Entraînez votre cerveau à gagner grâce à la psychologie du sport

Vous regardez Rafael Nadal dominer à Roland-Garros.

Il est fatigué, il est stressé, il pourrait même être blessé et vous vous dites :

« Comment puis-je être aussi fort mentalement quand cela me serait le plus utile? ».

Vous suivez le basketteur LeBron James tout au long de la saison.
Et vous vous émerveillez de la manière dont il parvient à améliorer son jeu, match après match.
Et vous vous dites :

« J’aimerais être aussi motivé et dévoué. »

psychologie du sport

La psychologie du sport est l’étude scientifique de l’esprit, des émotions et du comportement en relation avec la performance sportive et l’activité physique.

Nous n’avons peut-être pas tous les dons physiques de Nadal ou de James…

Mais nous pouvons apprendre à penser comme eux pour maximiser les capacités physiques que nous possédons et pour vaincre nos objectifs.

Les résultats d’études qui réfléchissent à l’influence de l’alimentation sur les résultats sportifs et compétitifs valident tous son caractère essentiel.

Une étude portée sur le poker (que ce soit du poker en ligne, du Texas Hold’em ou de l’Omaha hi-lo) a par exemple prouvé que l’absorption d’Omega 3 et 6, de magnésium et de vitamine B6 permettait de préparer le lobe frontal du cerveau à l’action et ainsi de limiter les contrecoups des imprévus pendant une partie de poker ou de poker en ligne.

Une alimentation parfaitement adaptée aux besoins de sa discipline sportive est donc déterminante pour obtenir d’excellent résultats lors de compétitions sportives.

Mais l’alimentation seule ne suffira pas…

Comme une bonne main de poker, elle va de pair avec le mental du sportif.

La psychologie du sport est l’étude scientifique de l’esprit, des émotions et du comportement en relation avec la performance sportive et l’activité physique.

Les exigences mentales d’une compétition rigoureuse peuvent être énormes, faisant de la psychologie du sport un élément crucial du régime d’entraînement de tout athlète.

Selon la devise de l’entraîneur Phil Jackson, « la sagesse est toujours un gage de force ».

Les champions de renommée internationale et olympique, appuyés par des décennies de recherche empirique, admettent tous qu’un bon usage des stratégies de psychologie du sport peut améliorer considérablement les performances de tout sportif.

Les athlètes qui entraînent diligemment leurs esprits jouent de leur mieux, de façon plus cohérente.

Ils éprouvent un plus grand plaisir et augmentent leurs chances de victoire.

Au fur et à mesure que l’on progresse vers les échelons supérieurs, les habiletés physiques tendent à s’équilibrer entre les compétiteurs.

Comment, alors, l’athlète se distingue-t-il du peloton ?

C’est ici qu’avoir un état d’esprit supérieur est la clé pour prendre le dessus

Peu importe la discipline pratiquée, tout est dans le mental

Les compétences mentales importantes pour atteindre une excellence sportive comprennent :

– Une confiance absolue en vos capacités
– Être capable de posséder une focalisation semblable à celle d’un laser lorsqu’il est entouré de distractions
– Savoir maintenir un haut niveau de motivation pendant une longue période
– La force et la volonté de vaincre l’angoisse, la frustration et le découragement
– Le pouvoir d’amener votre intensité au niveau supérieur en cas de besoin

Les outils efficaces d’entraînement mental comprennent :

– Des objectifs clairs et ambitieux à court et à long terme
– Une visualisation de bons résultats et de succès sur le terrain
– Un Langage positif et énergétique utilisé pour vous motiver dans un état d’esprit gagnant
– Une respiration constante pendant tous les moments d’action
– Comme un joueur de poker entouré de ses adversaires, un langage corporel confiant et optimiste pour obtenir le sentiment de réussite dans votre corps et votre esprit, et envoyer une image forte aux autres concurrents

Un athlète cherchant à améliorer son jeu peut bénéficier de la psychologie du sport à tout moment…

Les athlètes juniors peuvent prendre une longueur d’avance sur leurs pairs en développant leur force mentale tôt, plutôt qu’en attendant le collège ou l’arrivée en pro.

Les professionnels chevronnés peuvent s’assurer de rester au top de leur forme, en ne se laissant jamais aller à l’autosatisfaction.
Et en entraînant leurs esprits de manière appropriée à leur pratique.

Les athlètes qui entraînent diligemment leurs esprits jouent de leur mieux, de façon plus cohérente, ils éprouvent un plus grand plaisir et augmentent leurs chances de victoire.

Les utilités de la psychologie du sport peuvent être appliquées à tous les scénarios :

– Lorsque l’athlète veut atteindre son plein potentiel. En peaufinant le mental et l’émotionnel, il peut éventuellement dépasser même ses plus grandes attentes.
– Ou lorsque l’athlète subit un quelconque revers, tel qu’un blocage mental, un manque de performances, une fatigue prolongée, une rétrogradation ou une blessure.
– Lorsque des problèmes ou des préoccupations hors du terrain commencent à nuire à la performance de l’athlète.

Votre mentalité va vous retenir ou vous élever !

Efforcez-vous de maîtriser votre esprit plutôt que d’être maîtrisé par lui.

Si vous ne le faites pas, vous risquez de perdre chaque match avant même qu’il ne commence.

Réfléchissez à la manière dont vous pouvez améliorer vos performances dans les domaines suivants :

– Comment se préparer mentalement dans la pratique et pendant la formation ?
– Comment maintenir un état d’esprit gagnant le jour de la compétition ?
– Ou comment gérer vos pensées au moment de l’action ?
– Et comment fuir les distractions ?
– Comment utilisez les résultats de la compétition pour construire votre image de sportif d’un événement à l’autre ?
– Comment communiquer avec les autres en tant que leader et coéquipier ?
– Et comment décompresser après l’entraînement et la compétition pour rester frais et éviter l’épuisement professionnel ?

Patricia Flavel, athlète australienne, regarde d’autres athlètes s’effondrer épuisés à la ligne d’arrivée, après une course lors des Jeux paralympiques de 2000 à Sydney.

Pour exceller dans chacun de ces domaines, vous aurez besoin d’un plan…

Par exemple, lorsque vous traitez avec des résultats, prenez le temps de tirer des leçons de chaque mauvaise performance.

Plutôt que de les ruminer ou d’essayer de les oublier.

Après une performance maximale, écrivez précisément ce que vous pensiez, ressentiez.
Et faites le immédiatement avant, pendant et après l’événement.

La prochaine fois que vous aurez besoin d’augmenter votre confiance en vous ou votre motivation, reportez-vous à la liste.

Cependant, si vous pouvez accomplir beaucoup de choses par vous-même, travailler avec un professionnel qualifié peut s’avérer très utile pour maîtriser votre état d’esprit rapidement et efficacement.

Le psychologue du sport travaille en collaboration avec les athlètes pour identifier les défis auxquels ils sont confrontés, les meilleures façons de les aborder.
Et pour placer les athlètes dans une position mentale optimale pour prendre en charge et atteindre leurs objectifs.

Le rôle du psychologue est parallèle à celui de l’entraîneur.
Et est tout aussi essentiel pour aider les athlètes à réaliser leur plein potentiel.

La psychologie du sport est la clé qui permet de transformer une performance faible en performance brillante.

Et en un bon athlète en un des meilleurs sportifs de sa discipline.

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Et tu peux aussi recevoir ce livre GRATUIT qui te donne 10 commandements du Coureur pour durer plus longtemps en course à pied (+ 1 conseil journalier) :

Please follow and like us:
onpost_follow 0
Please follow and like us:
error0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment: