Vivobarefoot trail : le test

Cet article vous propose le test de la chaussure Vivobarefoot trail, avec notre vidéo au format MP4, notre audio au format MP3, fiche technique et photos et notre avis sur cette chaussure.

Vivobarefoot trail : Notre vidéo

Vivobarefoot Trail : Notre fichier MP3

[powerpress « https://testeurs-outdoor.com/new/wp-content/uploads/Test-Vivobarefoot-Trail.mp3 »]

Vous pouvez écouter ce podcast en live en cliquant sur le bouton Play en haut, ou télécharger le MP3 en cliquant sur Télécharger avec le clic droit de votre souris puis  » enregistrer le lien sous «  . Vous pouvez également le télécharger sur iTunes.

Vivobarefoot trail : Préambule

Vivobarefoot n’est pas une marque de running très connue. Il est vrai que son champ d’action est très spécifique puisqu’elle se concentre sur les chaussures minimalistes, d’où l’appellation  » barefoot  » dans leur nom.
Le drop étant de 0, les chaussures de running Vivobarefoot ne peuvent pas être portées si vous n’avez pas pris l’habitude de courir avec ce genre de chaussures.

Pour rappel, le drop est le différentiel entre la hauteur talon et la hauteur plante des pieds. Plus il est bas, plus vous courez avec le concept chaussures minimalistes. Je vous propose ici le vrai test de la chaussure trail Vivobarefoot et en fin d’article, j’ai rajouté le fichier PDF du test de la chaussure route Vivobarefoot.

Vivobarefoot Trail : voilà ma paire de test.

Vivobarefoot Trail : voilà ma paire de test.

Vivobarefoot trail : principes de base

Courir en chaussures minimalistes ou bien avoir une foulée minimaliste ne s’improvise pas. Le temps d’apprentissage est long, surtout si vous désirez pouvoir faire des longues distances avec.

Vous trouverez sur ce blog plusieurs interviews sur ce sujet, comme l’interview de Daniel Dubois, coauteur du livre  » Barefoot & Minimalisme, courir naturel « .

Pour en savoir plus encore, vous pouvez lire la chronique de ce livre que j’ai fait en cliquant ici.

Vivobarefoot trail : Le test terrain

Vivobarefoot trail : Premières constatations

Dès que je prends en main ces chaussures Vivobarefoot trail, je constate les mêmes points que sa sœur routière.

Elles sont très légères. Je les ai pesées sur ma balance pèse aliments, et la chaussure affiche un poids de 260 grammes.

Si vous cherchez à les plier en deux, vous y arriverez sans aucune difficulté.

Cela se passe de commentaire, non ?

Cela se passe de commentaire, non ?

Par contre, côté crampons, ils sont bien présents, rien qu’à les regarder, je peux dire que j’ai affaire à un modèle de chaussures axé sur le trail. De plus, des renforts, très légers certes, apparaissent aux extrémités pour protéger vos pieds.

Comme le drop est de 0, l’amorti est donc inexistant. Je m’aperçois aussi que la semelle est très fine, je suis curieux de voir ce que cela va donner une fois sur les sentiers.

Vivobarefoot trail : Comportement sur la route

Bien sûr, elles ne sont pas faites pour cette pratique de la course à pied. Néanmoins, j’ai couru sur cette surface, car j’ai un bon kilomètre de route avant d’arriver sur mes sentiers et chemins favoris. Et, avec son poids léger, elle se débrouille très bien.

Contrairement aux autres chaussures de trail, qui souvent sont en difficulté dès que le bitume apparait, vous n’aurez pas une sensation de trainer des sabots à vos pieds.

Vivobarefoot trail : Comportement sur les chemins

C’est vraiment là que j’ai ressenti cette sensation de courir pieds nus. Et je trouve cela très agréable, vous sentez les racines, les cailloux, les moindres modifications du sol, les moindres changements de surface de contact (feuilles mortes, herbe, terre…).

