Test chaussures Mizuno Wave Kazan

Fabrice vous présente le test des chaussures Mizuno Wave Kazan. Vous y trouverez une vidéo, notre fiche technique, des photos et les commentaires de notre testeur.

Les chaussures Mizuno Wave Kazan, comme tous les modèles de la marque, route ou trail, sont dotées de sa célèbre Wave pour vous offrir leur amorti optimal. Voici le test d’une paire de chaussures de trail.

Chaussures Mizuno Wave Kazan : Impression instinctive

Un look bien dynamique qui s’appuie sur une sérigraphie nous rappelant les courbes de lave. Kazan fait référence à une éruption volcanique selon les Japonais. On peut apprécier ce dégradé de couleurs qui s’harmonise avec la nature (« peut mieux faire pour les lacets »).

J’ai vraiment le sentiment d’une chaussure très légère et très résistante. Je scrute les finitions et constate un assemblage des matières très bien réalisé. Par expérience, on sait rapidement si la chaussure saura résister au terrain. Aux pieds, la légèreté se confirme, mais je suis particulièrement impressionné par la justesse de la taille (ce n’est pas toujours évident d’une marque à l’autre).
Autour de moi, on parle beaucoup de Mizuno. Me concernant, je n’en ai jamais porté !!!

La Wave Kazan est une chaussure de trail destinée aux parcours roulants et moyennement techniques. Elle se situe entre la Hayate (plus agressive à priori) et la Mujin (plus résistante). « Selon moi, cela me paraît subjectif eu égard au style de chacun d’entre nous ».

Les chaussures Mozuno Wave Kazan sont disponibles dans les magasins partenaires. © Testeurs-Outdoor

Les chaussures Mozuno Wave Kazan sont disponibles dans les magasins partenaires.
© Testeurs-Outdoor

Chaussures Mizuno Wave Kazan : Fiche technique

• Poids : 280 grammes
• Drop de 12 mm
• Usage : Trail, chemins, sous-bois, boue, routes
• Foulée : universel/pronateur
Profile coureur : jusqu’à 85kgs

bouton-mizuno-wave-kazan

Chaussures Mizuno Wave Kazan : Le test terrain

Le test se veut être très proche d’impressions naturelles observées et constatées sur le terrain.

Réalisé dans des conditions de trail en montagne (Haute-Savoie), le test des chaussures Mizuno Wave Kazan s’est exécuté en situation de pluie, sur des parcours techniques (roches, devers…) et roulants. 300 kilomètres ont été nécessaires pour assurer une analyse objective (je l’espère).

50 kilomètres !! C’est la distance qu’il m’a fallu pour m’habituer aux chaussures et pour qu’elles s’adaptent à mes pieds (c’est normal).

Les chaussures Mizuno Wave Kazan son des chaussures de trail. © Testeurs-Outdoor

Les chaussures Mizuno Wave Kazan son des chaussures de trail.
© Testeurs-Outdoor

Chaussures Mizuno Wave Kazan : son dynamisme

S’agissant de son dynamisme, très clairement, j’ai apprécié cette qualité lors de mes séances de vitesse et particulièrement sur les montées rapides et qui nécessitent des enchainements véloces. « L’association légèreté et dynamisme est un atout redoutable ». Moi qui aime une course orientée sur la tonicité, je suis comblé de ce côté !

Chaussures Mizuno Wave Kazan : Amorti et stabilité

Un amorti et une stabilité fidèles à leur réputation.
Même si elle ne constitue pas entièrement l’amorti de la chaussure, la plaque Wave associée à d’autres matériaux contribue largement à la stabilité et à l’amorti des chaussures Mizuno Wave Kazan. J’ai constaté un très bon équilibre entre rigidité et souplesse. Sur des parcours qui durent 4 h, je n’ai pas remarqué de dégradation de l’amorti et j’ai apprécié de conserver les mêmes sensations.

Trouvez le meilleur prix pour chaussures trail avec notre comparateur !

Chaussures Mizuno Wave Kazan : Une accroche intéressante…

…Mais pas révolutionnaire
Les crampons X Stud en forme de X permettent une accroche agressive à 360°. Cette technique lui confère une bonne efficacité sur les terrains gras.

S’agissant de la roche mouillée, on ne peut lui octroyer une qualité particulière. Nous sommes sur les mêmes problématiques que ses concurrentes.

Chaussures Mizuno Wave Kazan : Une protection limitée ?

Dans les portions techniques, les chaussures Mizuno Wave Kazan sont très souvent qualifiées de limitées en protection.

Sur ce point, je ne suis pas en accord. J’ai dévalé des milieux rocailleux et un environnement minéral. Il s’agit très précisément de la manière de courir. En effet, si l’on « tape » régulièrement (par fatigue ou type de foulée), on peut être fragilisé de ce côté. Me concernant, je n’ai jamais souffert d’un éventuel manque de protection.

