5 bonnes raisons pour courir des lignes droites

courir des lignes droites

J’ai longtemps pensé que courir lignes droites à la fin de certains entrainements n’apportait pas grand-chose. Que cela ne servait pas à augmenter mon potentiel de coureur. Et pourtant…

Je me suis lourdement planté.

Il suffit de regarder le contenu des entrainements des coureurs pros ou coureurs élites.

Les lignes droites y sont. Et même plus régulièrement que tu le crois.

Tour d’horizon et explications…

En analysant les programmes d’entrainement de Jack Daniels (élu meilleur entraineur du monde par le magazine Running World), les lignes droites font partie intégrante de tous les types de plans : 5 kms, 10 kms, semi, marathon, etc…

Ces lignes droites, environ 100 m, sont aussi des séances clés de l’entraînement des athlètes éthiopiens.

Par exemple, l’athlète Gebreselassie enchainait les répétitions de 100 m courues à l’allure de course 5 km alternées avec 100 m de course lente.

Aujourd’hui, tu vas découvrir 5 raisons de faire des lignes droites.

5 raisons pour courir des lignes droites

Tout d’abord, je tenais à te prévenir, en préambule, que les lignes droites ne sont pas une méthode miraculeuse qui va te faire remplacer les PPG de ton entraînement.

Il faut plutôt voir ces lignes droites comme de la stimulation et de l’entretien de ce que tu as fait à l’entraînement auparavant ou que tu vas faire après.

Le rajout de lignes droites permet d’être plus rapide. Ça va te permettre d’améliorer ta vitesse sur n’importe quelle distance.

Plusieurs facteurs entrent en jeu et vont se coordonner, s’entrechoquer, comme la réduction du temps d’appui au sol, l’amélioration de la coordination et la technique de course, ou encore un gain de force musculaire.

Courir des lignes droites pour plus de qualité ?

Nous commençons par la diminution du temps d’appui au sol. C’est ce qu’on appelle l’amélioration de la qualité du pied.

On optimise l’action entre le stockage et la restitution de l’énergie élastique. Par exemple, le pied va appuyer au sol, mais va rester moins longtemps en contact avec le sol, que si c’était sur une sortie en endurance ou une sortie longue.

C’est donc une phase d’appui beaucoup plus dynamique que si on était sur une sortie en endurance. On se rapproche de ce que l’on fera sur les sorties avec fractionnés, en compétition où on aura un appui de pied plus rapide en principe.

Du coup, cela entraîne une tonification et un renforcement dos/muscle, avec une augmentation de tes qualités de force et de tonicité.

Je reviens au préambule, ce n’est pas la solution miracle, mais les lignes droites permettent un entretien de tes qualités neuromusculaires.

C’est-à-dire la qualité force et tonicité que tu as déjà entretenue ou que tu as déjà fait progresser et améliorer par des exercices de PPG (préparation physique générale) ou de biométrie, ou de travail en côte.

Pour les abonnés au Mag des Coureurs, il y aura d’autres vidéos à ce sujet-là, autour de la PPG, biométrie et du travail en côte.

Maintien et boost

Avec ces lignes droites, on maintient le niveau acquis lors des entraînements.

Ensuite, ça va t’apprendre à booster ton final de course. C’est une sorte de préparation mentale et physique aux accélérations de fin de course.

Je ne sais pas si tu as fait des compétitions ou si tu vas en faire, mais tu vas voir que sur le final d’un 10 km, d’un semi, même d’un marathon ou d’un ultra, des coureurs ont tendance à accélérer.

Ou même toi, tu as tendance à accélérer et à vouloir donner le meilleur de toi-même sur les dernières lignes droites.

Il y en a qui peuvent le faire, et d’autres qui ne peuvent pas ou n’arrivent pas à le faire.

Tu vas y arriver en doublant plusieurs adversaires dans les derniers mètres, ou alors c’est toi qui vas te faire doubler ou les deux.

Le fait de faire ces lignes droites en fin de séance d’entraînement, ça permet de te préparer mentalement à accélérer, à donner le meilleur de toi-même alors que tu es déjà fatigué.

Du dynamisme facilement…

Enfin, faire des lignes droites, ça entraîne du dynamisme en fin de parcours, lors de ses sorties longues ou sorties en endurance. Ça casse la monotonie, la routine de courir lentement qui est une phase d’appui plus longue et où on a une amplitude de course réduite, c’est-à-dire que l’on va faire des foulées moins allongées, plus courtes.

Si on a une foulée de course réduite, et que l’on a des appuis un peu plus longs sur le sol, cela entraîne pendant la sortie une mobilité réduite de tes articulations de genoux, des hanches, ou des chevilles.

Le fait d’incorporer des lignes droites en fin de séance sur les sorties longues ou les sorties en endurance permet de retrouver de l’élasticité et du dynamisme.

C’est également un bon rappel au point précédent que l’on a vu.

Va aussi plus loin maintenant…

mag juillet-06-06

Tu viens de voir 5 bonnes raisons de faire des lignes droites. Dans le Mag des Coureurs, tu vas aussi découvrir 5 conseils pour bien le faire. Et quand le faire.

Tu as aussi un tableau récapitulatif qui t’attend.

Ainsi que de ne nombreux autres sujets qui vont très certainement t’intéresser.

Tout est là pour toi…

Pratiques-tu régulièrement des lignes droites à tes entrainements ? J’attends tes réactions avec impatience dans les commentaires ci-dessous !

Si cet article sur 5 bonnes raisons de faire des lignes droites t’a plu, partage-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Tu peux aussi devenir un coureur privilégié en recevant notre guide gratuit en cliquant ci-dessous :

Par Jean-Marc Enguiale, entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5, TC du BEES, formation de base nutrition certifiée CPD.10 clés livre 3D
Créateur du Mag des Coureurs, et du pack Runner & Trailer.

 

Recevez GRATUITEMENT les 10 commandements du coureur avec notre newsletter

Et de nombreux conseils et astuces : entrainement, nutrition, matériel.

 

 

bannière336x280-10cles

Entrainement-trailer-336-x-280

Et les mots clés associés à l’article : faire des lignes droites – courir des lignes droites – lignes droites running – lignes droites course pied

Please follow and like us:
onpost_follow 0
Please follow and like us:
0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

x