Courir à jeun : suis l’excellence !

courir à jeun

Est-ce que courir à jeun peut nous être bénéfique ? Est-ce vraiment utile de programmer ces séances dans notre entrainement ?

Regardons ensemble ce que font les coureurs kenyans.
Et aussi nos conseils utiles pour courir à jeun…

Les coureurs kenyans pratiquent cette séance très régulièrement.
En principe, tous les jours de la semaine.

Courir à jeun est une véritable institution au Kenya.
Comme l’apéro et le barbecue en été chez nous 🙂

Les kenyans ont quand même une conception différente de cette séance à jeun.

Courir à jeun : 2 stratégies différentes

La séance Morning Run chez les coureurs kenyans se fait par rapport au lever de soleil.
Surtout pour s’adapter aux conditions climatiques, car l’air y est plus frais le matin.

Et ils font cette séance d’entrainement (la première de la journée !) à jeun pour éliminer les contraintes matérielles.
Cela leur évite de se lever 2 ou 3 heures avant pour prendre le petit déjeuner.

Cet entrainement sert aussi de réveil musculaire.

Chez nous, on va plutôt rechercher des bénéfices physiologiques lorsqu’on pratique l’entrainement à jeun.

Nous savons que si nous courons à jeun, nous sommes en carence de glycogène.

Et donc, notre corps est obligé d’aller puiser dans le stock lipidique (autrement dit nos graisses) pour produire de l’énergie.

Courir à jeun : nos conseils utiles

Si tu as envie de réaliser cette séance à jeun, tu dois prendre quelques précautions :

Lors du repas de la veille, rajoute une petite part glucidique à ton repas : riz, pomme de terre, haricots rouges, galette de maïs…

Prends tes précautions le jour J.

Surtout de quoi te ravitailler avec un bidon. Ou des flasques.
Tu peux également prévoir 1 ravitaillement solide comme une barre énergétique ou une banane mûre.
Ou si tu préfères un gel énergétique.

On ne sait jamais.

Parce que si au bout de 20 à 30 minutes, tu as une panne ou que tu fais une hypoglycémie, tu auras beaucoup de mal à repartir.

Et le retour peut paraitre long. Très long.
(Cela m’est déjà arrivé…)

Adapte ton niveau actuel à ce type de sortie.

Si tes sorties habituelles ne dépassent 1 heure, ne fais pas un « morning run » de même durée. Dans ce cas-là, tu peux commencer par 30 minutes. Cela suffira amplement.

Et si tu es un coureur plus aguerri, mais que tu découvres ce type d’entrainement, commence aussi doucement.

Toujours en endurance. C’est un nouveau conseil que je te donne. Tu n’as pas besoin d’aller titiller les sommets en intensité.

Courir en endurance active est amplement suffisant.
D’ailleurs, c’est ce que font les coureurs kenyans.

Cet autre entrainement peut aussi te booster…

Une autre séance est aussi une institution au Kenya.

Elle sert à se renforcer musculairement, mais de façon entièrement naturelle.

Elle sert aussi à booster son mental.
Car c’est une séance qui peut devenir très dure.

Il s’agit des séances de côtes.

Si cela t’intéresse, un dossier spécial entrainement en côtes te tend les bras.

Tu vas découvrir comment améliorer tes entrainements, quels exercices en côte tu dois réaliser pour optimiser ton potentiel de coureur (j’en ai plusieurs variantes à te proposer), à quelle fréquence et à quelle intensité tu peux les exécuter.

Tu peux tout récupérer maintenant en cliquant ici.

Ou sur le bouton ci-dessous :

next_page

Tu es sur le point de découvrir une méthode pour rendre tes entrainements efficaces.

Pratiques-tu les entrainements à jeun ? Quels conseils rajouterais-tu ici ? Partage ton expérience en laissant ton commentaire !

Si cet article t’a plu, partage-le sur Facebook, Twitter ou Google+

Tu peux aussi devenir un coureur privilégié en recevant notre guide gratuit en cliquant ci-dessous :

Par Jean-Marc Enguiale, entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5, TC du BEES, formation de base nutrition certifiée CPD.10 clés livre 3D
Créateur du Mag des Coureurs, et du pack Runner & Trailer.

 

Recevez GRATUITEMENT les 10 commandements du coureur avec notre newsletter

Et de nombreux conseils et astuces : entrainement, nutrition, matériel.

 

 

bannière336x280-10cles

Entrainement-trailer-336-x-280

Et les mots clés associés à l’article : courir à jeun – courir a jeun avis – courir a jeun ou pas – courir à jeun bienfaits – courir a jeun bon ou mauvais – courir a jeun conseil – courir a jeun est ce bon – peut on courir à jeun

Please follow and like us:
onpost_follow 0
Please follow and like us:
0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

x