Test montre Geonaute Onmove 710

 La montre Geonaute Onmove 710 est la dernière née des montres cardio GPS de la marque Geonaute. Vous retrouverez ici un test complet avec une vidéo sur les différentes fonctionnalités de cette montre.

Montre Geonaute Onmove 710 : Préambule

Dans le monde ultra concurrentiel des montres cardio GPS, vous avez d’un côté les mastodontes comme Garmin, Polar et Suunto ; et de l’autre côté, des « jeunots « aux dents longues et affûtées qui essayent de prendre des parts de marché. Je classe la marque Géonaute dans cette dernière catégorie. Je vous propose donc le test de la montre Geonaute Onmove 710.

Voici la Geonaute Onmove 710 et ses principaux accessoires

Voici la Geonaute Onmove 710 et ses principaux accessoires

La vidéo Testeurs Outdoor sur ce test

C’est une des nouveautés de l’année. Dans la mesure du possible, nous accompagnerons nos tests de vidéos. Bien sûr, cela demande du travail et nous avons besoin de nous perfectionner dans ce domaine. N’hésitez pas à laisser vos commentaires à ce sujet.

 

Présentation de la montre Geonaute Onmove 710

Cette montre est l’héritière de sa descendante Onmove 700. Elle permet d’analyser son activité sportive sur de nombreux paramètres : calcul de la distance, calcul des calories brulées, chronomètre, fréquence cardiaque.calcul des allures de course…

Elle possède la technologie IPX 7, ce qui veut dire qu’elle résistera aux projections d’eau, mais qu’elle ne pourra pas plonger dans le bassin de piscine.

Elle est bien sûr personnalisable avec 4 écrans différents, l’intégration des zones cibles (aussi bien pour la fréquence cardiaque que pour la vitesse)

L’une des nouveautés de cette montre est que son logiciel MyGeonaute est maintenant disponible pour Mac, et bien sûr toujours pour Windows.

Son autonomie est d’environ 16 heures en mode montre et de 8 heures en mode entrainement .

Le rechargement complet, d’après mes constatations, dure entre 3 heures et 3 heures 30 minutes.

Deux coloris vous sont proposés : un modèle noir (celui du test) et un modèle en blanc.

Dans la boite, vous aurez la montre Geonaute Onmove 710, mais aussi une ceinture pectorale pour l’analyse de votre fréquence cardiaque, une prise USB avec une pince pour brancher la montre sur le pc (transfert des données enregistrées et rechargement)

Test de la montre Geonaute Onmove 710

Voilà maintenant plusieurs mois que j’utilise régulièrement cette montre GPS Geonaute Onmove 710, il est maintenant temps d’en tirer des conclusions et de les partager avec vous.

Montre Geonaute Onmove 710 : Grosseur et légèreté font-elles bon ménage ?

La montre est légère, ses 75 grammes ne se font pas sentir. Sur mes petits poignets, elle fait quand même volumineuse, sur la photo, vous pouvez voir la comparaison avec la Garmin 910 XT dont le test ne devrait pas tarder à paraître sur le blog. Même si cela peut géner certains, ce n’est pas le cas, vos poignets n’en souffriront pas.

Geonaute Onmove 710 VS Garmin 910 XT

Geonaute Onmove 710 VS Garmin 910 XT

Montre Geonaute Onmove 710 : Le mode montre

Lorsque vous appuyez sur le bouton d’allumage, la montre affiche l’heure et la date du jour. Vous pouvez donc l’utiliser aussi pour cette fonction-là. À noter également qu’un mode économique s’active automatiquement au bout de quelques minutes et du coup, vous devrez appuyer sur 2 boutons simultanément pour désactiver ce mode et pouvoir utiliser la montre.

Le mode heure est simple mais efficace.

Le mode heure est simple mais efficace.

Un indicateur de batterie indique aussi approximativement l’autonomie restante de la montre GPS.

Montre Geonaute Onmove 710  : 7 touches trop discrètes ?

L’ensemble des fonctions disponibles pour cette montre GPS Geonaute Onmove 710 sont au nombre de 5 : un bouton on/off pour la démarrer et pour l’éteindre, mais aussi pour activer le rétro éclairage, un bouton OK pour valider vos choix, un bouton retour en arrière et deux boutons haut et bas pour naviguer dans les menus.

Je rajoute deux touches sur les côtés, situées au centre de la montre, l’un servant à changer le graphisme de l’écran durant l’exercice, celui de droite servant à enregistrer un tour et en lancer automatiquement un nouveau.

C’est du très classique, rapide à assimiler et donc fonctionnel.

Néanmoins, j’émettrais un bémol pour la version en noir de cette montre GPS : excepté la touche OK qui est matérialisée avec une couleur rouge, le reste des touches ont leurs sigles respectifs dans un ton gris noir. Certes, c’est très discret, mais au final, on ne voit pas forcément sur quelles touches on appuie.

Vous voilà dans le menu principal...essayez de faire attention aux touches, les voyez vous ?

Vous voilà dans le menu principal…essayez de faire attention aux touches, les voyez vous ?

Surtout lorsqu’on court ou pratique une activité physique, il n’est pas évident d’appuyer du premier coup sur celle que l’on désire.

Montre Geonaute Onmove 710 : Un écran large

Si les touches grises sur fond noir ne sont pas trop visibles, l’écran large permet de rentrer

4 lignes de données. En courant ou en pédalant, ces lignes sont parfaitement lisibles. Vous pouvez paramétrer 4 écrans différents, et vous pourrez bien sûr jongler de l’un à l’autre en appuyant sur les touches appropriées.

Les 4 écrans disponibles sur les montres Geonaute Onmove 710

Les 4 écrans disponibles sur les montres Geonaute Onmove 710

Montre Geonaute Onmove 710  : 4 possibilités dans le menu principal

Lorsque vous quittez le mode montre en appuyant sur la touche OK, vous arrivez sur le menu principal, 4 onglets peuvent être activés : activités, bibliothèque, réglages et fonctions de sécurité.

Pour le menu activités, je vous propose de l’étudier en dernier, car il s’agit de celui qui nous intéresse le plus.

Dans la fonction bibliothèque, vous pourrez retrouver vos séances, vos parcours enregistrés et l’état de la mémoire. La mémoire de la montre permet de stocker 44 heures de pratique sportive.

Lors d’un transfert de la montre vers le PC ou le Mac, la montre Geonaute Onmove 710 se vide automatiquement. Du coup, il y a très peu de chance que vous atteignez la limite.

Le mode réglages à la loupe

La fonction réglages vous permettra d’ajuster de nombreux paramètres :

– Un onglet pour la personnalisation de l’interface (les 4 écrans vus plus haut, le mode fast touch, les bips sonores, la fonction vibreur et l’intensité de l éclairage).

Personnellement, je désactive les bips pour la fonction vibreur. Le vibreur de la montre Geonaute Onmove 710 est suffisamment fort pour le ressentir, même durant l’effort. Du coup, lors des séances de fractionnés ou de seuil, rien qu’avec le vibreur, vous saurez quand commencent et finissent vos différentes sections de votre entraînement.

Les différentes options du menu réglage

Les différentes options du menu réglage

– Le mode général permet de choisir la langue et les unités de mesure, et vous réglerez aussi l’heure et la date.

Vous rentrerez vos données personnelles avec l’onglet utilisateur. Sexe, poids et date de naissance n’auront plus aucun secret pour votre montre. C’est très rapide à faire, vous ne vous arracherez pas les cheveux à régler tout cela.

Le mode ceinture cardio est présent pour soit appairer la ceinture soit pour désactiver le mode cardio. Attention ensuite, si vous désirez utiliser à nouveau la ceinture cardiaque, il faudra ne pas oublier de le réactiver. Et si possible avant de râler à voix haute contre le matériel 🙂

La première fois que vous reliez la montre à la ceinture, vous devrez attendre un peu, mais les fois suivantes, les deux appareils se connectent très rapidement.

