Comment courir après 50 ans et rester performant(e)

Entrainement,Podcasts de l’Académie
Comment courir après 50 ans avec ces 4 conseils

Comment courir après 50 ans tout en continuant à être performant(e) est une question qui préoccupe bon nombre de runners et traileurs.

Et très souvent, j’entends dire que ce n’est plus possible de progresser après 50 ans.

Qu’il faut oublier le mot « performance » et ne penser juste qu’au plaisir.

Je suis scandalisé quand je lis ou entends de tels inerties.

Car il n’y pas d’âge pour progresser.

Et je vais te le montrer aujourd’hui.

Avec 4 conseils pour MIEUX courir malgré le déclin de l’âge.

Comment courir après 50 ans : la vidéo / podcast

Comment courir après 50 ans : aller plus loin

Tu viens de regarder la vidéo ?

Je vais maintenant revenir brièvement sur ces 4 conseils.

Et peut-être apporter d’autres éléments.

Mais avant de lire la suite, je te conseille vraiment d’écouter la vidéo.

Comment courir après 50 ans : tour du propriétaire régulier

On sait qu’à partir de la 50aine, il y a un déclin de nos capacités physiques.

C’est factuel et très bien documenté par la science.

En revanche, ça n’interdit pas de rester performant et d’accomplir de belles choses sur le plan sportif.

Alors comment courir après 50 ans et progresser ?

Mais avant d’y arriver, tu as besoin de faire un check-up de tes capacités actuelles.

Un exemple :

Au moment où j’écris ces lignes, tu as droit à 1 test d’effort par an qui est remboursé lorsque tu as plus de 50 ans.

Et en plus de ce test très intéressant, tu passes automatiquement une visite médicale avec un médecin du sport.

Alors pourquoi ne pas y aller ?

Je conseille de le faire au moins une fois tous les 2 ans.

Comment courir après 50 ans : oublier le chrono ? (Mais pas les performances !)

C’est quelque chose dont tu dois apprendre à te détacher :

Si tu faisais déjà de supers chronos dans ta jeunesse, il va être très compliqué de les réitérer après 50 ans.

Du coup ?

Tu peux continuer quand même d’envisager de performer en course à pied lorsque tu t’entraînes.

Il suffit de changer l’angle de vision de tes performances.

C’est ce que je fais en ne regardant que les résultats dans ma catégorie d’âge en oubliant totalement ce que font les autres.

Ainsi, tu te libères plus facilement l’esprit et t’évite d’établir des comparaisons douteuses et inappropriées.

Comment courir après 50 ans avec les bons entrainements

Voilà probablement la partie qui t’intéresse le plus 🙂

Tout d’abord, c’est la régularité qui va payer.

Parce que tu l’as déjà remarqué :

Il est plus facile de revenir à son niveau ou de perdre du poids lorsqu’on est jeune que lorsque on a 45, 50 ans ou plus.

Les effets du désentrainement sont plus importants lorsqu’on avance dans l’âge.

Autrement dit, si tu passes plusieurs semaines ou mois sans t’entraîner, les « dégâts » sont plus élevés.

Et ils sont plus démoralisants encore.
Ce qui peut entrainer une baisse des performances.

(Quant aux kilos en trop, c’est très compliqué de les perdre avec l’âge…
C’est pourquoi je te conseille de télécharger ce GUIDE OFFERT si tu veux éliminer du gras)

Ensuite, tu vas mettre l’accent sur l’entraînement croisé.

C’est à dire que tu vas incorporer d’autres activités sportives dans ton programme running.

Comment courir après 50 ans

Comme la natation ou le cyclisme.

Pourquoi ?

Parce qu’avec l’âge qui avance, tu as besoin de ménager ta monture et de protéger muscles, tendons et articulations des chocs inhérents de la pratique de la course à pied.

Ce sont en plus des sports qui vont te permettre de solliciter des efforts en aérobie et qui vont donc mieux stimuler ta fonction cardio respiratoire, tout en préservant ton appareil locomoteur.

Néanmoins, tu ne dois pas oublier ceci :

Si tu veux améliorer tes performances en course à pied, l’entraînement running doit être régulier car rien ne remplace le geste du coureur.

Courir 1 fois par semaine même en ayant une multitude d’autres activités sportives ne te fera pas autant progresser que si tu cours au moins 2 à 3 fois par semaine.

(Plus d’infos sur les possibilités qui s’offrent à toi sur les entrainements running avec cette série d’articles)

Comment courir après 50 ans : ta botte secrète

Il y a quelque chose qui est totalement oublié par les « séniors » de la course à pied.

Et qui pourtant permet de durer et aussi de limiter le déclin.

C’est la musculation.

Des muscles plus forts vont t’aider à obtenir des performances plus élevées, tout en te préservant des blessures.

Faire des exercices de renforcement avec des haltères est donc une solution idéale lorsqu’on devient un vieux du running.

Comment courir après 50 ans : un programme taillé sur mesure

Je lis régulièrement qu’après 50 ans, tu ne peux plus faire de fractionné.

C’est là aussi totalement faux.
(Sauf avis médical contraire d’où l’utilité du conseil n°1 ci-dessus)

Tu peux par exemple faire de l’entraînement polarisé :

80 % à faible intensité (endurance) et 20 % à des intensités plus élevées (fractionnés).

Tu ne dois surtout pas avoir peur de faire des séances intensives avec un mélanges de fractionnés, du fartleck, des allures de course…

Et si ça t’intéresse d’être plus performant(e) quel que soit ton âge, jette donc un œil sur ce programme que tu vas utiliser à plusieurs périodes de ta saison running…

Quels conseils aimerais-tu donner si on te demandait comment courir après 50 ans ?
Partage-les dans les commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉CLIC par ici…

Et si tu veux savoir si tu risques le surentrainement même en pensant t’entraîner peu, tu peux le savoir ici :

👉 1 QUIZZ pour tout de suite savoir si tu es un coureur à risque
(Avec sa fiche pratique pour le refaire autant de fois que tu le veux)
2 autres tests très utiles et faciles à mettre en oeuvre
👉 Des vidéos de formation pour TOUT savoir sur le surentrainement
➕ Des BONUS 

👉 ACCÈS IMMÉDIAT : en cliquant par ici…

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉CLIC par ici…

 

Please follow and like us: