Combien de pic de forme dans l’année pour un runner ?

Le pic de forme au bon moment, c’est ce que nous recherchons tous.
Être au top le jour J est pour nous une consécration.
Cela demande de réussir une bonne planification de ses entrainements sur une période plus ou moins longue.

Et aussi de bien réussir son affutage.

Cela tombe bien pour toi.

La planification, c’est le dossier de ce mois-ci pour le Mag des Coureurs.

Pour l’affutage ?

Je t’en parle le mois prochain !

Voilà un extrait du Mag des Coureurs de ce mois-ci.
Autour des pics de forme que tu peux espérer avoir dans une saison.

Être au top de sa forme, c’est arriver à tenir son pourcentage de VMA
optimum sur la course, tout en ayant une fatigue physique moindre, au plus bas.

Il ne faut pas que l’entraînement t’ait trop fatigué…

Tout va dépendre des distances de tes compétitions. Ça revient au point que j’ai soulevé tout à l’heure, sur la définition de ses objectifs.

Pour des semis ou des marathons, on va dire que tu peux avoir deux pics de forme, un à l’automne et un autre au printemps.

Pour des distances moindres, le 10 kms par exemple, on peut avoir trois pics de forme, en mars, juillet et novembre.

En général, on admet qu’on peut atteindre deux pics de forme par an.

Tu vois qu’on ne peut pas se fixer 50 000 objectifs dans la saison.

Grosso modo, c’est un tous les six mois…

Ou bien on peut avoir un pic de forme, et le suivant peut être trois ou quatre mois après.

On peut éventuellement réaliser trois pics dans la saison, mais c’est vraiment très difficile à atteindre.

Tu peux tabler sur deux pics de forme si tu effectues de longues distances, marathon ou équivalent en trail.

Enfin, pour les coureurs d’ultra, ceux qui font de longues distances en ultra trail ou 100 kms, tu pourras difficilement atteindre plus d’un pic de forme dans l’année.

Attention à ne pas confondre pic de forme et participation à des compétitions !

Tu as des objectifs principaux, un ou deux ou trois, dans la saison, et c’est là où tu dois atteindre le pic de forme.

Et tu as tes objectifs secondaires ou de préparation des courses qui vont servir à tes préparer pour votre objectif principal.

Certaines conditions dans le Mag des Coureurs que nous détaillerons sont nécessaires.

Les conditions pour arriver à un bon pic de forme sont nombreuses.

Il faut avoir une bonne préparation, avoir bien défini les quatre périodes, ses objectifs en fonction de son niveau actuel et de ses envies, de ses entraînements actuels.

Il te faut aussi de la motivation.

La motivation est très importante, surtout en hiver, quand il fait très froid ou quand les conditions climatiques ne sont pas géniales.

Mais même en été, quand il fait 30°, parfois, il faut se pousser pour aller
courir.

Avoir son plan de marche sur toute la saison et savoir quoi faire au bon
moment est une stratégie qui paie.

Un autre point est également très important, c’est le repos.

Il va falloir te ménager durant ces quatre périodes indispensables des
moments de repos.

Nous y reviendrons, ne t’inquiète pas.

Ce repos est nécessaire pour bien récupérer physiquement, mais aussi
physiologiquement, mentalement.

Il faut te remettre des entraînements parfois durs.

Durant cette période de repos ainsi qu’au moment de construire ta
planification annuelle, il te fait avoir une analyse objective des éléments positifs et de ceux qui le sont moins.

Cela te permettra de repartir sur une nouvelle programmation identique
ou différente à la première.

Car, on le verra, on peut également progresser entre deux pics de forme.

Fin de l’extrait du Mag des Coureurs de ce mois-ci.

Pic de Forme : un petit exercice ?

C’est de marquer tes 2 objectifs de ta saison sur un calendrier.

Puis tu traces une ligne qui part en arrière de l’objectif vers une date qui se situe 3 mois avant.

Pourquoi 3 mois ?

Car c’est généralement la durée nécessaire pour bien préparer un objectif.

Et si tes deux objectifs et tes deux périodes de préparation se croisent, c’est qu’il y a alors un souci.

Il te faut aussi rajouter tes périodes de repos et tes périodes de développement de ton potentiel de coureur.

Après, si tu le souhaites, tu peux améliorer tout cela en te rendant sur la page de présentation du Mag des Coureurs.

Et si cela ne concerne pas la planification, c’est que tu arrives trop tard.

Bon run !

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le Mag des Coureurs que je te propose ci-dessus)

Ne clique pas si tu es un coureur du dimanche…
Ne clique pas si tu cours uniquement pour le plaisir…

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

tête mascotte

1 guide running offert + 1 email par jour...

Pourquoi T’ENTRAINER
ET COURIR PLUS
n'est PAS le meilleur moyen de progresser...

Et comment rendre tes entrainements bien plus efficaces

sans refaire toujours les mêmes séances

semaine après semaine...

Please follow and like us:
error0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment: