Logo1-3.png

Ces 3 étapes sont indispensables si tu aimes courir en hiver

Astuces
courir en hiver

Courir en hiver ? C’est souvent plus compliqué.

Les conditions météorologiques ne sont pas bonnes.

Les températures sont basses.

Il fait souvent nuit lorsqu’on veut mettre le nez dehors pour aller courir.

La pluie, la boue, sont régulièrement de la partie.

Si tu souhaites courir en hiver, tu as 2 solutions.

Courir en hiver : lesquelles ?

La première est d’exiler dans un autre pays au climat plus propice à la course à pied

Quelques exemples : l’ile Maurice, la Réunion, la Grèce, Malte, Chypre, Madère, le sud de l’Espagne…

Bon c’est vrai, ce n’est pas la plus économique.

Ni la plus pratique à mettre en place.

Sinon, il te reste la solution de bien t’équiper pour l’hiver.

Et pour cela, il y a les 3 couches.

Tu en as certainement déjà entendu parler.

Les voilà.

La première étape : près de la peau

Ce sont souvent les sous-vêtements comme les boxers ou un tee-shirt technique manches longues.

Il doit avoir deux qualités principales : tissu anti-humidité, et qui laisse passer la sueur.
(oublie donc le tee-shirt en coton)

La deuxième étape : la couche thermique

Souvent aussi appelée couche « entre-deux ».
Son but est de conserver la chaleur.

Il existe, dans plusieurs marques, de nombreux modèles de couches thermiques très légères et confortables.

L’objectif de cette couche est d’emprisonner de l’air, afin de servir d’isolant, un peu comme le polystyrène dans ta maison.

courir en hiver

Et la troisième étape : le coupe-vent

Il te protégera des vents et des précipitations, en laissant sortir la chaleur et l’humidité pour prévenir la surchauffe et le refroidissement.

Cette veste coupe-vent doit respirer, donc elle doit pouvoir évacuer le trop-plein de chaleur.

Sinon, cela fait comme la cocotte minute que l’on laisse trop longtemps à feux vifs. Au bout d’un moment, ça déborde…

Je te donne un autre conseil.

J’appelle cela la couche des extrémités.

C’est quoi ?

La sensation de froid est encore plus vive par les extrémités de notre corps : mains, pieds, tête, cou.

Il faut donc en prendre soin.

Bonnets, casquettes, gants, écharpes, bandanas, bandeaux n’hésite pas à bien te couvrir.

Et si tu as trop chaud au bout d’un moment, tu pourras toujours les retirer.

Et pour tes entrainements ou tes séances de running ?

Par exemple, il y a aussi des étapes à respecter pour réussir tes étirements.

Négliger quelques points fondamentaux te fait passer à côté des effets positifs de cette pratique.

Et cela peut même avoir l’effet inverse à ce que tu recherches !

Surtout, avant de faire tes séances de VMA notamment, il y a aussi des étapes cruciales pour ton échauffement.

Tu as plusieurs articles sur le site sur ce thème dont celui-ci.

C’est nécessaire et ça dépasse le simple footing de 10 ou 15 minutes entre potes…


Courir en hiver : et ta motivation profonde ?

Sans elle, tu risques de reporter plusieurs séances ou même de stopper carrément les entrainements.

Alors, pourquoi cours-tu ?
Qu’est ce qui te motive ?

(Tu peux me répondre, je suis curieux de connaitre tes raisons…
Et je lis personnellement toutes les réponses)

Je suis tombé sur un interview de la traileuse Chloë Lanthier, consultante en biomécanique et performance humaine, qui a aussi écrit quelques livres.

Voilà ce qu’elle affirme :

« Ce qui est important, c’est de savoir exactement pourquoi on s’entraîne.

Pour perdre du poids ou être capable de courir une heure ou de faire un 10 km ou bien encore le Marathon de Paris, il faut une motivation profonde.

Par exemple, sur l’UTMB, si la moitié des participants n’a pas terminé, c’est parce qu’ils n’ont pas de motivation solide.

Et ils s’inscrivent sans vraiment être prêts. Ils n’exploitent pas leur motivation potentielle, ne savent pas vraiment pourquoi ils le font. »

Bien se couvrir pour courir en hiver

Courir en hiver : la motivation est une nécessité…

Sinon on reste sur le divan.

C’est à toi de trouver le véritable sens qui te fait aller courir malgré les mauvaises conditions.

Et si tu le souhaites, pour te motiver encore plus, tu peux utiliser un de nos programmes ou te faire accompagner par l’Académie Running & Trail en cliquant ici…

As-tu des conseils à partager pour courir en hiver ?
J’attends tes commentaires avec impatience…

Si tu as aimé cet article autour du thème courir en hiver, partage-le sur les réseaux sociaux.

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Et si tu veux savoir comment bien choisir tes prochaines chaussures running ou de trail :

✅ Un guide de 136 pages pour bien choisir ses chaussures

✅ Avec des conseils de coureurs pros

✅ Des experts t’expliquent TOUT CE QUI À SAVOIR sur les chaussures minimalistes

👉 Clique ici pour le recevoir GRATUITEMENT

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Journal des Coureurs

👉 Nos conseils et astuces running plusieurs fois par semaine
🎁 1 guide GRATUIT à télécharger : Ces erreurs qui peuvent te blesser !
➕ Des vidéos et des mini-cours pour t’aider à progresser
👉CLIC par ici…

Et les mots clés associés à l’article : courir en hiver – courir en hiver tenue – courir en hiver les bonnes pratiques – aller courir en hiver – comment aller courir en hiver – commencer a courir en hiver – tenue pour aller courir en hiver – comment bien courir en hiver – courir en hiver conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categorie Testeurs Outdoor

fr_FRFrançais