Le mode « fonctions de sécurité « m’a beaucoup intrigué au départ. Je me suis demandé ce que cela pouvait être. Un appel direct aux pompiers ? Déclenchement de la balise Argos ? Finalement rien de tout cela, mais des fonctions souvent communes aux autres montres GPS : vous pourrez activer le retour au point de départ ou à l’arrivée d’une session précédente. Vous pourrez aussi visualiser votre position GPS.

J’ai aussi testé la fonction retour disponible en appuyant sur Ok lors d’un exercice. Elle vous permet de revenir sur vos pas en empruntant le même chemin qu’à l’aller. Vous pouvez voir une partie du parcours sur l’écran (celui-ci défile selon votre progression) et une petite flèche vous indique le sens de direction. En courant, vous ne manquerez pas les intersections et les changements de direction en regardant régulièrement votre montre. Si vous êtes sur votre vélo de course ou de VTT, cela sera déjà plus compliqué selon la vitesse à laquelle vous roulez.

Dans l’ensemble, cela reste très fonctionnel. J’émettrais un petit bémol quand même dans un cas précis : si vous sortez du chemin recommandé ou bien que vous manquez une intersection, la montre ne vous signale pas l’erreur. Je pense qu’un petit coup de vibreur pour signaler aurait été un plus.

Montre Geonaute Onmove 710  : Le mode entraînement passé au crible.

Et maintenant, place à l’une des fonctionnalités qui nous intéresse au plus haut point. Qu’avons-nous au menu ?

Montre Geonaute Onmove 710  : Le menu général

Quand vous arrivez dans ce mode, ce dernier est matérialisé par un coureur. Car vous n’avez pas le choix entre plusieurs disciplines sportives comme sur d’autres montres (je pense à Garmin notamment). J’ai été surpris au départ et j’ai bien cherché dans les paramètres, vous ne pouvez pas choisir votre discipline sportive.

Ici, vous vous retrouvez dans le menu des activités sportives...

Ici, vous vous retrouvez dans le menu des activités sportives…

Néanmoins, je vous rassure, cela ne doit pas vous empêcher de pratiquer plusieurs sports. Car c’est en fait dans l’interface du logiciel Geonaute sur votre PC ou Mac, que vous choisirez votre activité physique. Elles sont au nombre de…. : course à pied, cyclisme (les rajouter)

Dans la pratique, cela n’est pas gênant, car il suffit de lancer un nouveau « tour « pour matérialiser le changement d’activité, il suffira ensuite de choisir vos sports dans le logiciel.

Montre Geonaute Onmove 710  : Le mode entraînement

Dans le menu général dédié à l’entraînement, vous aurez le choix entre la séance libre, la programmation de l’entraînement, le mode défi, les étirements et le mode en salle.

Le mode en salle, représenté par un personnage courant sur un tapis roulant, permet d’utiliser la montre en intérieur avec la ceinture cardiaque si vous le souhaitez. La fonction GPS se désactive donc et les données de vitesse, distance, dénivelés et d’autres ne seront pas accessibles. Par contre, avec le cardio, vous pourrez quand même définir une zone cible pour vos entraînements basés sur vos pulsations cardiaques.

Les étirements proposés par la montre Geonaute Onmove 710

Les étirements vous sont proposés à la fin de chaque séance. Mais cela reste optionnel, vous n’êtes pas obligés de les faire. J’ai bien sûr testé ce mode. Vous pourrez étirer les mollets, les ischios, les quadriceps, les abducteurs et les fessiers. Vous choisissez la durée pour chaque exercice ainsi que le nombre de répétitions pour chacun. Là aussi, je trouve que la fonction vibreur fait des merveilles. Au début et à la fin de chaque muscle étiré, la montre vibre pour vous signifier de changer de côté. Très efficace.

Est ce que ce mode est utile ? A vous d'en juger...

Est ce que ce mode est utile ? A vous d’en juger…

Je trouvais ce mode étirements un peu gadget, car je me disais que l’on n’avait pas besoin de ce programme pour effectuer ses étirements. Mais je ne peux mettre de côté l’action préventive voulue par les concepteurs de cette montre. Vous passerez ainsi en revue l’ensemble des groupes musculaires à étirer après un effort. Et cela présente aussi l’avantage de ne pas oublier un muscle dans l’enchaînement des étirements.

