Test Omron HeatTens

Il existe de nombreux appareils pour soulager voire guérir les douleurs des coureurs à pied.

Je te propose donc le test d’un petit appareil après plusieurs mois de tests.

Mais avant de te donner mon avis et mes commentaires, un petit peu de théorie s’impose 🙂

La technologie au secours des douleurs musculo-squelettiques ?

Les douleurs musculo-squelettiques, touchant pourtant de plus en plus de personnes, sont bien souvent mal traités et peuvent ainsi avoir des conséquences sur les actions quotidiennes.

Face à ces troubles augmentés par l’âge ou par des efforts trop intenses et répétés ?

Certaines solutions sont offertes par la technologie, en combinant les bienfaits de la chaleur et de la neurostimulation électrique (TENS).

Ces traitements soulagent, en effet, les douleurs articulaires et musculaires comme les crampes et les névralgies.

Tu souffres de douleurs musculaires ou articulaires et le repos ne te suffit plus, de nouveaux appareils technologiques pourraient t’aider pour soulager ta douleur !

Les douleurs musculo-squelettiques

Les douleurs musculaires varient en durée, en fréquence ainsi qu’en intensité.

En effet, les douleurs ne sont que des symptômes qui peuvent remonter à de multiples causes.

Les troubles musculo-squelettiques apparaissent parfois ponctuellement après une sollicitation trop intensive de certaines parties du corps.

Cependant, les douleurs se prolongent certaines fois et deviennent chroniques.

Lorsque le simple repos, la prise de paracétamol ou l’application de pommade ne suffisent plus pour apaiser la douleur ?

D’autres solutions comme l’utilisation d’appareils fonctionnant sur de la chaleur ou la neurostimulation existent.

Si tu ne veux pas aggraver ces douleurs, il faut éviter au maximum les gestes répétitifs et traumatisants comme le port de charges trop lourdes et suivre les conseils d’un spécialiste de santé.

Les troubles musculo-squelettiques sont parfois perçus comme des maladies professionnelles et pourraient entraver ta mobilité au quotidien.

L’utilisation de la chaleur, une technique ancestrale

Si l’usage de sources de chaleur remonte à des temps anciens, les traitements plus technologiques intègrent eux aussi la thermothérapie.

La chaleur permet avant tout d’améliorer la circulation sanguine, permettant l’apport de plus d’eau, d’oxygène et de nutriments.

La réparation des cellules est ainsi facilitée.

Cependant, il faut avant d’appliquer du chaud sur ta douleur bien en vérifier l’origine : le froid est plutôt utilisé en ce qui concerne les déchirures, les contusions ou autres blessures.

La guérison de ta blessure musculaire repose avant tout sur la faculté de tes cellules à se régénérer.

La technologie TENS : une solution efficace ?

La TENS, ou stimulation nerveuse transcutanée électrique, permet la réduction des problèmes musculaires ou osseux grâce aux électrodes placées sur la peau qui délivrent des impulsions électriques.

Elle déclenche la production d’analgésiques comme l’endorphine, substances que l’organisme produit naturellement faisant effet d’antidouleurs.

De plus, grâce au courant électrique envoyé aux nerfs, il y aussi le passage de l’information douloureuse vers le cerveau.

Ses effets cumulés permettront ainsi de réduire ta douleur, et parfois sur le long terme.

Découverte en 1965 et popularisée dans les années 2000 par les kinésithérapeutes au Royaume-Uni, le traitement peut également être utilisé après des activités physiques intenses comme le footing ou une séance de musculation, sans pour autant forcer s’il y a blessure.

Le neurostimulateur, de plus en plus petit aujourd’hui, délivre un courant électrique de très faible tension pour que tu ressentes moins la douleur.

Il existe plusieurs modèles d’appareils dont il est possible de régler la fréquence et l’intensité…

Fonctionnant très bien pour réduire les douleurs locales, il est aujourd’hui utilisé dans le traitement des hernies ou des tendinites. La TENS peut également être utilisée comme traitement pour l’arthrose.

Attention toutefois, quelques contre-indications persistent : son usage est ainsi déconseillé pour les personnes possédant un stimulateur cardiaque et pour les femmes enceintes pour ne pas risquer de déclencher les contractions.

La réaction au traitement différant d’un individu à l’autre, il est donc impératif pour toi d’avoir un suivi médical pour l’adapter au mieux à ta personne.

Délivré sur prescription médicale, ce petit appareil peut être facilement emporté partout avec toi, n’entravant pas tes activités quotidiennes.

Évitant les risques de dépendance d’un médicament antidouleur, la TENS est rarement utilisée seule pour faire partie d’un traitement plus global.

Ses vibrations émises vont ainsi stimuler le système nerveux pour inhiber la douleur.

S’il t’est d’abord conseillé de le tester au repos la première fois, il est possible de l’utiliser en effectuant quelques mouvements, sans pour autant faire une séance de sport que tu ne pourrais pas réaliser sans.

La TENS et la chaleur : les alliés parfaits pour tes douleurs musculo-squelettiques ?

En plus de diminuer ta douleur sur le court ou long terme, ce traitement combiné te permettra ainsi de mieux dormir et d’avoir une meilleure mobilité.

