Comment bien choisir sa lampe frontale ?

L’utilisation d’une lampe frontale est indispensable pour les coureurs à pied.

Cet accessoire te permet tout d’abord d’avoir les mains libres pour courir plus efficacement.

Aussi, tu bénéficies d’une visibilité aussi bien dans l’espace que dans le temps.

Étant donné sa nécessité surtout lorsque tu t’entraînes à la nuit tombé, tu dois donc te le procurer.

Dans ce cadre…

Comment bien choisir ta lampe frontale ?

Cet article te donne toutes les précisions.

La luminosité de la frontale

Pour bien choisir ta lampe frontale, la luminosité de la frontale est le premier élément que tu dois considérer.

Avant tout, il faut que tu saches que l’unité de mesure du flux lumineux est le lumen.

Les lampes frontales peuvent offrir une puissance de 20 à 1500 lumens, et plus encore.

La puissance d’éclairage dépend donc de la quantité de lumens.

De façon générale, les lampes proposent trois modes d’éclairage : élevé, moyen et faible.

Seulement, la puissance lumineuse la plus élevée n’est pas forcément conseillée.

Étant donné qu’il s’agit d’une lampe frontale pour coureur à pied, il vaut mieux opter pour le nombre de lumens élevé (200 et plus).

Choisir sa lampe frontale

La source d’alimentation

La source d’alimentation peut également t’aider à faire le choix de ta lampe frontale.

Il en existe deux grandes catégories.

Les lampes rechargeables et celles alimentées par des piles.

En ce qui concerne la lampe frontale à piles, elle présente de nombreux avantages notamment sur le plan énergétique.

En effet, tu peux trouver certains modèles qui proposent une autonomie de 200 heures, soit deux fois plus qu’une batterie équivalente.

Les piles convenables sont de type AA ou AAA.

Elles sont disponibles sur le marché.

La lampe frontale fonctionnant avec une batterie peut être rechargée lorsqu’elle commence à faiblir.

C’est son avantage principal.

Tu n’as donc plus besoin d’avoir à portée de main un stock de piles.

Lors de tes courses, une batterie portable supplémentaire type Powerbank peut donc faire l’affaire.

Les solutions hybrides peuvent s’avérer également une très belle option.

Elles adoptent les avantages des deux systèmes, c’est-à-dire qu’elles utilisent à la fois la batterie interne de la lampe et les piles lorsque cette dernière est déchargée.

L’autonomie de la lampe frontale

L’autonomie de la lampe frontale est un autre point essentiel que tu dois considérer lors de ton choix.

Ici, il ne s’agit pas de la diminution de l’efficacité lumineuse de la lampe causée par un vieillissement de l’appareil.

Ce qui est pointé du doigt à ce niveau, c’est plutôt la baisse de la luminosité durant le temps que va mettre la batterie à se décharger après une charge complète ou pendant la durée de vie des piles.

Lorsque tu utilises ta lampe au maximum de ses capacités, son autonomie connaît une courbe descendante, ce qui fait que tu finis ta course avec un éclairage très faible.

L’autonomie d’une lampe frontale, en réalité, est directement liée à sa capacité.

Aujourd’hui, pour ton choix, tu dois opter pour les lampes frontales équipées de l’une ou l’autre des modes de consommation gérés électroniquement.

👉 Découvre les meilleures offres Running chez le N°1 du web

🎁 Et utilise le code IRUN15 sur les nouveautés chaussures et vêtements
(sauf si promo ou remise en cours)

Avec le mode éclairage constant, l’intensité lumineuse de ta lampe reste très stable.

Tu es sûr de bénéficier d’une luminosité maximum, peu importe le niveau de charge de tes piles ou de ta batterie.

S’agissant du mode éclairage adaptatif, la lampe frontale est équipée d’un capteur de luminosité qui permet d’adapter l’intensité de l’éclairage.

Il est aussi possible de trouver des lampes frontales qui adoptent les qualités des deux systèmes.

Ainsi, tu profites d’une puissance élevée à certains moments et d’un mode plus économique quand le besoin se fait sentir.

