Test lampe frontale Black Diamond Sprinter Headlamp

Cet article, rédigé par Guillaume vous présente le test lampe frontale Black Diamond Sprinter Headlamp. Vous y découvrirez notre fiche technique, des photos et bien sûr l’avis de notre testeur.

Lorsque nous pratiquons des activités sportives outdoor, nous subissons les contraintes extérieures et en période hivernale, les jours diminuent et nous devons effectuer des entrainements avec une visibilité réduite, voire nulle. Cela tombe bien, Guillaume vient d’achever le test d’une lampe frontale Black Diamond.

Lampe frontale Black Diamond : la fiche technique

Cette lampe frontale Black Diamond Sprinter Headlamp possède 1 LED DoublePower de 75 lumens (réglage maxi) projetant un puissant faisceau lumineux de forme ovale.
Vous aurez aussi un clignotant arrière rouge avec interrupteur marche/arrêt pour une meilleure visibilité en zones urbaines.

Cette lampe frontale peut être alimentée par une pile rechargeable lithium polymère (temps de charge de 5 heures par port USB).

Plusieurs réglages incluant pleine puissance, variateur et clignotant sont disponibles. Elle possède aussi une gestion régulée de l’éclairage afin qu’il soit homogène, quel que soit le niveau d’intensité

Elle est protégée contre l’immersion dans l’eau jusqu’à 1 m de profondeur pendant 30 minutes (IPX 7). Concernant cette norme IPX7, si vous désirez en savoir plus sur les normes d’étanchéité, un article est disponible sur le blog.

Je vous laisse maintenant avec Guillaume.

bouton-black-diamond-sprinter

 

Test lampe frontale Black Diamond Sprinter

Sur le marché de la lampe frontale, nombreuses sont les marques, nombreux sont les modèles et difficile est la tâche de s’équiper correctement au bon prix.
Lampe frontale à pile, à batterie, plus ou moins puissante et proposant de nombreux modes d’éclairage, il existe de tout.

Nous avons sélectionné un modèle de lampe frontale proposé par la marque BLACK DIAMOND et qui se positionne dans une fourchette de prix « raisonnable », la SPRINTER HEADLAMP.

Relativement petite, dotée d’une batterie rechargeable (lithium polymère, temps de charge de 5 heures par port USB), la Sprinter de BLACK DIAMOND dispose d’une puissance de 75 lumens.

Il ne s’agit pas de la plus puissante, certes, mais il est à noter que son poids et sa taille la prédisposent à accompagner les coureurs (route comme trail) dans leur pratique.

Cette lampe frontale Black Diamond pourrait-elle vous suffire ? © Black Diamond

Cette lampe frontale Black Diamond pourrait-elle vous suffire ?
© Black Diamond

Lampe frontale Black Diamond Sprinter : des précisions techniques

Puissance : 75 Lumens
Poids (avec batterie) : 105 Grammes
Portées maximum : 45 Mètres – Portées minimum : 7 Mètres
Autonomie minimum : 6 Heures – Autonomie maximum (mode éco) : 42 Heures
Taux IPX : 7 (immersion dans l’eau jusqu’à 1 m de profondeur pendant 30 minutes)
Eclairage led
Batterie : Rechargeable lithium polymère

Lampe frontale Black Diamont Sprinter : pourquoi elle ?

Si nous nous sommes dirigés vers cette SPRINTER HEADLAMP c’est, car cette dernière répondait aux critères que de nombreux coureurs recherchent lors d’un achat :
– Un prix raisonnable
– Une puissance adaptée à la course
– Une lampe « LED » (pour la solidité et la durabilité)
– Une batterie rechargeable
– Une autonomie correcte

Zoom sur cette petite lampe frontale qui a tout d’une grande !

75 lumens… vous me direz, ce n’est pas beaucoup… c’est vrai que ce n’est pas énorme, mais même en pleine nuit et en pleine nature, c’est franchement suffisant pour courir. Si vous souhaitez rechercher les champignons ou le muguet, là il vous faudra trouver plus puissant (et c’est vrai aussi que si vous devez passer la nuit à courir, ce sera juste).

L’éclairage est de bonne qualité, la lampe s’oriente verticalement pour que le faisceau puisse aussi bien vous permettre de voir où vous mettez les pieds (en pleine nature) que loin devant (en zone urbaine).

Étanche et robuste, la lampe frontale Black Diamond Sprinter Headlamp nous a suivis par tout temps. Le clignotant arrière rouge (qui peut être en éclairage fixe également) est très sécurisant et le bandeau ajustable (tour de tête + passage au-dessus des cheveux) donne un très bon équilibre à la lampe.

Sur ce shéma, vous pouvez voir la puissance de chaque lampe frontale de la marque. © Black Diamond

Sur ce shéma, vous pouvez voir la puissance de chaque lampe frontale de la marque.
© Black Diamond

Confortable, la BLACK DIAMOND ne bouge pas malgré sa batterie déportée sur l’arrière.

La gestion régulée de l’éclairage (pour le rendre homogène, quel que soit le niveau d’intensité) est très agréable et la forme ovale du faisceau évite (en tous cas, retarde) l’effet « masque de plongée » qui est souvent généré au bout de quelques heures de course nocturne.

Les réglages sont simples (pleine puissance, variateur et clignotant) et se font rapidement frontale sur la tête (boutons facile d’accès).

En bref, si vous recherchez une petite frontale légère, efficace (mais pas doté non plus d’un éclairage à en éblouir les voitures) et « pas trop chère », alors la lampe frontale Black Diamond Sprinter Headlamp est faite pour vous.

Maintenant si vous projetez de partir sur un ultra avec une nuit complète à courir alors il vous faudra sans doute vous tourner vers autre chose (autonomie et puissance adaptée).

Cette lampe frontale Black Diamond est vendue environ 55 euros. © Black Diamond

Cette lampe frontale Black Diamond est vendue environ 55 euros.
© Black Diamond

Lampe frontale Black Diamond Sprinter : A quel prix ?

Son prix moyen est d’environ 55 € (69,95 $), là où c’est plus compliqué, c’est de la trouvé en magasin ou sur internet. En France, sa distribution n’est pas aussi large et étendue comme pour des marques comme Petzl, Led Senser ou encore Ferei.

bouton-black-diamond-sprinter

Connaissez vous cette lampe frontale Black Diamond Sprinter ?

Dites moi également dans les commentaires quelle est votre marque de lampe frontale préférée.

Si cet article sur le test lampe frontale Black Diamond Sprinter vous a plu, partagez le sur Facebook, Twitter ou Google +

Note : Les liens de cet article sur le test lampe frontale Black Diamond Sprinter pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Toreyerdal dit :

    Bonjour,

    La nuit qui tombe vite et le temps gris persistant m’ont dissuadé de courir depuis deux semaines pendant les jours ouvrés. Les endroits que je fréquente sont trop sombres et/ou dangereux par rapport à la circulation routière. Aussi, l’idée de porter une lampe a germé dans ma tête. Mais je ne souhaite pas mettre ce genre d’accessoires autour de la tête.

    Est-ce que la sangle est assez longue pour porter autour de la taille le type de lampes dont il est question ici ? L’avantage que j’y vois, c’est de pouvoir éclairer immédiatement devant soi. J’ai en effet la hantise de poser le pied sur quelque chose qui me blesserait. Je porte des chaussures minimalistes.

    Merci.

  • >