Testeur Outdoor
Shares

La périostite en course à pied : causes, symptômes et traitements…

La périostite fait partie des blessures les plus courantes et les plus répandues chez les sportifs et notamment chez les coureurs.

Il existe cependant plusieurs causes qui pourraient favoriser et entraîner l’apparition de la périostite.

Mais on peut également très bien la prévenir.

C’est donc le sujet que nous allons aborder dans cet article et voir ensemble tout ce dont tu dois savoir sur la périostite.

Qu’est-ce que la périostite en course à pied ?

Il s’agit d’une blessure de la membrane qui entoure l’os du tibia.

La douleur s’étend généralement sur le long du bord interne de celui-ci, soit au niveau du tiers inférieur.

Quelles en sont les causes ?

La périostite ne se présente pas systématiquement chez les nouveaux joggeurs.

Si tu pratiques déjà la marche ou la course à pied et que tu décides soudainement d’intensifier tes entraînements sportifs sans avoir préparé ton corps, tu risques de favoriser l’apparition de la périostite.

Dans ce cas, l’inflammation provient d’une brusque tension que subissent les muscles.

C’est souvent ce que l’on appelle un pic de charge d’entrainement.

Dans d’autres cas, elle peut être causée par un certain nombre de traumatismes répétitifs et pas très bien soignés.

En outre, un terrain inadapté comme le sable ou le bitume peut aussi en être la cause.

Car le muscle anti-valgus est susceptible de ne pas pouvoir suivre la cadence et les efforts nécessaires à fournir.

Quels sont les symptômes ?

L’un des principaux symptômes que l’on retrouve le plus souvent en ce qui concerne la périostite est cette douleur caractéristique qui se présente au niveau des jambes.

Chez les coureurs, elle se présente comme une brûlure au niveau du tibia ou de la face interne de la jambe.

Quelques fois, tu peux la ressentir même à l’intérieur de l’os.

Elle survient généralement pendant l’activité physique et l’inflammation dure environ entre 48 et 72 heures.

Voilà l’endroit où la périostite en course à pied se situe…

Quels traitements pour la périostite ?

Des antalgiques ou des anti-inflammatoires suffisent parfois pour soulager les douleurs.

Mais la plupart du temps, la périostite nécessite un traitement approfondi comme la physiothérapie.

Changer de chaussures de sport régulièrement est à la fois une précaution et un traitement de la périostite.

À noter que pour les coureurs, une paire de chaussures running ne doit pas faire plus de 1 000 kilomètres…

Soit environ un an d’utilisation pour une grande partie des runners et traileurs.

Il existe également des semelles orthopédiques correctrices qui sont efficaces si elles sont conçues par un bon podologue.

Dans le cas où la périostite s’avérerait déjà être grave, tu devrais minimiser la pratique du sport.

Et notamment la course à pied en l’occurrence, pour permettre au périoste de récupérer.

Quelles sont les mesures à prendre pour prévenir la périostite ?

La principale chose à faire c’est de se montrer préventif en ce qui concerne la pratique d’une activité physique et sportive.

Une alimentation saine et équilibrée fait également objet de la prévention de la périostite.

Le corps devrait recevoir autant d’énergie qu’il n’en dégage.

Pour ce faire, des conseils en nutrition sportive te seraient bien utiles…

Tu trouveras par exemple dans cette vidéo YouTube de nombreux conseils sur ta boisson d’effort

As-tu déjà été victime d’une périostite en course à pied ?
Comment as-tu passé cette douleureuse blessure ?
Donne ton avis dans les commentaires ci-dessous…

Bon run

Jean-Marc, Conseiller Running & Nutrition

Tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

tête mascotte

1 guide running offert + 1 email par jour...

Pourquoi T’ENTRAINER
ET COURIR PLUS
n'est PAS le meilleur moyen de progresser...

Et comment rendre tes entrainements bien plus efficaces

sans refaire toujours les mêmes séances

semaine après semaine...

Please follow and like us:
error1
fb-share-icon0
Tweet 20

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

>