Présentation et avis livre Bêtes de Course

Bernd Heinrich est un personnage qui s’est illustré à travers son parcours scientifique élogieux.

À sa carrière scientifique, s’ajoutent ses performances en tant qu’athlète, ainsi que les nombreux livres dont il est auteur.

Parmi ces derniers, on distingue son ouvrage « Bêtes de course ».

Si tu désires en savoir plus sur Bernd Heinrich ainsi que son œuvre Bêtes des courses, tu es à la bonne adresse.

Cet article te dit tout à propos.

Qui est Bernd Heinrich ?

Bernd Heinrich est un grand professeur, né le 19 avril 1940. En Pologne à Bad Polzin.

À cette période, la Pologne était encore considérée comme l’Allemagne.

Il est détenteur d’une double nationalité.
Il est à la fois de nationalité allemande et américaine.

S’il est vrai que Bernd Heinrich est reconnu pour les nombreux ouvrages dont il est auteur, il n’en demeure pas moins qu’il a eu une très grande carrière en tant que biologiste.

En effet, il a officié en qualité de professeur de biologie dans l’université Vermont aux USA.

Ses compétences ne se limitent pas à ses qualités de biologiste. Il est également un très grand sportif.

Bernd Heinrich : Un homme attaché aux activités sportives

Bernd Heinrich n’a pas consacré son existence de manière exclusive à la science. Il a su maintenir l’équilibre entre le corps et l’esprit.

C’était en effet un athlète très imposant. Il s’est illustré à plusieurs reprises à travers ses nombreuses performances.

C’est en effet à l’âge de 40 ans qu’il a commencé à se faire connaitre aux USA lorsqu’il s’imposait de par ses performances lors des marathons auxquels il prenait part.

Sa première victoire était celle du marathon du Golden Gate.

Ce marathon s’était déroulé en Californie à San Francisco.
Il avait eu une performance de 2 h 29 min 19s.
C’était en 1980.

Plus tard pendant la même année, Heinrich a fini troisième au marathon de West Valley.

C’était toujours en Californie, mais cette fois-ci à San Matéo.

Bien qu’il ait réalisé une performance de 2 h 22 min 34 s, sa place de troisième ne lui a pas permis de se qualifier pour les essais de marathon olympiques qui devaient se tenir aux USA en 1980.

Toujours la même année, il a pu s’affirmer par sa rapidité et son endurance au marathon de Boston.

À cette épreuve, il était le premier finisseur maître.

Bannière FAC 1

🏭 Une machine à plans d’entraînement sans avoir à ouvrir un livre…

👉 FACILE : Il suffit de suivre 7 étapes simples pour créer ton plan d’entraînement

👉 RAPIDE : Tes premiers plans personnalisés dès cette semaine
👉 PRATIQUE : plus de 57 séances déjà prêtes à l’emploi

👉 ACCÈS IMMEDIAT : en cliquant par ici…

Heinrich a su se distinguer durant les nombreux marathons auxquels il a pris part…

Ainsi, dans les courses de 50 milles et de 100 kilomètres, il a battu de nombreux records.

En effet, en 1981 il a battu le record du monde pour les coureurs grands maîtres dans une course de 50 milles.

Toujours cette même année, il a surpris le grand monde.

À l’issue d’une course de 100 kilomètres, son record a été reconnu comme étant le meilleur sur les routes ainsi que les pistes aux USA.

Ses victoires ne s’en sont pas arrêtées juste là.

Il a continué à enchainer les performances jusqu’en 2007.

Ces nombreuses performances lui ont valu à la fin de cette année, son entrée au temple de la renommée de l’athlétisme des États-Unis.

C’est un musée destiné à la consécration des grands athlètes des USA.

Le parcours scientifique de Bernd Heinrich

Contrairement à plusieurs auteurs, qui se sont illustrés en tant qu’autodidacte, Heinrich a régulièrement suivi les études. Il a eu un parcours scientifique très élogieux.

Les différentes universités dans lesquelles il a suivi ses études en sont une illustration.

Aussi les universités dans lesquelles il a officié comme professeur en font également le témoignage.

En effet, il a suivi ses études supérieures à l’université du Maine. Il décide ensuite de continuer les études jusqu’au doctorat.

Ce qu’il obtint en 1970 à Los Angeles dans l’université de Californie.

Ainsi il enseigne en qualité de professeur d’université.

Pour son premier poste, il enseigne à Berkeley à l’université de Californie.

C’était en qualité de professeur d’entomologie.

En 1980, il officie comme professeur de zoologie à l’université du Vermont.

En qualité de chercheur, il a basé ses recherches sur le comportement des insectes.

Lesdites recherches ont abouti à des résultats qui ont permis d’en savoir plus sur le système de régulation de la température de nombreux insectes.

Aussi, il a effectué de nombreuses recherches sur les corbeaux.

Parmi sa large collection de livres se trouvent des articles en rapport avec les comportements de ces derniers.