Ces nouveaux appareils ne sont pourtant pas à utiliser n’importe comment, ils doivent rentrer dans le cadre d’un suivi médical.

Ils peuvent aussi être utilisés en complément de séances de kinésithérapie afin de réduire au maximum les traumatismes liés à la pratique sportive.

À utiliser sur une douleur ou un inconfort, ces appareils chauffants et stimulants ne permettent pas de prévenir une blessure, mais plutôt de la soulager et la guérir.

C’est pourquoi leur utilisation doit être parfaitement adaptée à chaque individu.

test Omron HeatTens

Je te présente maintenant le test Omron HeatTens

Test Omron HeatTens

Cela fait plus de 6 mois que j’ai cet appareil entre les mains.

J’ai donc pu me faire un avis précis sur la bête.

Pourquoi celui-là ?

Car, à ma connaissance, c’est le seul qui joue sur les deux tableaux : électrostimulation et chaleur.

De plus, j’ai une douleur récurrente à un point précis de mon dos.

Ce n’est pas dû à ma façon de courir.

Mais uniquement que je suis passé à une utilisation prolongée du fauteuil, car je travaille beaucoup plus de chez moi, et donc de mon bureau.

Je suis en quelque sorte victime du mal du siècle d’après les experts : le mal de dos à cause de la position assise.

Voilà donc mes commentaires sur le Omron HeatTens :

Facilité d’utilisation

Tu ne te retrouves pas avec un appareil et des centaines de programmes à ne plus savoir lequel choisir…

Ici, c’est simple et clair : 2 électrodes, 3 programmes possibles mixant ou pas électrostimulation et chaleur.

Chaque traitement dure 30 minutes, l’appareil s’arrête automatiquement à la fin de celui-ci.

Programme 1 : chaleur pendant 15 min, électrostimulation pendant 15 min.

Programme 2 : courtes séquences de chaleur et d’électrostimulation en alternance.

Programme 3 : uniquement de l’électrostimulation.

On choisit ensuite la température et l’un des 9 modes d’électrostimulation :

Tapotement, malaxage, frottement, bras, bas du dos, jambe, pied, articulation, épaules.

En fait, ces modes dépendent surtout de l’endroit de ton corps où tu vas positionner les électrodes.

Omron HeatTens et électrodes

Sur cet écran, tu choisis le programme que tu souhaites…

Pour l’utiliser ?

Tu mets les électrodes selon les instructions du manuel, tu choisis le programme et tu lances.

Puis tu règles l’intensité au fur à mesure du déroulé de ta séance.

Je trouve qu’il ne sert à rien de faire du compliqué et qu’il vaut mieux rester sur des trucs simples.

Tu as compris que je parlais d’autres marques comme certains appareils Compex.

Ils sont très bien, mais souvent on n’utilise même pas 10 % des programmes proposés et c’est bien dommage.

choix du mode Omron HeatTens

Puis tu choisis le mode selon l’endroit où tu vas positionner tes électrodes…

On le sent bien…

Sur les 4 programmes, j’en utilise un principalement et il suit ce cycle : électrostimulation pendant quelques secondes puis chaleur et ainsi de suite.
(C’est le programme 2)

L’intensité pour l’électrostimulation va de 1 à 20. Cela peut paraître peu, mais finalement ça picote tout de même déjà et j’ai du mal à dépasser 15.

J’adore surtout la chaleur !

Je trouve qu’elle apporte du confort et du bien-être supplémentaire par rapport à l’électrostimulation.

Je règle toujours la chaleur à fond. Là pas de souci pour tenir à cette intensité.

Cette chaleur est vraiment apaisante pour les muscles.

Test Omron HeatTens : au final ?

Ce n’est pas la solution miracle contre les douleurs chroniques.
(Ou les autres types de douleurs)

Car si à côté, tu n’utilises pas d’autres méthodes comme le stretching, le yoga du dos, le renforcement musculaire, les massages, ou autres, tu auras des résultats moindres.

Mais cet appareil est un excellent outil d’appoint.

Surtout que tu l’utilises partout et n’importe où.

Et franchement, il fait le job comme on dit.

Les sensations d’après séance sont bonnes et on sent réellement une amélioration.

Comme dit plus haut, tu dois le compléter avec d’autres solutions pour avoir un meilleur suivi de tes douleurs.

Si tu le fais, alors cet Omron HeatTens va être un compagnon idéal pour toi.

As-tu déjà testé ce Omron HeatTens ?
Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous.

Bon run

Jean-Marc, Conseiller Running & Nutrition

Quel type de coureur à pied es-tu ?

Fais le test et découvre ton profil de runner

Quelles sont tes chances de progresser

et de devenir un meilleur runner ?

Réponds aux questions du QUIZZ pour le savoir :

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

tête mascotte

1 guide running offert + 1 email par jour...

Pourquoi T’ENTRAINER
ET COURIR PLUS
n'est PAS le meilleur moyen de progresser...

Et comment rendre tes entrainements bien plus efficaces

sans refaire toujours les mêmes séances

semaine après semaine...

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>