Courir à la sauce japonaise avec la chaussure Mizuno Wave Daichi 3

Chaussures Mizuno Wave Daichi 3

La chaussure Mizuno Wave Daichi 3 est le premier test de 2019. Voilà mon avis et mes commentaires sur cette chaussure de trail.

Même si je publie ce test maintenant, cela fait plusieurs mois que je cours avec ces chaussures Mizuno.

J’ai commencé à courir avec ce modèle en juillet et août.

Et j’ai attendu les premières pluies pour en savoir plus sur le comportement de cette chaussure.

Mizuno Wave Daichi 3 : les laçets

Quand tu vas regarder les photos, tu vas certainement te dire d’où sortent tes lacets.

Du coup, je dois te raconter cette anecdote.

Lorsque j’ai commandé ces chaussures Mizuno Wave Daichi 3, j’ai simplement oublié de rajouter une demi-taille supplémentaire pour mes semelles orthopédiques.

Et courir avec mes semelles me faisait mal sur le dessus du pied.

Chaussures Mizuno Wave Daichi 3

Ce n’était pas impossible de courir, mais c’était franchement désagréable.

Et j’ai fait d’une pierre deux coups : j’ai aussi profité de l’occasion pour tester une paire de lacets Freelace.

Tu pourras lire mon test de ces lacets en suivant ce lien.

Mizuno Wave Daichi 3 : le confort

Une fois le souci des lacets résolus, ce fut nettement mieux.

Le chaussant est très bon.
Même lorsque les distances s’allongent.

Également, c’est un point fort chez Mizuno, la largeur de la toe box est suffisante pour ceux ou celles qui ont les pieds larges.

Mizuno Wave Daichi 3 : l’amorti

Je l’ai également trouvé très bien. Il ne s’altère pas.

Et il est suffisant pour la pratique du trail.
Le juste milieu.

Mizuno Wave Daichi 3 : l’accroche et le maintien

Il y a deux chaussures.

Selon le terrain que tu vas rencontrer.

Si c’est sec, tout va bien. Cette chaussure se régale.

Et c’est trop humide et trop boueux, ca devient beaucoup plus compliqué.
L’adhérence est moins bonne, c’est net.

Tu veux connaitre le paradoxe ?

La semelle extérieure de ces chaussures Mizuno est une semelle Michelin.
Et on sait que Michelin fait de très bons pneus pluie…

Sur cette chaussure de trail, c’est quand même limite.

Si la surface est juste mouillée, cela peut quand même aller même si tu dois faire preuve de prudence.

Par contre, dès que le terrain est gorgé d’eau, que la boue ou les feuilles au sol soient très présentes, alors cela devient très compliqué.

Le maintien est très bon tant que les conditions ne se dégradent pas.

Chaussure Mizuno Wave Daichi 3

Mizuno Wave Daichi 3 : le dynamisme

Les chaussures ne sont pas très légères.

Le poids est raisonnable, mais cela en pâtit quand même sur le dynamisme.

Elles sont un peu lourdes.

Mais personnellement, cela ne m’a pas dérangé, car j’avais décidé d’en faire une chaussure pour mes sorties longues ou pour des trails d’environ 30 à 40 kilomètres.

Mizuno Wave Daichi 3 : une chaussure faite pour durer

Renforts et pare-pierre généreux et solide, mesh très résistant, je ne sais pas combien de kilomètres tu peux faire avec, mais j’ai déjà fait 400 kilomètres, et elles n’ont pas bougé.

Mizuno Wave Daichi 3 : les fiches express

Pour les hommes :

Type de pied : Universel/Pronateur
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Trail
Poids du coureur : Tout poids
Poids de la chaussure : 311 grammes
Drop : 12 mm

Pour les femmes :

Type de pied : Universel/Pronateur
Usage : Entraînement/Compétition
Surface : Trail
Poids du coureur : Tout poids
Poids de la chaussure : 290 grammes
Drop : 12 mm

Mizuno Wave Daichi 3 : pour qui ?

C’est clairement une chaussure Mizuno polyvalente.

Pas trop légère, mais très résistante, confortable, elle sera idéale pour des trails moyens de 30 à 50 kilomètres.

Tu as compris aussi que cette chaussure n’était pas faite pour des conditions climatiques très pluvieuses ou très boueuses.
(malgré la semelle Michelin)

Si tu as des questions sur cette chaussure Mizuno Wave Daichi 3, laisse-moi un commentaire, j’y répondrais avec plaisir.

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Et tu peux aussi recevoir ce livre GRATUIT qui te donne 10 commandements du Coureur pour durer plus longtemps en course à pied (+ 1 conseil journalier) :

Please follow and like us:
onpost_follow 2
Please follow and like us:
0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

x