Logo1-3.png
Bilan de santé complet

Quels sont les examens à faire pour un bilan de santé pour les sportifs ?

Certains runners pensent que, parce qu’ils sont sportifs, ils n’auront jamais de problème de diabète ou d’hypertension.

Cependant, sache que peu importe ton niveau de pratique, la course à pied ne peut pas modifier certains facteurs de risques comme l’âge ou les antécédents familiaux.

La meilleure façon de garder une santé de fer sur le long terme, c’est d’anticiper et d’effectuer régulièrement un bilan de santé.

Mais la question qui se pose, c’est de savoir quels sont les examens que tu dois faire. Voici quelques éléments de réponse qui peuvent t’aider !

Qu’est-ce qu’un bilan de santé pour les sportifs ?

Un bilan de santé, c’est un examen médical qui a pour objectif préventif.

Et pour cause, certaines maladies sont plus faciles à traiter lorsqu’elles sont à un stade précoce.

Ainsi, le bilan de santé doit être effectué de façon périodique.

Son contenu est souvent adapté à chaque personne en fonction de ses besoins, de son âge, de son sexe, de sa pratique sportive et bien d’autres facteurs.

Dans tous les cas, un bilan de santé commence toujours par un interrogatoire qui permet de déceler les éventuels antécédents familiaux d’anomalies cardiaques, de mort subite ou encore d’infarctus du myocarde.

Puis, ton médecin te demandera également tes antécédents personnels cardiovasculaires (ATCDs) comme l’hypertension artérielle, la palpitation, la douleur thoracique, la Malaise, la dyspnée inhabituelle.

On te demandera également si tu présentes des facteurs de risque de développer certaines maladies cardiovasculaires comme le tabagisme, l’alcool, la sédentarité, etc.

Ton médecin peut même aller plus loin pour te demander sur tes activités physiques, sur tes habitudes alimentaires, sur ton statut vaccinal, etc.

L’objectif est de déceler d’éventuelles pathologies contractées ou des affections latentes afin de te proposer la meilleure prise en charge possible dès la précocité de la maladie.

À la suite de cet interrogatoire, tu dois réaliser certains examens cliniques.

Ces derniers dépendent entièrement de ta réponse et de tes besoins en tant que coureur.

Autrement dit, un bilan de santé est toujours personnalisé.

Sous le contrôle d’un médecin, le bilan de santé te permet d’obtenir un certificat d’aptitude au sport.

Bilan de santé complet

Le Test d’effort

Si tu es un coureur à pied, sache que tu es le premier responsable de ta santé.

Il est donc conseillé de passer des examens médicaux avant la course surtout si tu as un passé de sédentaire.

Cela devient une recommandation pour les vétérans à partir de la quarantaine.
Ainsi, le test d’effort figure en première liste des examens à faire pour un bilan de santé.

C’est un test qui permet de contrôler l’état de tes artères coronaires, c’est-à-dire les artères qui apportent de l’oxygène au muscle cardiaque.

Généralement, ton médecin va te faire passer un test physique appelé test de Ruffier.
(C’est l’un des basiques mais on verra un plus avancé juste après)

• Tu dois te mettre au repos en position couchée pendant quelques minutes

• Ton médecin va faire une première prise de pouls qui donne la valeur p0 (en pulsations par minute)

• Puis, tu dois te lever et effectuer une série de flexions, bras tendu devant, pendant 45 secondes

• Juste après l’effort, ton médecin va prendre la deuxième prise de pouls (p1)

• Tu dois ensuite t’allonger à nouveau et une minute après l’effort, ton médecin va prendre une dernière fois ta fréquence cardiaque (p3)

Il existe une certaine formule pour connaitre ton indice de Ruffier.

À savoir l’indice de Ruffier (Ir) est égal à (p0+p1+p2-200)/10.

Plus l’indice est faible, meilleure sera ton adaptation à l’effort physique.

Si tout est bon, cela veut dire que tu peux participer à une course officielle.

