Test chaussure Brooks Cascadia 10

Chaussure Brooks Cascadia 10

Cet article vous présente le test de la chaussure Brooks Cascadia 10. Vous y trouverez notre vidéo, une fiche technique, des photos, et mes commentaires sur ce produit.

10ème version pour cette chaussure Brooks Cascadia. Cette longétivité est une source de garantie et d’un modèle abouti. C’est l’un des fers de lance de la marque.
Nous allons voir à travers ce test ce qu’il en ressort de notre coté.

Brooks Cascadia : notre vidéo

Brooks Cascadia : fiche technique

Type de pied : Universel
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Trail
Poids du coureur : tout poids
Poids de la chaussure : 329 grammes
Drop : 10 mm

Vous y trouverez de nombreuses technologies : BRS (réduction ponctuelle d’énergie en cas de choc avec un objet pointu), Pivot Posting (points pivots développés pour réduire la surface de contact au sol), Biomogo ADN (système d’amorti écologique personnalisé sous l’intégralité du pied), HPR Green (composant de semelle externe durable et très résistant).

Cette chaussure Brooks Cascadia 10 possède une tige en mesh thermocollé pour plus de confort et pour réduire les frottements, ainsi qu’une languette anti-débris.

3 coloris sont disponibles : rouge, gris ou bleu marine.

Brooks Cascadia 10 : mon test

J’ai utilisé cette chaussure Brooks Cascadia 10, et je continue encore à courir avec, depuis plusieurs mois.
À vrai dire, mon test était prêt, mais j’attendais que la saison hivernale soit réellement lancée avec les premières pluies et les chemins qui deviennent boueux et glissants.

Du coup, ces chaussures de trail Brooks auront pu tâter de toutes sortes de terrain : sec, chemins roulants, chemins côtiers, rivières, etc…

J’aurais pratiqué plusieurs types de séances avec : sorties longues ou au seuil, travail en côtes (aussi bien les montées que les descentes), et un peu de fractionnés courts.

Brooks Cascadia 10 : robustesse

Durant plusieurs mois, je les aurais maltraitées. Volontairement dans beaucoup de cas, et parfois involontairement.
Comme la fois où après avoir fait une sortie de 2 heures, je les laisse un peu à l’air libre et partant en vacances quelques heures après, je les ai oubliées. Résultat : plusieurs jours sous la pluie, soleil, vent, etc…

Au final, la chaussure Brooks Cascadia 10 n’a pas bougé. Je n’ai constaté aucune déchirure et aucune dégradation accélérée sur le mesh, la tige ou encore les crampons.

Je tiens à préciser que d’autres testeurs ou coureurs ont connu des fortunes diverses avec le mesh, qui s’est déchiré sur l’avant-pied. Je touche du bois, ce n’est pas mon cas.

Cette chaussure Brooks Cascadia 10 m'a accompagné durant de long mois. © Testeurs Outdoor

Cette chaussure Brooks Cascadia 10 m’a accompagné durant de long mois.
© Testeurs Outdoor

Brooks Cascadia 10 : l’adhérence

Il y a du très bon et du moins bon.

Commençons par la surface qui met mal à l’aise toutes les chaussures de trail : la roche humide.

Sur ce point précis, la chaussure Brooks Cascadia 10 n’est pas rassurante. Je la trouve même légèrement en retrait par rapport à d’autres chaussures que j’ai testées.
Attention aussi aux ponts en bois glissant aussi !

Ensuite, hormis cette surface, l’adhérence est bonne. Les crampons jouent aussi bien leur rôle d’accroche que de traction. Que cela soit boueux, ou sur un lit de feuilles mouillées, ou sur des chemins gorgés d’eau, la chaussure Brooks Cascadia 10 s’en sort bien.

Brooks Cascadia 10 : montées et descentes

L’accroche est toujours bonne aussi bien en montées qu’en descentes. Vous pouvez y aller relâcher.
La remarque du dessus vaut également dans ces parties-là.

Les parties techniques ne lui feront pas peur, la précision des appuis est au rendez-vous.

Brooks Cascadia 10 : dynamisme

Tout dépend le type de séances ou de compétitions que vous allez réaliser avec cette chaussure Brooks Cascadia 10.

Sur des sections courtes comme le travail de la vitesse, ou sur des trails courts, elle va souffrir d’un certain manque de dynamisme, même si je trouve que les relances sont bonnes.

Par contre, dès que les distances s’allongent un peu, et qu’un rythme de croisière s’impose, ces chaussures de trail tirent leur épingle du jeu. Malgré ses 330 grammes, j’ai trouvé cette chaussure assez dynamique, vous pourrez vous faire plaisir.

Brooks Cascadia 10 : confort

J’ai trouvé ces chaussures trail très confortables, même lorsque la distance s’allonge.

Le chaussant est agréable et ne se déforme pas au fil des kilomètres.

L’évacuation de l’eau lorsque les conditions sont humides se déroule bien. Par contre, j’ai trouvé que l’humidité avait tendance à pénétrer facilement, heureusement, l’évacuation est bien présente.

La toe box (boite avant pied) est assez large et ne comprime pas le pied.

Vous trouverez cette chaussure Brooks Cascadia 10 chez nos partenaires

Vous trouverez cette chaussure Brooks Cascadia 10 chez nos partenaires

Brooks Cascadia 10 : renfort

Comme pour toute chaussure de trail, les renforts sont bien présents aussi sur ce modèle-ci.
Tout le pied est bien protégé.

Brooks Cascadia 10 : les lacets !!!!

Si vous me suivez régulièrement, vous savez que je suis très tatillon là dessus.
De ce côté-là, je pense que l’on peut largement faire mieux.

