• Vous êtes ici:
  • Home »
  • Astuces »

C’est quoi le taux métabolique de base chez les sportifs ?

Qu’est-ce qu’un taux métabolique de base pour les sportifs ?

Pour fonctionner, le corps humain a besoin d’énergie, même au repos.

Rien que le fait de respirer, de cligner des yeux et de tourner la tête fait que l’organisme brûle des calories.

Autrement dit, toutes les fonctions que ton corps effectue demandent de l’énergie sous forme de calories.

C’est justement la quantité d’énergie que brule ton corps au repos chaque jour que l’on entend par taux métabolique de base.

Dans cet article, nous allons plus particulièrement voir le cas du taux métabolique de base pour les sportifs.

Taux métabolique de base : c’est quoi ?

Comme cité plus haut, le corps consomme de l’énergie (même au repos) pour pouvoir fonctionner de manière optimale.

En effet, même le fait que ton cœur bat demande de l’énergie à ton corps pour pomper le sang à travers tes veines.

De même, pour digérer la nourriture que tu viens d’absorber, ton estomac a besoin d’énergie.

C’est la quantité d’énergie que brûle ton corps alors que tu ne réalises aucune activité physique que l’on entend par taux métabolique de base.

Connu aussi sous l’acronyme BMR, le taux métabolique de base est le nombre de calories nécessaires à ton organisme pour fonctionner pendant la phase de repos.

Lorsqu’une personne n’atteint pas son BMR quotidiennement, ses fonctions vitales peuvent être compromises.

Autrement dit, c’est le métabolisme de base qui permet à une personne de survivre.

Au contraire, lorsqu’elle dépasse ses besoins en calories, elle va prendre du poids.

Notons toutefois que le taux métabolique de base peut être différent d’un individu à un autre.

Il dépend essentiellement du métabolisme de la personne. Il peut varier en fonction de plusieurs paramètres comme le sexe, l’âge, la taille et le poids de l’individu.

Chez les sportifs, le métabolisme basal peut varier en fonction de l’activité physique pratiquée.

Il peut aussi varier en fonction de la génétique et de certaines pathologies qui ont un impact sur le processus métabolique comme le diabète par exemple.

Taux métabolique de base

Comment calculer le taux métabolique de base ?

Il existe plusieurs manières de calculer le taux métabolique de base.

Toutefois, il est important de préciser qu’il n’existe pas de valeurs exactes.

Car il existe beaucoup trop de paramètres qui peuvent entrer dans l’équation.

Autrement dit, toutes les équations scientifiques qui existent donnent juste une estimation approximative du BMR.

La méthode Oxford

D’après cette méthode, le BMR se calcule selon la formule BMR = 14,2 x poids (en kg) + 593. Si tu pèses par exemple 80 kg, ton BMR sera de 1729 calories.

En d’autres termes, tu auras besoin de manger 1729 kcals en une journée pour assurer le bon fonctionnement de ton organisme au repos.

La formule d’Harris et Benedict

Cette méthode de calcul du métabolisme de base a été réévaluée en 1994 par Roza et Shizgal. La formule varie en fonction du sexe de la personne.

Pour un homme : (13,707 x Poids) + (492,3 x Taille) — (6,673 x Age) + 77,607

Pour une femme : (9,740 x Poids) + (172,9 x Taille) — (4,737 x Age) + 667,051

Si tu es par exemple une femme de 33 ans, qui mesure 1,68 m et pèse 57 kg, ton BMR sera de (9,740 x 57) + (172,9 x 1,68) — (4,737 x33) + 667,051 = 1356,382.

Autrement dit, tu auras besoin de consommer 1356,382 calories par jour pour que ton corps puisse assurer ses fonctions vitales.

Cependant, les deux modes de calcul ne prennent pas en compte le type d’activité physique effectué par la personne.

En fait, le métabolisme de base d’une personne qui fait du sport est légèrement plus élevé que le BMR d’une personne qui reste assis tout le temps pendant la journée.

Taux métabolique de base lent

Quelle est l’importance de connaitre le métabolisme basal pour les sportifs ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles il est intéressant de savoir le taux métabolique de base pour les sportifs.

En tant que sportif, le calcul du métabolisme te permettra de connaitre l’énergie nécessaire à ton corps pour survivre au quotidien.

Connaitre ton MBR te permettra également de savoir le nombre de calories dont ton corps a besoin pour espérer perdre du poids ou au contraire pour gagner en masse.

Avoir un métabolisme lent veut dire que ton corps fonctionne au ralenti.

Cette situation peut être néfaste pour ton organisme, car tu n’auras pas suffisamment d’énergie pour effectuer tes tâches quotidiennes.

Avoir un métabolisme rapide par contre veut dire que ton corps est capable de bruler un maximum de calorie en un minimum de temps.

Avoir une dépense énergétique élevée est idéal pour perdre du poids plus facilement.

Comment faire pour augmenter son taux métabolique de base ?

Une personne ayant un taux métabolique rapide est une personne qui va bruler plus facilement les calories.

Avoir un BMR rapide va permettre à ton organisme de dépenser plus d’énergie que ce soit pendant l’effort ou pendant la phase de repos.

Il existe quelques astuces permettant d’augmenter le taux métabolique de base pour les sportifs.

Faire de la musculation

Les personnes qui font de la musculation ont généralement un taux métabolique de base plus élevé.

Plus tu as de la masse musculaire, plus ton corps brule de l’énergie et plus ton métabolisme basal est élevé.

Sur le plan métabolique, le muscle est très actif par rapport à la graisse.

Autrement dit, le muscle consomme plus d’énergie que la graisse.

Qui plus est, un entrainement d’une bonne intensité va provoquer des microdéchirures au niveau des muscles.

Leur reconstruction va forcément activer davantage le métabolisme pendant le repos.

(Comment bien s’alimenter après une séance de musculation ? Voilà notre article…) 

Bien manger et bien s’hydrater

Le fait de bien manger et de bien s’hydrater permet également d’augmenter le métabolisme.

En effet, lorsque tu sautes un repas, ton corps va l’interpréter comme une menace et ralentira ton métabolisme.

Pour booster ton métabolisme, il est conseillé de manger plus souvent en petite quantité.

Le fait de boire beaucoup d’eau permet également d’accélérer le métabolisme.

En effet, une masse hydrique basse permet de stopper l’activité biochimique du corps.

Consommer des aliments augmentant le métabolisme

Certains aliments sont reconnus pour faire augmenter le métabolisme.

Parmi ceux-ci, nous pouvons citer les aliments contenant de la caféine comme le café, le guarana, le thé vert, le cola, etc.

Ces types d’aliments activent en effet la dégradation des lipides.

Les fruits secs, le vinaigre de cidre et le miel sont autant d’aliments permettant de booster le métabolisme.

Il est aussi conseillé de prendre des aliments riches en protéines et en glucides.

En effet, les protéines sont assez difficiles à digérer et augmentent ainsi le métabolisme basal.

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉 CLIC par ici…

Tu es un homme de plus de 40 ou 50 ans et tu as du gras à perdre ?

Voilà comment tu peux retrouver ton poids de jeunesse…

Bannière PapaInshape

🙋‍♂️ Tu cherches à perdre du gras et tu as déjà essayé plein de trucs ?
😭 Tu penses que c’est foutu parce que tu as plus de 40 ou 50 ans ?
🇫🇷 Essaye cette méthode française testée et approuvée…
👉 1 guide OFFERT + une série de vidéos en cliquant par là…

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>