• You are here:
  • Home »
  • Astuces »

À quoi sert un capteur de puissance pour les coureurs à pied ?

Pour optimiser tes exercices, il est toujours mieux de garder un œil sur la puissance réelle que tu dégages pendant tes séances d’entrainement.

Pour cela, l’utilisation d’un capteur de puissance et vivement conseillée.

Utilisé depuis quelques années dans le monde du cyclisme, cet appareil semble aujourd’hui intéresser de plus en plus de coureurs à pied.

Très pratique, ce gadget révolutionnaire te permettra entre autres de mesurer la puissance effective que tu dégages durant tes exercices.

Dans cet article, nous allons essayer de te faire connaitre les raisons pour lesquelles il est intéressant pour les coureurs à pied d’utiliser un capteur de puissance.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, voyons d’abord c’est quoi plus exactement un capteur de puissance.

Qu’est-ce qu’un capteur de puissance ?

Un capteur de puissance est en fait un appareil qui permet de quantifier la puissance (en watt) qu’un sportif dégage pendant ses séances de fractionné.

Il se présente souvent sous forme d’un petit gadget que l’on accroche à sa chaussure, à son poignet, à sa ceinture, etc.

Plus concrètement, ce dispositif permet de connaitre la puissance que ton corps envoie au sol à chacune de tes foulées.

En d’autres termes, cet accessoire te permettra de savoir avec exactitude la puissance que tu dégages à chaque fois que ton pied touche le sol.

Ces données te seront particulièrement utiles pour savoir l’intensité de l’effort que tu fournis durant tes séances d’entrainement.

Courir à la puissance te permettra d’optimiser au mieux tes exercices.

Pourquoi utiliser un capteur de puissance lorsqu’on est coureur à pied ?

La puissance, c’est en quelque sorte l’énergie que tes muscles développent pour te permettre d’avancer tout en prenant compte des divers facteurs de résistances (pénétration dans l’air, la résistance du sol, la pesanteur, etc.).

Le capteur de puissance te permet donc de connaitre avec exactitude la puissance que tu dégages lors de tes exercices.

Ces données pourront te servir pour améliorer tes séances d’entrainement.

Elles te permettront d’ajuster l’effort que tu fourniras à chaque foulée pour économiser de l’énergie.

Elles te seront également utiles pour mieux gérer ton allure lors d’une compétition officielle.

Notons que dans le domaine de la course à pied, la puissance varie en fonction du dénivelé, de la vitesse et du poids corporel.

Un bon capteur de puissance devra donc prendre en compte ces trois paramètres pour livrer des données fiables.

Autrement dit, les appareils qui ne se basent pas sur ces paramètres fournissent souvent des valeurs inexactes.

Lorsque tu choisis d’acquérir un capteur de puissance, nous te conseillons donc de toujours vérifier sur quel paramètre l’appareil se base pour fournir les données.

Quel est l’intérêt de la puissance comparée à la vitesse et à la fréquence cardiaque ?

La vitesse est une information essentielle pour connaitre le temps que tu vas dépenser pour parcourir une distance donnée.

Elle te sera utile pour savoir à quelle vitesse tu devras courir pour atteindre ton objectif.

Cependant, si tu te bases uniquement sur la vitesse pour l’atteinte de ton objectif, tu devras garder ton allure cible.

Autrement dit, tu devras garder la même vitesse tout au long de ton parcours (que la route monte ou qu’il y a du vent de face) pour atteindre ton objectif.

La fréquence cardiaque, quant à elle, mesure l’effort que ton système cardiaque fournit durant l’effort.

Elle te permettra notamment de savoir à quel moment tu pourras aller plus vite et à quel moment tu devras ralentir.

Cependant, la fréquence cardiaque ne réagit pas immédiatement à cette variation d’effort. Il faudrait effectivement attendre une minute après la variation de l’effort pour que le cœur se mette à battre plus vite ou inversement.

En plus de l’effort fourni pendant l’exercice, la fréquence cardiaque peut également varier en fonction d’autres paramètres comme le stress, la peur, la fatigue, l’altitude, etc.

Par ailleurs, la puissance offre de nombreux avantages pour les coureurs à pied :

En effet, elle ne dépend pas des paramètres extérieurs comme la température, le stress, etc.

Autrement dit, elle te permettra de savoir l’effort que tu as fourni lors de tes exercices, quelles que soient les conditions extérieures.

Contrairement à la vitesse (qui dépend du dénivelé) et à la fréquence cardiaque (qui a besoin de quelque temps pour voir les variations), la puissance te permettra de connaitre l’effort que tu fournis en temps réel.

Et c’est instantané

Tu pourras ainsi adapter ta vitesse et ton effort en fonction du type de route à parcourir.

La puissance te permettra également d’ajuster ta cadence, de connaitre la hauteur et la longueur de foulée optimale, etc.

Comment bien utiliser un capteur de puissance ?

Afin de tirer profit de tous les avantages proposés par un capteur de puissance, nous te conseillons de l’utiliser pendant tes séances d’entrainement quotidien.

Il te permettra notamment de connaitre l’intensité de ton entrainement.

Tu pourras ainsi optimiser au maximum l’énergie que tu dépenses lorsque tu cours.

En le portant pendant tes exercices, il te permettra de connaitre le type de foulée le mieux adapté à ta morphologie.

Il te permettra également de savoir le type de chaussures qui te permettra de courir plus vite et d’économiser le plus d’énergie.

Grâce au capteur de puissance, tu pourras savoir quel mouvement de bras faire pour optimiser au mieux tes mouvements.

Les différences peuvent être minimes.

Cependant, pour les courses de durée assez longue, ces petites différences peuvent te faire gagner plusieurs minutes sur ta course.

Quelques exemples de capteurs de puissance

Actuellement, il existe sur le marché plusieurs marques et modèles de capteur de puissance.

En général, ils diffèrent en fonction du type de capteur utilisé.

Parmi les meilleurs appareils disponibles, nous pouvons citer le modèle Stryd.

Ce dernier se présente sous forme d’un footpod que l’on accroche sur les lacets d’une chaussure.

En plus de mesurer la puissance, ce dispositif donne également des informations comme la raideur de tes muscles, la force du vent, etc.

Capteur de puissance Stryd

Nous pouvons également citer le Running Power de chez Garmin…

Pour mesurer la puissance, cet appareil utilise les données provenant de ta montre GPS.

L’inconvénient de ce dispositif, c’est qu’il devra être utilisé avec d’autres appareils Garmin pour être efficace.

Aller plus loin : les 3 séances INDISPENSABLES du coureur

Pour compléter cet article et d’aider à progresser en course à pied, je te propose une vidéo sur l’entraînement running & trail.

Avec notamment les 3 séances typiques que tu retrouves dans une semaine d’entraînement bien construite.

Et tu vas aussi pouvoir télécharger une fiche pratique.

Télécharger la fiche pratique des 3 séances du runner en cliquant ici

Utilises-tu un capteur de puissance en course à pied ?
Partage ton expérience dans les commentaires…

Bon run

Jean-Marc, Préparateur mental, Conseiller Running & Nutrition

Quel type de coureur à pied es-tu ?

Fais le test et découvre ton profil de runner

Quelles sont tes chances de progresser

et de devenir un meilleur runner ?

Réponds aux questions du QUIZZ pour le savoir :

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

tête mascotte

1 guide running offert + 1 email par jour...

Pourquoi T’ENTRAINER
ET COURIR PLUS
n'est PAS le meilleur moyen de progresser...

Et comment rendre tes entrainements bien plus efficaces

sans refaire toujours les mêmes séances

semaine après semaine...

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>