Test du sac trail Oxsitis Hydragon Bottle 10 L

Test sac trail Oxsitis Hydragon Bottle 10l

Cet article vous présente le test du sac trail Oxsitis Hydragon Bottle 10L. Vous y trouverez notre vidéo, une fiche technique, des photos, et mes commentaires sur ce produit.

Cela fait plusieurs mois que je cours avec ce sac trail Oxsitis. Il a une contenance de 10 litres et son utilisation est prévue en utilisant des bidons à la place de la poche à eau. L’avantage des bidons est que l’on peut mixter les contenus : de l’eau uniquement dans l’un et de la boisson énergétique dans l’autre, ou bien un bidon sucré et un bidon salé.

Sac trail Oxsitis : notre vidéo

Sac trail Oxsitis : la fiche technique

AIRBACKTM Control, technologie de ventilation du dos avec séchage ultra rapide
Équipé du matériel de sécurité obligatoire (couverture de survie, sifflet intégré)
Easy fix system pole control : porte bâton breveté
Zips étanches
Rangements astucieux :
Poche Smartphone étanche avec passage pour les écouteurs
Poches alimentaires faciles d’accès pour mettre vos barres et gels énergétiques
2 Poches porte bidon ergonomiques et stables placées sur le devant du sac à dos afin d’installer deux bidons de 600 mL (possibilité de mettre des bidons de 750 mL)
Poches intérieures nombreuses et ergonomiques : couverture de survie, portefeuille, clés, batterie lampe frontale, chambre à air, pompe à vélo, textile, coupe-vent…
Zips anti-bruits.

Sac trail Oxsitis : premier contact

À l’époque où je l’ai acheté, il était vendu avec des bidons pipette qui rendent de suite le sac imposant. Car la pipette est longue.

Son volume de rangement est de 10 litres. Je constate qu’un emplacement est prévu pour ranger une poche à eau à l’arrière, mais du coup, cela prendra de la place. Mais cela peut permettre une autre combinaison si vous ne désirez pas utiliser les bidons, par exemple sur un trail court.

Il pèse 380 grammes, c’est peut-être un peu beaucoup pour un 10 litres, mais il reste quand même dans une catégorie que je qualifierais de légère pour un sac à dos.

Vous pouvez voir ce sac trail Oxsitis de profil, avec les longuuuueessss pipettes :) © Testeurs-Outdoor

Vous pouvez voir ce sac trail Oxsitis de profil, avec les longuuuueessss pipettes 🙂
© Testeurs-Outdoor

Les sangles verticales sont larges et épousent parfaitement mes épaules. Les deux poches zippées se situent juste au-dessus des poches portes bidons et leur ouverture permettra largement d’y rentrer téléphone portable, MP3, ou alors des barres ou des gels énergétiques.

Pour maintenir le sac trail Oxsitis, cela passera par des sangles à scratch, sauf pour la sangle pectorale qui se clique, avec le sifflet incorporé.

Pour la partie arrière, deux ouvertures sont disponibles qui donnent chacune accès à un compartiment disctinct du sac.

Le premier concerne éventuellement le rangement de la poche à eau. Un trou est disponible pour faire passer le tuyau.
Mais vous pouvez très bien y ranger tout ce que vous désirez : affaire de rechange, nourriture, frontale, etc…

Le deuxième permet un accès plus rapide au contenu. Il y a d’ailleurs plusieurs petites zones de rangement matérialisées par des pochettes à scratch. Vous y retrouverez notamment la couverture de survie obligatoire, qui est fournie avec le sac au moment de l’achat.
Là aussi, c’est à votre discrétion pour vous organiser, ce compartiment est assez grand pour y contenir vos ravitaillements, vêtements, etc…

Il y a aussi des compartiments qui permettent de ranger correctement tout son attirail. © Testeurs-Outdoor

Il y a aussi des compartiments qui permettent de ranger correctement tout son attirail.
© Testeurs-Outdoor

Je trouve que les possibilités sont nombreuses pour optimiser le sac à votre convenance.

Un autre point sympa que je tiens à souligner est la présence de deux accroches aimantées sur la ceinture ventrale, ce qui vous permettra d’accrocher votre dossard simplement sans faire de trou dans votre jolie tenue.

