Test chaussure La Sportiva Mutant

Cet article vous présente le test de la chaussure La Sportiva Mutant.
Vous y trouverez une fiche technique, des photos, les commentaires et l’avis de notre testeur Fabrice.

Tout le monde connaît Lasportiva et pourtant, j’estime que l’on n’en voit pas assez sur nos terrains et c’est bien dommage.

Tout d’abord il s’agit de chaussures où les détails sont poussés à l’extrême, les matériaux utilisés sont parmi les meilleurs et les finitions sont ultra précises.

Mais ce que j’aime, c’est la diversité proposée et l’innovation permanente.

Cette fois, je vous présente le modèle « Mutant » arboré des couleurs traditionnelles de la marque.
Elles sont vraiment très belles !!

J’espère une chaussure technique, précise, accrocheuse et dynamique.

Chaussure La Sportiva Mutant : le test

Quelle précision !! C’est une chaussure près du pied avec un chaussant offrant peu de place au superflu.

La boite avant est assez large pour laisser libres vos orteils.

La chaussure La Sportiva « Mutant » est dotée d’une guêtre interne.

Cette disposition génère une légère hausse de la tige. À ce titre, la « Mutant » est plus haute que les chaussures traditionnelles, mais surtout enveloppe bien le pied et empêche et c’est bien là son rôle toutes intrusions possibles (cailloux, branchettes).

La languette ? Il n’y en a pas vraiment ou plutôt si, il y en a deux qui se superposent (asymétriques). Ce procédé lui confère une parfaite adaptation à votre coup de pied.

Cependant, une attention particulière doit être portée au laçage qui nécessite de prendre son temps avant de vous lancer avec cette chaussure La Sportiva.

Cette chaussure La Sportiva est disponible chez nos partenaires. © Testeurs-Outdoor

Cette chaussure La Sportiva est disponible chez nos partenaires.
© Testeurs-Outdoor

Chaussure La Sportiva Mutant : ce qu’en dit la marque

Chaussure de Mountain Running très stable et versatile, idéale pour courses en montagnes, skyraces et off-road trails sur différents types de terrain.
Facile à chausser comme une chaussure à languette traditionnelle, grâce à l’ouverture à spirale de la guêtre. Semelle en mèche ultra adhérente, idéale pour une course sur terrains souples et boueux. Versatile grâce à la prédisposition pour le montage AT Grip Spike.

Test chaussure La Sportiva Mutant : ce que j’en pense

Conditions de test… je teste toujours mes chaussures en conditions de trail running en montagne.

J’arpente des terrains variés (terre, herbe, roche, boue… etc.), des sentiers forestiers, des pistes de 4X4, des singles, des passages techniques… etc. Évidemment, je varie les profils (montées, descentes).

Je dois dire que ces derniers temps, les conditions sont plutôt favorables, mais boueuses.

Je trouve que cela s’adapte bien aux qualités de la chaussure « Mutant » La Sportiva.

Voilà la vue arrière de cette chaussure La Sportiva Mutant. © Testeurs-Outdoor

Voilà la vue arrière de cette chaussure La Sportiva Mutant.
© Testeurs-Outdoor

217 kilomètres de test pour ce produit.

Chaussure La Sportiva Mutant : amorti

À la réception du pied, l’amorti est très bon.

Seulement, celui-ci dépend très clairement de la manière dont vous posez le pied.

Si vous êtes plutôt sur la pointe ou médio pied, non seulement il est performant, car vous y mettez moins de poids, mais le renvoi est de fait dynamique.

Alors que si vous avez tendance à poser le talon, la réception est lourde et je pense que l’amorti sera de moins bonne qualité.

Montées et descentes…

En montée… L’Impact Break System vous offre un pouvoir de traction très intéressant.

En montée, la « Mutant » se comporte très bien.

Cette chaussure très dynamique est un parfait allié pour les amoureux des montées rapides et dans lesquelles vos pas sont furtifs et légers.

Dans ce cadre, j’ajoute que l’adhérence ultra performante de la semelle augmente son pouvoir de traction et assure une foulée solide.

S’agissant de l’accroche, la semelle Frixion SF est selon moi ce qui se fait de mieux avec la Continentale ( Adidas).

En descente… On peut faire exactement les mêmes remarques que pour la rubrique ci-dessus.

Mais cela ne serait pas suffisant si l’on n’évoque pas le maintien qui est très très bon.

Le pied ne bouge pas dans la chaussure, que ce soit droit dans la pente ou lorsque l’on réalise des sauts avec des appuis latéraux.

La chaussure et surtout le pied ne souffrent pas des enchainements en devers, à droite, à gauche…

La stabilité est renforcée par un insert qui je dois le dire assure une confiance non négligeable en descente.

La semelle extérieure est ici visible. © Testeurs Outdoor

La semelle extérieure est ici visible.
© Testeurs Outdoor

Chaussure La Sportiva Mutant : l’accroche

Même si j’ai évoqué la qualité évidente de la semelle quant à son accroche, je souhaite partager mon expérience dans les zones humides.

La semelle attaque le sol comme jamais, les crampons sont hyper efficaces et la terre s’évacue parfaitement.

C’est à mon sens important d’avoir une chaussure qui ne glisse pratiquement pas ne serait-ce que pour rester debout, mais aussi préserver la pertinence de sa foulée qui sans accroche pourrait devenir plus difficile et engendrer une fatigue certaine.

Protection et usure

Protection… D’abord, la « Mutant » est dotée d’une protection à l’avant renforcée et qui vous préserve des mauvaises rencontres.

Ensuite une tige super solide plastifiée sur certaines zones sensibles vient renforcer cette protection.

S’ajoutant à cela, il y a cette fameuse guêtre qui vous prémunit d’intrusions quelconques.

Usure… J’ai pourtant malmené ces chaussures.

Aucune trace prématurée d’usure. Attention, je n’ai fait aucun passage sur le bitume.

Entre les roches, les racines, ronces… la « Mutant » s’est imposée sans broncher !!

Il faut dire que la tige est très solide et que cela est lié à la politique de la marque à savoir : être en capacité de concevoir des produits performants et durables.

Ces crampons confèrent à la chaussure La Sportiva une très bonne accroche. © Testeurs Outdoor

Ces crampons confèrent à la chaussure La Sportiva une très bonne accroche.
© Testeurs Outdoor

Chaussure La Sportiva Mutant : évaluations

– Une très belle chaussure
– Une finition réussie
– Un maintien solide
– Un chaussant précis
– Une accroche très performante
– Un laçage peu évident
– Une stabilité avérée
– Une traction dynamique

La fiche technique

• Spyral Tongue : guêtre intégrée, protection
• Fusion Gate : maintien
• Languette asymétrique et croisée : réduire la pression sur le dessus du pied
• EVA Injectée couplé avec insert Stabilizer : amorti et stabilité au moment de l’impact au sol
• FriXion XF : adhérence
• Impact Break System : traction
• Crampons : accroche
• Languette au talon : faciliter l’enfilage
• Drop : 10 mm
• 310 g (la chaussure)

Il semble que cette chaussure La Sportiva Mutant destinée aux distances moyennes et aux terrains humides est vraiment « bluffante ».

Avez vous déjà couru avec cette chaussure La Sportiva Mutant ?

Dites-nous également ce qui vous freinerait à courir avec une chaussure La Sportiva.

Si cet article sur le test de la chaussure La Sportiva Mutant vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Quel type de coureur à pied es-tu ?

Fais le test et découvre ton profil de runner

Quelles sont tes chances de progresser

et de devenir un meilleur runner ?

Réponds aux questions du QUIZZ pour le savoir :

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

tête mascotte

1 guide running offert + 1 email par jour...

Pourquoi T’ENTRAINER
ET COURIR PLUS
n'est PAS le meilleur moyen de progresser...

Et comment rendre tes entrainements bien plus efficaces

sans refaire toujours les mêmes séances

semaine après semaine...

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Rodrigue dit :

    Bonsoir.
    Je voudrais savoir comment taillent ces chaussures.
    J’ai un pied fin, et court en asics (trail comme route). J’ai pour habitude de prendre du 46.

    Je participe à des trails de 15 à 45 kms, surtout dans la régions de MArseille (beaucoup de pierres, et descentes techniques). Cette chaussure te semble-t-elle appropriée. Où vaut-il mieux se tourner vers la Ultra raptor.
    Je te remercie d’avance.

  • Fabrice dit :

    Salut Rodrigue,
    Pour moi, elles taillent justes ( les Mutant)
    Pour du 15 à 45 km, les Ultra Raptor sont trop « costauds »
    Les mutant sont de superbes pompes. Attention,
    dans les parties minérales ou calcaires, je me méfie des chaussures avec des crampons importants. C’est vrai que ce sont des terrains destructeurs de chaussures.
    La Bushido est très bien pour ces profiles selon moi. En plus, elles sont prés du pied.
    Si j’ai un conseil et que tu souhaites t’orienter sur La Sportiva , ce serait la Bushido.
    La seule chose que je ne peux te garantir, ce sont ces fameux terrains coupant où tu cours.
    La Mutant aime les terrains humides .
    A bientôt
    Fab Testeurs Outdoor

  • Rodrigue dit :

    Je te remercie pour la rapidité de ta réponse. 😉
    Je ne t’ai pas précisé mon profil :
    – 1,91 m
    – 84 kgs
    Je ne suis pas si lourd (quoique !!) et je cours plutôt sur le médio-pied.

    Les bushido sont en effet très intéressantes. Actuellement, je cours avec des Asics Fuji Trainer (très légères) et ses chaussures me suivent sur toutes les distances que je t’ai citées. Cependant, quand je dépasse les 20-25 bornes, je trouve que ça tape un peu et avec la fatigue, j’ai tendance à un peu plus taper sur le talon.
    Les Fuji ont du gel à l’arrière donc ça compense un peu, mais ça reste léger (très loin de mes nimbus utilisées pour le récupération, ou de mes DS trainer de compét’). MAis j’ai peur que les Bushido soient un peu dures au delà du semi.

    Pour les Mutant, je pense que je vais laisser tomber, il y a beaucoup de roches sèches, de pierriers par chez nous, et de plus, les longues portions routières sont légions. Je vais massacrer la semelle. D’ailleurs, j’ai lu que les Bushido « tapaient » sur le bitume!!
    La paire de LaSportiva que je choisirai, viendra en complément de mes Fuji, que j’utiliserai pour les « cross » locaux ainsi que les petites courses natures.

    Donc j’hésite vraiment. Ultra raptors, Bushido ???? Sachant que je compte augmenter la distance.

  • philippe dit :

    bonsoir
    je souhaite acheter la mutant ou la bushido j aurai aimé savoir quel est la differance entre ses 2 modeles sachant que je recherche une chaussure qui tienne bien sur des terrains mouillés ,boueux ,sec ect une chaussure polyvalente
    merci

  • Fabrice dit :

    Rodrigue bonsoir.

    L’ultra Raptor est vraiment solide et donc un peu lourde mais elle est très très bien

    Je vais te déstabiliser en te proposant autre chose.
    Moi, j’irai jeter un oeil sur la Saucony Peregrine ( Test réalisé par mes soins ) Une chaussure très très bonne aussi.
    Par ailleurs, il y a aussi les Inov8 Ultra race 290 ou 270

    A+
    Fab

  • Fabrice dit :

    Salut Philippe,
    Sans hésitation, en terrain humide, je pense la Mutant bien meilleur en accroche …
    La Bushido est très bien mais pas assez accrocheuse sur les terrains que tu évoques.
    Après, quand tu parles de polyvalence, là la bushido est pas mal. Disons que la polyvalence n’existe pas si tu combines terrain sec et mouillé.
    Mouillé: Mutant
    Sec:Bushido
    Amorti: idem
    Solidité: Mutant
    Précision: Bushido
    Petit défaut sur la Bushido: Le crampon interne lâche si tu cours dans les terrains un peu coupant ou au profile minéral

    Voilà,
    A+ et Merci

    Fab

  • philippe dit :

    salut fabrice
    merci pour ta réponse mais je suis toujours indécis car je recherche une chaussure qui tienne aussi bien sur terrain humide que sec ,actuellement je cours avec salomon slab xt6 très bien sur le sec ,très bonne accroche mais des que le terrain est humide et boueux elle ne tiens pas du tout ,par rapport au prix je suis un peu deçu ,alors c est vrai que les sportiva ont une bonne cote
    voila

  • Rodrigue dit :

    Salut FAbrice.
    Merci d conseil pour les Peregrine. En effet, j’avais vu ce modèle qui m’a semblé superbe, mais aux sensations trop proches de mes Fuji trainer (décidément je les aime!!!).

    Je me suis finalement acheté des Bushido. Je les ai reçues hier. Pour l’instant je les porte à la maison histoire de les faire un peu. C’est vraiment des chaussures de qualité. Talon verrouillé, chaussant près du pied et pour l’instant assez confortables (je ne fais que marcher!!); On verra à la course.
    Et elles sont quand même légères malgré leur 308 grammes (en 43, moi je chausse du 46!!!).

    Je les essaierai sur un trail dans deux semaines (23 kms et 1300m D+). Je te ferai un retour. Mais je compte me faire une sortie avant !!!

    Philippe, si tu veux, je te ferai par de mes sensations.

    A+

  • Van de cauter dit :

    Salut Philippe,

    Alors tente un Perigrine de Saucony
    que peut se rapprocher de ta recherche . Du même ordre , il y a la Riot adidas qui a une accroche impeccable.
    A bientôt
    Fab

  • Gilles dit :

    Bonjour,
    D’abord merci pour cet excellent test.
    Heureux possesseur d’une paire d’ Ultra Raptor, je voudrais savoir qu’elle est la différence avec la mutant en terme de confort sur des distances ultra (80km et plus).
    Ce qui me pousserait vers les mutants est la qualité moyenne de la languette sur les Ultra Raptor, languette qui semble aux petits oignons sur le modèle mutant. Le gain de poids peut aussi m’influencer mais c’est assez secondaire par rapport au confort sur du long.
    Merci de vos retours.
    Gilles.

  • Fabrice dit :

    Bonjour Gilles,

    Merci pour ton compliment. Oui, tu as raison, la languette est superbe sur la Mutant. Simplement, tu évoques un profile Ultra qui me semble un peu en décalage avec cette chaussure si tu compares avec la Ultra Raptor. Pourquoi ? Il me semble ( mais cela n’engage que moi) que la semelle crantée peut avoir ses limites sur une longue distance ( confort) sauf si le terrain est un peu gras sur tout le long ou la plus grande partie.Si le terrain est minéral par exemple, tu seras déçu me semble-t-il . Pour moi, la Mutant est liée aux distances moyennes ( de 50 à 80 km maxi). Quel est ton poids ? ta foulée ?
    L’Utra Raptor est très bien. Un peu trop costaud si ta course est en plaine principalement.
    Dis moi aussi le profile ( montagne, forêt….) ?

  • Gilles dit :

    Bonjour Fabrice,
    Quelques infos perso : 1.80, poids 73kg voire un peu moins qu’en j’oublie que la fromage, c’est vraiment bon, surtout avec du pain et du vin :-). Pour le pieds, je travaille a été de moins en moins avec le talon mais je ne peux pas dire que je cours sur l’avant du pied.
    Les courses ultra : en montagne. Programme de cette année, nivolet-revard (ça c’est fait), maxi-race et TDS.
    J’ai aussi une paire de Hoka (Stinson Evo) et de Cascadia 9. Je ne l’ai jamais vraiment testées en condition de course. J’essaierai peut-être les Hoka sur un maratrail bien minéral cet été.

  • philippe dit :

    bonjour gilles
    tu es possesseur d ultra raptor quel sont tes sentiments et appréciations concernant ces chaussures de trail sachant que je prépare un ultra de 120km dans les Pyrénées ( GRP)
    rodrigue j attend ton compte rendu sur la bushido
    merci a vous de me repondre
    A+

  • Gilles dit :

    Philippe,
    Je vais faire un petit topo des Ultra Raptor mais si on est dans un thread concernant la Mutant. Fabrice, n’hésite pas à déplacer ces commentaires dans un nouveau sujet si tu ne les juges pas pertinent ici.
    Je reprendrais le même menu que Fabrice dans mon appréciation.
    Condition : j’ai acheté les ultra raptor il y a un an environ pour courir la maxi race (86km, 5300+). J’avais prévu de la courir avec des Montrail mais un bout de semelle s’est décroché pendant une course de préparation, le Nivolet-Revard et j’ai donc acheté une nouvelle paire la semaine suivante. J’ai porté mes Ultra Raptor durant mes sorties trois semaines avant la maxi-race.Je les utilise régulièrement depuis.
    Amorti : la première impression est que le talon tape et que la semelle est dure mais question amorti, rien à dire que ce soit sous le talon ou sous l’avant du pied : aucune douleur articulaire ni ligamentaire. C’est une chaussure costaude mais pas pataude.
    Montées / Descentes : elle est faite pour la montagne. Quelle que soit le terrain c’est impeccable. Sec, gras, le pied se pose bien, c’est sécurisant : les cuisses limitent bien plus que les chaussures. Je viens de courir le Nivolet Revard de nouveau (51km, 2700+) et c’est que du bonheur. Le dynamisme est bon : elle sont plutôt suprenante de ce point de vue même si je pense qu’il y a mieux ailleurs.
    A la descente : si tu n’es pas trop sur le talon, c’est impeccable, autrement, ça tape un peu.
    Accroche : ++++ : je ne connais pas mieux (pas testé les mutants cependant). sur le béton, quand elles sont neuves, tu as même l’impression que ça colle un peu.
    Protection et usure : Pare pierre très efficace devant et les renforts plastifiés sur le tour protège et ton pied et de l’usure. Rien d’abimer ou de casser depuis un an. Les crampons d’abiment si tu fais trop de béton.
    Evalution :
    Point forts : accroche, protection, confort, précision
    A améliorer : la languette qui part du le côté. Un peu lourde peut-être ; m’enfin est-on vraiment à 40g près quand on court 100km.
    Je devrais m’en servir cet été : TDS au menu.

  • Fabrice dit :

    Parfait Gilles,
    Tu as donné de parfaits arguments pour proposer une Ultra Raptor et du coup répondre à ta question à savoir: garder tes Ultra Raptor ;-).
    Si tu veux on peut discuter d’autres chaussures pour une maxi race et une TDS.
    New Balance par exemple !!!
    A plus,
    Fab

  • Rodrigue dit :

    Salut à tous.
    Comme promis, je vais donner un bref topo sur mes Bushido. Et pour faire dans l’originalité, je vais suivre la même trame que celle proposée par Fabrice.

    S’il faut, tu peux transférer ce commentaire dans une autre section.

    Taille 1.91 m
    Poids: 84 kilos
    Age: 38 et 9 mois (mais est-ce bien important !!!!)

    CONDITIONS: j’ai acheté ces Bushido car je cherchais une paire de chaussures plus solide et plus techniques pour venir compléter mes Asics Fujitrainer 2. Notamment plus d’accroche et de maintien. Les Fujitrainer étant plutôt une chaussure de route (tige) avec une semelle de trail. Ce qui a son avantage (légèreté, dynamisme), mais son inconvénient (qualité de l’accroche, maintien du pied en partie technique).

    AMORTI: comme pour la Mutant, tout dépend de la manière d’attaquer le sol. Etant un coureur qui est plutot sur le médio et l’avant, je n’ai pas souffert de l’amorti que j’ai trouvé correct. Si on attaque du talon, cette chaussure n’est pas l’idéal. Je rappelle que le drop est ici de 6 mm (7 mm pour mes fuji) ce qui incombe une foulée plutôt avant du pied.
    Sur le bitume, le renvoi est même légèrement dynamique, sans égaler les spécialistes de la branche (saucony, adidas boost par exemple).

    MONTÉES: De la traction en veux-tu, en voilà !!! Ça accroche « grave ». Pierriers, terres légèrement humide, sous bois, herbe, les semelles accrochent bien à chaque appui. Cette chaussure aime la grimpette, c’est sûr. Elles te poussent à vouloir courir et si le pied se dérobe, c’est souvent parce que l’on a manqué de concentration sur la pose.

    DESCENTES: C’est une Lasportiva. En gros, tant que tu es sur l’avant ça va, mais dès que tu poses le talon, ça tape un peu. Le chaussant très proche du pied associé au maintien très efficace, impose de poser ses appuis où il le faut. D’autant plus qu’avec la qualité de la semelle, on a vite fait de se casser la figure dans une descente technique. La chaussure est précise. Par contre, on peut la pousser dans ses retranchements, elle répond et assure!!

    ACCROCHE: je l’ai dit plus haut, c’est du lourd. Je sens vraiment la différence avec mes Fuji qui étaient de moins en moins efficaces quand les difficultés s’enchaînent. Par contre, sur bitume mouillé, elles pourraient glisser un peu (la faute aux crampons!!). A voir aussi sur la boue ou les terrains gras. La semelle n’a pas l’air de débourré correctement. (avantage à la Fuji sur ce point).

    PROTECTION ET USURE: tu peux te concentrer tranquillement sur ta course, la chaussure te protège. Le pare-pierre est d’une rare efficacité. Un gros bémol pour la durée de vie de la semelle. comme Fabrice le craignait, les crampons du milieux n’aiment pas le profil minéral coupant de mes collines provençales. Aprés seulement 50 km d’usage, certains crampons sont déjà bien abîmés. C’est le gros point négatif. Je peux envoyer des photos si possible.

    EVALUATION:
    Points forts: accroche, protection, précision , dynamisme et légèreté (pour une chaussure de trail avec tout cet attirail technologique).
    A améliorer: résistance de la semelle, pas de poche pour les lacets.

    Dernier point, je chausse du 46 chez Asics et j’ai pris un 46 chez Lasportiva. Parfait.
    Content de mon achat et agréablement surpris par la marque. Elle m’accompagneront pour le Frison Roche trail cet été.

    Sportivement.

    Rod

  • Fabrice dit :

    Rodrigue Bonsoir,

    Super retour des « Bushido ». J’ai exactement le même avis que toi.
    Le plus frappant est la précision de la chaussure selon moi.
    Cela fait plaisir d’avoir participé modestement à tes choix.
    C’est vrai que Jean Marc fait un boulot remarquable 😉
    A bientôt pour d’autres échanges

  • Stéphane dit :

    Bonjour,
    Je me permets de déterrer un peu ce post, sur lequel je suis tombé par hasard…
    Un grand merci au passage sur ce blog qui apporte plein de bons conseils basés sur l’expérience des uns et des autres.

    Je suis un peu perdu parmi toutes ces chaussures La Sportiva, sans compter les nouvelles Akasha…
    En ce qui me concerne, j’aimerais bien connaître votre avis, même rapide !
    Je ne suis pas un traileur… mais un randonneur rapide, qui monte assez vite et descend quand il le peut en courant. Gabarit 1.79m pour 80 kg, donc pas léger-léger non plus.

    Je suis de moins en moins satisfait de mes chaussures de rando basses, que je ne trouve pas assez dynamiques, et dans lesquelles mon pied se balade un peu. Je suis donc à la recherche d’une chaussure de trail avant-tout solide, pour coureur de 80 kg, qui attaque sur le medio pied, sur des distances de rando journée assez classiques (15 à 25 km gd max), en montagne (Pyrénées, terrains mixtes mais principalement caillouteux, rochers… et évidemment sentiers terre)

    Ce modèle Mutant semble pas mal, mais j’ai aussi lu que l’Ultra Raptor, certes indiquée pour des longues distances, était souvent conseillée pour du fast-hiking.
    Et maintenant y’a la Akasha, entre Bushido (qui ne me semble pas adaptée, semelle trop fragile pour du rocher) et Ultra Raptor.

    Bref… vos retours seront de nouveaux lus avec attention et grand plaisir ! merci à vous !!

  • taupier dit :

    Bonjour , je mesure 1,77 m pour 72 kg .
    je cour sur les trails roulants avec des cascadia 11
    je voudrai une autre paire pour pouvoir faire le TNN long . J esite entre les sportiva mutant , bushido , akasha .ou les inov-8 290 ou autre si des idees . J ai rien a repprocher a brooks , mais pour changer
    merci de votre aide

  • >