Régulièrement et rapidement même, vous êtes obligé de passer par la case  » arrêt  » pour les refaire.
Surtout si les lacets sont mouillés.

Brooks Cascadia 10 : bilan final

Il est bon pour moi.

La chaussure Brooks Cascadia 10 est confortable, dynamique et très sûre.

J’améliorerais les lacets qui sont à changer.

Brooks Cascadia 10 : où la trouver ?

Son prix moyen constaté est de 140 euros, vous la trouverez partout ou presque.

[css3_grid id=’chaussure-brooks-cascadia-10′]

 

Avez-vous déjà couru avec cette chaussure Brooks Cascadia 10 ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous !

Si cet article sur le test de la chaussure Brooks Cascadia 10 vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Note : Les liens de cet article sur le test de la chaussure Brooks Cascadia 10 pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Marc dit :

    Bonjour j’ ai acheté les cascadia 10 , février 2015 je m’en suis servi gros maxi 100 km le mesh déchire 2 crampon perdu et un troue sous la semelle bon il est vrai que je m’ en suis servi beaucoup dans les calanques Marseillaise je trouve le box trop large pour mon pied il manque une demi pointure entre le 43 et le 44 ca c’est beaucoup de marque si elles sont confortable tiennent moyen sur le sol des calanques .. J ai réussi à me faire faire un avoir suite à leurs usure prématurée , j. Espère que le modèle 11 soit mieux

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Marc,

      Ah les calanques marseillaises !!!
      Effectivement, le sol est plutôt corrosif pour les chaussures en général sur ce type de sol.
      Il parait que les Sportiva s’en sortent plutôt pas mal, tu as essayé ?
      Bon dimanche,

    • ArnO dit :

      Bonjour,
      J’ai eu le même soucis, le mesh s’est ouvert sur les métatarses très rapidement (250km, soit un peu moins de 2 mois). La semelle RAS.

      Ce n’est pas la seule marque à avoir ce soucis, donc pas de dénigrement mais comme dit plusieurs fois, à 140€…heureusement, ma boutique ne cherche jamais, ils reprennent sans discuter (je ne suis pas le seul non plus !)

      Je vais voir les sites US avant d’acheter, ils commentent beaucoup leurs achats, et ces problèmes de mesh sont fréquents (Brooks, Saucony, Salomon dans mon cas )

  • marc dit :

    Bonjour actuellement pour les calanques j’utilise les sportiva ultra raptor certe elles sont lourdes non pas de dynamisme mais sont confortable , costaud et une bonne accroche donc j’en suis content en plus je suis un coureur pas trop rapide voir lent alors le dynamisme n’est pas une priorité :::hier j’ai essayé les xodus 6 elles sont bien aussi mais j’ai pas assez de recul

  • Paulin dit :

    Bonjour à tous,

    Petit retour d’expérience sur ces BROOKS Cascadia 10.
    Je l’ai acquise depuis début juin et elles ont aujourd’hui 450km. Elles m’ont suivi durant ma prépa pour la templiers 2015 et également sur la course.

    Niveau confort, on est sur une chaussure vraiment très bien. Aucune ampoule ou échauffement. Je mesure 1m90 pour 92kg donc croyez moi! 🙂
    Une accroche remarquable en montée sur terrain sec et humide, par contre je la trouve moins performante en descente surtout sur terrain humide (j’ai bien dit humide et non complètement détrempé).
    L’adhérence sur des parties rocailleuses n’est pas fantastique mais en même temps, vous en connaissez beaucoup des chaussures très performantes sur les cailloux???

    Je n’ai connu aucun problème de lacets, il faut dire que j’ai tendance a peu les défaire…

    Les seuls soucis que j’ai connu se situ sur le mesh et les crampons. Quelques crampons ont cédés sur le parcours des templiers et également le mesh sur la partie Toe box. Les pieds larges trouveront largement leur place dans celle ci. Ce n’est pas vraiment une surprise pour moi, j’ai eu le même soucis sur mes dernières Xodus 5.0 sauf qu’à mes yeux les cascadias sont beaucoup plus solides.

    Vraiment, mis à part de mon problème de déchirures, c’est une vrai bonne chaussure de trail pour les longues distances!!!

    Bon Lundi,

    Paulin

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Paulin,
      Je te remercie pour le long retour de ton expérience sur cette chaussure.
      Comme tu dis, quand Brooks aura trouver une solution à ce problème de décirure, elle déchirera encore plus 🙂
      A très vite,

  • FX dit :

    Cette chaussure est une bombe de confort, d’amorti et de déroulé, plutôt orientée longue distance. MAIS la fragilité du mesh est un véritable SCANDALE. Première déchirure au bout de 200kms, et le trou ne fait que s’agrandir. J’ai eu tous les modèles depuis la 7 et je n’ai jamais eu le problème avant. Le défaut a été remonté sur ce modèle par des centaines de coureurs, donc il faut espérer que Brooks tiendra compte des retours utilisateurs, parce qu’à 140 boules la paire de pompe faudrait pas commencer à rogner sur la qualité.

  • […] Vous retrouverez notre test du modèle 10 sur notre site : test des chaussures Brooks Cascadia 10 […]

  • Benoit dit :

    Idem pb de mesh déchiré sur les 2 chaussures autour de 250 km alors qu’aucun crampon n’avait bougé…je viens d’échanger avec la 11, à suivre.

  • Didier dit :

    Le mesh s’est déchiré sur l’extérieur à l’avant du pied. Des deux côtés et ceci après 240 Km.
    Très déçu pour ce type de chaussure. Mais franchement ce sont de vrais pantoufles.

  • >