En montée, tout le naturel peut s’exprimer. « C’est exactement ce que j’aime ». On ne sent rien aux pieds, la tonicité est pleinement exploitée par ces chaussures Mizuno Wave Kazan.

Les chaussures Mizuno Wave Kazan béneficient de la technologie Wave. © Testeurs Outdoor

Les chaussures Mizuno Wave Kazan béneficient de la technologie Wave.
© Testeurs Outdoor

En descente, il faut être « propre » sur les appuis. Sur les descentes dites roulantes, c’est très agréable. Cependant, dès qu’il s’agit de déclinaisons techniques, avec quelques sauts en enchainement, le maintien est fragilisé et cela nécessite d’augmenter la concentration, ce qui n’est pas simple après quelques heures de course qui déstabilisent la lucidité.

Usures et déformations n’ont pas fait leur apparition durant ce test. Pourtant, je connais bien des passages où les tiges sont malmenées (racines, ronces…), où la roche coupante fait souvent des dégâts. Je n’ai relevé aucune usure. Mieux, fréquemment, mes chaussures se déforment un peu. Pour les Wave Kazan ? « Elles sont dans un état parfait ».

bouton-mizuno-wave-kazan

Chaussures Mizuno Wave Kazan : aime-t-elle la pluie ?

Imperméables ou pas les chaussures Mizuno Wave Kazan ? Non et alors ? Sous une pluie battante, les chaussures « ont respecté » ce que l’ensemble des chaussures respecte. À savoir, être trempées !!!

Pour moi ce n’est pas un problème. J’attends surtout d’une chaussure qu’elle assure une bonne évacuation de l’eau et qu’elle sèche rapidement. Les chaussures dotées d’une membrane ont le défaut sous une pluie continue de produire « un effet baignoire ».

Les chaussures Mizuno Wave Kazan ont une tige hyper légère et qui sèche très vite.

Vous pouvez voir ici toutes les technologies présentes dans ces chaussures Mizuno Wave Kazan. © Mizuno

Vous pouvez voir ici toutes les technologies présentes dans ces chaussures Mizuno Wave Kazan.
© Mizuno

Quels trails avec les chaussures Mizuno Wave Kazan ?

Tous les trails sont possibles (montagne, forêt…). Quelle que soit la distance, je pense que les chaussures Mizuno Wave Kazan sauront vous satisfaire. Souvent les trails nécessitent une chaussure qui s’adapte et donc qui est polyvalente. Son cœur de cible serait certainement les trails de moyenne distance sur un terrain varié.

« Si l’on investit dans une chaussure et que l’on a pas la possibilité d’en avoir plusieurs, je peux vous certifier que la qualité d’amorti dans le temps des Mizuno Wave Kazan est une raison suffisante pour en faire votre principale alliée »

Remerciement à Fred de l’agence EPIC pour cette collaboration.

Chaussures Mizuno Wave Kazan : une vidéo

Que pensez vous des chaussures Mizuno Wave Kazan ?

Dites moi également dans les commentaires si vous avez déjà couru avec des chaussures Mizuno Wave Kazan et partagez votre expérience.

Si cet article sur le test des chaussures Mizuno Wave Kazan vous a plu, partagez le sur Facebook, Twitter ou Google +

 

Note : Les liens de cet article sur le test des chaussures Mizuno Wave Kazan pointant vers I-run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • […] Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur ces chaussures Mizuno Wave Kazan… […]

  • BASTIEN dit :

    Bonjour à tous
    Test très intéressant, serait il possible de connaitre la différence avec les mizuno Hayate ?
    Merci par avance

    • Jean Marc dit :

      Bonsoir Bastien,

      Tout d’abord, il y a le poids. Les Mizuno Hayate sont plus légères, elles pèsent 215 grammes (contre 280).
      C’est une chaussure plus agressive et dynamique qui conviendra à des sessions courtes, comme des séances de VMA ou de seuil en pleine nature.
      Elle conviendra aussi parfaitement pour des trails courts en compétition.
      A bientôt,

  • Van de cauter dit :

    Bastien,
    Je suis en accord avec Jean Marc. Les Hayates sont plus nerveuses et taillées pour les coureurs à la recherche de vivacité en trail .
    Elle sont moins protectrices que les Kazan. Si tu penses à des trails courts pas trop techniques , elles me paraissent adaptées . La question est de savoir aussi si tu es un coureur expérimenté ?
    A+ et merci de l’intérêt porté à cet article
    Fab

  • Bastien dit :

    Merci pour vos réponses.
    Je viens de me lancer sur les kazan et je les ai reçu aujourd’hui … Il me tarde de les tester et de me faire ma propre opinion.

