Le guide du cardiofréquencemètre : chronique

Cardiofrequencemetre utile ou pas ?
Voilà une question simple à laquelle nous pouvons essayer de répondre.

Découvrons tout cela à travers la chronique d’un livre.

Le cardiofréquencemètre est un appareil permettant de déterminer la fréquence cardiaque instantanée.

Il est généralement composé d’un appareil émetteur, composé d’une ceinture placée autour du thorax et comprenant des électrodes destinées à capter les battements du cœur.

Et à transmettre des informations vers un appareil récepteur, pouvant être porté au poignet comme une montre ou placé sur un guidon de vélo, et affichant la fréquence cardiaque.

Guide du cardiofréquencemètre : Préambule

Souvent nous achetons des montres GPS et cardio et nous nous précipitons dans le manuel pour faire fonctionner rapidement nos nouveaux jouets.

Pourtant, en savoir plus sur ta fréquence cardiaque, et comment l’utiliser à bon escient dans tes entrainements ou ton suivi journalier ?

Ça te  permettra certainement de mieux maitriser ces jouets couteux.
Et ainsi de mieux rentabiliser ton investissement.

Mais surtout c’est une aide indispensable à la compréhension de tes séances et un soutien évident à tes futurs progrès.

Je te propose aujourd’hui la chronique d’un livre qui va t’aider à mieux comprendre l’utilité de la fréquence cardiaque pour les sportifs.

Et donc l’utilisation d’un cardiofréquencemètre.

Guide du cardiofréquencemètre

Le livre intitulé « le guide du cardiofréquencemètre » est édité par les Éditions Frison Roche. Il a été coécrit par François Carré et Thierry Laporte.

Les deux auteurs sont des cardiologues et des pratiquants sportifs réguliers. Ce sont des passionnés par la physiologie de l’exercice musculaire.

Thierry Laporte dirige un centre d’explorations fonctionnelles qui est basé à Bordeaux. Il pratique la course à pied et a plusieurs marathons à son actif.

François Carré, marathonien lui aussi, est un ancien triathlète. Il est professeur de physiologie cardiovasculaire et médecin du sport à Rennes.

Chronique du livre

Si tu penses que ce livre a pour vocation de te faciliter la vie pour choisir ta future montre cardiofréquencemètre, tu te trompes, ou presque totalement.

Les auteurs, et je rejoins leur avis, pensent que ce choix doit être accompagné par une connaissance de l’utilité de la fréquence cardiaque.

La fréquence cardiaque, méthode simple d’estimation de la dépense énergétique

Ce premier chapitre passe en revue les différentes sources énergétiques qui sont utilisées par nos muscles.

En premier, les muscles triés squelettiques (représentant 40 % de la masse corporelle) sont tout simplement nos fibres musculaires.

Leurs contractions musculaires, couteuses en énergie, sont à l’origine d’une réaction chimique.

Tu entendras alors parler d’anaérobie lorsque la réaction se fait sans oxygène et d’aérobie si la nécessité d’utiliser de l’oxygène s’impose.

Plus l’effort sera bref et explosif (comme un sprint de 100 mètres ou un lancer du marteau), moins tu utiliseras l’oxygène.

A contrario, plus l’effort sera peu puissant, mais plus long, plus tes muscles utiliseront l’oxygène.

C’est le cas si tu participes à un 10 kilomètres ou un marathon.

Voilà la couverture du guide du cardiofréquencemètre

Voilà la couverture du guide du cardiofréquencemètre © Testeurs Outdoor

Ensuite, les auteurs nous plongent dans les filières anaérobies et aérobies.

Ils soulignent, en particulier pour les filières anaérobies que leurs durées brèves (pas plus d’une minute) ne permettent pas à un cardiofrequencemètre d’exploiter pleinement les résultats de ce genre d’exercice.

Un autre passage est consacré à la consommation maximale d’oxygène et à sa relation avec la fréquence cardiaque…

Cette consommation est plus connue sous le nom de VO2 Max.

Elle augmente avec l’intensité de l’effort, puis plafonne à un certain niveau et n’augmente alors plus.

Elle peut se traduire en ml/min ou bien encore en ml/min/kg.

Cette VO2 Max, couplée à la puissance dégagée pendant l’effort, nous donnera notre VMA (pour les coureurs à pied) ou notre PMA (pour les cyclistes).

Les valeurs de fréquence cardiaque exploitables

Le tour d’horizon commence par la fréquence cardiaque de repos.

Elle varie en permanence et de manière périodique.

