite seulement vous pourrez accéder à la poche arrière. Et bien sûr, refaire les manipulations en sens inverse…

La problématique du coupe vent…

Lorsqu’on remplit les poches et les bidons au maximum, on s’alourdit forcément. Et on se complique la tâche déjà pour ajuster convenablement l’ensemble. Et courir avec un tel poids n’est pas non plus évident. La ceinture se porte bien, mais on sent quand même que c’est lourd autour de la taille. Et la ceinture ballote aussi un peu mais reste stable dans l’ensemble. Les doubles sangles remplissent bien leur rôle de maintien…

Mais je pense que cela dépend de la morphologie de chacun. Vous devrez faire plusieurs essais pour trouver votre juste poids à embarquer.

La ceinture est agréable à porter, je n’ai pas été victime de frottement ou de gêne particulière. Par contre, la partie dorsale étant plus imposante que sur un porte bidon simple, la transpiration du bas du dos est donc plus conséquente.

La qualité et la robustesse des matériaux utilisés sont excellentes. J’ai cette ceinture depuis plus d’un an, je l’ai utilisé à de très nombreuses reprises, à l’entrainement, en compétitions, sous la pluie, je ne l’ai pas ménagé du tout et au final, la ceinture porte bidon XT Twin Blet n’a pas bougé. L’impression de solidité de l’ensemble que l’on peut constater dans les diverses manipulations se confirme.

En conclusion :

 

La robustesse des matériauxL’utilitéLa qualité du produit

Le bon maintien général

La contenance des poches

Le prixL’exclusivité des bidons triangulairesLa  » problématique  » du coupe vent

La limitation du poids à embarquer.

 

Voilà une ceinture polyvalente, cette ceinture gourde Salomon réservée aux entraînements ou compétitions supérieurs à 1 heure, ou nécessitant d’embarquer un peu de matériel outdoor. Elle n’est pas réellement faite pour les sorties au seuil ou en farleck, néanmoins elle peut y être utilisée.

Ses matériaux très solides devraient durer plusieurs années et adoucir le prix de ce matériel trail.

Mon avis et mes commentaires sur la ceinture gourde Salomon XT Twin Belt respecte la Charte Testeurs-Outdoor

 

Si vous avez aimez cet article sur la ceinture gourde Salomon, partagez le sur Facebook, Tweeter ou Google + !

Etes vous un adepte des portes bidons ? Que pensez vous du modèle XT Twin Belt ?

Dites le moi dans les commentaires, je suis curieux de connaitre votre avis.

Avez vous déjà couru avec un double porte bidon comme la ceinture gourde Salomon ?

Cherchez le meilleur prix pour votre ceinture porte bidon Salomon avec notre comparateur :

Note : Les liens de cet article pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:
error0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

14 comments
Add Your Reply