Vous pouvez aussi activer cette fonction en dehors de tout entraînement.

Montre Geonaute Onmove 710  : Aimez-vous les défis ?

Le mode défi se divise en trois parties : course libre, défi contre soi-même, et vitesse maximale aérobie.

La vitesse maximale aérobie (appelée aussi VMA) reflète votre potentiel. Une fois celle-ci connue par la montre, vous pouvez activer les vitesses en mode automatique, la montre indiquera alors quel type d’effort vous êtes en train de réaliser. J’ai aussi constaté que l’on peut aussi régler des zones vitesse en % de VMA.

Pour le calculer, la montre vous propose un test sur une distance de 2000 mètres, tout en vous prévenant qu’il s’agit d’un effort intense et qu’il vaut mieux s’échauffer avant. Je vous conseille également de choisir un parcours plat et régulièrement accessible pour que lorsque vous déciderez à nouveau de vous étalonner, les conditions des tests soient proches.

La course libre permet de vous mesurer à un ancien parcours que vous avez déjà effectué auparavant. À condition que celle-ci soit toujours présente dans la bibliothèque de la montre GPS, ou bien que vous l’ayez au préalable télécharger via l’interface internet de Geonaute.

Lorsque vous choisissez la course libre, vous choisissez d’abord la distance et la durée de course puis dans une nouvelle fenêtre, vous paramétrez l’allure de course en km/h. L’écran suivant affiche alors deux coureurs dans les starting-blocks. Celui qui est noirci vous représente. Vous avez plus qu’à démarrer la séance et vous mesurez à votre adversaire virtuel. J’ai essayé plusieurs fois ce mode et j’avoue y avoir pris un certain plaisir, surtout lorsque je battais mon adversaire. Beaucoup moins quand je le vois filer devant moi lol.

Montre Geonaute Onmove 710  : Et ma liberté alors ?

La séance libre (à ne pas confondre avec la course libre donc) se sélectionne dans le menu général des entraînements. Une fois que la montre a détecté le signal GPS et éventuellement la ceinture cardiaque, vous appuyez sur le bouton démarrer et c’est parti. Aucune contrainte, vous courez à l’allure que vous désirez, vous accélérez quand vous le voulez. Bref, vous êtes libre.

Geonaute Onmove 710  : Pour les accros de la programmation

Je finirais ce tour d’horizon du menu entraînement par l’onglet entraînement. Cela peut porter à confusion quand vous le lisez, mais si vous le visualisez (comme sur la vidéo ici), il n’est pas ambigu. Il est représenté par un diagramme symbolisant bien ce que vous trouverez à l’intérieur.

C'est ici que vous pourrez jouer à l'entraineur en personnalisant vos entrainements

C’est ici que vous pourrez jouer à l’entraineur en personnalisant vos entrainements

4 onglets apparaissent :

Entraînements proposés : fractionné 30 /30, résistance douce, pyramide complète et accélération progressive. Que vous choisissez n’importe lequel de ces programmes, vous aurez le choix de démarrer l’activité dans les paramétrages prédéfinis (par exemple la séance de 30/30 est une série unique de 10 répétitions) ou bien de modifier l’intégralité de l’entraînement en jouant sur les variables suivantes : temps d’échauffement, le nombre de répétitions, la durée de ces répétitions ainsi que la durée de récupération, le nombre de séries de répétitions, et pour finir la durée du retour au calme.

Dans l’onglet mes entraînements, vous pourrez y retrouver des entraînements que vous aurez paramétrés et enregistré.

Les deux autres onglets sont nouvelle pyramide et nouveau fractionné. Il s’agit en fait de raccourcis pour basculer plus rapidement dans la programmation de ces deux types d’entraînements. Vous pouvez déterminer la durée ou la distance, l’intensité de la section avec la zone cible vitesse.

Dans la pratique, il est facile de mettre en place et de programmer ces séances. La navigation est simple et fluide.

Les + du test Terrain de la montre Geonaute Onmove 710

 Montre Geonaute Onmove 710  : La ceinture cardiaque

Elle fait son travail, mais je la trouve en dessous par rapport à la concurrence en terme de confort et de maniabilité. Elle a tendance à s’entremêler et du coup, il n’est pas évident de la positionner correctement sur sa poitrine.

Par contre, je n’ai pas eu d’irritations ou de brûlures dues à des frottements, même lorsque j’ai allongé mes sorties vers les 2 heures.

Montre Geonaute Onmove 710  : L’antenne GPS

J’ai effectué plusieurs tests entre cette montre et la Garmin 910 XT. Au départ, la 910 XT est plus rapide à capter le relais GPS, mais je vous rassure, cela se joue à quelques secondes. Vous n’aurez pas besoin d’attendre sous la pluie le bras tendu plusieurs minutes avant de capter le signal, comme ce fut le cas avec les premières montres GPS (souvenirs souvenirs).

GPS ok, Cardio ok, vous pouvez démarrer !

GPS ok, Cardio ok, vous pouvez démarrer !

En forêt ou sur les chemins côtiers, je n’ai pas eu de décrochage intempestif, le signal GPS reste stable même dans les zones très ombragées. Je n’ai pas testé en montagne.

Montre Geonaute Onmove 710  : L’utilisation du logiciel MyGeonaute

C’est l’un des points noirs, pour ne pas dire le principal, signalés souvent par les utilisateurs de cette montre GPS course a pied.

Le transfert des données s’effectuent avec le cable fourni. De ce côté là, c’est rapide et fiable. C’est beaucoup plus pratique que les clés USB ANT+.

Nous avons vu précédemment que nous ne pouvions pas choisir le sport dans les paramétrages de la montre Geonaute. Vous choisissez donc l’activité soit avant le transfert soit dans l’interface web. Et vous avez le choix : course à pied, trail, vélo sur route, vtt, vélo en salle, musculation, fitness, marche, golf, escalade, voile, ski, etc..

Il sera difficile de prendre en défaut la montre Geonaute sur ce point là.

Comparés aux autres interfaces des concurrents, celle de MyGeonaute est simplifiée. Certes, vous pouvez voir les principales données comme la vitesse, la distance, la fréquence cardiaque, etc…mais il manque des petits trucs qui font la qualité des autres logiciels. Par exemple, vous ne pourrez faire apparaitre que deux données sur les graphisme.

L'interface s'adapte sur les différents supports numériques.

L’interface s’adapte sur les différents supports numériques.

Sur l’interface Geonaute, différents onglets sont présents : tableau de bord qui centralise toutes les données, activités, défis, statistiques, il y a aussi le mode coaching mais il faut alors coupler la montre avec un autre appareil (Geonaute coach Onmove) et le mode itinéraires pour créer ses propres parcours.

Dans le mode activités, vous retrouverez vos séances d’entrainement, que vous pourrez renommer, compléter, changer le sport si vous désirez. Vous y retrouverez la distane parcourue, le temps, la fréquence cardiaque, le parcours façon Google maps.

Vous pourrez aussi ajouter des séances manuellement.

Vous pouvez exporter les données sous format GPX ou bien alors ajouter ce parcours dans vos itinéraires de la montre.

Le spécialiste de données et de nombres se sentira très certainement frustré en voulant exploiter les renseignements obtenus par le biais de la montre.

Montre Geonaute Onmove 710  : À quel prix ?

Vous trouverez cette montre GPS Geonaute Onmove 710 dans les magasins Décathon ou bien sur le site internet de l’enseigne au prix de 175 euros environ.

Je vous rappelle qu’il existe 2 coloris, noir ou blanc.

Montre Geonaute Onmove 710  : À qui s’adresse cette montre ?

Son autonomie, pour les activités sportives, est de 16 heures maximum. J’ai pu plusieurs fois m’en approcher sans difficulté. Du coup, si vous êtes ultra trailers ou si vous aimez les randos courses, l’autonomie de cette montre ne sera pas suffisante dans de nombreuses compétitions.