Si tu t’allongeas en utilisant un cardiofréquencemètre, tu as constater par toi-même.

Lors de la pratique d’une activité physique, la fréquence cardiaque augmente.

Les auteurs insistent sur l’importance d’avoir une fréquence cardiaque de repos basse et variable.

Le paragraphe suivant concerne la fréquence cardiaque maximale.

Plus ta VO2 Max sera élevé, plus ta fréquence cardiaque maximale a des chances de l’être également, ton âge ne rentrant pas forcément en compte.

Mais ceci n’est pas figé, de nombreux facteurs internes (l’âge quand même, le type d’activité physique…) et externes (température ambiante surtout) peuvent venir troubler cette fréquence cardiaque maximale.

La réserve cardiaque

L’importance de la réserve cardiaque est ensuite abordée.

C’est la différence entre ta fréquence cardiaque de repos et ta fréquence cardiaque maximale.

Plus cet écart est important, plus ta fréquence cardiaque jouera un rôle prépondérant dans ton apport en oxygène.

Pour compliquer le tout, sache aussi qu’il existe les fréquences cardiaques dites « seuils ».

Plusieurs pages de ce livre y sont consacrées, mais pour ne pas surcharger cet article, je les aborderais séparément très prochainement.

Je reconnais que ces deux premiers chapitres peuvent paraitre « lourds » à décrypter et à comprendre.

Même avec mes petits diplômes (1er niveau entraineur FFA et triathlon, tronc commun BEES), cela ne fut pas simple.

Au moins, la lecture de cet ouvrage et sa chronique auront eu le mérite de me replonger dans mes études 🙂

A chacun ses propres repères de fréquence cardiaque

Les différents repères de fréquence cardiaque (max, seuil, repos, effort…) doivent être déterminés individuellement.

Tu peux sortir les calculettes pour comprendre les exemples proposés par les auteurs.

Ensuite, ces derniers passent en revue les différents tests d’évaluation : les tests de laboratoire ou les tests terrain.

La fréquence cardiaque, témoin de la charge interne de l’organisme

Si tu dois mesurer tes progrès ou du moins dresser un tableau de tes activités sportives, tu dois analyser la relation étroite fréquence cardiaque/vitesse (ou fréquence cardiaque/puissance pour les cyclistes).

Si tu arrives à analyser votre entrainement sous cet angle, alors tu seras en mesure de progresser encore.

Dans ce chapitre, sont développés les notions de contrôle de la qualité de l’entrainement, les effets de l’interruption de l’entrainement, la prévention du surentrainement.

Le contrôle de la fréquence cardiaque : un outil de dépistage

Si le cardiofrequencemètre est un outil très utile pour les sportifs et les entraineurs, il est aussi un excellent outil de dépistage.

Par exemple, les auteurs mettent en garde les pratiquants en cas de constatation de l’augmentation brutale de la fréquence cardiaque de plusieurs battements.

Un exemple concret : mon père

J’ai d’ailleurs une petite histoire personnelle à te raconter à ce sujet : mon père, ancienne génération, était plutôt réfractaire à toute technologie de ce type. Pourtant, il pratique énormément le vélo (300 à 400 kilomètres par semaine).

Et comme il est du style à s’accrocher à plus rapide lorsqu’il en croise un, j’ai décidé de lui offrir un cardiofréquencemètre.

Oh bien sûr, j’ai pris un modèle simple, qu’il ne jette pas à la poubelle au bout de 3 jours, où qu’il ne sache pas l’utiliser.
Tout se passe bien, il finit par l’adopter, et s’amuse même avec (à ma grande surprise !).

7 à 8 mois plus tard, il me dit que le cardiofréquencemètre ne fonctionne plus.

Il constate des hausses subites de sa fréquence cardiaque.

Il change la pile de la ceinture cardiaque. C’est toujours plus facile de se dire que c’est le matériel qui déconne et pas son corps.

Mais malgré le changement de pile, les hausses subites de la fréquence cardiaque sont toujours là.

Il en parle alors à son médecin et après de nombreux examens, un problème cardiaque est détecté.

Les limites et les pièges de l’indice fréquence cardiaque

Après avoir fait l’apologie du cardiofrequencemètre et de l’utilisation et exploitation de la fréquence cardiaque, les auteurs recensent les limites que tu peux rencontrer durant tes activités sportives : le délai de mise en route de la filière aérobie est la première partie de ce chapitre.