Désirez-vous faire une très bonne affaire avec sac Oxsitis ? Voilà comment faire 78 euros d’économies !!!!

Sac trail Oxsitis : le test terrain

Voilà la partie la plus importante de l’article que vous attendez certainement 🙂

J’ai testé ce sac Oxsitis Hydragon Bottle 10L en diverses situations : sorties courtes ou longues, rando-courses, en compétition aussi sur des trails de 30 à 50 kilomètres, et j’ai même fait un peu de seuil avec.
Les conditions climatiques furent également variées : pluie, vent, neige, beau soleil…

Sac trail Oxsitis : la solidité

C’est le premier point important à mes yeux. Au prix des sacs trail, il ne faut pas que l’usure soit trop précoce ou trop rapide. Après plusieurs mois d’utilisation, ce sac n’a pas bougé d’un poil. Aucune déchirure, aucun trou n’est apparu. Et pourtant, il a été malmené.
Vous pouvez même le laver à la machine (à basses températures), il ne bouge pas. Vous pourrez facilement l’utiliser plusieurs années.

Ces deux attaches porte dossard sont aimentées. © Testeurs-Outdoor

Ces deux attaches porte dossard sont aimentées.
© Testeurs-Outdoor

Sac trail Oxsitis : la contenance

10 litres, cela peut paraitre insuffisant si vous vous engagez sur un ultratrail, et encore, bon nombre de coureurs arrivent à tout ranger dans un 10 litres. Mais pour des trails à la journée, il vous suffira largement. De plus, il est déjà fourni avec le matériel obligatoire (sifflet + couverture de survie).

À noter que vous pouvez aussi y accrocher des bâtons, mais je n’ai pas testé cette configuration.

Vous pouvez voir ici l'ensemble des poches avant de ce sac Oxsitis. © Testeurs-Outdoor

Vous pouvez voir ici l’ensemble des poches avant de ce sac Oxsitis.
© Testeurs-Outdoor

Sac trail Oxsitis : le maintien

Lorsqu’on décide d’utiliser ce sac avec les bidons, on a forcément quelques craintes sur le maintien. On a peur que cela ballote trop au niveau des pectoraux.

Dès la première sortie, j’ai été rassuré : j’ai rempli les bidons pipette au maximum et je suis parti courir 2 heures. Après quelques minutes passées à régler les sangles, le sac n’a pas bougé.

Les bidons tiennent bien, ils ne promènent pas de gauche à droite ou de droite à gauche, même s’ils sont remplis au max.
J’ai été agréablement surpris sur ce point.

Pour maintenir le sac, vous disposez de scratchs pour faire les différents réglages. J’avais un peu peur que ces derniers lâchent prise à la longue, mais même après 4 ou 5 heures à crapahuter, cela n’a pas bougé d’un poil.

Sac trail Oxsitis : côté confort

Les sangles sont larges et confortables. Elles ne vous cisaillent pas les épaules. Une fois bien ajusté, elles ne bougent pas, même après plusieurs heures d’effort.
Leur largeur fait qu’elles ne se balladent pas sur les épaules.

Vous pourrez aussi bien y ranger votre téléphone portable que vos gels ou barres énergétiques. © Testeurs-Outdoor

Vous pourrez aussi bien y ranger votre téléphone portable que vos gels ou barres énergétiques.
© Testeurs-Outdoor

Sac trail Oxsitis :  pour quels bidons ?

J’ai commencé par utiliser les bidons pipette vendus avec. Ils ont une contenance de 600 ml.

Je précise quand même que cela ne semble plus être le cas maintenant, sur le site officiel, ils sont proposés avec des bidons normaux.

Avec les bidons pipette, vous n’avez plus besoin de sortir les bidons de leur emplacement et cela est très pratique. La pipette est un peu longue je trouve, du moins pour mon gabarit, j’aurais presque pu boire par le nez. Mais franchement, son utilité fait oublier ce petit point.

Vous pouvez bien sûr mettre d’autres bidons, ce que j’ai fait en utilisant divers bidons que j’avais chez moi. Si l’on excepte les bidons Salomon en forme de triangle, tout y passe et le maintien est toujours bien présent.