Si vous aimez compléter les données classiques d’une montre GPS avec un podomètre, un capteur de fréquence de pédalage ou tout autre accessoire, la montre GPS Geonaute Onmove 710 ne les prenant pas en charge, vous pouvez aussi l’oublier.

Si vous comptez l’utiliser pour des séances de natation, elle n’est pas prévue pour cet usage.

Si vous êtes un perfectionniste dans l’âme et que vous désirez étudier au centième près vos performances physiques, il est clair que cette montre affichera ses limites, surtout dans son interface Internet.

Mais, pour un prix inférieur à 180 euros, soit le prix d’une chaussure de running haut de gamme, cette montre pourra contenter la majorité des coureurs d’un peloton. Elle propose l’essentiel des fonctions demandées à une montre GPS et son autonomie de 16 heures est amplement suffisante pour débuter ou pour titiller des distances mythiques comme le marathon.

Et même si vous  » crack « , et que vous n’aimez pas ou n’avez pas envie d’étudier vos courbes de fréquence cardiaque au centième de seconde près, ni d’effectuer de savants calculs digne d’un diplôme scientifique, cette montre remplira les fonctions essentielles.

Que pensez vous de cette montre Onmove 710 ? Pourrait-elle être la votre ?

Dites moi aussi dans les commentaires quelles sont les fonctions qui font défaut pour cette montre Géonaute Onmove 710.

Si le test de cette montre GPS Geonaute Onmove 710 vous a plu, partagez le sur Facebook, Twitter ou Google +

Note : Les liens de cet article pointant vers I-run ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • sylvie dit :

    j’utilise la géonaute 500 de mon mari et j’avoue qu’elle me convient parfaitement, débutante son autonomie n’est pas un problème pour moi, ces différents écrans me conviennent, j’attend une occasion pour m’en faire offrir une ! elle est simple à utiliser, même pour moi qui ne suis pas doué. pour moi c’est un bon rapport qualité/prix

  • Philippe dit :

    Bonjour,
    J’utilise depuis au moins 2 ans, la Kalenji 700 GPS. Quasi identique avec celle que tu as testé.
    En fait je vois pas de différence, à part que les boutons sont clairement identifiés (et peut-être aussi que trouver le satellite est parfois un peu long (de 10 secondes à 1 bonne minute)).
    Par contre, je pense que tu te trompes concernant l’autonomie.
    En effet, Kalenji annonce 16 heures en utilisation réelle. Et, pour ma part, à moins qu’il n’y ai eu des régressions par rapport à l’ancien modèle, en utilisation sans la ceinture, elle tient au moins 11h30 (le temps que j’ai mis à la dernière SaintéLyon).
    merci pour l’article

    • Jean Marc dit :

      Bonsoir Philippe,

      Mea culpa, effectivement, il y avait erreur sur l’autonomie. L’avantage avec le web est de pouvoir rectifier l’article. Je ne sais pas pouquoi je pensais à 8 h lol lol…
      Bonne soirée,

  • Mike dit :

    Bonjour,

    J’utilise depuis plus de deux ans le modèle 700 GPS également et j’en suis très satisfait.
    Je pense que la différence entre la 710 et 700 est surtout marquée au niveau de l’exportation des données sur la plateforme web. D’après mes dernières recherches, il est impossible d’exporter les données de la 700 sur mygeonaute et de continuer à utiliser le logiciel sur PC. Je n’ai donc pas envie d’utiliser mygeonaute car je perdrais 2 ans de données d’entraînements!

    Mon plus gros soucis avec la 700 est la connexion avec le PC à l’aide de la pince à broches. L’été, la transpiration oxyde les broches et le transfert de données n’est possible qu’après avoir nettoyé celles-ci au vinaigre après chaque sortie!!! Par contre, l’hiver aucun soucis!
    Mais très bon produit rapport qualité prix!

