Chaussures minimalistes : Ai je réussi ma transition ?

 
 
 

Chaussures minimalistes : Suis je réellement capable de courir uniquement en minimaliste ?

 

Chaussures minimalistes : Ai je réussi ma transition minimaliste ?

Si je me réfère à la bible française sur le sujet avec le livre intitulé  » Barefoot & Minimalisme, courir naturel « , j’aurais tendance à dire oui. Mais cela n’est pas si simple, je pense que cela se complique avec la pratique. En tout cas pour moi, je suis dans une phase plutôt brumeuse.

Pour commencer, je vous invite à faire un petit retour en arrière. Au mois de mars 2012, je me fais une grosse entorse de la cheville nécessitant un arrêt d’un mois. Durant le mois de juillet 2012, je me blesse gravement en me fracturant le péroné avec arrachement des ligaments. Me voilà donc immobilisé durant plusieurs mois. Bien qu’à mon travail, certaines personnes pensent que c’est du flan, je ne peux pas courir pendant une longue période.
 

Comment choisir des chaussures running : que pensez vous des chaussures minimalistes ?

Que pensez vous des chaussures minimalistes de la marque Vibram ?

 
Durant mon inactivité, je me questionne sur mes deux grosses blessures à répétitions. Je ne crois pas trop à la loi des séries (quoique !). Méforme ? Fatigue ? Je me dis alors que ma foulée peut aussi être en cause. C’est à cette période-là que j’achète le livre «  Barefoot & Minimalisme, courir naturel  » de Frédéric Brossard et Daniel Dubois. Vous pouvez lire la chronique de ce livre en cliquant sur le titre du livre.

Le livre « Born to run » est également traduit en français, je l’achète aussi. Sa chronique arrivera bientôt…
 

Chaussures minimalistes : le début d’une nouvelle aventure ?

Au moment de la reprise, je décide de tenter l’aventure du minimalisme. Non pas que je sois convaincu, je dirais plutôt que je suis curieux. Je profite d’une vente sur Private Shop pour acquérir 2 modèles de la marque VivoBarefoot, marque qui mettait inconnu jusque là. Je prends un modèle pour la route et un modèle pour le trail.

Voilà mes premières chaussures minimalistes !

Voilà mes premières chaussures minimalistes !

Je décide d’appliquer la méthode du livre : mais avant de commencer réellement en foulées minimalistes, je reste très prudent et utilise d’abord ces chaussures durant mes marches et mes randonnées (à défaut de courir). A la maison, je marche pieds nus ou avec les chaussures VivoBarefoot, car l’hiver sur le carrelage, ce n’est pas top. Après ma grave blessure, c’est une bonne rééducation. Durant de nombreuses semaines, je ne fais que marcher avec les chaussures minimalistes.

Chaussures minimalistes : Mon entrainement

Vers la fin d’année, c’est la reprise sérieuse et progressive en course à pied. En me basant sur les conseils du livre, je mets les chaussures minimalistes 5 minutes à la fin des entraînements 1 fois sur deux. Les sensations sont bizarres au début. J’ai l’impression de courir sur des œufs, de ressentir les moindres impacts sur le sol. D’ailleurs, dès le lendemain, j’ai les cuisses et les mollets un peu durs.

Je suis avec beaucoup de rigueur le programme du livre. En simplifiant (je vous rassure, c’est un programme très simpliste à appliquer), mes séances s’articulent de cette manière : 1 séance sur 2, à la fin des entraînements, je mets les chaussures minimalistes en augmentant la durée légèrement en m’appuyant sur mes sensations (courbatures, douleurs, etc…), je commence par 5 minutes, puis 8, 10, 12, 15…

Chaussures minimalistes : Cette Mizuno avec son drop de 0 en est clairement une. Chez I-Run

Chaussures minimalistes : Cette Mizuno avec son drop de 0 en est clairement une. Chez I-Run

 

Chaussures minimalistes : La barrière des 30 minutes

Ma voilà donc à la barrière des 30 minutes. Pourquoi est-ce un moment charnière dans la transition ? Car les auteurs du livre suggèrent qu’à partir de ses 30 minutes en barefoot ou chaussures minimalistes, vous pouvez faire le grand écart et pratiquer tous vos entraînements en chaussures minimalistes.

Ouahhh, si vous courez 7 à 8 heures par semaine, vous passerez de 1 heure (ou un peu plus) en minimaliste à 8 heures !!! C’est plus un petit écart, mais un grand saut !!!

J’en ai d’ailleurs parlé avec Frédéric Brossard lors de notre interview (disponible sur le blog au format MP4, MP3 et texte). C’est un passage compliqué et je pense, après expérience, qu’il manque une étape intermédiaire, ou plusieurs 🙂

C’est un peu comme si un rugbyman amateur s’entraînait du jour au lendemain avec les professionnels.

Pour écouter ou lire cet interview très enrichissante sur le sujet des chaussures minimalistes : cliquez ici 
 

Chaussures minimalistes : Où en suis je ?

Vous l’aurez compris, je suis dans cette zone sensible. Comme je teste beaucoup, je cours aussi avec des chaussures de running normales, 1 fois sur 2, je fais la sortie en minimaliste allant de 45 minutes à 60/70 minutes en général, parfois jusqu’à 1 h 30. Ce qui me fait 2 à 3 sorties complètes par semaine. Parfois j’enchaîne 2 séances minimalistes en 2 jours… Pourtant, je ne pense pas que j’ai réussi ma transition, ou plutôt que celle-ci est achevée.

Je ne me vois pas courir, mais je ne crois pas avoir encore acquis la foulée minimaliste. Certes, ma foulée a augmenté en fréquence tout en diminuant d’amplitude.

Mais je n’ai pas pour autant une sensation d’évoluer sereinement. Je m’explique : par exemple, lors des séances au seuil, j’ai du mal à accélérer, à gagner en vitesse, sentant comme un blocage au niveau de la jonction de la cheville et du péroné. Je pense que je peux encore gagner en efficacité.

Courir en vitesse ou au seuil avec des minimalistes est plus dur qu’avec des chaussures de running normales, du moins c’est mon avis. La foulée minimaliste en condition de vitesse « supérieure « est une autre paire de manches, qui mérite aussi un apprentissage.

Faire du seuil avec des chaussures minimalistes est clairement mon objectif de fin d’année.

Quels conseils me donneriez-vous pour y arriver ? Quelles sont les erreurs à éviter avec des chaussures minimalistes ?

Dites moi dans les commentaires si vous avez déjà connu cette barrière avec vos chaussures minimalistes.

Si vous avez aimé cet article sur ma transition avec les chaussures minimalistes, partagez le sur Facebook, Twitter, ou Google +

Chaussures minimalistes : Avec un drop de 4 mn, cette New Balance est disponible chez notre partenaire I-Run.

Chaussures minimalistes : Avec un drop de 4 mn, cette New Balance est disponible chez notre partenaire I-Run.

 
 
Note : Les liens de cet article pointant vers Amazon ou autres sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité chaque semaine. Merci à vous !

 

Please follow and like us:
error0

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

Leave a Comment:

31 comments
Add Your Reply