différence entre isotonique et hypotonique

Quelle différence entre isotonique et hypotonique pour une boisson d’effort : c’est une question qui revient régulièrement et que tu t’es probablement posée.

Pour être en bonne santé, il est conseillé de boire au moins deux litres d’eau par jour.

En effet, le fait de bien s’hydrater permet de remplacer l’eau perdue par la sueur, les urines, les selles et la respiration.

Si tu fais du sport, cette quantité d’eau perdue est encore plus importante.

C’est pourquoi il est parfois nécessaire pour les sportifs de boire une boisson énergétique.

Cependant, il existe plusieurs types de boissons énergétiques.

Nous pouvons toutefois distinguer la boisson isotonique et la boisson hypotonique.

La question qui se pose est de savoir quelle est la différence entre ces deux types de boissons sportives. La réponse dans cet article.

Qu’entend-on par isotonique et hypotonique ?

Les termes isotonique et hypotonique sont tirés de la biologie.

Ils permettent de décrire le rapport de proportionnalités entre deux solutés adjacents.

En termes de boissons, ces termes sont utilisés pour différencier la concentration des composés présents dans le sang et ceux dans la boisson.

On trouve ainsi dans une boisson isotonique le même nombre de substances que dans le sang.

Pour simplifier, une boisson isotonique est une boisson dont la concentration est équivalente à celle du sang.

Une boisson hypotonique intègre quant à elle des concentrations plus réduites en solutés que dans le sang.

Différence entre isotonique et hypotonique : autrement dit ?

C’est une boisson dont la concentration est moins élevée par rapport à celle du sang.

Notons qu’il existe également un autre type de boisson sportive appelé boisson hypertonique ou boisson énergisante.

Intégrant une quantité très importante de sucres, ce type de boisson permet d’apporter de l’énergie à l’organisme.

Cependant, les boissons hypertoniques ne sont pas très conseillées pour les sportifs.

En effet, elles ne permettent pas une absorption optimale de l’eau.

Toutefois, elles peuvent être utilisées dans des conditions particulières, notamment durant des efforts physiques de plus d’une heure pour lesquels les besoins en hydratation sont faibles (en temps de froid par exemple).

Différence entre isotonique et hypotonique : qu’est-ce qu’une boisson isotonique ?

Comme cité plus haut, une boisson est dite isotonique lorsque sa concentration est identique à celle du plasma sanguin.

Elle permet de couvrir de façon équivalente les pertes en eaux, en sucre et en sels minéraux dans l’organisme.

La recette la plus basique pour avoir une boisson isotonique consiste à mélanger un peu de sel et de sucre dans de l’eau.

Pour un litre d’eau, il faudra environ 50 g de sucre et 2 g de sel.

Les sucres utilisés sont surtout des glucides à assimilation rapide.

Toutes les poudres énergétiques proposées sur le marché ont été pensées pour te permettre de préparer des boissons isotoniques.

Ce qui les distingue l’une de l’autre, ce sont les ingrédients utilisés (glucose, fructose, magnésium, potassium, antioxydants, vitamines et minéraux, etc.).

Puisque les boissons isotoniques ont une concentration minérale proche de celle du sang, elles permettent de compenser de façon équilibrée les pertes en eau et en sucre de l’organisme.

Tu en sais un plus sur la principale différence entre isotonique et hypotonique pour les boissons.

Mais continuons…

Quelle différence entre isotonique et hypotonique

Différence entre isotonique et hypotonique : qu’est-ce qu’une boisson hypotonique ?

Une boisson hypotonique possède une concentration en minéraux plus basse par rapport au plasma sanguin.

En d’autres termes, elle possède moins de glucides et de sels que le liquide présent dans ton organisme.

En effet, le taux de sucre dans une boisson hypotonique est relativement bas (environ 3 % seulement).

Puisque la boisson hypotonique est très diluée, elle peut être assimilée très facilement par l’organisme.

Une boisson hypotonique permet ainsi d’hydrater ton corps en un minimum de temps.

Elle favorise un meilleur maintien de l’eau au sein de l’organisme.

Autrement dit, elle permet de compenser davantage les pertes en eau et en électrolytes par rapport aux pertes en sucre.