  • Mickael dit :

    Une petite precision la 710 est de couleur noir et la 510 est en couleur blanche mais n a pas la ceinture cardiaque.Sinon utilisation depuis debut decembre et rien a signaler.

  • TACQUET dit :

    J’ai la 700 GPS depuis 2 ans
    Nickel et indestructible
    Limitée à 7h en sous-bois
    C’est vrai que le soft derrière est faible, mais il exporte dans Sporttracks
    JE NE VEUX PAS EN CHANGER

    • TACQUET dit :

      Ah j’oubliais, l’interface graphique de la navigation embarquée est génial : je cours 3 heures sans faire gaffe, et après je lui demande par où rentrer
      Avec les zooms, je sais toujours exactement où je suis par rapport à une trace, ou en mode retour
      Et ça c’est quelque chose que j’ai pas vu les autres ténors faire aussi bien

  • erric dit :

    J’ai la 710 depuis un peu plus de deux mois avec une utilisation de 3 sortie par semaine en course à pied et une ou 2 sortie vélo ou rando.
    Le principal problème que j’ai rencontré sont les bug à répétition donc retour à décathlon changement de la montre et rebelote et une perte rapide du signal GPS en sous bois clairsemé donc pour moi le produit n’est pas encore au point, j’ai donc fini par ramener la montre en magasin et pour 100 euros de plus environs j’ai investi dans la Polar rc3 pour l’instant deux utilisations mais bonne impression malgré une utilisation moins ludique

  • Didier dit :

    J’utilise sa petite soeur la 510 depuis un mois et j’en suis pleinement satisfait. J’ai pu comparer les données avec les garmin de collègues de course en trail et elles sont trés proches voire équivalentes autant en distance qu’en cumul altimétrique. Seul point noir l’obligation d’utiliser le logiciel on’connect non compatible avec mon Mac d’ancienne génération.

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Didier,

      Je croyais justement que cela était maintenant compatible avec les Mac, c’est qu’il y a de marqué en tout cas dans la fiche descriptive…
      A+

      • Didier dit :

        Si si ! autant pour moi si je me suis mal exprimé. La 510 est bien compatible avec Mac, mais le mien est trop vieux et ne peut plus être mis à jour d’où son incompatibilité avec On’connect.
        A+

        • Jean Marc dit :

          Bonjour Didier,
          Merci pour la précision, en plus, je suis impardonnable, tu marques bien Mac d’ancienne génération. Le port des lunettes n’est pas loin pour moi lol lol…
          A+

  • Jay dit :

    Bonjour,
    Une question par rapport à la fonction « navigation » de la 710 :

    Est-il effectivement possible de suivre une trace gps qu’on aurait récupéré sur un site tel que utagawa (trace vtt), l’envoyer sur la montre et se laisser guider ?

    Comment se passe le guidage ? Est-ce une flèche qui indique la direction générale, ainsi que la distance qui vous sépare du prochain point ?

    Merci d’avance

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Jay,

      Je ne pense pas qu’il soit possible de suivre une trace importée.
      Pour le guidage, tu as la flèche + la ligne du parcours, mais aucune distance n’est mentionnée.
      A+

      • Philippe dit :

        Bonjour,
        Si si, on peut importer une trace.
        Pour ma part, je crée mon parcours sur le site http://www.calculitineraires.fr/ (super pratique d’ailleurs). J’exporte en « trace (gpx) ». Puis j’importe le parcours via le logiciel « Geonaute ».
        Ça marche nickel.
        Mais effectivement, il n’y a pas les distances entre les différents points du parcours, ni la distance restante (faut donc calculer ce qui parfois un peu dur quand on fait un très long footing)

  • Didier dit :

    Bonsoir,

    Dans la notice il est indiqué que le mode « Défi contre soi-même » prend en compte une vitesse moyenne.
    Avez-vous testé ce mode ? Pour moi il serait bien plus intéressant qu’il utilise la vitesse réelle instantanée des anciens parcours à la manière du mode Virtual Racer sur la Garmin 910XT par exemple.

