Pourquoi la maltodextrine est intéressante pour les sportifs ?

Avoir un maximum d’endurance et garder la forme, voilà un objectif commun à presque tous les sportifs.

Si pour certains, cette capacité est tout naturel, pour d’autres, un petit coup de pouce n’est pas de refus. Dans le domaine du sport, la maltodextrine fait de plus en plus parler d’elle.

D’ailleurs, plusieurs sportifs l’ont déjà adoptée.

Qu’est-ce que la malto ? Qui peut la prendre ? Est-elle vraiment intéressante ?

Quand et comment la prendre ?

Découvre l’essentiel à savoir sur ce produit à travers ces lignes !

La maltodextrine, c’est quoi ?

Il s’agit ici d’une molécule qui s’utilise dans de nombreux produits alimentaires et dans certains produits cosmétiques.

Elle est obtenue à partir d’une hydrolyse partielle de fécule comme la pomme de terre ou d’amidon tel que le maïs ou encore le blé.

Cette hydrolyse se réalise à partir d’enzymes digestives identiques à la digestion effectuée par le corps humain. Une fois l’hydrolyse stoppée, on obtient la maltodextrine.

Avant d’être transformée en poudre inodore, celle-ci doit être séchée correctement.

La poudre de maltodextrine se compose principalement de sous-unités que l’on appelle les « sucres simples », à l’exemple du glucose et du maltose.

Si tu as besoin d’une explication encore plus précise, la maltodextrine se définit comme étant une molécule d’amidon prédigérée.

Ce produit est encore plus petit que l’amidon et possède un pouvoir sucrant très faible.

L’industrie agroalimentaire l’utilise fréquemment dans la préparation de divers produits de consommation comme les boissons sportives.

La maltodextrine d’un point de vue nutritionnel

Au niveau nutritionnel, la maltodextrine n’apporte que des glucides.

Elle n’a pas vraiment de valeur nutritive importante.

Ce produit ne contient ni vitamines, ni minéraux, ni matières grasses d’ailleurs. Il s’agit d’un index de glucide avec un index glycémique élevé.

(Mais des marques propose de la maltodextrine avec certains ajouts comme des vitamines)

Pour pouvoir être assimilées par le corps, ces molécules doivent impérativement être hydrolysées à l’aide d’enzymes digestives, évoquées plus haut.

Contrairement aux glucides simples, ce glucide plus complexe constitue de grosses molécules composées de plusieurs molécules de sucres simples avec un IG élevé.

Un taux d’IG élevé permet une absorption plus rapide d’un aliment et génère un pic de glucose dans le sang.

Avec toutes ces caractéristiques suivies de son IG élevé, on peut conclure que la maltodextrine est un glucide pouvant être digéré et assimiler rapidement par l’organisme.

Son apport d’énergie dans le corps est immédiat.

Les avantages de la prise de maltodextrine chez les sportifs

Bon nombre de sportifs prennent ce complément « malto »avant les exercices divers.

Et pour cause, il permet d’éviter une dégradation trop importante du glycogène. Pendant un effort physique, ton corps a énormément besoin d’énergie.

Pour combler ce besoin, la maltodextrine utilise du glycogène et du glucose.

C’est dans les réserves de glycogène que la malto va puiser le glucose dont ton corps a besoin lorsque le glucose à disposition est insuffisant.

Les effets les plus intéressants de ce complément peuvent être constatés pendant l’entrainement.

Il permet de retarder l’épuisement du stock de glycogène puisque ton corps va puiser l’énergie dont il a besoin dans la dégradation des glucides.

Celles-ci se trouvent généralement dans les aliments et les boissons que tu consommes au quotidien. Une plus grande performance peut être constatée lorsque tu consommes de la maltodextrine ou tout simplement des aliments riches en glucides.

Maltodextrine pour les sportifs

La maltodextrine est également efficace après l’entrainement.

En effet, grâce à sa caractéristique d’IG élevé, elle contribue à la réduction du temps de reconstitution des stocks énergétiques.