Sinon, la découverte d’un problème de santé peut t’orienter vers d’autres pratiques sportives comme des activités sportives moins « stressantes ».

L’activité physique doit être adaptée et non pas contre-indiquée.

Mais c’est souvent pour cette raison que de nombreux coureurs sous-estiment le bilan de santé au risque de ne pas avoir leur certificat.

Le test d’effort en laboratoire : le summum pour sportifs avertis ?

Tu as déjà certainement vu des images ou vidéos avec des sportifs courant sur tapis ou pédalant sur un home-trainer portant un masque et criblés de ventouses et de fils sur le corps…

Ou peut-être l’as-tu déjà fait.

C’est le top si tu aimes ton sport et que tu cherches à progresser.

Et que tu veux améliorer tes performances et tes chronos.

Pour les coureurs à pied, l’idéal est le tapis pour avoir les données liées à la VMA.

Pour les cyclistes, c’est le vélo et les données liées à la PMA qui vont les intéresser.

Je t’ai préparé un article sur le test d’effort pour les sportifs par ici…

L’électrocardiogramme ou ECG

Le test de Ruffier n’est pas forcément suffisant pour un runner, que ce soit pour un coureur amateur, pour un niveau intermédiaire ou pour un coureur professionnel.

D’ailleurs, d’après le Comité international olympique et la Société française de cardiologie, la réalisation d’un ECG (électrocardiogramme) doit être systématique pour les coureurs à pied.

L’ECG doit être demandé tous les 2 ou 3 ans dès l’âge de 12 ans dans le cadre d’une compétition.

Lors de cet examen, il faut également effectuer un bilan cardiovasculaire au minimum.

Et pour cause, une blessure de l’appareil locomoteur peut être soignée tandis qu’un problème cardiaque risque d’être un véritable danger si tu l’ignores.

Cet examen médical peut prévenir plus de 60 % des maladies à risque de mort subite.

Que tu pratiques du footing ou de l’ultra-trail, il est toujours recommandé de demander un ECG lors d’un bilan de santé.

Cela te permet de connaître précisément l’état de santé de ton cœur.

La prise de sang

En fonction du diagnostic, il est possible que tu doives effectuer une prise de sang souvent accompagné d’un test d’urine.

Dans ce cas, le principal intérêt de ces examens, c’est de trouver d’éventuelles carences.

Si tu passes le cap d’une pratique récréative ou épisodique à une pratique intense, il est évident que ton organisme aura besoin de fabriquer fréquemment des globules rouges, les cellules responsables de transport d’oxygène.

La prise de sang te permet donc d’identifier les éventuelles carences en fer, en vitamine B12 ou encore en acide folique.

Ce sont des éléments de base qui permettent à ton organisme de fabriquer les globules rouges.

Et si tu en manques, tu risques de ne pas être à la hauteur de tes performances.

Si ton médecin te propose d’effectuer cet examen, profites-en pour détecter le cholestérol et le diabète.

Encore une fois, l’idéal est de rester dans le préventif et donc de rester en bonne santé.

Les autres examens à faire pour un bilan de santé pour les sportifs

Une fois que les résultats sont connus, ton médecin et toi, vous devez vous retrouver à nouveau.

Il peut te prescrire des compléments alimentaires, te donner des conseils sur ton alimentation et même t’orienter vers d’autres professionnels spécialisés comme un cardiologue, un pneumologue, un rhumatologue ou encore un médecin du sport.

Un bilan de santé peut être réalisé par un médecin généraliste.

Si tu es un sportif et plus particulièrement si tu es un coureur à pied, quel que soit ton niveau, il est toujours conseillé d’effectuer ce bilan de santé 2 à 3 fois par an.

Ne le sous-estime pas, car les chiffres sont aujourd’hui flagrants.

Chaque année, il existe 1000 à 1500 morts subites pendant l’effort, et il s’agit principalement d’un patient cardiaque qui ignorait sa maladie.

Tu peux être en bonne santé tout en présentant les facteurs de risque d’une certaine maladie.