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Didier,

      J’ai testé ce mode à deux ou trois reprises. Il prend en compte la vitesse moyenne. Par contre, j’ai pas poussé les options ou les paramètres pour savoir s’il affichait la vitesse réelle instantanée. C’est un point à vérifier en effet.
      Bon dimanche,

  • […] pouvez retrouver l’intégralité du test montre GPS Geonaute Onmove 710 en suivant le […]

  • BigT dit :

    Tu ne parles pas des dénivelés. Est ce que ce cardio affiche les deniv+ déviv- vitesse asc vitesse desc, bref est elle utilisable pour un trailer?

    • Antoine dit :

      Bonjour, je possede la 710, et oui elle t’indique le dénivelé ;), moi qui ai commencé le Trail il n’y a pa tres longtemps, je suis totalement satisfait ! (meme si des fois il a du mal a trouver le signal GPS ^^)

  • […] l’emmener dans l’eau sans vouloir faire un triathlon long avec. Vous pouvez retrouver notre test Géonaute Onmove 710 sur le […]

  • eric dit :

    Bonjour
    j’ai eu en ma possession la montre 700 que j’ai échangé 2 fois suite à un défaut de collage sur le cadran .Au dernier échange , on m’a proposé la 710 .Un problème pour moi était réglé …celui du cadran qui ne devrait plus se décoller .
    Reste toujours deux problèmes .LA RECHERCHE DE SATELLITES ……la montre m’a affiché que les satellites étaient ok mais à l’arrivée pas de parcours affiché ! ! ! ! !
    et le deuxième la connection au pc avec le système de pince ……. cela reste toujours une chance sur deux !!!!! les problémes restent les mêmes qu’avec la 700 . De plus on pert toutes les données de la 700 quand on passe sur la 710 .

  • Didier dit :

    Bonjour Eric,
    J’ai la 510 mais le fonctionnement reste le même, seule la fonction cardio différencie les deux montres.
    Lorsque le satellite est détecté, il te faut appuyer une première fois sur OK pour passer en mode affichage chrono, allure, etc… l’écran indique alors 00:00:00, puis appuyer une seconde fois sur OK pour lancer l’enregistrement des données, un triangle type « lecture » apparait alors sur l’écran.
    Pour la pince de branchement il est vrai que ce n’est pas toujours du premier coup …

  • […] niveau des marques, vous n’avez pas un choix énorme. Vous avez la marque Geonaute chez […]

  • Mickael M. dit :

    je me tate depuis plusieurs jours pour une montre GPS mais pas moyen de trouver ce que je cherche dans mon budget, je pense que la 710 fera mon bonheur

    IP X 7 n’est pas une technologie, mais un indice de protection.

  • bruno dit :

    Bonjour
    j’ai la 510 .peut n’est elle pas au niveau des meilleures mais le rapport qualité prix et utilisation est correct.je préfère changer régulièrement les chaussures (800 km voir moins) que de mettre une somme importante dans un appareil qui ne m’apportera pas beaucoup plus que celui ci. actuellement en test elle remplace une Keymase 300 de 7 ans qui fonctionne toujours et tient ses 14 heures d’autonomie.

  • Campsteyn Hervé dit :

    Bonjour, j’ai la montre Géonaute 700, j’en suis très content. J’utilise Geonaute Software pour transférer mes données.
    Je cours en extérieur en été, et sur tapis à la maison en hiver.
    Avant je pouvais ajouter la distance manuellement sur Géonaute Software quand je courrais sur tapis. Mais maintenant il y a eu une mise à jour et ce n’est plus possible…. Je cours en utilisant la fonction « en salle ».
    Comment puis-je régler ça?
    J’ai aussi posé la question en message privé sur Facebook.
    Bonne journée et encore félicitation pour votre produit.

  • baert dit :

    Deux montre geonotre 710 les deux on des probleme de blocage et probleme de captage du gps pas encore au point dommage car bon produit

  • bergon georges dit :

    J’ai une montre 0nmove 710et je n’arrive pas a sauvegarder un nouvel entrainement en mode pyramide.
    quelqu’un peut il m’eclairer merci d’avance.

  • >