Nous voilà enfin sur les chemins pour profiter de ces chaussures...

Nous voilà enfin sur les chemins pour profiter de ces chaussures…

Vivobarefoot trail : Attention aux cailloux pointus

Si cela est très agréable de ressentir les aspérités du sol, vous devez quand même faire attention lorsque vous mettez les pieds sur des rochers ou sur des endroits à cailloux. En effet, la semelle étant très fine, si vous mettez le pied sur une pierre un peu trop aiguisée, vous allez la sentir.

Je vous rassure quand même, cela ne transperce pas la chaussure, mais le ressenti n’est pas très agréable.

Vivobarefoot trail : Long, vitesse, seuil, elle peut tout faire…

Je l’ai testé dans différentes configurations d’entrainement. Ces chaussures Vivobarefoot réagissent très vite aux changements d’allures que vous décidez de lui imposer. Je les ai trouvées très dynamiques, et accélérer avec fut un véritable plaisir.

En ce qui concerne le long, je suis allé jusqu’à 1 h 45 en endurance, le confort restant le même du début jusqu’à la fin.

Vivobarefoot trail : Les lacets sont le gros point noir

Vous le savez maintenant, à force de lire mes tests, j’accorde une importance aux lacets, surtout maintenant avec le prix des chaussures de course à pied.
Et de ce côté là, c’est un véritable désastre. Je suis obligé de m’arrêter régulièrement pour les refaire. Pourtant, j’ai essayé diverses techniques (double ou triple nœuds, force du serrage…), rien n’y fait.

Les lacets de ce modèle sont à revoir...

Les lacets de ce modèle sont à revoir…

Il y a vraiment de quoi s’énerver là dessus, j’ai pesté de nombreuses fois.

Apparemment, la nouvelle version de ce modèle Vivobarefoot trail aurait corrigé ce problème, mais je n’ai pas pu le vérifier.

Vivobarefoot trail : une accroche du tonnerre

Lorsque le terrain devient glissant, qu’il y a de la boue, des sections humides, cette chaussure Vivobarefoot tient la route. Vous glissez très peu, même en devers, le pied est bien maintenu. Les crampons font merveille et sécurisent les foulées.

Feuilles humides, boues, chemins glissants, même pas peur !!!

Feuilles humides, boues, chemins glissants, même pas peur !!!

Vivobarefoot trail : Des matériaux de qualité, mais…

Attention à l’usure de la semelle extérieure. Je trouve qu’elle se dégrade rapidement. Les crampons sont un peu fragiles et s’usent rapidement.

Sur cette photo, vous pouvez voir l'usure des crampons

Sur cette photo, vous pouvez voir l’usure des crampons

En moins de 500 kilomètres, une partie des crampons sous les talons avaient disparu. Je sais bien que je n’ai pas une foulée minimaliste, mais quand même.

Vivobarefoot trail : Si vous aimez pas les pieds mouillés

L’eau circule bien dans la chaussure. Elle s’évacue bien. Comme la semelle est basse et surtout très fine, le fait de marcher, ou plutôt de courir, dans une simple flague vous fera ressentir la fraicheur de l’eau. Une fois que vous le savez, vous ne pourrez pas être surpris.

Qui s'y frotte...s'y mouille...:)

Qui s’y frotte…s’y mouille…:)

À noter que cette sensation s’est aussi produite avec d’autres modèles de chaussures minimalistes que j’ai pu tester, comme les chaussures de trail Merrell.

Vivobarefoot trail : Où les trouver ? À quel prix ?

Malheureusement, vous ne les trouverez pas partout. Déjà pour les boutiques sports en ligne, ce n’est pas évident, mais alors pour les magasins physiques, c’est pratiquement mission impossible. Ce sont pourtant des chaussures qui méritent d’être connues.

Les nouveaux modèles Vivobarefoot trail vous sont proposés aux alentours de 100 à 110 euros. Il existe donc deux versions : Vivobarefoot Breatho trail et Vivobarefoot Neo trail.

De temps en temps, le site français PrivateShop propose quelques ventes de chaussures Vivobarefoot trail. C’est d’ailleurs sur ce site que j’ai acheté mes différentes paires de la marque Vivobarefoot.

La fiche test  » VivoBarefoot Route « 
[file_download style= »1″][download title= »PDF Tests Vivobarefoot Route » icon= »style1-Pdf-64×64.png » file= »http://boutique-sports-outdoor.com/wp-content/uploads/Club-VIP-Testeurs-Outdoor-Tests-Vivobarefoot-route-.pdf  » package= » » level= » » new_window= »Y »]Comme promis en début d’article, vous pouvez télécharger la fiche du test de la chaussure de route Vivobarefoot.
Bonne lecture :)[/download][/file_download]

Que pensez vous de cette chaussure Vivobarefoot trail ? 

Dites moi dans les commentaires ci dessous quelle chaussure de trail minimaliste avez vous déjà essayé. Etait-ce une Vivobarefoot trail ?

Si cet article vous a plu, partagez le sur Facebook, Twitter ou Google +

Note : Les liens de cet article pointant vers I-run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Benoit dit :

    Bravo pour ce test complet !
    Les Vivobarefoot sont désormais dispo en France sur le site http://www.commepiedsnus.com
    Le modèle trail testé par Jean-Marc est de la collection 2013. Le nouveau modèle 2014 : Trail Freak a été amélioré sur la semelle :
    meilleur ressenti du sol
    meilleure résistance à la perforation
    meilleure résistance à l’abrasion
    + Nouveau système de laçage par serrage rapide.
    Le trail freak sera disponible à partir de début avril.
    http://www.commepiedsnus.com/CT-322-tous-les-modeles-minimalistes.aspx
    Vous pourrez le voir en avant première à Running Expo (stand Vivobarefoot)

  • Jean Marc dit :

    Bonjour Benoit,

    Merci pour ce complément d’information. Nous nous retrouverons sur le stand pour en discuter 😉

  • […] deuxième, vous la connaissez à travers le test de la Vivobarefoot trail et des fiches tests que les abonnés ont déjà pu […]

  • simon renaud dit :

    Je cours avec les vivobarefoot depuis 18 mois, avec la technique de course qui doit accompagner ce type de chaussures, il n’y a pas d’usure anormale des crampons. Vivobarefoot ne sont pas que des chaussures minimalistes dans le sens léger et fin ce sont les seules qui respectent le fonctionnement normal du pied dans son anatomie et sa physiologie, ce qui n’est pas le cas des autres fabricants.
    Toute les données nécessaires à la technique de course pieds nus ou proche du pied nu sont disponibles sur leur site. P.S. j’ai payé mes chaussures prix plein.

  • Jean François dit :

    Utilisateur de breatho depuis 1 an 1/2 que du bonheur. Transition durant presque un an sur route avant d attaquer le trail. Mon terain de jeux est souvent humide : forêt Franc Comtoise. Les vivobarefoot font merveille. Aucune usure prématurée ou anormale des crampons. Juste le mesh qui n aime pas les ronces et qui s effiloche unpeu. Attention à la pose medio pied dans les descentes, un copain en fvv spyridon a eu une fêlure d un metatarse lors d un trail dimanche. I l faut vraiment être tout doux lors du posé.

  • Benoit dit :

    @Jean François, oui c’est bien de démarrer une transition sur route avant de se lancer dans le trail : ça apprend à justement doser l’impact pour ne pas se blesser en arrivant trop vite sur les pierres quand on arrive en forêt. Les Spyridon sont les chaussures qui offrent le plus de sensation au niveau du sol mais ça reste les chaussures trail les plus minimalistes donc avec le moins de protection. En compétition : avec la vitesse et/ou la fatigue et/ou le manque de technique, il vaut mieux privilégier une chaussure légèrement plus protectrice comme peut l’être la VivoBarefoot TrailFreak.

  • >