J’ai voulu essayer avec des flasques de 600 ml, mais celles que je vise (de la marque Raidlight, car elles ont une pipette) sont en rupture de stock un peu partout, et j’ai du mal à les trouver pour l’instant. Mais je pense que cela fonctionnera bien avec.

Le sifflet obligatoire est incorporé dans la sangle ventrale. © Testeurs-Outdoor

Le sifflet obligatoire est incorporé dans la sangle ventrale.
© Testeurs-Outdoor

Sac trail Oxsitis : les poches

Sur l’avant du sac, elles sont deux et elles sont zippées. L’ouverture est assez large pour y passer les différentes tailles de barres ou de gels énergétiques. C’est à souligner, car il m’est arrivé sur certains produits, à avoir les pires difficultés pour y faire passer un gel selon sa taille.

La contenance est très satisfaisante, car vous pouvez facilement y mettre au moins 5 gels dans chacune, hormis si vous préférez y mettre votre lecteur MP3 ou votre téléphone portable.

Mais vous voyez quand même que vous pouvez y mettre votre ravitaillement de plusieurs heures (si on compte un gel par heure).

Voilà maintenant les poches zippées sur l'avant du sac trail Oxsitis. © Testeurs-Outdoor

Voilà maintenant les poches zippées sur l’avant du sac trail Oxsitis.
© Testeurs-Outdoor

Sac trail Oxsitis : ses multiples facettes

Avec ces 4 poches à l’avant dont 2 zippées, ses deux ouvertures à l’arrière, ce sac trail Oxsitis Hydragon Bottle 10L peut s’adapter dans de nombreuses configurations de course et d’entrainement : bidons ou poche à eau, téléphone ou gels, c’est vous qui choisissez les emplacements, les rangements, vous n’êtes pas dicté par une ouverture étroite par exemple.

Sac trail Oxsitis : les mauvais points

Je n’aime pas conclure un test produit qu’avec des points positifs. Le rôle du testeur est aussi de trouver des trucs à améliorer, de chercher la petite bête…

Le premier qui me vient est l’unique coloris disponible : noir et blanc. Autant le noir est la couleur passe partout, autant le blanc c’est joli, mais c’est… salissant ! Un sac de trail n’a pas vocation à subir un lavage après chaque entrainement, du coup, on se retrouve avec un blanc plutôt marron, ce n’est pas très jojo je trouve…

Le deuxième, je l’ai déjà évoqué, est la disparition des bidons pipettes dans l’offre Oxsitis. Ces bidons pipettes apportent un vrai plus au sac, surtout quand on le propose dans l’optique d’une utilisation avec des bidons. Je trouve dommageable de les avoir remplacés par des bidons normaux.

Vous trouverez ce sac Oxsitis Hydragon Bottle 10L chez nos partenaires. © Testeurs-Outdoor

Vous trouverez ce sac Oxsitis Hydragon Bottle 10L chez nos partenaires.
© Testeurs-Outdoor

Sac trail Oxsitis : mon verdict final

Nous voilà en présence d’un sac trail polyvalent, confortable, résistant et qui devrait vous satisfaire pour plusieurs années. Son prix initial de 140 euros peut vous freiner, mais je pense néanmoins que c’est un bon investissement pour tout ceux qui pratiquent le trail à la journée.

Il reste deux tailles L de ce sac oxsitis à un prix imbattable. Cliquez ici !!!


Avez vous déjà couru avec un sac trail Oxsitis ?

Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous si vous êtes un utilisateur d’un sac trail Oxsitis.

Si cet article sur le test du sac trail Oxsitis Hydragon Bottle 10L vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Note : Les liens de cet article sur le test du sac trail Oxsitis Hydragon Bottle 10L pointant vers I-Run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • michel berthou dit :

    je l’ai acquispar le biais du site, sous tes conseils, j’en suis ravi, ergonomie, modularité, légèreté, respirabilité, polyvalence multisport (trail, route, cyclisme), look énergique, parfait pour moi, et le prix via le site correspondant parfaitement à mon budget,
    merci jean-marc
    bonnes sorties !!!

  • […] à l’idée. Surtout, car c’est le dernier dont j’ai écrit un test dessus. Vous pouvez lire le test sac trail Oxsitis Hydragon Bottle 10 L sur ce […]

  • >