    Elles m’ont paru plus polyvalente que les Hayate, sans pour autant être typées « montagne » comme les mujin.

    Je suis edffectivement sur des trails courts, d’environ 15kms, et habite dans le sud, donc sur des aprcours plus orientés cailloux secs / garrigue… Il m’a semblé, à la lecture des différents avis trouvés sur le net, qu’elles représentent le meilleur compromis.
    A noter également que je pèse 83 kg, j’ai vu que les hayate sont conseillés pour les courueurs plutot légers…
    Et puis le fait de les avoir trouvé à 60€ livraison offerte a fini de me convaincre!!!
    Merci pour ce test en tout cas
    Bonne continuation

  • […] trouverez un test de la chaussure Mizuno Wave Kazan sur ce site en suivant le […]

  • BASTIEN dit :

    Bonjour
    je reviens vous faire partager mes impressions apres une bonne dizaine de sorties avec ces kazan.
    Et mon impression generale est tres positive.
    Leur point fort: leur legereté et dynamisme, les crampons font le boulot, leur protection me suffit et leur solidité n’est pas mise en defaut pour l’instant.
    Il y a cependant un point négatif, dont je suis surpris qu’il n’pparaisse pas dans le test, mais il avait été signalé dans un autre test sur le web, c’est le ressenti que l’on a des cailloux quand on y court dessus, on a par moment juste l’impression d’etre pied nu ! bon j’exagere un peu…mais à peine.
    tres surprenant mais pas redhibitoire meme pour moi qui court souvent surles rocailles…Bonne continuation à vous, je poursuis leur test sur un trail en conditions humides des cet aprem sur lodeve!!! A bientot

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Bastien,

      Merci pour ton retour sur cette chaussure.
      Concernant le point négatif non relevé par notre testeur Fabrice, comme il court régulièrement en chaussures minimalistes, je pense qu’il est habitué à cette sensation et du coup, cela doit lui paraitre normal 😉
      Mais c’est bien de partager ton expérience et d’apporter ton point de vue sur le sujet !
      A bientôt,

  • Christian dit :

    Bonjour, La Mizuno wave kazan peut-elle être conseillée à la fois pour l’entrainement en sous-bois,chemins et route?
    Merci.

  • Fabrice dit :

    Bonsoir Christian,

    Oui, on conseille cette chaussure pour les sentiers ou sous-bois. A ce titre, elle est destinée à cela. Quant à son utilisation sur route, tout est possible. Simplement, il faut comprendre que la route n’est pas son domaine de prédilection et c’est vrai pour les chaussures de trail en général. Pas d’inquiétude, la Mizuno s’en sortira parfaitement!!! Cependant, rassure moi, il s’agit que de passages sur la route pas des séances complètes ?
    N’hésite pas à poser des questions.
    Bonne soirée
    Fabrice

  • Franck M dit :

    J’ai couru 600 km avec ces chaussures depuis un peu plus d’un an (1ère utilisation le 2 mai 2015), principalement en sud Ardèche (collines, garrigues) et en Chartreuse. Je confirme le fait que sur terrain un peu caillouteux (cailloux pointus) on peut être amené à sentir les cailloux à travers la semelle. Sur les rochers mouillés elle n’est clairement pas à son avantage, et les descentes bien peuntues en Chartreuse avec des galets bien glissants se révèlent périlleuses avec ces chaussures si on veut aller vite. En cas de fatigue elle ne protège pas bien les doigts de pieds si d’aventure on tape un gros caillou.
    Au bout de 600 km elles se déchirent au niveau de la jonction entre le tissu et la couche imperméable (il y a un trou) à peu près vers le petit orteil. La semelle noire s’est décollée de la couche élastique à un endroit vers le gros orteil. J’ai mis de la colle néoprène mais ça ne tient pas dans le temps. Tout ça pour dire qu’après 600 km et 50 sorties elles sont foutues.
    Donc je ne suis pas bien convaincu par ces wave Kazan.
    Je vais tenter la wave Mujin pour les remplacer, même si elles sont plus lourdes. (je suis un adepte de mizuno mais je fais en majorité de la route et pour ça j’utilise des Rider). J’avais eu des Wave cabrakan mais elles glissaient trop.

  • Franck M dit :

    Je précise : je ne suis pas lourd (62 kg).

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Frank,

      Merci pour ce très long retour. Fabrice, notre testeur du jour, te répondra s’il passe dans le coin 🙂

      J’aime bien Mizuno également, j’en ai plusieurs modèles dont des Rider (il doit y avoir le test sur le site je pense).

      Au plaisir de te lire à nouveau,

      Bon week-end 🙂

  • >