Quels sont les risques du surentrainement pour les sportifs ?

Lorsque l’on commence la pratique d’un sport, il est normal de vouloir augmenter rapidement ses performances.

À ce niveau, tu commences de moins en moins à ménager ton corps à cause d’entraînements plus longs et plus fréquents.

Pourtant, ce surentraînement, loin d’améliorer tes performances, risque de te causer des problèmes plus graves.

Nos explications.

Qu’entend-on par surentraînement ?

Comme tu le sais certainement, lorsqu’on commence à éprouver beaucoup de plaisir dans la pratique d’un sport, ce dernier peut devenir addictif.

C’est cette addiction qui peut te conduire à une pratique excessive et pas du tout adaptée du sport en question.

On parlera alors de surentraînement.

Ce phénomène, bien connu dans le sport de haut niveau, au lieu d’affiner tes compétences, va plutôt entraîner une baisse de tes capacités.

Tu risques alors d’être moins performant et d’avoir le moral à zéro.

Au début, tu vas certainement avoir l’impression d’être plus efficace, mais petit à petit, les premiers signes négatifs vont apparaître.

Un surentraînement se manifeste également lorsque tu commences à allonger tes heures d’entraînement et à réduire ton temps de récupération.

Dans ces cas-là, ton corps n’a plus assez de temps pour te fournir l’énergie nécessaire pour entamer une nouvelle séance.

Au lieu de t’entraîner au jour le jour sans repos, tu devrais donc t’accorder quelques jours de repos entre les séances.

Cela te permettra d’être à ton maximum à chaque séance et d’améliorer tes performances.

Beaucoup pensent que le surentraînement ne concerne que les sportifs de haut niveau alors que ce n’est aucunement le cas.

Un sportif débutant et très motivé peut rapidement s’adonner à une pratique excessive, le conduisant à un surentraînement.

Bannière FAC 1

🏭 Une machine à plans d’entraînement sans avoir à ouvrir un livre…

👉 FACILE : Il suffit de suivre 7 étapes simples pour créer ton plan d’entraînement

👉 RAPIDE : Tes premiers plans personnalisés dès cette semaine
👉 PRATIQUE : plus de 57 séances déjà prêtes à l’emploi

👉 ACCÈS IMMEDIAT : en cliquant par ici…

Surentraînement : quels risques-tu en continuant ?

Lorsque tu te surentraînes, les risques encourus ne sont pas que physiques, elles sont également morales.

Les répercussions que ces derniers pourraient engendrer vont donc également toucher les personnes autour de toi.

Les risques physiques

Augmenter l’intensité de ton sport pour accroître tes capacités n’est pas une mauvaise chose en soi.

Cependant, lorsque cela vire au surentraînement, tu t’exposes à certains risques.

Le premier sera une mauvaise adaptation physiologique.

C’est-à-dire que ton corps ne sera pas en mesure de suivre le rythme que tu lui imposes.

Tu remarqueras donc petit à petit une diminution de tes performances sportives.

Tes muscles, n’étant pas assez ménagés, ne pourront plus te permettre d’atteindre tes résultats habituels.

Ensuite, tu risques de souffrir d’une fatigue extrême et persistante.

Le besoin de repos se fera ressentir de plus en plus intensément et tu te sentiras en permanence dans un état d’épuisement physique et psychologique.

Aussi, un surentraînement s’accompagne généralement d’un gros risque de blessures à répétitions.

Aux douleurs causées par ces dernières, vont s’ajouter celles que vont engendrer les courbatures au niveau de chaque articulation.

Tes périodes de récupération risquent alors de devenir plus longues, surtout durant les temps de blessures.

Cela va grandement affecter tes entraînements et donc tes performances générales.

risques du surentrainement

Les risques du surentrainement : psychologiques et émotionnels

Tu dois savoir que les risques liés à un surentraînement ne sont pas que physiques, ils sont également psychologiques et émotionnels.

D’abord, avec tous les maux que tu ressentiras sur ton corps, tu auras plus de mal à dormir.

Cela te rendra beaucoup plus irritable. Tu risques de souffrir de troubles de l’humeur, ce qui va fortement affecter ton entourage immédiat.

Ainsi, ton moral va prendre un gros coup et tu risques, à force d’insister, de perdre ta motivation.

Tu auras de moins en moins de mal à suivre les entraînements ce qui pourrait entraîner une profonde dépression et une perte de ta confiance.

Les risques du surentrainement : Comment les prévenir ?

Si tu ne souhaites pas t’exposer aux risques liés au surentraînement, commence par bien écouter ton corps.

Lorsque tu sens qu’il a besoin que tu modères le rythme alors ralentis.

Si tu commences à sentir trop de fatigue, prends le temps de te reposer.

Aussi, tu dois dormir suffisamment afin de permettre à ton organisme et à tes muscles de bien récupérer.

Après chaque entraînement, tu dois définir un temps de récupération à respecter rigoureusement.

Tu dois savoir que le repos fait également partie de la pratique d’un sport.

Par ailleurs, n’oublie pas d’avoir une alimentation saine et équilibrée afin de profiter au maximum des effets de ton entraînement.

Enfin, il est impératif que tu suives un entraînement adapté à ton corps ou à tes capacités.

Tu pourras ensuite petit à petit monter en intensité au rythme de ton évolution.

👉 1 QUIZZ pour tout de suite savoir si tu es un coureur à risque
(Avec sa fiche pratique pour le refaire autant de fois que tu le veux)
2 autres tests très utiles et faciles à mettre en oeuvre
👉 Des vidéos de formation pour TOUT savoir sur le surentrainement
➕ Des BONUS 

👉 ACCÈS IMMÉDIAT : en cliquant par ici…

Surentraînement : quels sont les premiers signes ?

Afin de mieux prévenir les risques liés à un surentraînement, tu dois apprendre à reconnaître les signes de son apparition.

Si l’une des toutes premières choses qui pourrait t’indiquer que tu te surentraînes, c’est une baisse de tes performances, elle n’en demeure pas moins la seule.

Un manque de sommeil et d’appétit assez récurrents le sont tout aussi.

Également, si tu commences à te sentir plus fatigué que d’habitude et que tu as l’impression que tes jambes sont plus lourdes, tu devrais réduire ton rythme d’entraînement.

Fais la même chose si tu souffres de plus en plus fréquemment de crampes et de douleurs musculaires.

Il pourrait également s’agir d’infections, d’inflammation assez régulière ou encore d’une perte assez rapide de ton poids.

Certaines personnes se plaignent parfois d’une élévation de leur fréquence cardiaque même lorsqu’ils sont au repos.

Un autre symptôme du surentraînement, c’est une perte de motivation et des humeurs assez changeantes.

Tu ne dois pas attendre de ressentir tous ces symptômes avant de t’arrêter et de prendre quelques jours de repos.

Déjà avec deux ou trois signes, tu peux redéfinir ton programme d’entraînement et ralentir ton rythme.

Si ton corps commence à afficher rien que la moitié de ces symptômes, tu peux couper les séances pendant plus d’une semaine afin de lui permettre de bien récupérer.

Tu pourras ensuite demander conseil à un professionnel, afin de trouver le bon équilibre.

Dans le cas où l’un des symptômes deviendrait de plus en plus persistant, tu dois consulter un professionnel de la santé.

Pour conclure, retiens que, quelle que soit ta motivation, un surentraînement ne va pas t’aider à augmenter tes performances, mais plutôt les réduire.

Cette pratique peut engendrer de nombreux risques sur ta santé physique et mentale. Alors, dès que tu en remarques les premiers signes, repose-toi et ralentis ton rythme.

Quels sont d’après toi les autres risques du surentrainement ?
En as-tu déjà été victime ?
Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉 CLIC par ici…

Et si tu veux savoir quel type de coureur à pied, réponds rapidement au quizz pour le savoir :

Quel type de coureur à pied es-tu ?

Fais le test et découvre ton profil de runner

Quelles sont tes chances de progresser

et de devenir un meilleur runner ?

Réponds aux questions du QUIZZ pour le savoir :

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>