La bibliographie de Bernd Heinrich

Heinrich ne s’est pas limité à l’enseignement.

Il est également un très grand auteur.

Il a écrit plusieurs livres tout au long de sa carrière.
Tu vas y trouver :

Bumblebee Economics
In a Patch of Fireweed
Insect Thermoregulation
One Man’s Owl
Ravens in Winter
Owl in the House: A Naturalist’s Diary
Hot-Blooded Insects: Strategies and Mechanisms of Insect Thermoregulation
Year in the Maine Woods
Thermal Warriors: Strategies of Insect Survival

👉 Découvre les meilleures offres Running chez le N°1 du web

🎁 Et utilise le code IRUN15 sur les nouveautés chaussures et vêtements
(sauf si promo ou remise en cours)

Trees in My Forest
Mind of the Raven: Investigations and Adventures with Wolf-Birds
Racing the Antelope: What Animals Can Teach Us About Running and Life
Why We Run: A Natural History, HarperCollins
The Winter World: The Ingenuity of Animal Survival
The Geese of Beaver Bog
Et The Snoring Bird: My Family’s Journey Through a Century of Biology

Avis livre Bêtes de course: Que faut-il savoir ?

L’amour de Bernd Heinrich pour les animaux n’est pas né lorsqu’il a décidé d’enseigner en qualité de zoologiste.

Cet amour, il le gardait en lui depuis sa tendre enfance. Il s’intéressait donc fortement à ces animaux en les étudiant.

C’était pour l’amour qu’il portait à la nature, pour sa soif d’apprendre ainsi que pour procurer du plaisir à sa personne.

Pour lui, tu peux toujours apprendre de ces bêtes en tant qu’homme.

Il n’y a pas de distinction à faire par rapport à la nature, l’espace, la forme, la taille de l’animal.

Tu peux donc tirer leçon de n’importe lequel d’entre eux.

Tes aïeules ont appris à anticiper afin de prendre en chasse l’antilope en le fatiguant après quelques minutes de courses.

Pour Bernd Heinrich, chaque personne détient son antilope.

Il s’agit d’un désir que tu veux à tout prix voir concrétiser.

Bernd Heinrich part à la conquête de son antilope à l’âge de 42 ans.

Son objectif est de remporter une course de 100 Kilomètres à Chicago.

Je t’avouerai que j’ai eu un peu de mal à finir ce livre.

Non pas qu’il est pas bien, mais j’ai eu des difficultés à me mettre dedans en fait.

C’est peut-être parce que c’est une traduction.

Avis livre Bêtes de Course

Ce livre est très intéressant sur plusieurs points :

Tout au long du livre Bêtes de Course, son auteur fait un parallèle entre le coureur à pied et les nombreux animaux qui nous entourent.

Il y a pour tous les goûts : du plus minuscule insecte à l’éléphant.

Il s’intéresse alors aux qualités de certaines espèces et démontrent que l’être humain ne réalisent pas de si extraordinaires performances physiques et sportives en les comparant.

Quelques exemples :

La vitesse de l’antilope.

L’endurance de certaines espèces d’oiseaux.

La résistance des dromadaires à la chaleur.

Ou encore la formidable explosivité des cuisses de grenouille.

il nous révèle, avec beaucoup de détails et d’anecdotes, les éléments qui permettent à ces animaux d’obtenir le résultat souhaité.

Ainsi que leur évolution dans le temps selon les espèces pour s’adapter aux changements (climatique, disparition de leurs nourritures préférés, etc…)

Dans sa quête perpétuelle de comprendre le monde animal, tu ne vas y trouver aucun conseil d’entraînement.

Ce livre est assez surprenant car Bern Heinrich se sert de l’observation d’insectes ou d’un dromadaire pour t’expliquer la régulation de la chaleur corporelle lors d’un effort physique.

Et il fait forcément le parallèle avec nous.

Avis livre Bêtes de Course : au final ?

Tu vas être dérouté avec les nombreux parallèles faits entre l’humain et les animaux.

Cari ces bêtes, qu’elles soient petites ou grandes, à poil ou à plume ont toutes quelque chose à nous apprendre :

Tu vas découvrir comment les oiseaux migrateurs gèrent parfaitement leur nutrition avant leurs grands voyages

Et les milles et une astuces du dromadaire pour survivre à la chaleur.

Ou encore pourquoi la cicindèle (animal dont je n’avais jamais entendu parler) a besoin de muscles chauds pour atteindre sa vitesse de pointe…

As-tu déjà lu ce livre ?
Que penses-tu de mon avis livre Bêtes de Course ?

Donne ton avis dans mes commentaires ci-dessous…

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉 CLIC par ici…

Et si tu veux savoir quel type de coureur à pied, réponds rapidement au quizz pour le savoir :

Quel type de coureur à pied es-tu ?

Fais le test et découvre ton profil de runner

Quelles sont tes chances de progresser

et de devenir un meilleur runner ?

Réponds aux questions du QUIZZ pour le savoir :

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>