4 façons de bien boire en trail

Bien boire en trail : nous allons voir les solutions pour transporter l’eau ou ta boisson énergétique.

Le trail running est une activité physique qui demande beaucoup d’endurance.

Pour tenir jusqu’à la ligne d’arrivée, il est important de s’hydrater correctement.

À titre d’information, une personne normale a besoin de boire en moyenne 1,5 litre d’eau par jour.

Pour les amateurs de trail, il faudrait rajouter de 100 à 150 ml d’eau toutes les 15 minutes.

Cela te permettra de bien t’hydrater et d’éviter les problèmes gastriques.

Cependant, il n’est pas toujours évident de trouver une source d’eau tous les quarts d’heure.

Ainsi, il est nécessaire de se procurer un récipient permettant de transporter l’eau durant le parcours.

Ce type de récipient ne devrait en aucun cas te gêner et te ralentir pendant ta course.

Ainsi, il est primordial de bien choisir le type de récipient pour transporter l’eau.

C’est ce que nous allons développer dans cet article.

Pourquoi bien s’hydrater en trail ?

Le trail est un sport qui demande beaucoup d’effort physique.

Lorsque tu fais des efforts, tu transpires beaucoup.

Sans boire suffisamment d’eau, ton corps pourra être déshydraté.

Il est donc important de remplacer une partie de ces fluides rejetés par ton corps.

Qui plus est, une bonne hydratation permet de garder un volume sanguin stable.

En effet, lorsque le volume sanguin baisse, le cœur va pomper moins de sang.

Le taux d’oxygène qui arrive jusqu’au muscle va également baisser.

Le manque d’hydratation pendant l’effort peut ainsi entrainer une sensation de fatigue intense.

La déshydratation peut ainsi limiter tes performances durant une course de trail.

Il est donc important de bien s’hydrater pendant un parcours de trail.

Boire en trail

Les options pour transporter l’eau pendant un trail

Il existe effectivement plusieurs solutions pour transporter l’eau pendant un parcours de trail.

Cependant, pour optimiser ta course, il est important de prendre un récipient pratique, confortable et facile à remplir.

Il est conseillé de prendre le récipient le plus léger possible pour ne pas impacter sur tes performances.

Ci-après donc quelques exemples de récipients qui te permettront de courir plus confortablement durant un trail.

Boire en trail : la flasque

La flasque semble être l’un des moyens les plus pratiques pour transporter l’eau durant un parcours de trail.

Souvent vendu par paire, ce type de récipient possède généralement une contenance de 500 ml chacun.

Une paire de flasques te permettra ainsi de transporter un litre d’eau.

Son principal avantage, c’est qu’elle permet une meilleure répartition du poids sur ton sac à dos trail.

Tu n’auras pas à les sortir de ton sac pour boire de l’eau en courant.

Il te suffira de pincer la tétine qui joue le rôle de valve et d’aspirer l’eau.

Boire en trail avec une flasque

Très souple, la flasque se comprime au fur et à mesure que l’eau est bue.

Cela permet d’éviter le ballotement de l’eau et de vérifier le niveau de réserve d’eau.

Grâce à sa large ouverture, tu n’auras aucun mal à te ravitailler.

D’une manière générale, les flasques sont réalisées avec du matériau sans BPA et sans risque sur la santé.

Elles sont réutilisables à volonté et sont faciles à nettoyer.

(Choisis la flasque qui va te convenir par ici)

Boire en trail : le porte-bidon

La ceinture porte-bidon est sans aucun doute l’un des outils d’hydratation les plus populaires.

C’est une excellente façon de transporter l’eau, puisque le poids de l’eau est bien réparti sur tes hanches.

Le porte-bidon est conseillé pour le trail, car il permet de transporter jusqu’à un litre d’eau.

Une ceinture porte-bidon peut aussi intégrer une place pour tes clés, ton gel, etc.

Généralement, une ceinture porte-bidon peut accueillir jusqu’à 4 bouteilles d’environ 250 ml.

Tu as ainsi la possibilité de mélanger les plaisirs.

Tu pourras entre autres mettre de l’eau pure dans deux bouteilles et une boisson énergétique dans les deux autres bouteilles.

Tu vas ainsi pouvoir optimiser tes performances durant ta course.

(Notre actualité et nos tests sur les porte-bidons)

Ceinture porte bidon Oxsitis

Boire en trail : la poche à eau

La poche à eau fait également partie des accessoires privilégiés des amateurs de trail.

Elle se place généralement dans le compartiment principal du sac d’hydratation.

Très pratique, elle te permettra de transporter jusqu’à 2 litres d’eau.

L’utilisation de ce type d’accessoire est ainsi conseillée pour effectuer un trail de longue distance.

Très pratiques, la plupart des poches à eau intègrent une pipette qui se fixe sur ta bretelle.

Bien boire en trail avec une poche à eau

Cela te permet de te désaltérer sans devoir arrêter de courir.

Toutefois, pour pouvoir remplir ta poche à eau, tu devras enlever complètement ton sac.

Il est aussi assez difficile de savoir le niveau d’eau restante.

Cependant, les 2 litres d’eau devraient être suffisants pour une course de moins de deux heures.

(Un large choix de poches à eau par là)

Boire en trail : la gourde à la main

Grande classique du sport, la gourde à la main fait partie des accessoires les plus utilisés durant une course à pied.

En effet, il n’y a rien de plus simple que de remplir sa gourde et de partir avec dans sa main.

Souvent de petite taille, ce type de récipient peut recevoir jusqu’à 500 ml d’eau.

Cette solution s’avère très pratique sur les petites distances.

Cependant, il ne convient pas pour une course de longue distance.

La durée de ta séance et la chaleur peuvent épuiser très rapidement ton stock d’eau.

Qui plus est, son transport peut devenir gênant et te freiner dans tes progrès, car tu devras constamment la serrer à bout de poing.

Pour une course de plus d’une heure, il est préférable de se tourner vers d’autres solutions de transport d’eau.

(De nombreuses gourdes à main t’attendent sur cette page)

Gourde à main

Quoi boire pendant un trail ?

Il est important de bien s’hydrater pendant ta séance de trail.

Le type de boisson à consommer va dépendre de plusieurs facteurs comme la durée de la séance.

Pour une course de moins de 75 minutes, l’eau minérale ou l’eau plate est amplement suffisante pour satisfaire ta soif.

Quand le temps de course augmente, tu pourras consommer une boisson énergétique.

Si tu utilises par exemple deux flasques, nous te conseillons d’alterner l’eau pure et la boisson énergétique.

Cette dernière apportera à ton organisme les glucides, les vitamines et les sels minéraux nécessaires pour t’aider à atteindre la ligne d’arrivée.

Sur les courses de très longues distances, il est aussi possible de boire une boisson isotonique contenant du BCAA.

(Plus d’infos sur les boissons énergétiques dans cet article)

Bien boire en trail : quelle solution privilégies-tu ?
Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉 CLIC par ici…

Et si tu veux savoir si tu risques le surentrainement même en pensant t’entraîner peu, tu peux le savoir ici :

👉 1 QUIZZ pour tout de suite savoir si tu es un coureur à risque
(Avec sa fiche pratique pour le refaire autant de fois que tu le veux)
2 autres tests très utiles et faciles à mettre en oeuvre
👉 Des vidéos de formation pour TOUT savoir sur le surentrainement
➕ Des BONUS 

👉 ACCÈS IMMÉDIAT : en cliquant par ici…

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>