Tu l’auras compris, ce type de boisson permet de bien hydrater le corps, mais il est inefficace lorsqu’il s’agit d’apporter de l’énergie.

(Tu vas trouver par là une large gamme de boisson d’effort pour les sportifs)

Différence entre isotonique et hypotonique : dans quel cas utiliser une boisson isotonique ?

Une boisson isotonique permet de compenser de façon équilibrée les pertes en eau et en sucres causés par la transpiration durant la pratique sportive.

La consommation de ce type de boisson est donc conseillée durant la pratique d’exercices physiques plus ou moins intenses.

Elle te permettra en effet de maintenir ton niveau de performance tout au long de l’exercice.

En effet, elle permet de préserver à la fois les réserves en eau et les réserves en sucres dans ton organisme.

Qui plus est, la présence de l’ensemble de ces constituants dans ton organisme va permettre une assimilation optimale de chaque composé et une baisse des risques de troubles digestifs.

Différence entre isotonique et hypotonique : du concret pour les sportifs

Ce type de boisson est ainsi conseillé pour les adeptes de sports d’endurance d’une durée supérieure à 60 minutes d’affilée comme le marathon, le triathlon, le trail, etc.

En effet, les risques de déshydratation avec ces types de sport sont très élevés.

Lorsque tu fais du sport pendant plus d’une heure d’affilée, ta réserve d’énergie se retrouve épuisée.

Ton corps va alors se mettre à bruler les graisses et les protéines des muscles.

En conséquence, tu vas perdre en force et en performance.

La consommation de boisson isotonique pendant l’effort va justement permettre à ton corps de reconstituer tes réserves d’énergie tout en améliorant tes performances sportives.

Différence entre isotonique et hypotonique : dans quel cas utiliser une boisson hypotonique ?

Une boisson hypotonique permet de stimuler la réhydratation au détriment de l’absorption des nutriments.

L’eau plate et le thé non sucré peuvent être considérés comme étant des boissons hypotoniques.

Puisqu’elles ne contiennent que très peu de sucre, elles permettent de composer rapidement les pertes en eau pendant l’effort.

En effet, ce type de boisson peut être absorbé très rapidement par l’organisme.

Différence entre isotonique et hypotonique : pour qui la boisson hypotonique ?

Une boisson hypotonique est conseillée pour les pratiquants de sport de loisir.

Elle est très bénéfique dans la pratique des sports moins pénibles et de courte durée (moins d’une heure).

Sa consommation est également très intéressante en cas de forte chaleur.

En effet, lorsqu’il fait trop chaud, ton organisme va transpirer beaucoup et perdre une quantité importante d’eau.

Tu l’auras compris, la boisson hypotonique est intéressante lorsqu’il s’agit de compenser des pertes hydriques.

Différence entre isotonique et hypotonique : des paramètres personnels en jeu…

Notons toutefois que le type de boissons à utiliser peut aussi varier en fonction d’autres paramètres comme les besoins de ton organisme, ton ressenti pendant l’effort, etc.

En guise d’exemple, si tu ressens des inconforts gastriques pendant l’effort, il est préférable de consommer une boisson hypotonique plutôt qu’une boisson isotonique.

Au contraire, si tu ressens souvent l’envie d’uriner pendant l’effort, tu devras plutôt opter pour une boisson isotonique ou même une boisson hypertonique…

Maintenant que tu sais tout sur la différence entre isotonique et hypotonique.

(Si ça t’intéresse, tu vas trouver de nombreux conseils d’expert pour tes boissons d’effort en cliquant ici…)

Connaissais-tu cette différence entre isotonique et hypotonique pour une boisson d’effort ?
Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉CLIC par ici…

Et si tu veux savoir si tu risques le surentrainement même en pensant t’entraîner peu, tu peux le savoir ici :

👉 1 QUIZZ pour tout de suite savoir si tu es un coureur à risque
(Avec sa fiche pratique pour le refaire autant de fois que tu le veux)
2 autres tests très utiles et faciles à mettre en oeuvre
👉 Des vidéos de formation pour TOUT savoir sur le surentrainement
➕ Des BONUS 

👉 ACCÈS IMMÉDIAT : en cliquant par ici…

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nutrition

Quelle différence entre isotonique et hypotonique pour une boisson d’effort ? 

fr_FRFrançais