Elle favorise également la construction musculaire et permet une récupération musculaire bien plus rapide.

En résumé, la maltodextrine est un bon apport d’énergie, facilite la digestion, favorise une meilleure congestion et retarde l’épuisement des stocks de glycogène.

Les bénéfices de ce complément ne s’arrêtent pas là.

Il permet également une diminution de la sécrétion de cortisol durant l’entraînement et améliore concrètement la récupération.

Inodore, non sucrée et facile à dissoudre, la maltodextrine n’est pas difficile à avaler.

Qui peut consommer la maltodextrine ?

Maintenant que tu sais à quoi t’attendre avec la maltodextrine, tu dois sûrement t’interroger si tu peux la consommer ou non.

Ce complément « malto » peut être pris par tous les sportifs, quel que soit leur niveau.

Néanmoins, il existe quelques cas exceptionnels auxquels la consommation de ce produit est déconseillée.

Si tu es diabétique, tu dois éviter la maltodextrine :

En effet, elle augmente le taux de sucre dans le sang.

Il en est de même si tu es atteint d’une maladie due à une insuffisance ou une mauvaise utilisation de l’insuline.

Si tu as une intolérance au gluten ou que tu es atteint d’une maladie cœliaque, il n’y a pas de souci à avoir.

Tu peux parfaitement prendre ce complément.

Pendant son processus de transformation, la totalité des parties protéiques, dont le gluten, est éliminée d’une manière définitive. Celles-ci sont remplacées par des molécules de glucides.

Quand prendre la maltodextrine et comment ?

La prise de maltodextrine est conseillée pour les sports d’endurance (course à pied, vélo…) et pour la prise de masse musculaire.

L’énergie apportée par ce complément pendant une séance nécessitant de l’endurance t’offre une meilleure performance.

Lors d’un entrainement sollicitant les muscles, ce produit permet d’améliorer la vitesse de récupération.

Aussi, il accélère la reconstruction musculaire après un entrainement.
Ce phénomène favorise grandement la prise de masse.

Le moment idéal pour consommer de la maltodextrine dépend entièrement des objectifs que tu souhaites atteindre.

Tu peux la prendre avant ou pendant l’entrainement.

La prise de ce complément en dehors des entrainements ou en guise de collation n’est pas conseillée.

Cela augmente les risques d’hypoglycémie.

Tu peux consommer la maltodextrine en la mélangeant avec de l’eau.

Tu peux la boire d’une manière progressive tout au long d’une séance d’entrainement.

Sinon, il est possible d’ingérer directement ce complément dans les 30 minutes qui suivent l’entrainement ou juste après la séance.

Même si son efficacité est assez impressionnante, la maltodextrine doit être consommée avec modération.

La quantité recommandée est de 0,5 gramme à 1 gramme par kilo de poids corporel.

Cette quantité va également dépendre de l’intensité de tes efforts physiques.

Si tu fais un entrainement très long et très intense, tu peux prendre 1 g de maltodextrine par kilo de poids corporel.

Pour les entrainements moins intensifs, l’idéal est de consommer environ 0,5 gramme.

La maltodextrine est intéressante pour les sportifs, à condition de bien respecter la dose recommandée. Tu dois également éviter l’excès afin d’éviter les effets indésirables comme le ballonnement.

Test d’une maltodextrine

Il n’y a pas longtemps j’ai testé une marque française qui propose de la maltodextrine bio.

Si ça t’intéresse, ça se trouve en cliquant par là…

Tu vas aussi y trouver l’interview du fabriquant qui donne quelques conseils pour utiliser au mieux ce produit.

Prends-tu de la maltodextrine pour tes entrainements ?
Ou pour tes compétitions ?
Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement,

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Quel type de coureur à pied es-tu ?

Fais le test et découvre ton profil de runner

Quelles sont tes chances de progresser

et de devenir un meilleur runner ?

Réponds aux questions du QUIZZ pour le savoir :

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>