Puis vient le concept de dérive cardiaque, les caractéristiques du pratiquant (fatigue, stress, niveau technique, alimentation…), les conditions environnementales extrêmes (canicule, grand vent, altitude…) et enfin les contextes particuliers (maladie, médicaments, surcharge pondérale…).

Le cardiofréquencemètre

Un peu d’histoire ici qui vous fera découvrir les origines du cardiofréquencemètre, ses fonctions basiques, ses fonctions avancées et ses fonctions supérieures.

Voilà un peu d’aide qui pourrait vous être utile dans le choix de votre appareil.

Tu vas retrouver de nombreux tests et news de montre GPS cardio en suivant ce lien.

La planification d’un entrainement

Il s’agit d’un chapitre qui devrait plaire à la plupart des lecteurs. Néanmoins, je te déconseille de sauter les chapitres précédents.

Dans ce chapitre, tu vas découvrir d’abord les principes généraux de la planification de l’entrainement.

Charge de travail, alternance entrainement/récupération, alternance quantitatif/qualitatif, plusieurs cas et exercices sont abordés pour illustrer la théorie.

Par exemple, selon la durée de la récupération, soit tu basculeras en mode surcompensation, stagnation ou même surentrainement.

L’organisation de l’entrainement est l’autre thème important de ce chapitre.

Les principes élémentaires de Georges Cazorla sont mis en avant et en particulier, sa méthode « FAITPAS ». Tous les types de séances se trouvent ici, avec des graphismes clairs et faciles à comprendre.

Ensuite, c’est à toi à l’adapter à vos objectifs personnels.

Cela tombe bien, c’est justement la partie suivante de ce chapitre.

Plusieurs objectifs y sont décrits : du sédentaire au coureur d’ultra longue distance.

Avis final

Mais n’attends pas que ce livre vous donne un plan d’entrainement clé en main.

Je ne sais pas si cette chronique sur le guide du cardiofréquencemètre t’a fait réfléchir.

Ou envie d’en savoir plus sur l’utilisation de votre fréquence cardiaque.

En tout cas, même si les premiers chapitres sont laborieux à comprendre, il est certain que ce livre dépoussière tout ce qui tourne autour de la fréquence cardiaque et de la bonne utilisation d’un cardiofréquencemètre.

Utilises-tu un cardiofréquencemètre durant tes activités sportives ?
Dis-moi aussi dans les commentaires si le trop plein de technologies des nouveaux modèles de cardiofréquencemètre t’empêchent d’exploiter toutes les fonctions de ces montres.
J’attends vos commentaires avec impatience.

Si cet article sur le guide du cardiofréquencemètre t’a plu, tu peux le partager sur Facebook, Twitter ou Google +

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Quel type de coureur à pied es-tu ?

Fais le test et découvre ton profil de runner

Quelles sont tes chances de progresser

et de devenir un meilleur runner ?

Réponds aux questions du QUIZZ pour le savoir :

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

tête mascotte

1 guide running offert + 1 email par jour...

Pourquoi T’ENTRAINER
ET COURIR PLUS
n'est PAS le meilleur moyen de progresser...

Et comment rendre tes entrainements bien plus efficaces

sans refaire toujours les mêmes séances

semaine après semaine...

Mots clés associés à l’article : guide du cardiofrequencemetre – le guide du cardiofréquencemètre de la théorie à la pratique – le guide du cardiofréquencemètre – guide du cardiofrequencemetre 2017 – cardiofrequencemetre – cardiofrequencemetre avis – cardiofrequencemetre avec gps – cardiofrequencemetre course a pied – cardiofrequencemetre definition – cardiofrequencemetre fonctionnement – cardiofrequencemetre mode d’emploi – cardiofrequencemetre utile ou pas – quel cardiofrequencemetre choisir – choisir un cardiofrequencemetre – conseil utilisation cardiofrequencemetre

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • sylvie dit :

    chronique très inintéressante mais encore difficile pour moi, novice ! de comprendre : anaérobie, aérobie… mais j’ai aimé !!!

  • […] m’est venue lorsque Sylvie, une lectrice du blog, a posté un commentaire lors de ma chronique du guide du cardiofréquencemètre : ” chronique très intéressante, mais encore difficile pour moi, novice ! de comprendre : […]

  • VO2 dit :

    Un chose que peu de gens savent c’est qu’en bossant avec la méthode de calcul de Karvonen (fréquence cardiaque de réserve), quand nous travaillons à un certain % de FC de cette méthode de calcul, nous travaillons au % de VO2max correspondant.

  • >