Logo1-3.png
Courbatures 48h

Courbatures après 48 heures ? Si ça t’es déjà arrivé, tu as des réponses dans cet article…

Lorsque tu te lances intensément à l’exercice après avoir pris un congé ou que tu fais une activité pour ta première fois, les courbatures ne sont jamais très loin.

Et le plus souvent, elles deviennent très intenses après 48 heures.

Cette douleur que tu ressens et qui te fait dandiner deux jours après tes entrainements se connait sous le terme DOMS.

Envie de comprendre pourquoi tu es plus courbaturé 48 heures après l’exercice, voici quelques détails pour mettre en place toutes les pièces du puzzle.

Courbatures après 48 heures : l’origine des DOMS après 2 jours

Contrairement à la douleur aigüe –qui commence pendant que tu fais de l’exercice, la douleur musculaire à apparition retardée ou DOMS débute généralement 12 à 24 heures après ton entraînement.

Celle-ci va ensuite s’intensifier 2 à 3 jours plus tard.

La recherche sur cette douleur a permis de démontrer qu’elle est causée par des dommages microscopiques aux muscles et aux tissus conjonctifs environnants.

Courbatures après 48 heures : ton corps se répare…

Ces dommages te causent une inflammation, des déplacements de liquides et d’électrolytes.

Lorsque ton corps commence à les réparer, tu vas naturellement te sentir davantage courbaturé 48 heures après.

Les douleurs musculaires sont particulièrement fréquentes après un entraînement auquel tu n’es pas habitué.

Donc si cela fait environ des mois que tu n’as pas effectué de sport, il est probable que tu veuilles ensuite faire un tour sur la plus grande montagne.

En t’offrant ce plaisir, garde à l’esprit que les prochains jours ne vont pas être de tout repos.

Courbatures après 48 heures

Courbatures après 48 heures : rien à voir avec l’acide lactique !

Très souvent, l’accumulation d’acide lactique dans les muscles est assimilée à la cause des douleurs musculaires à apparition retardée.

C’est lors d’un exercice anaérobie –comme le sprint, la musculation ou entraînement par intervalles, que cet acide entre en jeu.

Il est alors responsable de cette brûlure musculaire que tu ressens lors d’un important effort au cours d’un entraînement difficile.

Mais cela ne va pas davantage te courbaturer deux à trois jours plus tard.

Calmer les courbatures après 48 heures ?

Contrairement à la croyance populaire, tu n’as pas besoin de travailler jusqu’à l’os et de te sentir très endolori le lendemain pour faire un bon entraînement.

Ressentir un peu de douleur musculaire signifie que tu as repoussé la limite.

Cependant, être fatigué et endolori est différent d’être si courbaturé après 48 heures au point d’être incapable de marcher.

Donc si tu fais une longue pause, ne reprends pas tes entrainements avec un rythme trop fort.

C’est le meilleur moyen pour éviter à ton corps des courbatures après 48 heures et lui donner le temps de s’acclimater de nouveau.

Et si les DOMS arrivent, il va être tentant de t’allonger sur le canapé.

Normal, vu que personne ne voudrait monter les escaliers ou sortir de la voiture quand ça fait très mal.

Tu dois certes donner à tes muscles un peu de temps pour soulever des objets lourds, mais un mouvement doux peut être utile.

Cela va stimuler ta circulation sanguine pour permettre une réparation musculaire plus rapide.

La recherche suggère également que le massage, le roulement de mousse ou un bain de glace pourraient aider à atténuer une partie de ton inconfort.

Courbatures après 48 heures : conclusion

En définitive, te sentir courbaturé 48 heures après une séance d’entrainement n’a rien d’étrange, notamment si tu as fourni beaucoup d’efforts.

C’est généralement le cas après que tu aies fait une longue pause ou lorsque tu débutes un exercice nouveau.

Tu dois cependant rester attentif à ton corps, car un gonflement visible, une gêne articulaire ou une douleur ressentie immédiatement peuvent être des signes de blessure.

Il y a aussi des cas graves de DOMS qui se traduisent par une dégradation de tes tissus musculaires.

Cela libère alors la protéine myoglobine dans la circulation sanguine et peut entraîner des lésions rénales.

Par exemple, courir avec une douleur même minime peut donc être catastrophique pour ta santé…

As-tu déjà ressenti des courbatures après 48 heures à la fin d’un entrainement ?
Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉CLIC par ici…

Et si tu veux savoir si tu risques le surentrainement même en pensant t’entraîner peu, tu peux le savoir ici :

👉 1 QUIZZ pour tout de suite savoir si tu es un coureur à risque
(Avec sa fiche pratique pour le refaire autant de fois que tu le veux)
2 autres tests très utiles et faciles à mettre en oeuvre
👉 Des vidéos de formation pour TOUT savoir sur le surentrainement
➕ Des BONUS 

👉 ACCÈS IMMÉDIAT : en cliquant par ici…

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrainement

Pourquoi as-tu plus de courbatures 48 heures après les entrainements ?

Categorie Testeurs Outdoor

fr_FRFrançais