La distance d’éclairage et la largeur du faisceau

Les lampes frontales produisent, généralement, différents faisceaux.

Bien choisir ta lampe frontale doit également dépendre de ce facteur.

Il y a tout d’abord la lampe frontale produisant un faisceau dirigé qui est indiqué pour voir le plus loin possible.

La lampe frontale équipée d’un faisceau large est, quant à elle, beaucoup plus idéale pour avoir une vue large.

Dans le cas des courses à pied, il serait mieux de donner la priorité aux lampes frontales combinant un faisceau large et un faisceau dirigé.

Ainsi, tu peux voir sur une longue distance et anticiper les obstacles plus proches.

Le mode d’éclairage

Le mode d’éclairage est important à prendre en compte. Généralement, les lampes frontales proposent différents modes d’éclairage.

Ces derniers rendent la lampe à la fois polyvalente et adaptable à toutes les situations :
• Le mode diffus et le mode focalisé
• Le mode fort qui te permet d’avoir une forte visibilité

Et aussi :

• Le mode éco qui te donne la possibilité d’allonger l’autonomie de ta lampe
• La mode rouge qui est une fonction anti-éblouissement

Sans oublier le mode clignotant .

L’étanchéité

Ta lampe frontale doit pouvoir te permettre de courir en milieu humide, sous la pluie ou dans d’autres conditions.

C’est pour cette raison que l’étanchéité est un facteur dont tu dois tenir compte pour faire un bon choix.

Souvent, l’étanchéité est exprimée par la norme IPX.

Il s’agit d’un indice qui permet le classement des appareils en fonction de leur résistance à l’intrusion de liquide comme l’eau :

• IPX 0 : l’appareil ne présente aucune étanchéité.

• IPX 4 : l’appareil peut s’utiliser dans toutes les conditions climatiques et résiste aux projections d’eau et de boue. Cependant, tu ne dois pas l’immerger.

• IPX 6 : l’appareil peut résister aux très grosses projections d’eau. Il ne peut toutefois pas être immergé.

• IPX 8 : l’appareil peut être immergé et résiste durant une heure au-delà de 1 m de profondeur.

👉 Un LARGE choix pour les runners, triathlètes, traileurs, randonneurs, cyclistes…

👉 Régulièrement des promotions pour en profiter…

👉 En cliquant par là…

Le poids de la lampe frontale

Pour plus de confort, le poids de la lampe frontale doit aussi influer sur ton choix.

Certes, ce n’est pas l’accessoire le plus lourd, mais c’est quand même bénéfique de gagner quelques grammes.

En vrai, le nombre de fonctionnalités et de réglages induit la lourdeur de la lampe frontale.

De ce fait, si tu n’as besoin que d’une seule fonctionnalité, il vaut mieux ne pas miser sur l’appareil dernier cri.

Par ailleurs, le bandeau peut avoir un effet sur le poids.

Certains modèles disposent d’un bandeau fin, confortable et léger, mais qui ne tient pas véritablement sur la tête.

Tu peux tester et juger par toi-même.

En règle générale, on estime que les modèles les plus légers pèsent moins de 50 grammes, les plus polyvalents environ 100 grammes et les plus lourds plus de 150 grammes.

Pour faire le bon choix d’une bonne lampe frontale, tu dois nécessairement tenir compte de plusieurs critères.

Tu as notamment la luminosité, la source d’alimentation, l’autonomie, la distance d’éclairage et la largeur du faisceau, le mode d’éclairage, l’étanchéité et le poids de la frontale.

Tu vas trouver par ici de nombreux tests et news de lampes frontales en cliquant par là…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉 CLIC par ici…

Et si tu veux savoir si tu risques le surentrainement même en pensant t’entraîner peu, tu peux le savoir ici :

👉 1 QUIZZ pour tout de suite savoir si tu es un coureur à risque
(Avec sa fiche pratique pour le refaire autant de fois que tu le veux)
2 autres tests très utiles et faciles à mettre en oeuvre
👉 Des vidéos de formation pour TOUT savoir sur le surentrainement
➕ Des BONUS 

👉 ACCÈS IMMÉDIAT : en cliquant par ici…

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>