Donc, encore une fois, il faut que tu restes dans le préventif.

Et si nos dents étaient notre talon d’Achille de sportifs, coureurs et marathoniens, cyclistes et triathlètes ?

Une infection ou une dent abîmée ont des répercussions bien plus larges que te faire mal.

Donc, ne pas oublier la visite annuelle chez le dentiste même si tout va bien de ce côté là.

Bannière PapaInshape

🙋‍♂️ Tu cherches à perdre du gras et tu as déjà essayé plein de trucs ?
😭 Tu penses que c’est foutu parce que tu as plus de 40 ou 50 ans ?
🇫🇷 Essaye cette méthode française testée et approuvée…
👉 1 guide OFFERT + une série de vidéos en cliquant par là…

Bon bilan de santé = poids de forme ?

Les sportifs sont très sensibles à leur poids idéal.

Que ce soit juste pour leur bien-être ou leur santé…

Ou aussi pour aller chercher de meilleures performances.

Mais ils entendent souvent la même musique qui résonne :

« Plus tu avances dans l’âge, plus tu prends des kilos en trop. »

Pour les hommes, ça se traduit souvent par une prise de gras autour de la taille.
(Et pour les femmes, au niveau des fessier)

Il y a une étude américaine qui a commencé en 1991 et qui est toujours en cours…

Et qui concerne plus de 120 000 coureurs à pied.

Résultat ?

Les coureurs à pied grossissent d’environ 1,5kg par décennie.

Cela peut sembler assez peu au regard du reste de la population.

Mais cette prise de poids – de l’ordre de 5kg entre 20 et 50 ans – explique pour partie la baisse des performances avec l’âge.

Est-ce une fatalité ?

C’est ce que l’on veut te faire croire.

On te fait croire que c’est une fatalité, que tu ne pas lutter contre…

Pourtant, j’aimerai te montrer qu’il existe une autre voie.

Je te propose de retrouver ton poids de jeunesse et de perdre le gras qui s’est accumulé avec un guide GRATUIT et une série de vidéos même si tu as plus de 40 ou 50 ans en cliquant ici…

Comment limiter le risque de te blesser ?

Les études et les statistiques chaque année montrent qu’un nombre important de sportifs se blessent.

Et même si ton bilan de santé est nickel, tu peux ne pas y échapper.

On parle souvent de fatalité mais je suis convaincu de l’inverse :

Il y a aussi des comportements qui font que l’on aura tendance à se blesser plus qu’un autre.

Et la tendance moderne qui consiste à rajouter sans cesse de nouvelles activités sportives à celles que l’on faisait déjà rajoute du stress supplémentaire.

Ou en faire toujours plus coûte que coûte.

Alors que notre corps n’est pas encore assez préparé pour y faire face.

Résultat : blessures, coup de mou, fatigue excessive, burn-out sportif…

C’est pourquoi j’ai mis au point une méthode pour que tu saches précisément quand tu peux en faire plus, quand tu dois ralentir ou te reposer.

À la base, je l’ai conçue pour les coureurs à pied, mais elle s’applique de la même manière pour TOUS les sportifs.

Si ça t’intéresse d’en savoir plus, clique par ici…

Fais-tu un bilan de santé chaque année ?
Quels autres examens privilégiés-tu ?
Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉CLIC par ici…

Tu es un homme de plus de 40 ou 50 ans et tu as du gras à perdre ?

Voilà comment tu peux retrouver ton poids de jeunesse…

Bannière PapaInshape

🙋‍♂️ Tu cherches à perdre du gras et tu as déjà essayé plein de trucs ?
😭 Tu penses que c’est foutu parce que tu as plus de 40 ou 50 ans ?
🇫🇷 Essaye cette méthode française testée et approuvée…
👉 1 guide OFFERT + une série de vidéos en cliquant par là…

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrainement

Quels sont les examens à faire pour un bilan de santé pour les sportifs ?

Categorie Testeurs Outdoor

fr_FRFrançais